AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Evil is a point of view {Pv}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Masculin
↳ Nombre de messages : 616
↳ Points : 97
↳ Date d'inscription : 27/08/2012
↳ Age : 25
↳ Avatar : Nobody
↳ Age du Personnage : 1 jour, 1 siècle, quelle importance ?
↳ Métier : Commère
↳ Opinion Politique : Partisan
↳ Playlist : Imagine Dragons - Radioactive
↳ Citation : - In this life now you kill or die, or you die and kill. -
↳ Multicomptes : Danny Clocker



Feuille de perso
↳ Copyright: Cryingshame
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Evil is a point of view {Pv}   Dim 10 Nov - 23:56







Evil is a point of view



Angélique R. Nikos & Maxime S. Ross









Halloween bat son plein dans les rues de La Nouvelle Orléans. Les bonbons remplissent des sacs déjà plein à craquer et les rires des gamins se mêlent aux hurlements préenregistrés diffusés dans les haut-parleurs. Il est grand temps pour vous d’enfiler votre plus beau costume et de vous mêler aux monstres et fantômes errant déjà dans la ville. Vous avez oublié de réserver un costume ? N’ayez crainte cette année, le cimetière du coin de la rue et les anciens mythes s’invitent à la fête et vous réservent bien des surprises. Pour vous prouver à quel point ils meurent d’envie de s’amuser, ils vous offrent le temps d’une soirée, un aperçu de leur existence et de leurs pensées. Prêt à vous embarquer dans une partie de jeu de rôles grandeur nature ?

{ Alors que vous traversez l'ancienne place des esclaves, deux esprits malfaisants décident de reprendre chair à travers vos corps. Angélique tu te retrouve sous l'emprise de Claudia, vampire emprisonnée bien trop jeune dans la peau d'une immortelle, condamnée à être une femme dans le corps d'une petite fille. Et toi Maxime, si doux et généreux, c'est le redoutable psychopathe Hannibal Lecter qui prend subitement les rênes de ton enveloppe charnelle. Au fond un cannibale n'est-il pas la réplique moderne d'une sangsue ? Vous pourriez faire de superbes partenaires de crimes, si vous parvenez à trouver un terrain d'entendre... et surtout à partager vos proies. De quoi glacer le sang de vos hôtes, dont la volonté ne peut plus se faire entendre, écrasée par les souvenirs et le tempérament macabre de ces fantômes aux dents longues. }

Cette soirée sera certainement inoubliable et vos hôtes feront tout leur possible pour se montrer à la hauteur de leur réputation.



Ordre de Passage:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://consign-to-oblivion.forumactif.com/t1-contexte

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Evil is a point of view {Pv}   Mar 12 Nov - 17:33


Maxime n’avait rien vu venir. La soirée d’Halloween avait pourtant bien commencé. Il ne s’était pas attiré d’ennuis et il avait même rencontré une jeune femme qui lui avait bien l’air sympa sur l’ancienne place des esclaves. C’était là justement que tout c’étai cassé la figure. Au moment où il avait décidé de faire plus ample connaissances, quelque chose s’était emparée de lui. Ou plus précisément, quelqu’un. Il avait sentit quelque chose de froid, puis, pendant une fraction de seconde, plus rien puis de nouveau des sensations. Sauf que quelque chose clochait derrière tout ça. Il voyait tout ce qui se passait autour de lui, mais se membres ne semblaient plus lui obéir. Maxime se tourna vers la jeune femme dont il semblait déjà avoir oublié le prénom. « Mais qu’est ce que… » Les mots qu’il avait voulu dire à voix haute ne sortir pas, il les pensa tout simplement. Une autre voix, qui était loin d’être la sienne, plus rauque, moins sympathique, lui répondit en retour sur un air enjoué. « Enchanté Maxime, je suis Hannibal Lecteur ». Maxime avait voulu ouvrir des yeux grands comme des soucoupes mais rien n’en fut.

Hannibal lecteur, n’était-il pas… Un personnage de fiction ? Comment cela était possible. Bah, depuis le temps, Maxime ne se posait plus vraiment ce genre de question, lui-même était quelque chose qui n’était pas censé exister. Mais Hannibal… C’était… Un cannibale. Oui, il avait un cannibale dans sa tête qui, visiblement, avait le contrôle total de son corps.

Il voulu hurler à la jeune femme de fuir, de courir se planquer, qu’elle était en face d’un psychopathe qui mangeait ses victimes mais aucun son ne sortit de sa bouche. « Laisse tomber mon mignon, ce soir, c’est Mon soir ». Cependant, Maxime nota – et donc Hannibal aussi – que quelque chose ne tournait pas rond chez la jeune femme brune. Elle aussi ? Comment était ce possible ? Son corps vit un mouvement en avant et Maxime se retrouva nez à nez avec elle.

Tout va bien ?

Le Maxime qui était coincé dans son propre corps leva les yeux au ciel. Il ne manquait plus que ça, sa voix aussi avait changé. Il vit sa main, la main que contrôlait le cannibale se rapport de la jeune femme et se poser sur son épaules. Il fit alors un maximum d’effort pour la faire se décoller mais rien n’y fit.

Allons au calme ma jolie, manger quelque chose par exemple…

« Non non, mauvaise idée ! Arrêtez ça tout de suite ! » Maxime explosait littéralement, mais rien n’y faisait, le monsieur Lecteur était têtu. Il se recula un peu, observait la jeune femme comme on observait une belle pièce montée, ce qui ne plaisait pas du tout à son hôte qui essayait de dévier le regard en vain. Hannibal leva la tête et observa le ciel sans étoiles, obscurcit de nombreux nuages sombres. Cette nuit allait être inoubliable, et pas que pour lui. Hannibal Lecteur venait de sortir de son histoire papier.
Revenir en haut Aller en bas


Sink me in the river at dawn

Féminin
↳ Nombre de messages : 5895
↳ Points : 456
↳ Date d'inscription : 14/09/2012
↳ Age : 23
↳ Avatar : Natalie Dormer
↳ Age du Personnage : 176 ans
↳ Métier : Responsable du Blanchiment d'argent & petit plus, de la Menrva.
↳ Opinion Politique : *Insérer une bombe ici* Quel gouvernement?
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3, 4 en transformations et mère de l'année et 1, faiblesse à l'argent.
↳ Playlist : Black Roses by Clare Bowen. Follow me down by The pretty reckless.
↳ Citation : « Nights avoiding things unholy, Your hand slips across my skin. I go down on you so slowly, Don't confess none of your sins. »
↳ Multicomptes : Sigrid K. Lenaïk
↳ Couleur RP : peachpuff



Feuille de perso
↳ Copyright: Yourdesigndiary
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Evil is a point of view {Pv}   Sam 16 Nov - 3:40





Une poupée. Ses jolis cheveux bouclés, blondissant lorsqu'on les affichait à la lumière. Ses lèvres rosées et sa robe en dentelle lui donnant cette prestance angélique, que seuls les enfants peuvent posséder. Cacher entre les bras d'une fillette au regard brûlé par la vie, elle attendait patiemment l'instant où elle serait abandonnée. Les années d'innocence quittant délicatement, au fil du temps, celle qui deviendrait adulte et femme. C'était sa destinée, sa vie.
Elle fut épargnée, vieillissant alors que le visage de l’enfant ne changeait point. Maltraité, oublié, torturé, étouffer. Elle n’était qu’un jouet aujourd’hui symbole de la haine de son propriétaire. Quelque chose d’unique qui n’en restait pas moins marquant. Elle appartenait au diable. À une possédée. C’était cette image qui remplaçait le visage de l’inconnu. Il était venu vers elle, en cette soirée où sa propre fille était absente. Solitaire, triste, elle avait décidé d’essayer de parler à un homme. De le connaître. Il ne semblait pas méchant… Mais, ses souvenirs s’arrêtaient là. Elle ne voyait plus les traits de son visage, ni même l’intonation de sa voix. Seule son odeur persistait. À la place elle voyait cette poupée, comme si elle était obsédée par cet objet.

Une voix lui murmurait qu’un jour elle n’aurait plus besoin de ses chéries. Que des seins les remplaceraient et qu’elle connaîtrait la joie d’être une femme. La tête lui tournait à mesure que l’envie de mordre à pleine dent la peau tendre d’un humain l’envahissait, non sans quelques hauts de cœur… En animal incapable de manger de la viande et tout ce qui en rapprochait.

« Chut... Va rejoindre mon lit. Il t'attend. Tu n'auras plus qu'à te reposer. » Ange ne fut plus. Faible devant une promesse de repos qu'elle n'avait plus eu depuis fort longtemps. À la place, se trouvait l'esprit torturé par la démence d'une enfant, devenu femme et prisonnière d'un corps qui ne lui convenait plus. Retrouvant sa capacité à voir, elle observa l'homme troublé qui se trouvait devant-elle. La peur de ce qu'il représentait disparu, seul son envie de jouer gouvernant.

« Tout va bien ? » La question l’amusa et la petite vampire adressa un sourire à son vis-à-vis. « Allons au calme ma jolie, manger quelque chose par exemple… » Manger. Ce mot réussi à sustenter l’esprit qui avait pris possession de ce corps. Habitué d’être plus frêle, Claudia s’amusa de la hauteur de son regard et ne pu  que laisser filer un rire de gamine, lorsqu’il étira le bras pour la toucher de sa main. Le regard fixé sur le bras qui s’étirait, elle le vit du coin de l’œil lever la tête pour observer le ciel. Excité et impatiente, elle n’attendit pas plus. Libre aux commandes, elle se jeta sur la chaire qu’on lui tendait et mordit à pleine dent.

Ses dents, sans leurs canines pointues, s'implantèrent plus difficilement dans sa proie, mais le sang arriva tout de même à sa bouche. Le goût la régala, tout en révulsant l'estomac d'Ange. Elle était heureuse de cette seconde chance. S'éloignant tout aussi soudainement. Délaissant l'homme qu'Elle venait de blessé, elle se mit à rire comme elle seule savait le faire, léchant le sang qui s'écoulait sur ses lèvres. Claudia comptait bien en profiter.

_________________

Lose You
I woke up in tears, With you by my side. A breath of relief And I realized... No, we're not promised tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Evil is a point of view {Pv}   Dim 17 Nov - 20:41


Là aussi, Maxime n’avait rien vu venir. Et le cher Hannibal Lecteur qui logeait sa tête et son corps non plus d’ailleurs. Bien fait pour lui pensa bien fort le blond. Mais son bras lui, disait autre chose. Il regarda la morsure sans comprendre et soudain, Hannibal poussa ce qui ressemblait assez à un rugissement. Un truc tout sauf humain, tout sauf sympathique. « Une vampire ». Bon, voilà qui était dit pensa très fort Maxime. Ce type croyait donc aux vampires. Quo que, vu ce qui était en train de se dérouler ce soir, Maxime pouvait bien le croire. Hannibal n’était qu’une histoire, celle d’un cannibale intelligent qui aidait une jeune policière à coincer un psychopathe… rien que ça et pourtant, ce soir là, il était dans sa tête blonde. Ses jambes se remirent en mouvement et il sentit le rouge lui monter au visage. C’était bien la première fois qu’on venait de mordre Hannibal et Maxime aussi.

Reviens là toi !

Maxime, tout petit, caché, piégé dans sa propre tête s’arracha les cheveux qu’il avait sur la tête. Il voyait déjà la chose se dérouler. Deux être inhumain, méchant, qui aimait manger les gens. Il n’avait plus qu’à espérer qu’Hannibal se débrouillerait de manière à ne pas finir en steak Tartare… Et la jeune fille aussi, il n’avait aucune envie de la manger, contre son grès en plus. Maxime était grand, les foulées qu’il faisait aussi. Il la rattrapa en deux ou trois mouvements. Autour d’eux, l’air était devenu glacial.  Pour Hannibal, c’était come s’il n’était plus que deux sur la place. Pourtant, il y avait bel et bien d’autre gens, mais Hannibal n’était obsédé que par cette chose enfin, cette femme. Il fut moins doux que la première fois, il lui attrapa le bras, enfonçant ses ongles dans sa peau, Maxime fus sûr que ce stupide Lecteur allait laisser des traces.

Buveuse de sang hein ? Moi je mange tout, bien que la tête soit la partie la plus compliquée à dépecer…  

Il lui sourit, à pleine dent. Maxime savait déjà quelle tête il avait. Il la voyait dans la vitrine du petit commerçant en face de lui. Son visage semblait déformer par un sentiment nouveau. Ses yeux brillaient d’une lueur anormale, animale.

Qui êtes-vous ? Il y en a plein comme vous… Lequel vous êtes ?

Maxime bouillonnait. Voilà qu’il s’y connaissait en vampire. A croire qu’Hannibal Lecteur les côtoyait au quotidien. Ou alors qu’il lisait beaucoup de livre sur eux. Sa main se resserra et il lui jeta un regard qui voulait dire clairement « Tu me mords, je te mange », ce qui déplu fortement à son hôte.

Je suis Hannibal Lecteur, psychiatre.

Allons bon… Psychiatre ? Maxime en avait presque oublié la profession première du monstre qui se logeait dans sa tête. Il dévisageait la jeune femme et Hannibal ne pouvait s’empêcher d’être fasciné. Il pensait à… Non, pas à ça ! Il était hors de question pour Maxime de faire ami ami avec cette fille. Et puis quoi encore ? Terroriser la ville à deux ? Merci bien. Voilà qu’Hannibal avait décidé de manger avec sa nouvelle rencontre.
Revenir en haut Aller en bas


Sink me in the river at dawn

Féminin
↳ Nombre de messages : 5895
↳ Points : 456
↳ Date d'inscription : 14/09/2012
↳ Age : 23
↳ Avatar : Natalie Dormer
↳ Age du Personnage : 176 ans
↳ Métier : Responsable du Blanchiment d'argent & petit plus, de la Menrva.
↳ Opinion Politique : *Insérer une bombe ici* Quel gouvernement?
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3, 4 en transformations et mère de l'année et 1, faiblesse à l'argent.
↳ Playlist : Black Roses by Clare Bowen. Follow me down by The pretty reckless.
↳ Citation : « Nights avoiding things unholy, Your hand slips across my skin. I go down on you so slowly, Don't confess none of your sins. »
↳ Multicomptes : Sigrid K. Lenaïk
↳ Couleur RP : peachpuff



Feuille de perso
↳ Copyright: Yourdesigndiary
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Evil is a point of view {Pv}   Dim 24 Nov - 18:16





« Reviens là toi ! » Le sang emplissait encore sa bouche, l'envoyant valser à travers un petit monde de contentement. C'est dans cet état, que Claudia ignora royalement sa première victime. Victime encore vivante, un détail rare dans la vie de la petite. Elle fut violemment ramenée sur terre par la prise de cet adulte vexé. Les doigts enserrant sa peau lui firent mal, si bien que c’est d’un regard haineux qu’elle regarda l’idiot qui la défiait. L’idée de lui sauter à la gorge pour la déchiqueté jusqu’à la jugulaire lui semblait fort amusante. « Buveuse de sang hein ? Moi je mange tout, bien que la tête soit la partie la plus compliquée à dépecer… »

Des paroles, des mots. Qui réussirent à attirer son attention. Tout en la laissant méfiante. Elle n’aimait pas faire affaire avec d’autres, s’ils ne lui mangeaient pas au creux de la main. La pression sur son avant bras était agaçante, de surcroît. Ce qui n’aidait pas la femme enfant à se calmer. Observant ce visage de dément au sourire carnassier, celle qui avait prit possession d’Ange se contenta d’attendre. Se demandant ce qu’il pouvait bien chercher avec cette affirmation de cannibale en puissance. « Qui êtes-vous ? Il y en a plein comme vous… Lequel vous êtes ? »

Sous la question pour le moins amusante, elle laissa filer un léger rire innocent, qui démentait son regard enflammé par l'envie de se nourrir et d'obtenir la mort. « Je suis l'enfant qui n'a jamais pu devenir femme. » Sur cette affirmation, elle se dégagea, sans aucun effort. La maigreur de son poignet l'y aidant amplement. Son regard se porta alors sur le corps qui était sien et un sourire étira les lèvres de l'ange. Frôlant sa poitrine du bout de ses doigts, elle adressa un nouveau sourire à son interlocuteur. « Enfin, jusqu'à maintenant. »

Pour peu, elle en aurait serré de plaisir ces parties de son nouveau corps qui lui avait été refusé. « Je suis Hannibal Lecteur, psychiatre. » Haussant un sourcil, Claudia penchant la tête sur le côté, battant exagérément des cils. « Et alors? » Oui, elle ne le connaissait pas. Il était né après sa fin. Comment aurait-elle pu avoir conscience de la légende qui se tenait devant elle? Pour l'instant, il n'était que sa première rencontre et son sang chaud commençait à lui monter à la tête.

Passant sa langue le long de ses lèvres, rougies par le liquide poisseux, elle émit un gémissement de plaisir. Il n'y avait rien de mieux sur terre. L'image de ses parents vampires lui revint en mémoire et elle aurait pu grimacer, mais elle ne le fit pas. Aujourd'hui, elle voulait s'amuser et ce cannibale pourrait l'y aider. Une petite coopération avant de finir par le manger? Ce serait si rigolo, que son esprit tordu choisi de suivre ce plan.

Les mains croisées dans le dos, sautillant sur place, elle sourit à son compagnon surprise. « Tu voudrais jouer à mon jeu préféré? »

_________________

Lose You
I woke up in tears, With you by my side. A breath of relief And I realized... No, we're not promised tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Evil is a point of view {Pv}   Mar 26 Nov - 20:06

Un nouveau coup de vent frais vint déranger la chevelure blonde de Maxime. A l’intérieur, il était inutile de dire qu’il paniquait et qu’il était dans tout ses états. Mais à l’extérieur, Hannibal lecteur avait l’ait tellement serein que personne ne pouvaient s douter de rien. Ce type avait un regard,un allure tellement zen… Maxime avait beau être totalement secoué, l’homme qui était venue hanté son esprit ne l’était pas du tout. La jeune femme répondit à sa question, rigolant un peu. Hannibal réfléchis à toute allure. C’est bon, à présent il voyait. Il voyait qui était la jeune femme qui se tenait devant lui. Maxime s’étai tu, toute au fond de sa propre petite tête. Il la regarda avec un grand sourire qui en disait long sur ses intentions, mauvaises comme d’habitudes et la jeune femme reprit la parole. Un jeu. Il aimait bien les jeux. Pourquoi pas après tout, il fallait bien qu’il profite de cette soirée non ? Ce n’était pas tout les jours qu’il était de nouveau libre comme l’air !

Pourquoi pas, expliquez moi les règles et jouons…

Il croisa les bras sur son torse et attendit la réponse de la jeune femme. A quel genre de jeu jouaient les femmes comme elle ? Quoi qu’il en soit, Hannibal sentit le ventre de son hôte se torde dans tout les sens. La faim, sa faim était revenue. Hannibal regardait les gens autour de lui comme des poulets sur pattes et il sentait bien que Maxime n’aimait pas ça. Le pire était que sa victime était pour le moment la jeune femme qui se tenait devant lui, un joli sourire aux lèvres. « Après avoir joué…. J’en mangerais bien un bout, juste un petit bout… ». Il frissonna d’impatience et sentit son estomac se retourner à nouveau. Ah que la faim était un sentiment horrible ! Il enfonça ses ongles dans sa propre chaire, désireux d’entendre la suite.

Je suis un grand joueur…

Pas faux, Maxime se rappelait des livres qu’il avait lu à son sujet, il y a fort longtemps. Hannibal aimait jouer, mais il aimait aussi être récompense quand il gagnait et cette fois, sa récompense semblait être toute trouvée. Et puis, il sentait l’excitation monter en lui, comme quand un enfant recevait ses cadeaux le jour de Noël… Maxime ne pu s’empêcher de trouver cela très inquiétant. Enfin, c’était à croire que la jeune femme ne savait pas qui elle avait en face d’elle ! Quoi que, elle aussi était un sacré monstre. Deux buveurs de sang… C’était un massacre, l’un deux courrait forcement à sa perte s’ils ne devenaient pas copain tout de suite. Il fallait qu’ils deviennent pote seulement voilà, de son côté, le cannibale ne semblait pas être prêt à faire le premier pas. Quand à la fille… Et Maxime n’avait aucune envie de finir repas d’un vampire. C’était sans doute égoïste, il avait eu une longue vie, assez mouvementé. Il en avait vu des époques, des guerres, des périodes heureuses, et malgré tout, il ne voulait pas que tout se termine ce soir.
Revenir en haut Aller en bas


Sink me in the river at dawn

Féminin
↳ Nombre de messages : 5895
↳ Points : 456
↳ Date d'inscription : 14/09/2012
↳ Age : 23
↳ Avatar : Natalie Dormer
↳ Age du Personnage : 176 ans
↳ Métier : Responsable du Blanchiment d'argent & petit plus, de la Menrva.
↳ Opinion Politique : *Insérer une bombe ici* Quel gouvernement?
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3, 4 en transformations et mère de l'année et 1, faiblesse à l'argent.
↳ Playlist : Black Roses by Clare Bowen. Follow me down by The pretty reckless.
↳ Citation : « Nights avoiding things unholy, Your hand slips across my skin. I go down on you so slowly, Don't confess none of your sins. »
↳ Multicomptes : Sigrid K. Lenaïk
↳ Couleur RP : peachpuff



Feuille de perso
↳ Copyright: Yourdesigndiary
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Evil is a point of view {Pv}   Ven 29 Nov - 23:23





« Pourquoi pas, expliquez moi les règles et jouons... » Un sourire innocent, l'image d'une promesse autrefois menaçante. Mais, ce corps n'était pas le sien. Elle n'avait pas la force qui l'avait autrefois habité. Sans pour autant s'être retrouvé sans atout. Frôlant discrètement ses hanches, pour profiter de ce corps de femmes qu'elle n'avait jamais eu, Claudia trépigna sur place. Sa langue refit une légère apparition, puis le sang qui s'asséchait au coin de ses lèvres, fini contre le dos de sa main. « Il n'y a rien de bien compliqué, il est simplement question de savoir qui est capable d'attirer la meilleure victime le plus rapidement possible. » Haussant un sourcil, elle s'approcha jusqu'à pouvoir sentir l'odeur de sa peau et écouter le rythme de son pouls. « On évalue tout, la technique pour l'aborder, la saveur de son sang et de sa peur. Enfin, je ne sais pas si un simple cannibale peut goûter ce sentiment sur sa langue... »

« Je suis un grand joueur… » Cette réplique eu le don de la faire rire. Se mordillant la lèvre inférieure, l’image d’une enfant reprit le contrôle de cet être à deux âmes. Pour peu, ses cheveux en aurait bouclé instantanément. « À la bonheur! » Avec l’intonation d’une personne impatiente, elle s’éloigna en tournoyant. « Je n’ai jamais croisé un adulte capable de m’égaler… Peut-être pourrais-tu me convaincre que les grandes personnes ne sont pas si pathétiques. » Elle se fichait complètement que tous connaissent son âge et son envie d’être femme. À ses yeux, seul comptait l’instant présent. Et puis, s’il perdait, elle pourrait le déguster tranquillement.

Attendant de voir s’il accepte son petit jeu, si léger à ses yeux, la vampire se mit à observer ce qui l’entourait. Loin d’elle les chevaux ou les gens en haillon. Tout avait changé, une nouvelle époque s’offrait à elle. Comment y résister? Se servant de l’odorat aiguiser de son hôte, elle remarqua l’odeur putride de la mort qui encombrait les lieux. Des morts vivants? Moins ragoutant que sa propre personne? Était-ce possible? Haussant les épaules pour toute réponse, Claudia se retourna de nouveau vers ce tendre Hannibal. « Bien entendu, on peut toujours ajouter un prix. Je vous laisse le choisir. »

Sans un mot, elle priait pour qu’on choisisse quelque chose qui impliquait du sang. Du sang, beaucoup de sang! Elle en avait besoin. Des années de privation due à sa stupide perte de corps et la pauvre n’avaient qu’une nuit pour se rattraper. Personne ne pourrait l’empêcher de s’amuser. C’était certain.

HJ: Désoler, ce rp est minuscule.

_________________

Lose You
I woke up in tears, With you by my side. A breath of relief And I realized... No, we're not promised tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Evil is a point of view {Pv}   Mer 4 Déc - 14:04

En voilà un drôle de jeu. Mais cependant, il plaisait à Hannibal. Maxime non, il était contre, il était hors de question qu’il se retrouve à boire le sang d’une pauvre personne qui n’avait rien demandé à personne. Hélas pour lui, il n’avait pas vraiment le choix. Hannibal sourit, en voyant le visage illuminé de la jeune femme. Elle lui avoua alors qu’elle n’avait jamais trouvé un adulte capable de l’égaler à ec jeu là. Et bien sur, que ces préférence alimentaires n’allait pas l’handicaper. Hannibal avait un long passé derrière lui, de la technique, des goûts particuliers même. Il avait apprit qu’il préférer manger les gens mince, généralement, leur chair était plus tendre. Ceux qui était ne surpoids avait tendance à être trop… Enfin, il y avait quelque chose chez eux qu’Hannibal avait du mal à digérer.

C’est un jeu intéressant. J’accepte avec grand plaisir et pour ce qui est du prix… Si vous gagnez cette compétition - car oui, Hannibal voyait bel et bien cela comme une compétions – vous avez le droit de boire mon sang, ou de me manger enfin, vous verrez bien ce que vous allez faire de moi. En revanche, si je gagne, tu es à moi.

Et par « tu es à moi » Hannibal entendait bien sûr que la jeune femme serait son repas du soir. Il fourra les mains dans ses poches et fit un large sourire, dévoilant sa rangé de dents impeccable. Hannibal regarda sa montre. Il se faisait tard.

Très bien alors ma chère, donnons nous rendez vous ici dès que nous avons notre victime. Délimitons le terrain, ne sortons pas de la ville, nous pouvons même rester sur la place. Il est… Onze heures et demi. Bonne chance à vous !

Il la salua, comme on saluait un soldat de l’armée de terre et tourna les talons sans demander son reste. Trouver une victime, ensois, ce n’était pas si compliqué. « Vous allez fuir n’est ce pas ? Hein que vous allez fuir ? On ne va pas jouer à ce stupide jeu, vous avez dit oui pour lui faire plaisir ? » Hannibal sentait bien que Maxime était paniqué. Et il était cette sensation de panique, elle le rendait plus fort encore. Il jeta un coup d’œil derrière son épaule, zyeutant sa concurrente. Finalement, son attention fut retenue par une jeune femme à la peau claire. Très clair. Elle avait de longue mèche rousse ondulées et des formes généreuses. Elle. Voilà, elle serait sa victime du soir. Hannibal s’approcha d’elle, elle buvait un café, assise sur un rebord de fenêtre. Il la salua poliment, comme le ferait tout homme parfaitement bien éduqué. Elle lui sourit et Hannibal engagea la conversation. Lui qui était un psychologue, il analysa bien vite la jeune femme rousse qui se tenait sous ses yeux. Pas de compagnons, c’était une bonne chose, sa disparition n’allait donc pas affoler tout de suite son entourage. Il lui fallu deux minutes à tout casser pour devenir ami avec elle. Les gens sociables étaient de bonne proie. Il l’entraina à part dans une ruelle, l’invitant à aller voir sa galerie d’art. Elle le suivit naïvement, et Hannibal ne perdit pas de temps. Il lui attrapa le cou à deux mains et lui tordit la nuque d’un coup sec. Clac. Morte, prête à être dégusté. Elle n’avait pas eu peur, elle ne s’y attendait pas. Les gens qui mouraient peureux avaient un drôle de goût. Et Hannibal n’aimait pas ce gout. Il la ramena sur la place, attendant son compagnon de jeu. Il s’assit sur un banc et déposa sa victime à ses côté, histoire de ne pas paraitre trop louche. La vampire revint et Hannibal lui tendit le bras de sa victime fraîchement tué.

Goûtez moi ça, c’est délicieux. Étrangement sucrée je trouve… Et je crois que j’ai été assez rapide.
Revenir en haut Aller en bas


Sink me in the river at dawn

Féminin
↳ Nombre de messages : 5895
↳ Points : 456
↳ Date d'inscription : 14/09/2012
↳ Age : 23
↳ Avatar : Natalie Dormer
↳ Age du Personnage : 176 ans
↳ Métier : Responsable du Blanchiment d'argent & petit plus, de la Menrva.
↳ Opinion Politique : *Insérer une bombe ici* Quel gouvernement?
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3, 4 en transformations et mère de l'année et 1, faiblesse à l'argent.
↳ Playlist : Black Roses by Clare Bowen. Follow me down by The pretty reckless.
↳ Citation : « Nights avoiding things unholy, Your hand slips across my skin. I go down on you so slowly, Don't confess none of your sins. »
↳ Multicomptes : Sigrid K. Lenaïk
↳ Couleur RP : peachpuff



Feuille de perso
↳ Copyright: Yourdesigndiary
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Evil is a point of view {Pv}   Ven 13 Déc - 22:34





« C’est un jeu intéressant. J’accepte avec grand plaisir et pour ce qui est du prix… Si vous gagnez cette compétition vous avez le droit de boire mon sang, ou de me manger enfin, vous verrez bien ce que vous allez faire de moi. En revanche, si je gagne, tu es à moi. » La condition, le prix lui fit hausser un sourcil. Son propre corps, jamais elle ne l'aurait joué. Mais, celui-ci n'était qu'un emprunt. Une expression joueuse et salement gamine s'installa sur son visage, déformant les traits déjà abandonnés par cet état d'enfant qui avait été, son plus lourd fardeau dans la mort, autrefois. La pureté que dégageait cette angélique amusait sa nouvelle propriétaire, mais l'idée de mourir sous les dents déchiqueteuses d'Hannibal sembla chatouiller la conscience endormie de la posséder.

« Je n’y vois aucun inconvénient. Tu n’auras qu’à t’en prendre à cette chaire qui n’est pas la mienne. Enfin, si tu arrives à me prouver que tu es plus douée que moi. »  Claudia savait pertinemment ce que le ‘’tu es à moi’’ signifiait. Aucune ambigüité n’était possible.  Surtout pas avec ce personnage. « Très bien alors ma chère, donnons nous rendez vous ici dès que nous avons notre victime. Délimitons le terrain, ne sortons pas de la ville, nous pouvons même rester sur la place. Il est… Onze heures et demi. Bonne chance à vous ! »

La chasse, le frisson d’être frêle et fragile d’apparence. De se laisser aborder avant de plonger ses crocs dans une veine pulsant au rythme de la surprise. Cette tactique ne servait, toutefois, à rien avec ce corps d’adulte. Prise au dépourvu, elle prit le temps d’observer son reflet. Elle n’était pas faites de forme, ni même de sensualité. Ses traits étaient tirés par la fatigue. L’épuisement et la survie était tout ce qui transparaissait de ce personnage. Sous ce regard scrutateur, la véritable Ange reprit conscience. Hurlant muettement son indignation pour la situation.

Soudainement deux aux commandes, elle ne pu que rester là. À attendre sagement que quelque chose se passe. Presque haletante de l'effort qu'elles devaient fournir pour savoir qui gagnerait ce combat. L'heure passait, son défi semblait ne même pas prendre forme, tant cette petite entêté refusait de retourner dormir. Furieuse de cette perte de temps, la petite vampire usa de son influence pour la ramener à leur point de départ, attendre celui qui châtierait parfaitement mademoiselle Nikos. Cette empêcheuse de tourner en rond. Fixer sur place, le regard paniqué, Ange dû le regarder traîner sa victime, le cœur se soulevant de dégoût. Sa seule pensée était envers sa fille, qui resterait orpheline.

« Goûtez moi ça, c'est délicieux. Étrangement sucrée je trouve... Et je crois que j'ai été assez rapide. » Sa grimace fut très révélatrice, mais aucun son ne lui sortit d'entre les lèvres. Elle le fixait, brûlant d'envie de lui dire ses quatre vérités, mais son envahisseur l'emprisonnait dans le mutisme. L'offrant sans aucun remord.

_________________

Lose You
I woke up in tears, With you by my side. A breath of relief And I realized... No, we're not promised tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Evil is a point of view {Pv}   Sam 21 Déc - 18:01

En sept siècles, Maxime ne se souvenait pas d’avoir fait une chose aussi ignoble. Et pourtant, lorsqu’Hannibal se mit à sourire, puis à rire d’une manière forte étrange, il su que c’était la fin de sa belle innocence. Innocence tu parles, en sept siècles, on avait le temps de devenir quelqu’un d’autre. Voilà qui était fait pour sa part. Il regarda, ou plutôt son hôte regardait, la jeune femme sous ses yeux et sa main se leva pour aller attraper son bras d’une manière brutale, tout sauf délicate. Il se mit alors à ressentir un sentiment horrible, celui que ressentait en ce moment même le docteur Hannibal Lecteur. Alors c’était cela qu’il ressentait ? De la satisfaction ?  Ce type était le diable en personne, Maxime ne voyait aucune autre interprétation possible. Hannibal fut satisfait de ce qu’il trouva dans sa poche de manteau. Oui, Maxime avait toujours était paranoïaque après la mort de sa chère amie. Depuis, l’homme avait eu tendance à toujours se balader avec une arme. Et manque de bol, aujourd’hui ou plutôt ce soir il ne l’avait pas oublié. Hannibal se mit à trainer la pauvre femme derrière lui, à l’abri des regards sans doute. Les monstres comme lui se cachaient toujours.  Maxime eu de la peine. Pour tout ce qui était en train de se dérouler. Non, il ne ferait jamais connaissance de la vraie jeune femme qu’il avait en face de lui, pas du vampire qui s’y cachait pour la soirée. Non, il ne connaîtrait jamais son prénom. Il n’avait plus qu’à imaginer. Il n’avait plus qu’à imaginer, mettre u prénom sur ce visage d’apparence si innocent.  Le seul prénom qui lui vint en tête était celui de son amie. Pas sa plus vieille amie, mais celle qu’il avait tant aimé et qui s’en était allée, au fil du temps. Elles avaient un peu le même air toute les deux…

Hannibal tira l’arme de sa poche et Maxime vit son propre revolver pointé sur la jeune femme. Sans qu’il puisse faire quoi que se soit, ses doigts pressèrent la détente et la femme vint s’écrouler sur le sol. Au même moment, on pouvait entendre les détonations du feu d’artifice qui venait de commencer. On pouvait entendre les rires et les chants des gens heureux qui faisaient la fête à n’ne plus pouvoir. Hannibal ne s’arrêta pas là, évidement. Maxime l’aurait voulu pourtant, mais rien ne l’arrêta. Il avait faim. Lorsqu’il se jeta sur le corps sans vie de la victime, Maxime disparue à nouveau, laissant pleinement la place au monstre qui partageait ce corps si frêle avec lui. Il aurait aimé se boucher les oreilles, le nez histoire en ne plus rien entendre. L’odeur était insupportable, le sang qu’il avait sur les doigts le répugnait au plus au point et celui qu’il avait dans sa bouche lui donnait envie de vomir.  Lorsqu’il eu fini, il sentit ses jambes l’emporter ailleurs. Hannibal fuyait la scène de crime, logique. Il en s’arrêta que hors du quartier, bien loin de la fêtes qui battait son plein.

Essoufflé, Maxime se tint les côtes, la tête basse. Soudain, il sentit quelque chose de nouveau lui arriver. Oui, peut être que l’heure avaient enfin sonné. Hannibal s’en allait. « C’était une nuit magique très cher Ross, à bientôt, j’espère ! ». Les dernières paroles du monstre résonnèrent en boucle dans sa tête blonde. A bientôt ? Maxime se prit la tête entre les deux mains et poussa un cri. Il hurlait à plein poumon sans s’arrêter jusqu’à que quelques passait s’arrête et vois le sang sur sa chemise. Nouvelle frayeur, les gens hurlent, s’affolent. Maxime les regarde sans comprendre le regard vide. Pourquoi lui ? Sa vie n’était pas assez minable comme ça ? Il lui en fallait encore hein ? Il fallait qu’il soit encore plus malheureux ? Il prit à nouveau les jambes à son coup, cette fois ci, Maxime en voulait plus s’arrêter. Il sentit un petit picotement dans le dos, et son corps se rétrécir. Vite vite, il fallait qu’il fuie. Fuir pour réfléchir à toutes les choses qui venaient de se passer. Il voulait oublier, le plus rapidement possible. Il voulait que tout ça ne soit qu’un horrible rêve, ne plus voir l’image du corps sans vie de la femme sans nom. Bon sang, mais que lui avait-elle fait ? Rien. Quelques secondes plus tard, sa transformation était achevée.

Le faucon prit son envol.
Revenir en haut Aller en bas


Sink me in the river at dawn

Féminin
↳ Nombre de messages : 5895
↳ Points : 456
↳ Date d'inscription : 14/09/2012
↳ Age : 23
↳ Avatar : Natalie Dormer
↳ Age du Personnage : 176 ans
↳ Métier : Responsable du Blanchiment d'argent & petit plus, de la Menrva.
↳ Opinion Politique : *Insérer une bombe ici* Quel gouvernement?
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3, 4 en transformations et mère de l'année et 1, faiblesse à l'argent.
↳ Playlist : Black Roses by Clare Bowen. Follow me down by The pretty reckless.
↳ Citation : « Nights avoiding things unholy, Your hand slips across my skin. I go down on you so slowly, Don't confess none of your sins. »
↳ Multicomptes : Sigrid K. Lenaïk
↳ Couleur RP : peachpuff



Feuille de perso
↳ Copyright: Yourdesigndiary
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Evil is a point of view {Pv}   Sam 21 Déc - 22:46

Sujet terminé.

_________________

Lose You
I woke up in tears, With you by my side. A breath of relief And I realized... No, we're not promised tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Evil is a point of view {Pv}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Evil is a point of view {Pv}
» ZUMO 220 : Rond-point à l'envers
» [script] => Trajectoire Circulaire autour d'un point
» probabilis: sauver le monde? un point and click
» meilleur moyen pour revenir au point de départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-