AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The sound of victory ft Ruby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: The sound of victory ft Ruby   Ven 27 Déc - 17:06

La meilleure défense, c'est l'attaque. Quel fin stratège que l'auteur de ce principe qu' Aiden trouvait particulièrement pertinent. Le daybreaker avait fait profil bas depuis sa dernière altercation directe avec Ruby. Ruminant une vengeance élaborée, il avait réussi à mettre de côté son impulsivité qui l'aurait conduit à réagir avec rage dès lors que la sorcière c'était jouée de lui en le laissant croire que son précieux coupé flambait. S'il voulait faire mouche cela impliquait d'être patient, une vertu qu'il n'avait pas franchement mais qu'il était prêt à apprendre si ça pouvait s'avérer utile. Évitant toute confrontation, se montrant même aimable et courtois avec la co-patronne du cabaret, Aiden noyait le poisson en lui faisant miroiter qu'il avait pris en compte ses requêtes et son avertissement.
L'élégante brune pouvait faire tourner n'importe quel homme autour de son petit doigt sauf lui, à son plus grand damne d'ailleurs puisque cela lui aurait permis d'avoir les rênes du Masquerade comme bon lui semblait, or c'était loin d'être le cas. L'énergivore s'appliquait à remplir avec zèle les responsabilités qui lui étaient confiées et ne se gênait pas pour déborder de temps à autre sur les plates bandes de Ruby. Il savait combien cela pouvait l'agacer, mais forcée de reconnaître qu'il faisait les choses bien elle ne trouvait, le plus souvent, rien à redire. Il jubilait de l'endormir de la sorte, créer cette ambiance presque apaisée entre eux quand en coulisse ses méninges élaboraient un plan qu'elle aurait, il l'espérait, en travers de la gorge.

Les jours passaient et vint le moment de répandre avec finesse son venin. Le patron du Masquerade lâchait volontiers, de manière totalement innocente bien entendu, qu'il ne tarderait pas à y avoir un remaniement parmi les danseuses. Il s'arrangeait pour que ce genre d'infos puissent être colportées et transformées, mieux encore, amplifiées. Une petite crainte s'installait dans le personnel qui se trouvait être sous la responsabilité de Ruby. Quand la mayonnaise eut pris Aiden fit quelques entretiens informels avec les demoiselles pour savoir ce qu'il en était, notant avec attention chaque petits détails qui pourraient lui servir.
Le coup de grâce il l'abattait un soir d'affluence du public en trafiquant un peu la nourriture de quelques danseuses dans le but qu'elles ne puissent pas danser. Un produit laxatif pouvait faire des merveilles en matière de sabotage et ce soir là le Masquerade connu une épidémie de gastro-entérite pour quatre danseuses. Aiden avait hâte de voir comment la sorcière allait gérer cet imprévu, il prit même le luxe de semer d'avantage le trouble en laissant entendre que les absentes avaient du soucis à se faire pour leur carrière dans l'établissement. Une vague de mécontentement grondait parmi les filles travaillant pour Ruby et il se réjouissait d'avance de la voir gérer ça.

Fier de son coup, heureux de sa petite vengeance qui n'était qu'un avant goût de ce qu'il pouvait réserver à a sorcière, le daybreaker n'avait pas pour autant perdu de vu les intérêts du Masquerade dans cette histoire. Profitant du cafouillage des spectacles de danse il mit en avant quelques musiciens talentueux dont il se vanta hardiment de les avoir déniché dans la rue où dans des petits bars modestes. Il tirait la couverture à lui en jouant le sauveur du spectacle par la même occasion, faisant d'une pierre deux coups et se félicitant d'avoir su se montrer aussi vicieux.
De fort bonne humeur le lendemain il faisait les comptes dans son bureau. Un petit fond musical sympathique et un verre de son whisky favoris l'accompagnaient, rien ne pourrait lui gâcher cette journée où il comptait savourer son triomphe. Bien sûr il savait l'importance de rester discret pour ne pas éveiller les soupçons, mais à la fois il voudrait bien voir la réaction de Ruby quand elle comprendrait que ce n'était pas juste le sort qui c'était acharné... Ce sort il avait un nom et Northwild trouvait que celui-ci sonnait très bien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: The sound of victory ft Ruby   Mer 1 Jan - 13:29

Judas && Ruby

Ruby pouvait être naïve par moment, elle ne le niait pas, mais elle était loin d’être dupe et si elle n’avait pas su à quoi s’attendre exactement, l’instant T venu, la sorcière avait tout de suite reconnu la patte de son collaborateur. Malheureusement elle n’avait pu réagir dans l’urgence concernant son cas. Il lui avait fallu parer au plus pressé à savoir le spectacle dégradé qu’elle allait devoir présenter à ses clients. Déjà tout au long de la semaine, la belle avait senti l’odeur de ce fumier. Ses danseuses venaient la voir avec des questions dont elle ne comprenait pas la provenance. Un remaniement du personnel, des entretiens en tête à tête avec Judas. Ce type portait plus que jamais merveilleusement son nom biblique. Mais impossible alors de savoir ce qu’il mijotait véritablement. D’autant qu’à côté de cela, le brun s’était montré aimable, serviable et presque attentionné. Un gentleman né, tel que Moon l’avait souhaité. Mais c’était trop beau pour être vrai, c’était peut-être cela qui expliquait que l’ancienne actrice se méfiait au fond. En tout cas la veille quand la moitié des danseuses avaient évoqué des soucis de santé, cela avait fait tilt dans l’esprit de la demoiselle. Encore plus que Aiden était arrivé comme une fleur en présentant ses musiciens, comme par hasard. Oh non, il ne lui ferait pas avaler un telle couleuvre. Et Moony n’avait même pas pu s’occuper de lui tout de suite, les danseuses qui ne voulaient plus aller sur scène, les clients mécontents de ne pas voir ce pour quoi ils étaient venus. La jeune femme n’avait plus su où donner de la tête pour résoudre les problèmes qui lui tombait sur le coin du nez. Prenant la situation à bras le corps, la sorcière était elle-même monté sur les planches pour trémousser son corps au son de ce que les sbires de son associé pouvaient sortir de leur instrument. Cela avait rassuré ses filles et enchanté ses clients. Mais cela ne ferait pas tout. La réputation même du Masquarade allait en souffrir, est ce qu’au moins il s’en était rendu compte ?! Probablement pas.

En tout cas au lendemain matin, le plus gros de la crise passé Moon avait bien l’intention de régler ses comptes avec Judas. Ce traitre, ce saligaud, cette raclure, cette enflure !! Furieuse, la brune monta les escaliers menant au bureau de monsieur et entra dans la pièce avec perte et fracas. Elle fit valser la porte hors de ses gonds. « Tu ne vas pas t’en tirer comme ça Northwild ! » Ruby voulait le tuer, lui arracher les yeux et l’égorger. Lui sortir les tripes et les répandre son ses maudits livre de compte. La sorcière se pencha sur le bureau et le pointa du doigt. « Si tu penses que j’ignore que tu es derrière la débandade d’hier au soir tu te goures. » Persifla-t-elle. Une vipère aurait sorti sa langue fourchue pour appuyer la menace. On pouvait lire qu’elle bouillait, qu’elle fulminait et qu’il ne manquait d’une minuscule étincelle pour que la belle explose. Elle le fusillait littéralement du regard, et Aiden pouvait se sentir heureux que cela ne puisse tuer. « As-tu la moindre idée de la balle que tu viens de nous tirer dans le pied ?! Les filles n’ont plus confiance en nous et vont soit partir soit demander des augmentations, les clients sont furax et ne sont pas près de revenir à moins d’une belle promesse. Et moi…moi je vais t’étriper !!! » Se disant la jeune femme grimpa sur le meuble les mains en avant pour saisir son interlocuteur. Elle avait perdu toute patience et n’avait plus de temps à perdre à vouloir le raisonner ou lui faire comprendre que leurs problèmes personnels ne devaient pas influer à ce point sur le business. Toutes griffes dehors, Ruby se jeta donc sur lui avec violence espérant au moins l’écorcher, si elle ne pouvait l’égorger vif.


CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: The sound of victory ft Ruby   Dim 5 Jan - 13:27

Aiden avait joué la carte de la discrétion dans une certaine mesure, il n'était donc pas étonnant que comme dans un petit village les rumeurs avaient fait le tour du personnel rapidement. Il était le fier point de départ de cette soirée chaotique connu par le Masquerade. Nul doute que Ruby n'allait pas mettre longtemps à faire le lien avec lui, c'était peut-être même déjà fait... Mais qu'est-ce qui était le plus amusant au final ? Qu'elle se questionne sur l'identité du coupable, accuse un mauvais sort ou bien qu'elle sache très bien de quoi il s'agissait sans pouvoir le confronter directement ? Quel que soit le cas de figure le daybreaker espérait qu'elle ai apprécié la soirée. Il devait avouer que la voir monter sur scène l'avait quelque peu fait jubiler, et puis le spectacle avait été loin d'être désagréable à regarder. Car s'il pouvait trouver un nombre incalculable de défauts à la co-patronne du cabaret il n'en demeurait pas moins qu'il fallait lui reconnaître une présence scénique incroyable.
Simple avant goût d'une vengeance qu'il envisageait plus brillante, le brun ténébreux songeait déjà à la suite de son plan. Il lui faudrait plus de subtilité encore mais aussi qu'il laisse un peu d'eau couler sous les ponts. Il comptait Judas dans ses prénoms autant que cela se justifie... Et le prochain coup porter à l'intention de la sorcière serait bien plus violent que cette petite plaisanterie de la veille. Cependant il s'accordait un moment de relâche, l'heure n'était pas au complot mais à la célébration d'une toute petite victoire mais d'une victoire quand même. Un peu plus et il se serait presque mis à chantonner un air gai... Presque.

Le nez dans ses comptes il eu un léger sursaut quand la porte s'ouvrit violemment sur la furie qui dirigeait l'établissement avec lui. Il fit une moue contrariée en voyant les gonds amochés par cette intrusion fracassante de la sorcière. Aiden lâchait un petit soupir « On frappe avant d'entrer. », elle tempêtait à son égard avec rage, pas sans raison certes mais un peu de savoir vivre n'aurait tué personne. Même pas invitée à venir ainsi le déranger en pleins travail Ruby aggravait son cas en le pointant du doigt, ne lui avait on jamais apprit que c'était parfaitement impoli ? Aiden la regardait avec un air blasé, totalement de marbre face à son accusation. Il jetait nonchalamment un coup d'oeil à sa montre « Je pensais que tu aurais mis plus de temps que ça... Dommage. » cela le contrariait quelque peu, mais après tout qui d'autre que lui aurait eu des raisons de la saboter de la sorte ? La brune n'avait pas tant d'ennemi que ça, ce qui le dépassait d'ailleurs. Comment cette insupportable harpie pouvait ne pas avoir des détracteurs à tout les coins de rue ? Soit elle était une véritable traînée et réglait les conflits de la manière la plus ancienne qu'il existe, soit elle lui réservait les pires aspects de sa personnalité.
Son regard de braise n'attendait qu'une mèche à allumer pour le faire exploser. Nullement effrayé le daybreaker se surprenait même à la trouver attirante dans cette colère noire. La haine lui allait bien, sa respiration saccadée mouvait ses attributs savamment mis en valeur dans un de ses habituels décolleté et il aurait clairement été tenté d'aller y mettre son nez. Enfin ça c'était seulement s'il ne l'avait pas autant méprisé d'être une peste prétentieuse qui avait cru pouvoir le dresser comme ces autres cabots qui lui bavaient sur les escarpins.

Inévitablement arrivait le passage où elle allait lui faire la morale, l'accuser de vouloir faire couler le Masquerade. Allégations stupides s'il en est puisqu'il avait tout intérêt à ne pas se tirer une balle dans le pied comme elle le disait si bien. Mais Aiden ne pouvait pas lui en vouloir, la sorcière n'avait pas tout les tenants et les aboutissants de sa petite manœuvre qui en apparence semblait être un simple sabotage en bon et dû forme. Elle noircissait le tableau, pourtant il était normalement le plus pessimiste des deux. Il ne prit d'abord pas sa menace de l'étriper au sérieux, mais c'était avant de la voir se jeter sur lui toutes griffes dehors. Réflexe ou instinct de survie il poussa sur son bureau pour reculer son siège, dans l'action elle réussi néanmoins à lui écorcher le bras alors que son fauteuil tombait à la renverse. Pleinement conscient qu'elle n'allait sans doute pas s'en tenir là il esquiva ses gestes confus par la rage et se saisit de ses poignets « J'ai toujours su que tu étais une véritable hystérique ! » il regarda le sang qui rougissait son bras « Violente avec ça ! » il serra les mâchoires se retenant de l'assommer d'un coup de boule bien placé. C'était incroyable cette faculté qu'elle avait d'éveiller la violence en lui...
Il hésitait entre la pousser hors de son bureau et s'arranger pour qu'elle dégringole les escaliers jusqu'en bas ou tenter de la tempérer. Son regard glacial se confrontait au sien dans lequel il voyait les flammes de la haine. Si elle avait pu elle l'aurait fait brûler sur un bûcher... Quoi que normalement c'était plutôt les sorcières de son espèce que l'on traitait de la sorte. « Je t'avais prévenu Ruby. Je n'en ai pas fini avec toi... » malheureusement pour elle il avait la rancœur tenace. La maintenant toujours avec force comme on entraverait un animal il l'approchait au plus prêt de lui, collant leur deux corps « Je vais bientôt me trouver contraint de t'infliger une forte souffrance si tu ne te décide pas à te tempérer un peu plus. » à son tour de jouer les donneurs de leçon, il n'appréciait pas qu'elle lui parle de la sorte et encore moins qu'elle lui saute ainsi à la gorge. Mais plus elle se montrait agressive et impétueuse plus, malgré l'agacement, il la trouvait désirable. L'effet bien que plaisant ne l'arrangeait en rien, ça ne ferait que lui embrumer l'esprit et il avait une guerre à gagné ! Délaissant son regard un peu trop porteur de sensations grisantes, le daybreakers se penchait dans le cou de la belle Moriarty, humant son parfum c'était le chasseur en lui qui s'éveillait. Il laissait son souffle s'écraser contre sa peau, relâchant lentement la prise sur l'un de ses poignets pour laisser glisser la main le long de son bras dans une caresse qui demeurait ferme. Ses doigts se glissèrent sur sa nuque fragile de femme « Il serait dommage que je doive te tordre le cou, non ? Car quoi que tu en pense, les clients ne sont pas mécontents et les danseuses redoubleront d'efforts pour garder leurs places. » il en était convaincu et saurait se montrer convainquant. Cette proximité avec sa meilleure ennemie ne faisait que titiller d'avantage son esprit de prédateur, l'envie de se nourrir augmentait et dans cette situation, sa personnalité sombre prenait toujours le dessus.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: The sound of victory ft Ruby   Jeu 23 Jan - 15:46

Ruby avait projeter son corps avec tant de force vers celui d’Aiden qu’elle fut surprise de le voir réagir si vite pour esquiver ses ongles qu’elle parvint tout de même à lui planter dans le bras. Et loin de s’arrêter là, la jeune femme tenta de nouveau de s’en prendre à lui physiquement. Cela faisait trop longtemps qu’il se moquait d’elle, la rabaissait, la prenait pour une idiote sans cervelle et s’amusait à ses dépens. Il méritait de connaître enfin le prix qu’il en coutait de s’en prendre à Moriarty. La sorcière contracta ses muscles en le sentant se saisir de ses poignets et lui bloquer toute possibilité de le frapper encore une fois, ou deux, ou plus. Elle rêvait lui arracher les yeux et également un bras et de le cogner avec jusqu’à épuisement et recommencer avec le second. Hystérique, oh oui et il était même loin du compte, à tel point que la demoiselle du lutter de toute ses forces pour ne pas lui cracher à la figure après cette remarque. Pour qui se prenait-il ?! Emplie de rage elle planta son regard fier dans le sien et lui fit comprendre qu’elle pourrait le tuer si elle le voulait vraiment. Ainsi donc il voulait l’éduquer, il voulait lui faire comprendre qu’on ne s’en prenait pas à Judas, et puis cela valait tout aussi bien pour sa personne. Et plus le brun parlait et plus elle avait envie de lui broyer les os. Il ne méritait pas mieux que les flammes de l’enfer dans lesquelles elle-même avait erré pendant trop longtemps. S’il la prenait déjà pour une furie, son associé n’avait pourtant encore rien vu. Parce qu’elle commençait seulement à ce chauffer et s’il la lâchait sous peu il aurait le loisir de s’en rendre compte de la plus désagréable des façons.

Cependant les menaces de l’homme aux yeux de glace restèrent sans effet sur la sorcière. Il ne lui faisait pas peur, car elle avait les moyens de se défendre. Elle pourrait avoir la main mise en un claquement de doigts si elle le voulait. Dès qu’elle récupèrerait l’usage de ses bras. Ce qui arriva plus vite qu’elle ne le pensait. Moon hallucina de le voir fondre sur son cou et de le sentir la caresser, qu’est-ce qu’il lui prenait à ce demeuré ?! Même si au fond d’elle, la brunette savait parfaitement. Cette position, cette tension dans le bureau, l’échauffement de leur corps et des esprits, il en devenait désirable. Mais la belle avait d’autre préoccupation en tête nettement moins sexy, sauf si l’on trouvait qu’un corps baignant dans son sang était excitant. De sa main désormais libre, Ruby lui effleura la nuque avant de lui agripper sauvagement les cheveux. « Je n’en ai pas fini avec toi non plus…tu me dois la vie en plus du respect. Dois-je te rappeler ce que j’ai fait pour toi ! » Elle tira sa tête en arrière et fit courir sa bouche du bas de sa mâchoire à son oreille, laissant une trainer de rouge à lèvre. « Et toi tu me remercie de la sorte…je te le garantis personne n’est content après ta petite sauterie d’hier. Moi j’ai déjà affronté les foudres de nos employés et clients. Il n’est que justice que tu supportes les miennes ! » Sur ces paroles, la brune le repoussa violement, ne faisant pas fait qu’il maintienne encore un de ses poignes dans sa main et le gifla de toutes ses forces. L’ancienne actrice savait qu’elle ne lui ferait pas bien mal malgré sa grosse bague mais cela avait au moins le don de la soulager. Oh oui elle était violente, et s’il tenait à lui montrer qu’elle ne l’apprivoiserait jamais, le contraire était tout aussi valable. Comment avait-elle pu se laisser prendre de pitié pour ce goujat. Elle l’avait soigné, veillé et pris soin de lui après l’avoir retrouver à moitié mort chez lui. Elle avait été jusqu’à affronter la responsable de ce carnage et il la remerciait comment ?! En la méprisant. En lui faisait sentir qu’il n’avait aucun respect pour elle. Et par-dessus le marché il mettait ne péril la réputation du Masquarade. « Pour qui est-ce que tu te prends pour jouer ainsi avec l’avenir du bar ?! » Il n’était pas un Dieu et l’histoire avait déjà démontré que Moony ne réagissait pas très bien face aux hommes qui tenaient de diriger sa vie. Elle n’avait pas eu peur de s’en prendre à son mari, qu’elle avait pourtant aimé et idolâtré comme s’il était le créateur lui-même, alors montrer au créneau avec Judas, c’était un jeu d’enfant. « Alors vas-y mon tout beau infliges-moi de fortes souffrances si tu le désire, frappes-moi, mets-moi dans le mur, essaie de m’arracher le cœur si l’envie t’en dit. Mais je te préviens fais-le bien parce qu’ensuite ça sera à mon tour de frapper et moi je ne te louperai pas cette fois… » La jeune femme persifla les derniers mots et se retint une nouvelle fois de lui lancer sa salive au visage mais nul doute que ses intentions se lisaient dans son regard. Aiden l’avait poussé à bout cette fois, et elle ne se calmerait qu’une fois morte.

Désormais en plus de la colère, Moon le regardait avec un air de défi. Oui elle se fichait du futur proche et de ce que le brun pourrait véritablement lui faire s’il cédait à ses pulsions violantes, tout ce qui comptait c’était que pour une fois ce ne serait pas un jeu du chat et de la souris. Non, ils iraient jusqu’au but des choses. Il y avait trop de sang noir entre eux, dans leur relation et s’il était prêt à risquer leur boulot à tous les deux, alors il était peut-être temps que les choses éclatent une bonne fois pour toute et qu’ils puissent repartir du bon pied, même si en son for intérieur la sorcière doutait que cela puisse être possible. Elle exécrait bien trop ce type et c’était réciproque, même si parfois elle s’interrogeait véritablement sur ses sentiments envers lui. La frontière entre l’amour et la haine était si mince qu’il pouvait parfois être difficile de savoir ce qu’elle côté on se trouvait. Mais en cet instant précis, la belle n’avait aucun doute, elle voulait le tuer de ses propres mains, lui faire comprendre qu’elle n’était pas une poupée sans cervelle et surtout sans cœur. Elle tenait à ce foutu bar, à ses employés et au bon fonctionnement de tout cela. Ruby ne pouvait pas le laisser tout détruire au nom de leur petite guéguerre d’adolescent. La brunette était en effet prête à reconnaître que tout cela était enfantin. Et ce petit jeu l’amusait plutôt jusqu’à hier soir. Judas avait porté le combat à un niveau supérieur et cela ne la faisait plus du tout rire. Et il faudrait qu’à la fin de cette altercation, Aident le comprenne. De gré ou de force.


CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: The sound of victory ft Ruby   Mer 29 Jan - 15:10

Sur ce coup là, Aiden pouvait remercier sa nature de Daybreaker de lui conférer des aptitudes notamment des réflexes d'avantages développés que la moyenne. Ainsi il avait pu esquiver de justesse l'assaut violent de la sorcière et dieu seul sait ce que cette furie aurait causer comme dégâts si elle avait réussi à l'attraper toutes griffes dehors. L'idée d'être défiguré ne lui plaisait pas franchement, son égo en souffrirait et pour une question plus technique que cela sa belle gueule était un très bon atout lorsqu'il ressentait la nécessité de se nourrir.
Surpris mais pas impressionné par la véhémence de Ruby, cependant il ne savait pas jusqu'où pouvait aller l'étendu de ses pouvoirs. Il sentait la magie en elle et il avait eu une petite démonstration de ses talents d'illusionniste à leur dernière confrontation, mais finalement elle aboyait bien plus qu'elle ne mordait. Peut-être trop sûr de lui, un peu trop confiant quant à l'ascendant physique dont il bénéficiait face à cette silhouette fragile de femme le brun tentait d'imposer sa supériorité. De ses menaces il tentait de la dissuader d'agir stupidement envers lui, et puis elle éveillait en lui des envies qui devenaient plus fortes à chaque conflit. Étrange paradoxe de la haine qui se mue parfois en désir, poussant l'énergivore à adopter une attitude ambivalente...

Baissant la garde dans son excès de confiance et la certitude que ne pas avoir mâché ses mots allait lui avoir donner l'avantage, Aiden se laissait aller à quelques gestes qui pourraient devenir tendancieux ou violents en fonction de ce qu'il percevrait de la part de la volcanique brune. Il sentait ses doigts s'inviter sur sa nuque, glissant dans ses cheveux dont elle se saisissait avec force en lui arrachant une grimace de mécontentement quand elle lui basculait la tête en arrière. Jamais il n'était le pantin et elle osait jouer les marionnettistes ? Trop habitué à tirer les ficelles ou à croire qu'il les tirait, le Daybreaker senti une vague de rage, qu'il avait pourtant réussi à refouler, revenir comme une tempête en lui. Plus que le geste de Ruby, il détestait ce qu'elle lui rappelait cette mort dont elle l'avait sauvé et le respect qui en découlait. Trop fier et orgueilleux pour se rabaisser à cela il avait perdu de vu d'être redevable pour ce sauvetage qu'elle avait opéré sur lui.
Mâchoires serrées, son regard de glace devenant brûlant il la fixait avec dédain pendant un bref instant avant qu'elle ne le repousse en arrière. Titubant pour retrouver l'équilibre Aiden ne pu pas esquiver la gifle dont elle le gratifiait. Écorchant le bord de sa lèvre inférieure avec ses ongles ou sa bague, le beau brun posait ses doigts sur son sang épais et foncé. Frottant son pouce contre son index pour juger de la texture visqueuse de sa propre hémoglobine, il relevait lentement le regard vers son agresseuse l'écoutant lui demander pour qui il se prenait. Un rire spontanée et incontrôlable le pris, enfin la combat devenait intéressant, presque d'égal à égal et il jubilait d'autant plus en l'entendant l'invité à se montrer aussi violent qu'il le voulait. Sa mise en garde accrochait son attention car il savait qu'à cet instant elle ne plaisantait pas. Le challenge n'était que plus intéressant, un raté signifiait de lourdes représailles et ça avait de quoi le motiver. Un rictus malfaisant étirait le coin de sa bouche blessée « Tu ne cogne pas si mal pour une simple artiste. ».

« Cette passion avec laquelle tu te donne pour le cabaret, c'est presque touchant. » Aiden adorait ce regard de défi qu'elle posait sur lui, dans son esprit un flot d'idées violentes lui vint sans qu'il n'eut d'effort à faire. Pourquoi ne pourrait-il pas se montrer un peu artiste lui aussi ? La créativité peut s'exprimer de multiples manières après tout. Dans son énumération de ce qu'il pourrait vouloir lui infliger, la sorcière avait émis des hypothèses fortes intéressantes. Il fit quelques pas pour regagner son bureau, redressant son fauteuil qui avait basculé lors du première assaut de Ruby. Puis comme un prédateur il contournait la brune, passant rapidement derrière elle néanmoins cette fois il restait vigilant à la moindre esquisse d'un geste qui serait une nouvelle attaque. Il n'avait pas peur mais il reconnaissait l'avoir sous-estimé et cela aurait pu lui coûter plus cher qu'une simple gifle. D'un geste rapide et précis il l'attrapait par la taille en coinçant l'un de ses bras, saisissant la seconde main de la brune avec celle qu'il avait de libre la posant à l'emplacement de son cœur. « T'arracher le cœur... J'aime l'idée. » lâchait-il d'un ton calme et posé « Je pourrais bien le garder précieusement comme un trophée. » il appuyait sur sa poitrine avec force « Tu crois qu'il battrait au creux de ma main ? » un ricanement lui échappait « Non tu me déteste trop pour ça. Et c'est réciproque. » et pourtant si proche d'elle, son parfum titillant doucement son odorat sur-développé à nouveau le désir venait le troubler. Resserrant sa prise il entreprit d'absorber un peu de l'énergie de la sorcière pour se focaliser sur autre chose que ce que le corps de la belle hystérique et tout ce que ça évoquait pour lui. Il voulait la sentir devenir une poupée de chiffon dans ses bras, la vider de tout son fluide psychique la mettant ainsi hors d'état de nuire.
Sentant une douce chaleur envahir son corps il fermait les yeux. Erreur fatale, l'image de sa défunte épouse lui arrivait comme un flash, pire elle lui parlait « Judas... » elle murmurait son prénom venant éveiller la culpabilité qui l'accompagnait depuis ce jour où il l'avait trouvé pendu. Un violent mal de tête l'assaillait soudain, comme si un étau se resserrait sur ses tempes. Lâchant Ruby il la poussait en avant, prenant appuis sur elle pour reculer jusqu'au mur le plus proche contre lequel il glissait pour se retrouver au sol. Se tenant la tête fermement il grimaçait de douleur « Arrêtes... Arrêtes ça... » marmonnait-il entre ses dents sans savoir à qui il devait ces supplications.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: The sound of victory ft Ruby   Ven 31 Jan - 13:27

Ruby n’était pas si violente qu’elle en avait l’air, d’accord, c’était une meurtrière mais en soi, elle se montrait relativement douce et aimable la plus part du temps. Il fallait la pousser à bout pour découvrir la furie. Et dans le cas d’Aiden, cela allait même plus loin que cela, il avait carrément passé les bornes des limites pour reprendre une vieille publicité. La sorcière ne comprenait toujours pas comment les choses avaient pu dérapées à ce point, où leur escalade de mauvaise blagues avait franchi le point de non-retour, mais le fait était là. Elle en était venue aux mains après qu’il s’en soit pris au Masquarade. Et en plus il osait se moquer de son attachement au bar. Comment n’avait-il pas pu s’en rendre compte avant ?! Moon avait suer sang et eau pour cet endroit, elle s’était investi et tout donné pour sa réussite, quelque chose qu’elle avait fait de ses mains, à la sueur de son front. Ce n’était pas comme sa carrière d’actrice, mais elle y avait mis la même ardeur, parce que la brune était ainsi. Et lui ! Ce mécréant ! Il osait tout foutre en l’air pour l’art de la guerre. Et bien n’était pas Sun Tzu qui voulait, et ce filou avait très mal choisi son adversaire. Une erreur de débutant d’ailleurs. Mais il ne semblait pas croire au menace de la demoiselle. Tel un rapace, il l’encercla en se mouvant lentement et la captura sans que la patronne des lieux puisse réagir. Il lui fit poser sa propre main à l’emplacement de son cœur, adorant finalement l’idée. Ruby laissa échapper un petit rire mesquin, oh s’il continuerait de battre, rien que pour le faire chier, ajouta-t-elle silencieusement. Malgré la dangerosité qui émanait de Judas, la sorcière restait galvaniser par sa colère et justement cette atmosphère de risque. La main entre les seins, elle pouvait sentir tous les rebonds que son cœur faisait dans sa poitrine. Sa respiration était lourde et pour le moins difficile à cause de son rythme cardiaque, mais sa colère ne retombait pas.

Bizarrement cela lui fit un pincement qu’il avoue la détester, avant ce matin, elle n’en aurait pas dit moins le concernant, mais se l’entendre dire, finalement ce n’était pas plaisant. Leur petit jeu l’amusait et hormis de l’animosité, la haine ne se trouvait pas dans l’équation pour sa part. Mais là, il avait été bien trop loin. Et oui, elle le détestait en cet instant présent, mais Moony doutait que les mots auraient réellement pu sortir de sa bouche. La brune allait d’ailleurs lui répondre avec une réplique cinglante quand elle senti un sentiment étrange l’envahir. Une sensation inconnue mais proche d’une chose qu’elle connaissait. Expérimentée il y avait de cela bien longtemps. Ruby sentie ses forces l’abandonner doucement. Ses muscles se détendirent sans son accord et elle eut envie de fermer les yeux. Aiden en était-il responsable ?! Il n’y avait pas d’autre solution, il n’y avait personne d’autres de présent dans le bureau, et ne venait pas-t-il de proférer des menaces à son encontre ?! Puis la jeune femme sentie comme une décharge électrique dans tout son corps. Etait-ce lié à la rupture de son lien physique avec Judas ou bien simplement le fait qu’il venait de la pousser en avant. Ruby atterri sur les genoux et poussa un petit cri. Elle regarda en arrière pour découvrir que son agresseur se laissait glisser contre le mur en proie à des sensations désagréable. Une occasion en or pour reprendre le dessus de la situation mais la sorcière se sentait encore un peu trop faible malgré sa hargne toujours présente. Mais quel intérêt de se battre contre un adversaire déjà à terre ?! La brunette se redressa doucement et alla toisa son associé qui marmonnait. « Visiblement tu n’as pas besoin de moi pour te torturer… » Murmura-t-elle suffisamment fort pour qu’il entende mais pas assez pour donner l’impression de s’adresser véritablement à lui. Du bout de son escarpin, elle lui tâta la cuisse, comme on le fait pour vérifier si l’animal que l’on a abattu est encore en vie ou non. « Tu es pathétique tu sais ça…tu joues au gros méchant mais il y a quelqu’un là, elle pointa son index sur sa tempe, qui est plus fort que toi. » Ruby fini par s’accroupir  pour le regarder dans les yeux. « Je te donne encore une chance te t’excuser et de réparer tes conneries d’hier soir… » Elle posa une main douce sur l’intérieur de sa cuisse, qu’elle constata très musclée, ce qui l’émoustilla un peu et remonta doucement vers son entrejambe, mais loin d’avoir des intentions douces. « Sinon, comme je te l’ai dit, moi je ne te raterais pas. » A ce dernier mot, la demoiselle lui serra les testicules aussi fort que sa force le lui permettait. Sa posture et ses supplications auraient pu lui faire pitié, mais cela faisait bien longtemps que Moon n’avait plus de compassion envers qui que ce soit ou alors en de très rares occasions. Et malheureusement pour ce traitre, il ne faisait pas partie des exceptions. Pas après ce qu’il lui avait fait vivre la veille, alors qu’importe les fantômes qui le hantaient, ou ses petits problèmes personnels la sorcière ne le lâcherait pas tant qu’il ne lui montrerait pas un minimum de respect. Et du vrai cette fois, pas cet attitude mielleuse qu’il avait eu ces derniers temps et qui n’était que pour mieux lui planter un couteau dans le dos. Au moins il portait bien son prénom.

Pour montrer qu’elle ne plaisantait pas, la belle application un mouvement circulaire à sa main, espérant l’entendre hurler de douleur. « Alors ?! » Ajouta-t-elle avec une colère toute retrouvée dans la voix. D’accord se n’était pas très fairplay de sa part, le pauvre était déjà à terre, en train de souffrir mais si lui-même pouvait modifier les règles du jeu, et bien Ruby n’allait pas se gêner pour en faire autant. Peut-être qu’ainsi il comprendrait mieux la leçon. Même si dans son esprit, Aiden était une cause perdue.


CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: The sound of victory ft Ruby   Lun 3 Fév - 18:04

De petite guerre relativement soft ils étaient passés à l'affrontement franc, tous les coups étaient permis du moins c'était une autorisation que c'était donné Aiden. Fanfaronnant sur cette victoire qu'il pensait acquise et pensant son adversaire un genou à terre, il avait eu tout faux ! Il ne pouvait que faire le désagréable constat que la brune était plus coriace qu'elle en avait l'air et qu'elle prendrait peut-être l'ascendant sur lui s'il ne se montrait pas plus vigilant. Oui il avait sous-estimé Ruby et commençait à comprendre l'ampleur de son erreur. Pour autant il ne s'avouerait jamais vaincu avant de l'être et ne hisserait pas non plus le drapeau blanc, il était bien trop fier et orgueilleux pour ça.
Judas basculait alors bien volontiers vers des idées bien plus radicales, évoquant clairement qu'il pourrait la tuer. Mais le pouvait-il réellement ? Ses victimes lorsqu'il se nourrissait c'était une chose, des dégâts collatéraux en somme mais tuer la sorcière reviendrait à commettre un meurtre. Oh bien sûr tous les aspects positifs de la voir disparaître de la surface de la Terre s'invitaient joyeusement dans l'esprit du Daybreaker, mais une force opposée venait lutter contre cette envie de lui faire passer définitivement le goût de la provocation. Encore une fois ses envies s'entrechoquaient en ne laissant que de la confusion comme seul résultat de ses réflexions. La rage prenait le pas sur cette autre chose non identifiée qui tentait de le dissuader d'aller si loin, et c'est sans reculer qu'il avait saisi Ruby comme une proie.

Était-ce parce qu'elle était une sorcière que l’absorption de son énergie avait été un échec ? Était-elle à l'origine de ses pensées folles qui l'assaillaient ? De ces images de sa défunte épouse qui le regardait comme on regarderait un monstre, semblant lui faire un procès silencieux. La brune maîtrisait les illusions, pourquoi ne pourrait-elle pas aller jusque là ? Son fluide psychique agissait peut-être comme un poison sur lui... La sensation d'oppression qu'Aiden ressentait redoublait d'intensité jusqu'à ce qu'il ai l'impression que sa tête allait exploser, le contraignant à lâcher sa proie. Il l'avait envoyé loin devant lui et se réfugiait contre le mur en suppliant que tout cela s'arrête. Incapable d'identifier l'origine de la douleur il grimaçait de souffrance ne remarquant pas que son associée profitait de sa faiblesse pour se rapprocher.
Ses dents grinçaient tant il serrait les mâchoires entre deux supplications, il se sentait comme brûler de l'intérieur et de la sueur perlait sur son front. Sa respiration était saccadée, Judas croyait mourir. Il rouvrit les yeux, distinguant la silhouette de la sorcière qui le surplombait, elle lui parlait mais sa voix était lointaine. Il ne comprenait pas un mots de ce qu'elle venait de dire et comme un camé en pleine overdose tentait de savoir ce qui relevait de la réalité ou de l'illusion. La douleur s'estompait peu à peu, laissant néanmoins comme une empreinte... Le souvenir de la souffrance à présent passée.

Sa vue revenait à la normale, Aiden renouait avec le moment présent et sentait sur sa cuisse comme une caresse. Il se raidit quand la main de la sorcière s'invitait sur son entrejambe mais encore trop sonné n'eut pas le temps de réagir que déjà elle empoignait ses bijoux de famille avec autorité. Le brun se mordit la lèvre pour ne pas crier de douleur, sa lippe déjà meurtrie laissait échappé à nouveau un peu de sang. « Salope ! » laissait-il échapper alors que ses poings se serrèrent et sa tête basculait vers l'arrière alors que c'était l'ensemble de son corps qui était comme pris d'un spasme. Silencieux, luttant contre l’atroce douleur qu'il ressentait dans son entrejambe et qui irradiait dans tout son être. Il voulait encore jouer les fortes têtes et ne pas la laisser gagner, mais il devait bien constater qu'elle avait pris l'ascendant. Certes ce n'était pas très loyal de sa part sauf qu'il ne l'avait pas vraiment été non plus avec son coup de pute de la veille, les compteurs étaient à zéro... enfin façon de parler.
Judas n'avait pas entendu les propos de Ruby mais il se doutait bien de quoi il s'agissait, encore cette quête de respect, de reconnaissance qu'elle pensait mériter de sa part. Mais obtenir ce respect par l'intimidation et la violence ne faussait il pas un peu la donne ? A ce moment là le Daybreaker n'était pas tellement en position de faire le malin et d'ailleurs il usait déjà de toute sa volonté pour ne pas hurler et donner plus de plaisir à l'hystérique qui le tenait par les couilles. La vicieuse appliquait un mouvement circulaire des plus désagréables à ses bourses déjà bien étouffées entre ses doigts lui arrachant un nouvelle grimace de douleur. Désormais haletant il fit un effort conséquent pour pouvoir regarder la sorcière dans les yeux tandis qu'elle semblait attendre une réponse de sa part. « Tu... » parler était plutôt difficile dans cette posture et il dû s'y reprendre à plusieurs fois pour « … as raison. C'était stupide de ma part. » soufflait-il d'une voix étouffée. Ses yeux se révulsèrent un bref instant et il du cligner plusieurs fois des paupières pour continuer à garder le dessus sur la douleur infligée, foutue faiblesse d'homme. Le goût de son sang épais avait envahi sa bouche tant il s'était mordu la lèvre, rassemblant assez de souffle il crachait son hémoglobine sur sa tortionnaire. Profitant de l'effet de surprise il se saisit de sa main qu'il serrait jusqu'à ce qu'elle lâche et qu'il puisse se dégager en la bousculant. Il rampait alors plus loin, avant de se relever aussi vite qu'il le pu. « Je dois admettre que tu as été la plus forte Ruby... » sur ce coup là il pouvait difficilement faire autrement. D'un revers de la main il s'essuyait la bouche « Je ne mettrais plus l'avenir du Masquerade au milieu de nos querelles. » mais il comptait bien trouver pire que ça pour l'atteindre, chose qui ne serait pas facile car elle vivait pour son cabaret... Il lui adressait un petit sourire arrogant malgré tout, c'était ce la seule chose qui lui restait après cette défaite « Satisfaite ? ». Lui l'avait amer de s'être fait ainsi dominer, et pourtant il ne pouvait que se réjouir d'avoir été libérée de cette violente douleur qui l'avait pris soudainement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: The sound of victory ft Ruby   Lun 10 Fév - 14:19

Il n’y avait pas à dire Ruby appréciait le spectacle au haut au point. Elle tenait littéralement le brun dans la paume de sa main et cela lui procurait un satisfaisant sentiment de supériorité et cela comblait également ses quelques penchants sadiques. Mais Aiden l’avait bien cherché après le cirque de la veille, après son comportement, maint et maintes fois méprisant et hautain. Si encore il avait gardé les choses au stade des joutes verbales. Seulement non, il avait fallu qu’il joue au plus malin, qu’il se laisse dicter par son égo de mal, des actes qui déclencheraient chez la sorcière les pires tempêtes. Et dans ce cas-là, oui elle devenait violente et pas qu’un peu. Ce n’avait pas été très fairplay de sa part de s’en prendre à son associé une fois à terre et de frapper à l’endroit le plus sensible pour un homme, mais quand on voulait marquer le point, il fallait des arguments imparables, et là, Moon avait fait mouche. Le voir se tortiller de douleur sous sa désagréable caresse, le voir résister à la douleur pour ne pas lui donner encore plus de plaisir dans cet échange qu’elle gagnait. Haut la main, pensait-elle avec amusement mais sans en rien dire ou laisser paraître. La brune écouta simplement avec délectation son associer reconnaître ses torts. Encore une fois, il n’avait d’autre choix s’il voulait un jour pouvoir procréer. La belle hocha doucement la tête pour approuver ses dires. Oui il avait été très stupide et oui elle avait raison, elle avait toujours raison. Elle esquissa un sourire en le voyant au bord du gouffre de la douleur, prêt à s’évanouir presque tellement il avait mal, et Moony ne pouvait plus cacher sa jouissance à cette vision.

Mais son plaisir s’évanoui bien vite quand il lui cracha son sang à la figure. Etonnée, Ruby relâcha sensiblement sa prise sur les testicules du jeune homme et se dernier en profita pour s’esquiver et ramper loin d’elle alors que la brune s’essuyait le visage. C’était véritablement dégoutant de faire ça. Elle n’avait plus qu’à reprendre une douche. Elle le regardait, toujours avec un air mauvais quand elle l’entendit admettre avec une certaine franchise qu’elle avait gagné. Et surtout qu’il ne s’en prendrait plus au bar. Cette idée seule la soulagea. Il ne fallait pas oublier que le Masquarade les faisait vivre, qu’il leur rapportait de l’argent, un toit et surtout des connaissances, ce qui n’était pas négligeable dans la conjoncture actuelle. Elle se redressa pour lui faire face et hocher la tête lentement. Satisfaite, oui elle l’était. Sur le grand échiquier de leur combat, elle venait de faire tomber sa reine. Désormais, il était en position de faiblesse, jusqu’à son prochain coup bas, mais la sorcière ne doutait pas qu’elle aurait un moment de répit suffisant. Elle s’approcha doucement de lui les mains en l’air pour lui signifier que cette fois elle ne le toucherait. « Pour le moment…mais je regrette vraiment que nous devions en arriver là alors que nous avons un but commun, faire fructifier cet endroit. » sa voie et ses traits s’étaient adoucis à mesure qu’elle parlait. Toute cette situation la désolait véritablement. Si au début elle aimait se chamailler avec lui, si au début cela l’amusait que les clients en parlent en rigolant, maintenant cela ne lui faisait plus rien du tout. Elle n’y prenait plus le même plaisir, parce qu’il y avait désormais une méchanceté sincère entre eux qui envenimait le tout. Elle secoua la tête pour elle-même. « Je te laisse le soin de rassurer les employés, vu que c’est toi qui a lancé les rumeurs et tenant-nous en à l’intoxication alimentaire pour le reste. » Elle s’approcha encore un peu et lui saisit le menton entre son pouce et son index et se jeta plus ou moins sur lui pour lui lécher la mâchoire inférieur jusqu’au lobe de l’oreille. « Et pense à mettre de la glace sur tes bourses. »

Sur ses mots elle le lâcha ensuite sans délicatesse, rajusta ses vêtements et sortie du bureau avec un visage fermé et hautain, se gonflant de toute sa dignité. Leur personnel ne tarderait pas à arriver pour se mettre au travail pour le soir même, s’ils n’étaient pas déjà là, et tout ce bazar à l’étage des patrons n’aiderait pas à une bonne ambiance. La jeune femme partie s’enfermer dans son propre bureau et s’appuya contre la porte. Toute cette histoire l’avait finalement pas mal retourné et désormais seule, elle senti son corps se mettre à trembler, presque convulser. Maintenant que l’excitation du combat était passée il lui restait la peur, nul doute qu’il aurait vraiment pu la tuer là-bas. Tout comme elle avait véritablement eu envie de l’étriper en pénétrant dans son bureau. Cela ne pouvait rien signifier de bon pour le futur, même s’il avait accepté de ne plus mettre le bar en danger, Ruby ne doutait pas une seconde qu’il cherchait à se venger pour le soin qu’elle avait appliqué à ses bijoux de famille. Et parce qu’Aidenn possédait un ego au moins aussi grand que le sien, et qu’il ne pourrait jamais rester sur une défaite. La demoiselle devait donc rester sur ses gardes, ses sens en alerte, si elle ne voulait pas de nouveau gouter à la douceur amère de la mort. Parce que maintenant, c’était de cela donc ils parlaient. Une barrière avait été abattue, un pallier avait été franchi dans leur relation, et pas pour de bon augure. La sorcière soupira et se traina jusqu’à une console sur lequel reposait une bouteille de whisky et des verres. Elle s’en versa une bonne rasade qu’elle descendit d’un seul coup, appréciant la brulure de l’alcool dans sa gorge et reposa son verre. Sa main tremblait toujours de façon impressionnante, aussi s’en resservi-t-elle un verre avant de se laisser glisser par terre, le temps de reprendre ses esprits. Elle ne pouvait pas le laisser voir qu’il lui avait fait peur, qu’il avait lui aussi gagné en quelque sorte. Elle resterait là, le temps de se calmer, de se refaire une beauté, parce qu’elle ne tenait pas à garder l’hémoglobine de Judas sur son visage toute la journée. Et il fallait aussi qu’elle change de tenue. Ses vêtements n’ayant pas particulièrement apprécié l’altercation non plus. Dans quel engrenage venaient-ils de mettre le doigt ?!


CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
 

The sound of victory ft Ruby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FS- Creative Sound Blaster Audigy SE PCI Sound Card
» B.Sound: Piloter sa musique partout depuis votre PC,Tablette et smartphone
» SMOOTH CRIMINAL • It was the sound of a crescendo.
» Coin escalier
» Procédure d'utilisation des sound dans TC ™ Gold 7.0 E1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-