AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 All Consuming Fire {Isis/Eamon}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Masculin
↳ Nombre de messages : 616
↳ Points : 97
↳ Date d'inscription : 27/08/2012
↳ Age : 25
↳ Avatar : Nobody
↳ Age du Personnage : 1 jour, 1 siècle, quelle importance ?
↳ Métier : Commère
↳ Opinion Politique : Partisan
↳ Playlist : Imagine Dragons - Radioactive
↳ Citation : - In this life now you kill or die, or you die and kill. -
↳ Multicomptes : Danny Clocker



Feuille de perso
↳ Copyright: Cryingshame
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: All Consuming Fire {Isis/Eamon}   Jeu 20 Mar - 13:29







All Consuming Fire



Isis & Eamon








Loterie du RP




« We found a thousand ways to burn up the planet
And we're gonna try them all
The captain abandoned ship years ago
But nobody thought to tell
And so the band plays on, we sail gently west
Into the all-consuming fire.
»

Un feu criminel semble être sur le point de dévaster totalement la forêt. L’œuvre d’un résistant, peut être. Pris au piège par les nuées ardentes, le piège des flammes est bien trop dense pour que vous puissiez vous échapper et rejoindre la civilisation. Votre unique échappatoire ? Une cabane tout en haut des arbres, où vous serez peut être à l’abri quelques temps. Malheureusement, vous n’êtes pas le seul à avoir eu cette merveilleuse idée, et peu importe vos éventuelles divergences, il va falloir cohabiter. Vos caractères respectifs vous laisseront-ils vous entendre, pour survivre ? Attirés par la vive lumière et les crépitements, des zombies errant dans les parages avancent de plus vers votre repère de fortune. Leurs cadavres en passe d'être carbonisés marchent sur les braises, inconscients du danger et insensibles à la douleur. L'incendie est sans doute l’œuvre criminelle d'un Daybreaker fort mal intentionné. Ainsi même lorsque le feu aura cessé de brûler et de se propager, vous risquez fort de vous faire déchiqueter par ces intrus affamés et entêtés.

Ordre de Passage:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://consign-to-oblivion.forumactif.com/t1-contexte

Invité
Invité






MessageSujet: Re: All Consuming Fire {Isis/Eamon}   Jeu 20 Mar - 14:16

Je ne sais pas pourquoi j'agissais de la sorte mais depuis quelques temps, j'avais envie d'explorer l'univers qui m'entourait. Depuis que je connaissais l'existence de nombreuses espèces, j'avais envie de voir de quoi elles étaient capables, ce qu'elles savaient potentiellement faire, mais aussi d'explorer la Nouvelle-Orléans. Parce que oui, je connaissais bien le centre pour m'être souvent promener par ici, mais en dehors de celui-ci, je ne connaissais pas bien la ville, pas assez dirons nous. Je sortais plus souvent de mon petit train train quotidien, qui était hôpital - boulot - dodo. Il faut dire que depuis l'émission de Danny je ne voulais pas trop me montrer en ville. Je ne savais pas d'où est ce qu'il sortait cette rumeur complètement farfelue, mais si les gens pensaient que j'étais à l'origine de l'accident de ma soeur, peut être qu'ils ne me verraient plus de la même façon. Surtout que je passe un temps fou là-bas à veiller sur elle, dans l'espoir qu'un jour elle se réveille et que nous puissions parler ensemble. Parce que jusqu'à présent, la conversation est un peu à sens unique mais je ne peux pas la blâmer, je ne sais même pas si elle m'entends à vrai dire. Je lui parle de ce que je fais, de ce que j'aimerais faire avec elle. Je la tiens au courant des avancées, de tout ce qui a pu se produire dans le monde, comme si elle devait savoir. Bref, je sortais de l'hôpital donc et je décidais de me promener en direction de la forêt. Je ne sais pas trop pourquoi j'avais pris cette direction, mais il semblerait qu'elle soit si dense qu'il était difficile de circuler à l'intérieur. Je n'étais pas habillé de façon très sexy simplement avec un jean noir, un petit pull vert pastel et une paire de basket blanche. Ce n'était peut être pas la meilleure tenue pour explorer la forêt mais je n'allais pas m'amuser à retourner à mon appartement. Et puis, je n'avais pas l'intention de m'éterniser dans le coin en ce début d'après-midi. Il faisait environ 20°C, le soleil était à peine voilé par quelques nuages.

Soudain, alors que j'étais à l'intérieur de la forêt, avançant avec un peu de difficulté, l'air se chargea d'une odeur que je n'aimais pas du tout. Je regardais derrière moi, le feu venait se saisir quelques arbres et vu la sécheresse des lieux il allait rapidement gagner du terrain. Je me retournais et déjà, se propageait une barrière incandescente que je ne pouvais plus franchir. Il me faudrait me rendre de l'autre côté de la forêt pour en sortir, mais bizarrement, je voyais au loin la même incandescence. Si j'étais quelqu'un de pessimiste, je me dirais que mon heure est arrivée, mais ce n'est pas le cas ! Ce n'est pas un petit feu de forêt qui aura la peau d'Isis Whitefield, c'est moi qui vous le dit. J'observe alors ce qui s'offre à moi et je vois une cabane en haut d'un arbre qui semble solide. Je me dis que peut être cela devrait faire l'affaire. Si le feu se propage jusqu'ici j'aurais un peu de répit pour trouver une meilleure solution. Les branches de cet arbre semblent faites sur mesure pour grimper en toute sécurité dans cette cabane au fond du jardin, enfin en haut de l'arbre. L'air y est plus doux, alors que déjà en bas, il était suffoquant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: All Consuming Fire {Isis/Eamon}   Jeu 20 Mar - 14:51

La journée de siège à l'assemblée était terminée. Elle n'avait pas duré très longtemps, seulement le matin. Désormais, j'avais l'après midi de libre. Il fallait simplement que je sois revenu pour 22h à la mairie, nous avions une espèce de réunion. Je ne savais pas trop ce qu'ils attendaient de nous, ni pourquoi ils nous convoquaient si tard. Mais nous n'avions pas vraiment le choix de l'horaire. Pour autant, lorsque le dernier procès toucha à sa fin le matin même, je ne m'attardais pas. Si je voulais avoir le temps de sortir courir un peu et de ranger mon appartement, je n'avais guère de temps à perdre. Surtout qu'à cette heure là, je n'imaginais pas le piège dans lequel j'allais tomber quelques heures plus tard. Je partis donc de la mairie tout en mangeant rapidement un petit truc. Je grignotais plus que je ne me nourrissais. Je passais en coup de vent à la maison afin de me changer. La tenue de boulot tenait énormément chaud, je ne pouvais pas rester comme ça. J'enfilais un t-shirt et un short avant de plonger dans des baskets tout terrain et je sortis au petit trot, en prenant bien soin de garder la bouteille d'eau et les clés dans une des poches. Je fis un tour de la ville, n'ayant pas de direction ni de destination bien précise. Pour l'instant, j'oubliais simplement ce procès qui m'avait semblé interminable. Pour une fois, personne n'était d'accord sur la sanction à appliquer. Disons que chacun avait envie d'une peine différente et que les témoins de la défense s'accrochaient farouchement. Nous n'avions le dernier mot aussi facilement qu'à l'ordinaire et le dossier était solide. Mais par un coup de génie d'un autre membre de l'assemblée, nous avions pu caser nos peines avec facilité.

Rapidement, j'arrivais à la forêt. L'après midi commençait à peine à pointer le bout de son nez et déjà j'avais très chaud. J'avais fait le tour de mon quartier vraiment rapidement pour pouvoir arriver si tôt à la lisière. Je comptais sur l'ombre apportée par les arbres pour me reposer un peu mais je déchantai très vite. Là bas, il faisait aussi chaud qu'en plein centre ville. J'enlevais mon t-shirt que je coinçais en boule dans l'autre poche vide. Je marchais ensuite à grandes enjambées vers le centre de la forêt. Entre-temps, je bus quelques gorgées d'eau. L'ombre devenait plus intense. Et pourtant, je ne pus me reposer bien longtemps. J'avais l'intention de faire quelques exercices de relâchement des muscles une fois à l'ombre mais je n'en eus pas le temps. Un feu s'était propagé et il était aligné devant moi. Je courus alors rapidement vers la droite car l'endroit d'où je venais était aussi brûlé par le feu qui avançait rapidement. Mais au loin, après plusieurs minutes de course intensive, le feu avançait en ligne droite vers moi. La fumée s'épaississait à vue d'oeil et bientôt j'allais d'oxygène. Mais par un heureux hasard, je vis une espèce de petite cabane dans un arbre. Sans réfléchir, je grimpais à l'arbre et me mit à l'abris, prenant le temps de respirer une fois en haut. C'est alors que je vis que j'étais pas seul. Une fille était là aussi. Et elle me regardait.

" Heu ... bonjour ! Je vous dérange peut-être mais j'ai pas tellement choix sauf si je choisis délibérément de mourir ce qui n'est pas le cas. Je pense que nous allons devoir nous entraider si nous ne voulons pas sortir en charbon de ce brasier en bas. Je m'appelle Eamon. Peut-être voulez-vous de l'eau ? "

Je sortis alors de ma poche la bouteille d'eau et la tendis à la jeune femme. Je remarquais aussi que j'étais resté torse-nu mais j'avais encore chaud. Alors, à moins que ça ne la dérange, j'allais rester comme ça encore un moment.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: All Consuming Fire {Isis/Eamon}   Jeu 20 Mar - 15:15

    Je savais pas comment j'allais faire pour échapper à ce brasier, vraiment, je n'en avais aucune idée, mais pour le moment, j'étais là dans cette petite cabane, et j'observais la progression du feu. Il me semblait voir aussi quelques silhouettes derrière les flammes. Je me demandais si cela était les secours, ou simplement des rôdeurs attirés par les flammes, et la chaleur. Il n'y en avait pas dans le centre de la ville mais il y en avait quelques uns aux alentours, et il ne faisait pas de doutes qu'ils allaient être attirés par tout ça. J'espérais que le feu commence à se voir et qu'il serait rapidement éteint afin que je puisse partir bien vite d'ici, mais je ne me faisais pas trop d'illusions. J'aurais pu compter sur la pluie qui tombe mais les averses étaient devenues rares, du moins, c'était l'impression que j'avais en restant tout le temps à l'hôpital ou au Masquerade. Je pouvais rater les averses aussi, ce n'était pas impossible, mais il en faudrait une belle pour éteindre cette incandescence qui devenait de plus en plus importante. Les crépitements autour de moi ne me firent pas entendre un homme qui grimpait lui aussi à l'arbre pour se réfugier dans la cabane. Ainsi, nous avions été deux à nous aventurer dans la forêt, et nous étions pris au piège. Je ne savais pas qui il était, mais il semblerait qu'il était dans la forêt pour courir, vu comment il était habillé, un short, un tee-shirt enlevé, mis dans une poche et des baskets. D'un coup avec mon jean, je paraissais presque trop habillée, mais je n'avais pas encore trop chaud. Bref, ce n'était pas très important, parce que la situation autour de nous était de plus en plus préoccupante. Feu + Zombies, ce n'était pas un bon calcul, mais vraiment pas. Il s'appelait donc Eamon, et cela ne semblait pas le déranger d'être à moitié nu devant moi. La vue n'était pas désagréable, je dois bien l'avouer. Il me proposait de l'eau venait de la bouteille qu'il avait dans une poche. Pour le moment, ça irait, je n'étais pas vraiment déshydratée.

    " Bonjour Eamon, moi c'est Isis. Pour le moment, je n'ai pas soif, mais ça pourrait servir pour plus tard, je pense qu'il faudrait l'économiser, car peut être que nous allons devoir rester un moment ici. Je ne sais pas comment nous allons sortir d'ici, mais la situation parait mauvaise. Quelle idée d'être venu se promener dans la forêt aussi. "

    Je lui faisais un petit sourire, ma dernière phrase était presque ironique. Si j'avais su, je serais restée chez moi, je vous le dis. Il allait cependant bien falloir réfléchir à un quelconque plan.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: All Consuming Fire {Isis/Eamon}   Jeu 20 Mar - 16:29

La jeune femme qui était elle aussi coincée dans l'arbre s'appelait Isis. Son visage ne me disait rien mais à première vue, elle avait l'air sympa. Elle me semblait jeune, peut-être la vingtaine. En tout cas, il était clair que j'étais bien plus âgé qu'elle. Toutefois cette différence d'âge ne me gênait vraiment pas. Elle refusa l'eau que je lui proposais et hochai la tête quand elle expliqua qu'il fallait la garder car ce serait une denrée rare. Je posai alors la bouteille dans un coin, à laquelle je joignis mes clés et mon t-shirt. Je lui fis un sourire et regardais par l'ouverture qui faisait office de porte. Le feu était encore loin mais les crépitements étaient bien et bien audibles. Cela faisait un vacarme monstre, il y avait de quoi affoler toute une ville.

" Enchanté Isis ! Je doute que ce feu soit accidentel .. Mais bon maintenant que nous sommes piégés, il nous faut trouver un échappatoire. Peut-être qu'on pourrait se tutoyer ? "

Je m'étais montré très à l'aise face à la situation assez rapidement. Je n'avais pas de gêne, surtout si c'était le dernier jour de ma vie. Cependant je n'étais pas pessimiste, je savais que nous allions sortir de ce brasier, tous les deux. Je me retournai. Il n'y avait pas d'autre porte dans cette cabane, je ne pouvais pas voir de l'autre côté. Je lui fis signe que je revenais et sortis. En fait, je m'étais juste accoudé en forçant sur mes bras pour voir par dessus le toit. Le feu était là aussi, de ce côté. Mais ce n'était pas la seule surprise. Des gens avançaient vers nous d'une façon peu encourageantes. Je descendis très rapidement de mon point de vue.

" Des zombies ! "

Je m'étais écrié, assez paniqué, en regardant Isis les yeux ronds. La situation était pire que je ne le pensais. Eux, ils ne craignaient ni le feu, ni l'eau. Il nous serait impossible d'en venir à bout. Enfin ... personnellement, je n'avais jamais été confronté à ces morts-vivants. Peut-être que Isis en savait plus sur le sujet. Je l'espérais, car sinon nous étions cuits. Mais, avant d'entrer dans des explications, je ressortis et attrapai la première branche qui venait à moins. Je l'arrachai en tirant vers moi et enlevais ensuite les feuilles. Je ne savais pas vraiment pourquoi j'avais fait ça, mais ça ferait peut-être une arme contre les zombies. Je fis la même chose avec une autre branche que je tendis ensuite à Isis. Maintenant, il fallait que l'on réfléchisse à un plan pour sortir de là ... vivant !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: All Consuming Fire {Isis/Eamon}   Jeu 20 Mar - 17:28

Oui, si j'avais su, je serais restée chez moi, mais j'étais ici, bloquée dans cette cabane pour le moment, avec donc Eamon qui devait avoir facilement deux fois mon âge. Cela ne me faisait rien, j'avais rencontré bien souvent des hommes et des femmes bien plus âgés que moi. Il posa donc la bouteille d'eau dans un coin de la cabane avec ce qu'il avait dans les poches, son tee-shirt et des clés. J'avais de la chance, il ne semblait pas être quelqu'un d'hostile mais de sympathique, comme je l'étais. Enfin, les apparences sont parfois trompeuses malheureusement, et peut être que cet homme n'échappait à cette règle empirique. Mais pour le moment, je ne dirais pas que je lui faisais confiance, mais je n'avais pas plus de raisons que ça de me méfier de trop de lui. Pour le moment, le feu n'était pas encore à proximité mais ça ne saurait tarder. Eamon était donc enchanté de me rencontrer même si les circonstances n'étaient pas les meilleures. Il me fit part d'une remarque pertinente. Il semblait mieux s'y connaître que moi au niveau des feux de forêts, et celui-ci n'avait rien d'habituel, rien de naturel. Ainsi, quelqu'un avait volontairement mis feu à la forêt ? Dans quel but ? Pour se réchauffer ? Non, il fait déjà bien assez chaud par ici. Je n'arrivais pas à voir le but de la manoeuvre, sans doute parce que mon esprit était trop étroit pour voir tout ce que cela pourrait engendrer. Il fallait donc trouver un plan de replis, mais pour l'heure, je n'en voyais pas. Il me dit aussi que nous pourrions nous tutoyer. S'il voulait, ça ne me dérangeait pas spécialement de toute façon.

" Oui, pas de soucis pour le tutoiement. Pour la solution de replis, je n'en vois pas pour le moment, il semblerait que nous sommes encerclés par les flammes. "

Et encore, le feu n'était pas la seule chose préoccupante malheureusement. Il me l'avait confirmé donc, il y avait bien des zombies dans le coin. C'était une chance assez improbable que nous avons là, mais bon, il faudrait faire avec. Je n'avais aucune arme sur moi, je n'en avais jamais eu, je n'en avais jamais possédé parce que je n'en avais pas besoin, sauf peut être aujourd'hui.

" Il me semblait les avoir aperçus aussi avant que tu n'arrive ici. Je dois avouer que la situation est quand même très mauvaise. Le feu est une chose, mais ces rôdeurs c'est le niveau au dessus. Avec la lumière du feu, et le bruit qu'il fait, ils vont être attirés comme des mouches avec la confiture. "

Il avait attrapé deux branches, pour nous faire de potentielles armes. C'était une bonne chose mais là, je ne voyais pas d'échappatoire, pourtant, je ne paniquais pas le moins du monde, comme si cette situation était normale. J'avais été tellement de temps enfermée dans mon cocon que tout ceci ne me dérangeait pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: All Consuming Fire {Isis/Eamon}   Jeu 20 Mar - 19:31

Je n'avais pas d'intérêt à me la jouer perso sur le coup. Peut-être que Isis était habituée aux zombies et qu'elle savait comment gérer ce problème. Et quand bien même elle n'en savait rien, je n'avais pas non plus d'intérêt à la laisser choir dans son coin. Une équipe qui se formait ça valait toujours mieux qu'être seul dans ce genre de situation. Certes, mon instinct m'aurait dicté de ne pas lui faire confiance, d'agir seul et tant pis si cette pauvre petite mourait des mains des flammes ou des zombies. Les Jeux m'avaient appris à penser ainsi, ma vie me le dictait chaque jour. J'étais un solitaire et je ne gagnerai rien en sauvant la vie de cette jeune femme, à condition que je puisse sauver ma propre vie. Mais je n'avais pas non plus d'intérêt à la laisser mourir. Mon choix était fait depuis longtemps : je voulais que l'on coopère. J'avais tué et laisser mourir trop de gens durant ce temps des Jeux. Bien sûr, mon boulot de juge et de mentor me manquait. Je souhaitais voir les Jeux revivre. C'était un de mes vœux. Mais ce n'était pas pour autant que je n'avais pas de coeur. Je suis tout autant sensible que les autres habitants de ce pays. On est simplement différent. Mais je n'avais nulle l'intention de m'attarder sur ces pensées. Doit-on travailler en équipe ou non, ce n'était pas à ma vie de sauvageon solitaire d'en décider. Et puis, il fallait savoir s'adapter aux circonstances et à l'évolution de ce pays. Je n'avais plus d'ennemis à combattre. Il n'y avait plus de Jeux et dans tous les cas j'étais maintenant trop âgé. Alors pourquoi rester sur la défensive et ne pas avoir des ... amis ? Oui des amis.

La jeune femme ne voyait pas de solution de replis, j'en avais peut être une. Une idée complètement folle. Une idée qui n'était sans doute pas réalisable pour tout le monde mais je ne doutais pas des capacités physiques de Isis. Et au pire, je l'aiderai. Toutefois avant d'exposer mon idée j'écoutais ce qu'elle avait à me dire sur les zombies. Elle avait raison, ils allaient se rapprocher au fur et à mesure. La jeune femme ne semblait pas paniquée. C'était une bonne chose.

" J'ai peut-être une idée. Complètement folle mais bon. On ne peut pas passer par le sol. Le feu nous brûlerait, les fumées nous asphyxiaient et les zombies nous traqueraient. Mais on peut passer par les arbres. Même si le tronc a pris feu pour la plupart d'entre eux, ce sont des arbres puissants avec de grosses racines. Ils tiendront suffisamment pour nous permettre de passer dessus et de tenir quelques minutes. Pas plus de deux minutes à mon avis, mais ce sera suffisant pour qu'on puisse passer à l'arbre suivant à chaque fois. Ils sont assez proches les uns des autres, je pense qu'on aura pas trop de mal à passer. Et à mon avis, on pourra atteindre la lisière de cette façon. Là bas, il y a déjà sans doute des gens qui prennent le feu en charge. "

Je n'étais pas persuadé de ma dernière phrase. Ca se trouve, le feu bougeait en même temps que nous. C'était peut-être un piège de ces soit-disant sorcières contre nous pour nous défier de nous approcher encore de la forêt. Dans tous les cas, je n'avais pas l'intention de servir de rôti pour le diner.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: All Consuming Fire {Isis/Eamon}   Jeu 20 Mar - 22:03

Eamon semblait être quelqu'un d'athlétique, et dans une belle forme physique, cela aiderait sans doute à nous tirer de ce mauvais pas. Pour ma part, j'étais une jeune femme assez ordinaire, je n'étais pas capable d'exploits improbables. Je ne pourrais pas être transcender par la peur, puisque pour le moment, elle ne me gagnait point, mais peut être que cela changera si je vois que j'ai un zombie aux fesses et qu'il est prêt à me tuer. Je ne connaissais pas bien ces êtres morts vivants, mais je savais qu'ils étaient une véritable plaie, et que New York en était à présent infestée. Il n'y en avait pas trop à la Nouvelle-Orléans, mais ils étaient là, et aujourd'hui, ils étaient attirés par la lumière, le bruit et la chaleur que générait le feu de la forêt. Je ne savais donc pas quoi faire ne pas mourir dans quelques heures, soit par le feu, soit par les zombies. Mais Eamon semblait avoir une idée derrière la tête. Mon regard se posa alors sur lui. J'étais toutes oreilles dehors pour entendre son plan. Le complètement folle qui allait juste derrière ne devrait pas me rassurer pourtant, je sentais que ça ne serait pas si fou que ça, enfin, j'essayais déjà d'imaginer quelques choses de plus fou que de simplement lutter contre le feu et les zombies. Son idée ne me parut pas si folle que ça en l'écoutant comme ça mais elle serait physiquement très éprouvante, j'en avais l'intime conviction. Passer d'arbres en arbres, comme si nous étions Tarzan, ce serait plus simple avec des lianes, mais il ne semblait y en avoir. La forêt était néanmoins assez dense pour réaliser ce qu'il disait, les arbres étant assez proche les uns des autres.

" Oui, on peut essayé, la forêt semble être assez dense, les arbres assez proches les uns des autres pour que nous puissions passer de l'un à l'autre. Je ne sais pas si le feu est pris en charge, mais une fois que nous aurons atteint la lisière, ça devrait aller. Il faudra quand même faire attention aux rôdeurs, parce que même à moitié cramé, ça court toujours ces bestioles ! "

Est ce qu'il voulait y aller tout de suite ? Je ne savais pas, mais maintenant que j'avais approuver l'idée, il ne faudrait peut être pas traîner. Le feu gagnait sensiblement du terrain, j'avais même l'impression qu'il allait plus rapidement vers nous de minutes en minutes et que les flammes gagnaient en hauteur. Si nous en sortions indemne avec cette idée, ce sera un miracle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: All Consuming Fire {Isis/Eamon}   Ven 21 Mar - 12:18

Isis semblait d'accord avec mon idée. Bien que brillante et certainement dangereuse, elle n'avait pas émis de protestation et je lui en étais reconnaissant. Nous allions pouvoir passer à l'action. Je regardais encore par l'encadrement le porte. Le feu était proche, sa chaleur amplifiait l'air déjà chaud de la cabane rudimentaire. Je ramassais mes clés que j'attachais quand même aux passants de ceinture du short que je portais par mesure de sécurité et remis mon t-shirt. Je plaçais ensuite la bouteille d'eau dans la poche et sortis de la cabane, en faisant signe à Isis de m'attendre. Pour l'instant, j'observais juste. Par quelle direction était la ville, je l'ignorais. Je me rappelais simplement par où j'étais arrivé. Il fallait donc suivre ce chemin. L'arbre le plus proche n'avait pas encore pris feu à son pied. Il fallait y aller maintenant, car il n'avait pas l'air bien solide et les zombies s'étaient vraiment rapprochés depuis que l'on causait. Ca avançait vite ces trucs là ! Plus, beaucoup plus que je ne le pensais.

" Prête ? Alors on y va. Il ne faut pas attendre plus longtemps. On va sur cet arbre. Pour y accéder, on doit monter sur le toit de la cabane et attraper les branches de l'autre arbre. On les ramène vers nous puis on agrippe et on se lève amener jusqu'à l'arbre. C'est parti ! "

J'avais peur qu'elle change d'avis au dernier moment. Et je ne comptais pas risquer ma peau encore une minute de plus dans cette fournaise. Je sortis et me décalai vers la droite pour permettre à Isis de se mettre à ma hauteur. En gentleman, j'allais l'aider à monter la première sur le toit. Et puis c'était plus facile de faire une courte échelle que de la tirer vers le haut par les bras si je montais en premier. Une fois en haut, je n'aurai aucun problème à monter seul. Je fis des petits bonds sur place et me jetai vers le haut en agrippant le toit. Etant proche de l'encadrure, je pouvais poser mes pieds et grimper de cette façon. Cette fois, moi aussi j'étais maintenant sur le toit. Sans plus attendre, je commençais à ramener les feuilles et les branches vers moi. J'en tenais beaucoup et je ne voyais plus Isis derrière tout ce feuillage. Mais je pouvais l'entendre si jamais elle me parlait. Une fois que les branches ramenées furent suffisantes, je tournai la tête vers Isis.

" Tu m'entends ? Le plus simple c'est que tu montes sur mon dos et tu t'agrippes à mon cou. Pour tes jambes tu fais comme tu veux. Soit tu les laisses pendantes, soit les passe autour de ma taille. Ca serait plus simple autour de la taille, j'aurai besoin de mes pieds pour nous réceptionner là bas. Dépêche toi, je vais lâcher sinon. "

J'avais encore une marge d'effort avant de lâcher mais je ne tiendrai pas éternellement. Il fallait qu'elle fasse vite, qu'elle grimpe sur mon dos et que je nous laisse trainer de l'autre côté. Le tronc où j'avais prévu de me réceptionner était gros et aucun souci pour poser les pieds. Il fallait y allait. Maintenant !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: All Consuming Fire {Isis/Eamon}   Ven 21 Mar - 14:27

Je n'étais pas prête physiquement pour parcourir des centaines de mètres à la cime des arbres, je le savais bien, mais Eamon semblait être quelqu'un de robuste. Il m'aiderait sûrement dans cette aventure périlleuse mais que j'aurais préférée largement éviter mais ce ne serait pas possible, je devrais agir, vite, de manière précise, avec force et endurance. Ces deux derniers points posaient problème, car si j'étais sans doute assez agile pour passer d'un arbre à un autre, je ne savais pas si j'avais la force nécessaire pour m'accrocher, et si j'endurerais jusqu'à la fin du périple. Il regarda la situation et bien entendu, plus nous parlions, plus elle devenait mauvaise, c'était une certitude. Il avait accroché ces clés à son short, et il avait repris son tee-shirt. C'était le moment d'y aller. Il m'expliqua alors la marche à suivre. Je comprenais pleinement ce que j'avais à faire, la seule chose dont je doutais était mes capacités à y arriver pleinement, sur la longueur. Mais je ferrais de mon mieux.

" D'accord, je te suis ! "

Il me laissa monter donc sur le toit de la cabane, il m'aida un peu et il fit de même. Jusque là, ça allait, mais la suite serait moins simple. Je n'avais pas peur du vide, non, la seule chose qui me faisait peur s'était de tomber dans les flammes et avec les rôdeurs qui étaient là, de plus en plus proche. S'ils étaient incapables de monter aux arbres, le feu ne les arrêteraient aucunement. Il ramena de nombreuses branches et feuilles vers lui, si bien que je ne le voyais plus bien que j'étais à côté de lui. Il me proposait de monter sur son dos. Il se sentait de me porter ? Je n'étais pas très lourde mais quand même, ça lui ferrait un bon poids en plus sur le dos. Mais je crois que je ne devais pas trop réfléchir. Je m’agrippais le plus solidement possible à lui montant sur son dos, mes jambes autour de sa taille. Je ne le connaissais pas, mais je n'avais pas d'autres choix que de lui faire confiance.

" Je suis en place, on peut y aller. "

Je le tenais de toutes mes forces, sans non plus trop le compresser, le laissant donc respirer. Il ne manquerait plus qu'il défaille parce que je l'aurais serrer trop fort dans mes bras.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: All Consuming Fire {Isis/Eamon}   Sam 22 Mar - 13:11

Isis monta sur mon dos sans trop se faire attendre. Elle m'affirma être prêtre. Son poids plume ne me gênait guère. Je n'aurai pas pris le risque de la porter si c'était dangereux autant pour elle que pour moi. Il fallait assurer notre sécurité. Une fois en place, je reculai encore de quelques centimètres, tirant plus fort encore sur les branches. Elles n'avaient pas l'air de vouloir céder mais plutôt de nous ramener de l'autre côté. Alors je desserrai la pression et je me laissai emporter vers le tronc. L'ascension fut rapide. Je m’aplatis comme une crêpe lorsque j'attrapai le tronc. Puis je me stabilisais.

" C'est bon, nous sommes sur le second arbre. "

Isis pouvait à présent descendre de mon dos, le temps que nous ramenions les autres branches. En plus, elle avait la place de tenir debout. Les zombies n'avaient pas l'air d'avoir vu notre petite échappée. Ils avançaient toujours vers la cabane. Par contre le feu, lui, était décidément bien discipliné. Le sol ferme et sec l'aidait à avancer rapidement. Mais je restais persuadé qu'il n'y avait rien d'accidentel derrière tout cela. Je ne comprenais pas les motivations de celui ou celle qui avait fait ça. Réduire en cendre le plus grand bol d'oxygène de la ville, c'était vouloir ma mort de plus d'une centaine de personnes et encore, c'était peu de le dire. Mon esprit me dictait que ce n'était pas tourné vers moi, ou pas seulement. Isis était dans la cabane bien avant moi. Qu'est ce qui pouvait pousser quelqu'un à créer un feu de forêt si dense et intense contre quelqu'un ? Le tuer de ses propres mains était plus simple, non ? Je ne connaissais pas assez Isis pour penser que le feu était tourné contre elle. Je ne savais pas si elle avait fait des choses bonnes ou mauvaises dans sa vie. Cela ne me regardait pas de toute manière. J'avais plus tendance à penser que c'était contre moi. Qu'on voulait ma mort, et pas celle de cette pauvre jeune femme. C'est vrai, j'avais joué aux Jeux deux fois, on me connaissait. J'avais été juge et mentor durant plus d'un an. Et maintenant, je siégeais à l'assemblée et condamnais sans pitié des criminels. Certains pouvaient penser que je n'avais aucune pitié, que je n’éprouvais aucun sentiment. Ils n'avaient pas tout à fait tord, je n'éprouvais pas -enfin plus- de sentiments envers les gens. J'avais été brisé une fois, cela m'avait servi de leçon. Mais je restais tout de même humain.

Pendant que je pensais à tout ceci, qui devait sans doute être totalement aberrant pour quelqu'un d'autre, Isis et moi avions eu le temps de rassembler les branches de l'autre arbre. Je les tenais fermement.

" Tu te remets sur mon dos ? "

Peut-être que Isis préférait se tenir seule. Moi elle ne me gênait pas, mais peut-être que elle, ça la gênait. Alors je préférai demander. Même si, dans l'absolu, le plus simple était qu'elle vienne sur mon dos.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: All Consuming Fire {Isis/Eamon}   Dim 23 Mar - 16:53

Visiblement, mon poids ne semblait pas être un trop gros handicap pour Eamon, et c'était tant mieux, parce que je ne me voyais pas tellement faire le singe à la cime des arbres. Enfin, je pourrais y arriver, sans doute mais le risque était plus important. L'homme sur lequel j'étais monté semblait fort, bien bâti, les branches ne faisaient pas le poids dans leur lutte, mais elles semblaient être assez résistante pour nous amener de l'autre côté à quelques mètres mais quand même. Nous étions à une dizaine de yards de hauteur, peut être un peu plus, la chute, si elle arrivait ferrait mal, et signifierait la fin pour nous avec le feu et les zombies. Mais cette première escapade en haut des arbres se déroula plutôt bien. Eamon avait eu un peu de mal à la réception mais, il allait bien, enfin, nous étions sur le second arbre, plus que quelques uns à parcourir, mieux valait ne pas compter le nombre exact sous peine de nous décourager bien vite devant l'ampleur de cette tâche monumentale. Je descendais alors quelques instants de son dos pour prendre place sur la branche. Il y avait assez de place pour une troisième personne même mais nous n'étions que deux ce qui était déjà largement suffisant. Je me demandais d'ailleurs comment nous nous en serions sortis si nous avions été un de plus dans ce brasier. Tout dépendait aussi de la personne qui aurait été avec nous mais la question ne se posait pas vraiment. Eamon ramenait des branches et je faisais de même. Le feu progressait vers nous mais le prochain arbre n'était pas encore atteint par celui-ci, par contre suivant notre progression, nous arriverions bien trop vite au dessus des flammes, la marge de manœuvre serait ainsi bien maigre par rapport à celle qui nous avions actuellement. Il me demanda alors si je voulais me remettre sur son dos. Je dois avouer que je préférais économiser mes forces si jamais il n'arrivait plus à me porter au bout de plusieurs arbres.

" Oui, je vais monter sur ton dos, tu me diras quand tu en auras marre. "

Et je faisais un petit sourire dans sa direction avant de grimper sur son dos pour la deuxième fois depuis que nous nous étions croisés dans cette cabane, quelques mètres derrière nous.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: All Consuming Fire {Isis/Eamon}   Jeu 27 Mar - 9:44

On aurait pu croire que l'on se connaissait depuis longtemps. On pourrait même croire que Isis était ma fille en connaissant l'exacte différence d'âge. Pourtant, quelques minutes avant, nous ne nous connaissions pas. Mais l'instinct de survie nous avait rapproché de façon à s'entraider. N'importe qui aurait fait de même, que ce soit un bisounours ou le plus bestial des criminels. Isis se posa sur mon dos et en essayant de prendre encore un peu de recul, je laissai l'arbre nous emmenait de l'autre côté. Mais les arbres devaient de plus en plus frêle avec notre traversée. Le feu les consumait de l'intérieur et notre poids et nos gigotements n'arrangeaient rien. C'est pour ça que je n'arrêtais pas l'effort physique. Je ne voulais pas lâcher avant d'être au bout. Parfois, on voyait des petits carrés de terre qui n'avaient pas pris feu. Il était très tentant de descendre à cet endroit là et de continuer en courant. Mais je faisais bien de ne pas accepter ce challenge. Car, quand on passait à l'arbre suivant, on voyait bien que le feu avait repris. Et puis les zombies n'étaient certainement pas loin. On en croisait parfois. J'espérais qu'ils ne nous voient pas. Mais après tout, ils n'allaient pas grimper aux arbres et sauter de l'un à l'autre pour nous attraper. Sinon ... mais je ne voulais pas y penser.

Nous étions arrivés sur un gros chêne que le feu avait épargné. J'étais un peu fatigué, j'avais soif et des écorchures plein les bras. Je souhaitais me reposer au moins quelques minutes. Pas plus, le temps était certainement compté, mais il fallait que je reprenne un peu de force avant de repartir. Sinon, il était clair que je ne pourrai plus porter Isis et tirer sur les arbres pendant plus d'une demi-heure. D'ailleurs, je n'avais pas l'heure. Je n'avais pas de montre et la fumée qui sortait n'indiquait pas si quelqu'un avait pris le feu en charge. Toutefois, je pouvais voir qu'il faisait encore clair dans le ciel. Peut-être que nous étions aux alentours de quatre heures. En comptant le footing avant d'arriver à la cabane, je pouvais facilement ajouter trente minutes. Mais depuis ... je n'avais plus de notion de temps, je souhaitais juste sauver ma peau.

" Tu es d'accord si on fait une petite pause ? Pas longtemps hein mais quelques minutes. Tu as l'heure d'ailleurs ? "

Honnêtement, connaître l'heure ne me servait à rien, mais c'était un repère comme un autre. Je bus quelques gorgées et tendis la bouteille à Isis. Elle devait avoir soif, elle aussi, et nous devions survivre l'un et l'autre. Alors je le proposai de partager la bouteille. Puis j'observais un peu le sol. Le feu se tenait assez loin et je ne voyais pas de zombies à l'horizon. Mais nous étions tout de même pas très haut sur cet arbre immense. J'étais persuadé qu'en montant en haut, on verrait l'étendue des dégâts et peut être le chemin que nous devions suivre. Il fallait monter au sommet mais je préférais économiser mes forces.

" Isis, crois-tu que tu pourrais monter au sommet de cet arbre ? De là haut, je pense qu'on pourra voir la ville et peut-être l'étendue du feu et des zombies. Ca nous dira combien d'arbres il nous reste à franchir et si on peut passer par le sol. "
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: All Consuming Fire {Isis/Eamon}   Sam 29 Mar - 3:31

Pourquoi est ce que je lui faisais confiance ? Je ne savais pas vraiment. Honnêtement, j'aurais pu tomber avec n'importe qui que je ne connaissais pas, je pense que je lui aurais fait confiance. La situation était mauvaise, mais pas encore désespérée, je ne paniquais pas, mais seule, j'aurais eu plus de mal à survivre, j'en suis persuadée. Mais, j'étais avec Eamon, il ressemblait à une sorte d'ange gardien, quelques choses dans ce genre en tout cas. J'aurais pu être "enfermée" dans cette forêt avec un gringalet mais non, il était bien bâti et suffisamment fort pour me porter sur son dos. Bon, j'étais un poids plume mais quand même, ça faisait un poids non négligeable en plus. Nous avons donc voyagé ainsi d'arbres en arbres. Je ne saurais dire exactement combien avait été franchis mais nous avions fait une partie du chemin, c'était une certitude. Pourtant, il en restait encore un bon paquet à franchir, comme si la forêt était sans fin. Plus j'observais les arbres, plus j'avais cette impression là, pourtant je gardais mon calme, comme si cela faisait partie de mon univers. Je m'imaginais presque être en train de rêver et que si jamais je tombais, la chute mortelle me réveillerait. Mais je préférais ne pas y penser, car j'étais bien dans la réalité et pas dans un de ces si nombreux rêves où je pouvais mourir dans des circonstances étranges sans m'emballer plus que ça, comme si c'était tout à fait normal. Nous étions arrivés à un arbre plus imposant que les autres, et apparemment moins atteint par le feu aussi. Eamon fit une petite pause dans cette course effrénée. Je descendais donc de son dos, et j'observais ces bras qui commençaient à être un peu abîmés à cause des arbres et de l'écorce de ceux-ci. Il me demanda si cela ne me dérangeait pas si nous faisions une pause, mais c'était normal qu'il reprenne son souffle. Depuis le début, il s'était imposé une gros rythme. Il me demanda l'heure, mais je ne savais pas, cependant, je pouvais lui en donner une approximative.

" Oui, ne t'impose pas un rythme trop élevé. Nous devons essayé de survivre tout les deux. Je pense qu'il est facilement 17h-17h30 au vu de tout ce qui vient de se passer, mais je n'en suis pas certaine, je vois mal le soleil de là où nous sommes. "

Parce que oui, en fonction de la saison et de la place du soleil dans le ciel, je pouvais donner l'heure qu'il était approximativement à une dizaine de minutes près. Je ne sais plus quand j'avais appris cela, il y a quelques années déjà. Il but quelques gorgées de sa bouteille, puis il me la tendit. L'eau n'était plus très fraîche, mais elle faisait du bien. Je n'en prenais pas trop, nous en aurions pour une autre tournée au moins, peut être un peu plus. Eamon me proposa alors de monter en haut de l'arbre où nous étions actuellement afin de pouvoir jauger de ce qu'il nous restait à parcourir jusqu'à la lisière de la forêt, jusqu'à ce que nous soyons enfin sortie d'affaire en somme.

" Oui, je vais essayé, et puis, vu mon poids, même si les branches sont plus fines, elles ne devraient pas cédées. "

Je prenais donc mon courage à deux mains, et je grimpais plus ou moins aisément la petite dizaine de mètres qui me séparait du haut de l'arbre et de la forêt. Après deux minutes environ d'escalade, je me trouvais en haut. Et d'ici la situation paraissait toujours aussi mauvaise, mais pas désespérée. Je regardais la lisière, mais aussi derrière moi mais je n'arrivais pas à distinguer notre petite cabane. Une chose était certaine, il n'était pas possible de passer par le sol. Je voyais des zombies un peu partout, certains étaient même en train de se faire manger par les flammes. La lisière de la forêt se trouvait environ à 20-25 arbres de notre position. La ville était encore plus loin, mais une fois que l'obstacle que représentait la forêt était passé, ce serait un jeu d'enfant.

" Bon alors vu d'ici, il y a encore au moins 25 arbres à secouer, peut être un peu plus afin d'arriver à la lisière de la forêt. Je crois apercevoir des personnes dans les flammes, je suppose que ce sont des zombies, donc par le sol, je pense que ce n'est pas possible malheureusement. Il va falloir continuer à faire les singes. Tu vas tenir le coup Eamon ? "

Et en lui demandant ça, je baissais légèrement la tête pour croiser son regard à travers les branches avant de commencer ma descente.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: All Consuming Fire {Isis/Eamon}   Sam 29 Mar - 11:33

Elle était montée jusqu'en haut sans trop de souci. J'avais tout de même gardé un oeil sur elle car même si elle était légère comme une plume, les arbres avaient eu un gros choc à cause du feu. Toutefois Isis arriva en haut saine et sauve. Elle me fit alors un descriptif de ce qu'elle voyait. Des zombies et du feu au sol. Visiblement ils avaient progressé en même temps que le feu, ce n'était pas très bon signe. Ils allaient se rapprocher de la ville. Pourtant dans mon esprit, quelque chose ne tournait pas rond. Un feu, puis des zombies. C'était vraiment trop gros pour être une simple coïncidence. Je restais persuadé qu'il y avait une explication très rationnelle à toute cette histoire, et c'était que quelqu'un voulait notre mort au sein de ce brasier immense. Je ne savais pas qui cette personne visait. Peut-être qu'il y avait d'autres personnes dans cette forêt. Ou peut-être que quelqu'un voulait nous rapprocher, Isis et moi. Quoiqu'il en soit, et quelque soit l'explication, il n'y avait rien de naturel et tout ceci avait un but précis. Mais je m'efforçais de ne plus y penser. C'était idiot de se torturer l'esprit ainsi. Peut-être que la solution à ce problème se verrait d'elle plus tard, quand nous serons tirés d'affaire.

Isis m'indiqua qu'il restait environ 25 arbres. Ca devrait aller. Elle me demanda aussi si j'allais tenir le coup. Par fierté j'aurai répondu oui du tac au tac. Mais là, ce n'était plus une question de fierté mais une question de survie. Je la réceptionnai quand elle arriva à ma hauteur et lui répondis alors.

" Je pense pouvoir y arriver. On a fait le plus gros. Il ne faut pas qu'on se repose trop, sinon les muscles vont passer au repos et on ne pourra plus repartir. "

En fait, ce n'était pas exactement ça, mais ce que je savais c'est qu'il ne fallait pas que je reste arrêté longtemps. Sinon, mes muscles me donneront une fatigue intense que je ne pourrai combattre. Et malgré toute la volonté du monde, je ne pourrai plus faire l'effort de rentrer jusqu'à la lisière. Il ne fallait pas que je m'arrête. Je m'étais suffisamment arrêté et reposé.

" Je vais ramener les branches à nous. On va repartir bientôt, plus vite ce sera finit, plus vite on sera en sécurité. "

Je repensais à l'heure que m'avait donné Isis pendant que je commençais à rapprocher les branches les plus proches. J'avais écarté plus d'une heure à mon idée. Nous avions pris du temps pour arriver jusqu'ici mais je resté convaincu que nous avions fait plus de la moitié du trajet. J'en étais presque sûr. Alors, nous mettriez certainement moins de temps à atteindre la lisière. Car notre survie dépendait de l'effort physique et de la rapidité. C'était un enjeu énorme, et je ne doutais pas d'avoir des courbatures durant plusieurs jours suite à cela.
J'avais ramené les branches qui tiraient à présent. Nous allions pouvoir reprendre notre course folle. Sans regarder Isis, je lui parlais.

" Tu peux monter Isis. Je suis prêt, plus qu'à t'accrocher et à partir. "
Revenir en haut Aller en bas
 

All Consuming Fire {Isis/Eamon}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Résolu] Prise IEEE Fire Wire
» Fire Emblem Online
» [Présentation] de King Fire
» Fire Team
» Un kit Fire Emblem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-