AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 This is harder than I thought. [Météore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: This is harder than I thought. [Météore]   Sam 15 Sep - 18:04


Minuit avait sonné, les rues désertes donnaient un aspect médiocre et piètre selon les idéaux propres aux yeux de Lorenzo. Les lampadaires reflétant de part et d'autre n'offraient pas vraiment un très beau spectacle en soit, la ville du Queens était fade et peu animé, peut-être était-ce sans doute mieux ainsi, lorsque le Gouvernement fut crée par les plus puissants ils prirent possession de toute la partie nord de l'Amérique afin de les répartir en différentes zones, de la plus riche et la plus opulente à la plus pauvre et la plus misérable. Les dirigeants du Gouvernement s'installèrent alors au coeur même de la ville de New-York afin d'y poser le siège et ainsi contrôler tout ce qui les entouraient. Lorenzo faisait parti intégrant de la zone 4, ce qui signifiait qu'il n'était pas des plus aisés et des plus vus, il en était d'ailleurs très agacé, lui qui idolâtrait l'amour de l'argent de façon obsédante, il n'aurait pas mieux souhaité que de se retrouver dans la zone 1 et le fait de simplement penser à cette zone ne le rendait pas des plus compatissants puisqu'il se doutait fortement que les habitants ayant fortune dans leur poche n'avaient guère d'ennuis pour se rassasier, se vêtir, se laver, non, ils n'avaient certainement pas besoin de penser à comment survivre étant donné tout ce qu'ils possédaient à leur actif et c'était sans aucun doute à cause de leur superficialité et leur engougement à toujours vouloir être au dessus de tout le monde que le jeune homme ne se ferait pas prier deux fois pour les exterminer s'il venait à participer aux Hunter's Seasons, au contraire il se ferait un malin plaisir à les tuer un par un et bien sûr il ne regretterait aucunement ce geste, considérait comme cruel et atroce aux yeux des spectateurs, mais comme jouissif et excitant aux yeux du beau brun.

Le jeune homme s'était autorisé à prendre l'air et cela en dehors de sa zone, malgré son habitude de toujours se diriger immédiatement dans la jungle lorsqu'il avait besoin de souffler un peu, de se remettre de son état de trouble certain et surtout de ses agitations aux causes multiples, malheureusement aller dans cette fougère ne lui donner plus envie, beaucoup trop de choses s'étaient produites dernièrement et le fait de se retrouver là où Ils se retrouvaient occasionnerait encore plus de désordres dans son esprit déjà bien larmoyé, la raison était-elle qu'il ne se supportait plus, le fait d'avoir trahi la seule pour qui il était prêt à tout l'insupportait, il ne pouvait en voir davantage sur son visage fermé et dur, c'était pourquoi il avait décidé de s'éloigner de leur endroit et avait opté pour la ville, afin de refouler ses émotions passible de le rendre faible. Intérieurement il était torturé et brisé, il ne se reconnaissait plus, ne savait plus comment agir ni comment réagir. Tout avait littéralement était chamboulé dans sa misérable vie depuis quelque temps, son passé refaisait surface et les dégâts en étaient plus déroutants encore. Il n'aura fallu qu'une seule personne pour détruire des siècles de vies, cela dit il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même, Lorenzo était le seul fautif dans toute cette histoire morbide, c'était lui le responsable de cette tuerie, il s'était sali les mains de sang, sang qui coulait royalement dans le corps entier de sa bien-aimée. Il n'aurait jamais dû accepter ce deal, mais la récompense était désireuse et l'argent avait été son seul but à cette époque. Le jeune homme n'avait pas pris la peine de réfléchir aux circonstances à venir lorsqu'il avait tué deux des trois soeurs d'Aurora et même s'il avait épargné la cadette, simplement pour sa ressemblance frappante avec succube, il avait fini par regretté son acte pauvret, stupide. Désormais, malgré ses regrets, le passé était le passé, il se haïrait toujours pour cela, il se devait d'avancer chaque jour avec un poids sur la conscience et avec l'espérance qu'Aurora ne sache rien de toute cette histoire. Il redoutait sans cesse qu'un jour elle l'apprenne, il ne pouvait s'imaginer la réaction de son amour à cette nouvelle, il ne le voulait pas.

Le silence paisible de la ville donnait une idée au jeune homme, encore loin de où il voulait se rendre, il réfléchissait à l'endroit où il avait cachait son sac, sac transportant le strict nécessaire et qui plus est des vêtements de rechange. Skinchangers dans la peau et depuis des siècles, il ne pouvait se pemettre de se transformer et de redevenir à une forme humaine à la vue de tous, voilà pourquoi il avait pris l'initiative de le camoufler dans une ruelle précise. La raison était absolument simple, puisqu'il venait souvent au Paradisio, un bar relativement fréquenté par beaucoup et cela depuis quelque semaines déjà avec dans l'idée de tranquillement surveiller sur une jolie blonde aux yeux chocolats perçants, il avait ainsi opté pour cette impasse afin de se transformer à volonté et de se changer sans qu'il n'y ait personne dans les environs. Cette action était beaucoup plus abordable que de faire plusieurs kilomètres à la ronde pour y parvenir, lorsqu'une personne possède des avantages par rapport aux autres, il est préférable d'en faire bon usage. Prenant un peu de vitesse, Lorenzo se laissa alors bercer par la symphonie de la nuit et par son côté animal pour déployer ses ailes noires. Haut perché dans le ciel, il traversa la lumière de plusieurs lampadaires à la suite, virevoltant à travers plusieurs obstacles, l'air lui faisait un bien fou et la sensation de voler le rendait serein. Après avoir été condamné par une sorcière du nom d'Azzura à rester sous sa forme animale, il avait pris l'habitude d'agir comme tel, d'autant plus que par la suite, cela lui avait paru étrange de redevenir humain, de redevenir un homme, de redevenir Lorenzo. Le fait de marcher dans la rue, de manger dans une assiette et avec des couverts de tables, de dormir dans un lit et de tout son long, il lui aura fallu énormément de temps pour se réadapter à sa nouvelle vie d'humain.

Lorenzo perçut non loin de lui et tout à sa hauteur les réverbères lumineux indiquant le nom du bar. Se laissant aller à quelques envols plus haut, ou à ras du sol, le jeune homme repris forme humaine dans l'impasse même où il avait déposé des vêtements. Aussi nu que beau, il s'approcha directement vers le sac et enfila adroitement ses biens. Sortant de cette dite-impasse ni vu ni connu, il se dirigea directement vers l'entrée du bar, se frayant un chemin entre les personnes y résidant. Lorenzo n'aimait pas vraiment qu'il y ait un trop gros nombres d'individus à ses côtés, le fait d'être entendu, d'être écouté lui déplaisait fortement en outre il n'aimait pas la compagnie des gens en général. S'installant confortablement au bar, il opina instinctivement son regard bleu profond vers la serveuse, habillé de façon légère et plutôt sensuelle, le beau brun appuya ses avant bras sur le comptoir même, attendant patiemment sa venue, il était persuadé qu'elle l'avait repéré et ce ne sera tardé qu'elle pointe le bout de son nez. Il ne lui aura fallu que quelques secondes pour enlever les mètres qui les séparaient l'un à l'autre. De l'autre côté du comptoir, face à Lorenzo se trouvait Météore, splendide jeune fille, séductrice au plus haut point et charmeuse en tout genre. Sur leurs visages respectifs s'étaient affichés de jolies sourires, montrant peut-être une certaine complicité, il en va de soit que le jeune homme restera toujours prudent et méfiant à l'encontre de toutes personnes, même Aurora. Cela fait maintenant trois mois qu'il a rencontré cette chère Météore dont le le seul but avait été de la tuer puisqu'elle était un danger pour la communauté.

[Flash-Back]

Tapis dans l'ombre dans une impasse sordide se trouvait un jeune homme aux allures de meurtrier. Il ne pouvait se faire montrer maintenant, sa proie était toujours à l'intérieur du bar et il était hors de question qu'il fasse scandale, cela éveilleraient les soupçons à son encontre et il était primordial qu'on ne sache rien de son travail pour le Gouvernement, car oui, Lorenzo était tout dévoué au Gouvernement et même très fidèle à ce dernier, c'est sur ordre de ses supérieurs qu'il se trouvait ici, une mission d'une extrême importance. Une jeune blonde du nom de Météore était possédée par une déesse du nom de Perséphone et même si cette jeune fille docile n'était pas au courant qu'une force démoniaque était ancrée en elle, il était impératif que le jeune homme mette fin à sa vie, pour le bien d'autrui. Il n'avait pas peur de tuer, même si ses victimes étaient féminines, tant qu'il opérait correctement à sa mission rien d'autre ne l'importait.
En parlant du loup, on en voit la queue, expression qui prit effet dès lors où il vit sortir la jeune fille. D'un trait il se mit à longer les murs pour pouvoir s'approcher de plus en plus d'elle et ainsi la prendre par surprise et de derrière. Il ne lui suffirait que d'une minute pour y mettre fin. S'apprêtant à bondir sur sa proie, il du soudainement s'éloigner, retournant dans l'impasse qu'il venait à peine de quitter. C'était d'un mouvement rapide qu'il retira ses vêtements avant de les mettre dans un sac et de le cacher qu'il s'envola à tue-tête dans les airs, virevoltant autour de la jeune fille qui ne cessait de s'abriter le visage afin de ne pas être attaqué. Lorenzo plongea son regard derrière Météore afin d'apercevoir un jeune homme à sa hauteur. Tout son plan était tombé à l'eau, il ne pouvait décemment pas tuer cette femme sous le regard d'un spectateur. Prenant son envol il disparu dans l'horizon, rageant intérieurement contre lui et se jurant qu'il finirait cette tâche coûte que coûte.

[Fin du Flash-Back]

« Météore, heureux de te voir. » Il était impensable, encore à ce jour qu'il puisse encore parler à cette jeune fille qu'il était censé exterminer il y a de ça trois mois. Pour ainsi dire, leur rapprochement avait été rapide comme l'éclair sans même que Lorenzo ne s'aperçoive de rien et même si un jour ou l'autre il devra mettre sa mission à bien, il ne pouvait décemment pas le faire maintenant, sans qu'il n'en sache les véritables raisons. « Tu me mets la même chose ? » En parlant ainsi on aurait pu les croire grand amis, mais si elle savait qu'il avait été l'aigle même qui avait tenté de l'attaquer, ne serait-elle pas apte à prendre ses jambes à son cou ? « De nouvelles choses à me raconter depuis la dernière fois ? » Une complicité s'était crée sans qu'il ne puisse en changer quelque chose et même s'il était certain que cela lui coûtera cher s'il ne mettait pas à bien sa mission, il s'en fichait royalement à cet instant précis.
Revenir en haut Aller en bas
 

This is harder than I thought. [Météore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-