AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un besoin de prendre l'air - Isis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: Un besoin de prendre l'air - Isis   Dim 30 Mar - 21:23

Je m’étais réveillée avec une envie soudaine de changer d’air. Cela m’arrivait rarement, voir jamais, à vrai dire. J’étais habituée à mon quotidien qui était en réalité bien simple et surement ennuyeux pour la plupart des gens. Mes journées, depuis plusieurs mois maintenant, ne consistaient qu’à me lever pour aller écrire au journal clandestin toute la journée, avant de retourner dans mon petit chez moi lire quelques pages de mon bouquin du moment. Passionnant, n’est-ce pas ? Pourtant, j’avais fini par m’habituer à cette vie. Je supportais en général mal la compagnie d’autres personnes, et encore moins d’inconnus. Il était donc exclu de sortir en ville pour aller boire un verre, ou même d’aller au cinéma. Je commençais parfois à me demander si mon désir de rester seule n’était simplement pas le châtiment que je m’infligeais pour n’avoir pas su gérer ma vie comme il le fallait à certains moments, et pour ne pas avoir été assez courageuse surtout.

Je n’avais donc pas envie d’écrire aujourd’hui. Mais que faire d’autre? J’étais loin de connaître cette ville sur le bout des doigts. Depuis mon arrivée, je n’avais du me rendre que dans un tiers des quartiers, et ce seulement car cela m’avait été nécessaire pour telle ou telle raison. En y réfléchissant, c’était peut-être de sortir de cette ville dont j’avais justement besoin. J’avais entendu parler plus d’une fois du sud de la Nouvelle Orléans et de ses paysages sauvages. C’était enfin l’occasion d’aller les voir de plus près.

Je m’étais précipitée pour me doucher et m’habiller afin de descendre démarrer la voiture. J’avais peur que mon envie subite ne m’échappe aussi rapidement qu’elle était arrivée. Une fois au volant, je m’étais dit qu’il était indispensable d’allumer le GPS afin de ne pas finir à l’autre bout de l’Etat. Malheureusement, je n’avais aucune adresse à entrer sur le petit écran, il fallait donc me débrouiller avec les panneaux d’indications. J’avais déjà commencé à rouler depuis quelques minutes lorsque je me souvins d’un article qui avait été publié sur le Mississipi et ses alentours, connus pour être l’un des meilleurs endroits où se reposer. Cela semblait être l’endroit parfait où passer la journée. Armée de mon chapeau, et de mon livre, j’appuyais sur l’accélérateur. J’avais enfin trouvé une destination concrète vers laquelle rouler.

La première chose que je remarquais en arrivant était le calme qui régnait à cet endroit. Cela changeait tellement de la ville et ses habitants. La seule chose que j’entendais même en fermant les yeux, c’était le ruissellement de l’eau près de moi. De même, le paysage qui se dessinait devant mes yeux était fabuleux. C’était comme si l’homme n’avait encore jamais mis les pieds ici afin de s’approprier l’endroit, comme si j’étais lâchée dans la nature la plus profonde. Mes sentiments étaient surement exagérés, et j’en avais totalement conscience, mais la différence était tellement grande avec la vue du bureau du Mission que j’avais du mal à en revenir. Il fallait croire qu’il m’arrivait encore d’avoir de bonnes idées, après tout.

J’avais de la chance, il faisait en plus de tout un temps magnifique, définitivement propice à cette balade. Après avoir profité un long moment des charmes visuels de l’endroit, je m’étais décidée à me poser sur un banc afin de reprendre la lecture de mon roman du moment.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Un besoin de prendre l'air - Isis   Mar 1 Avr - 15:51

Etais-ce un jour comme un autre ? Est ce qu'il existait seulement des jours différents ? Je me le demandais, parce que pour moi même s'ils n'étaient pas forcément remplis de la même façon, les même choses revenaient, inlassablement. Le travail, l'hôpital, dormir, tout ceci revenait à un rythme infernal, mais cela ne me dérangeait pas. Parfois, je partais pour me promener, pour dessiner, pour chanter, pour écrire une chanson, pour faire des courses, pour voir des amis, mais ce n'était qu'un changement minime dans cette routine que je connaissais depuis que j'étais arrivée ici. Ma soeur n'était pas loin et un jour j'espérais bien qu'elle se réveille, peut être que quelqu'un pourrait m'aider pour ça, non ? Oui, sans doute, peut être qu'il y avait quelques choses à faire à ce niveau, surtout que je devais absolument me racheter après les rumeurs que Danny avait bien pu dire à propos de moi. Non, mais je ne savais pas où est ce qu'il était aller chercher tout ça, mais voilà quoi, cela m'avait bien mis dans l'embarras. A l’hôpital notamment, parfois, quand on me voyait, on parlait dans mon dos, je le sentais bien. Mais je n'avais que faire des avis de ces personnes là, elles ne comptaient pas pour moi. En fait, je commençais à me demander qui est ce qui comptait vraiment pour moi. Ma soeur ? Oui. Noah ? Oui. D'autres personnes ? Non, pas à ce niveau. En vérité, j'étais une grande solitaire, même si je connaissais énormément de monde, à travers le Masquerade, je n'avais pas tellement d'attaches. Bref, peut être que je devais changer mes habitudes, je ne savais pas trop, il faudrait voir avec le temps, peut être devais-je casser ma routine, peut être que je devais faire des recherches sur tout ce qui m'entourait, je ne saurais trop le dire. Mon univers apparemment si simple se complexifiait de plus en plus au fil de ces derniers jours, au fil de ces rencontres, de ces nouvelles connaissances, ou du vrai visage des gens. Cette dernière pique faisait référence à Li Mei. Je ne savais pas ce qu'elle m'avait fait enfin, pas exactement, mais depuis ce jour là, je ne me sentais pas en grande forme. Bref, il y avait tout un tas de choses qui me poussaient à une remise en question presque perpétuelle. Ainsi, j'avais décidée de me vider l'esprit et de me rendre au Mississipi, enfin sur les bords du fleuve, un coin souvent tranquille pour dessiner, écrire quelques choses. La dernière fois, j'avais fait une bien drôle de rencontre ici, je n'ai d'ailleurs jamais revu le type, peut être qu'il a fini par se tuer, je n'en savais rien. Pourtant, j'étais persuadée que je croiserais quelqu'un par ici. Bonne ou mauvaise rencontre ? Je n'en savais rien du tout pour le moment ...

Je décidais donc de prendre des vêtements assez légers, il faisait de plus en plus bon en cette saison, plus beau encore que l'été permanent qui régnait ici. Il devait faire dans les 25°C environ, un temps idéal pour se promener, pour écrire, pour dessiner, pour lire même. J'écrirais sans doute, enfin, peut être, je n'avais pas encore décider avant de partir de chez moi. Une petite jupe rouge qui m'arrivait au niveau des genoux, une paire de ballerine avec un revêtement ressemblant à une peau de lézard, une paire de socquette blanche, Un tee-shirt col en v vert, laissant voir le haut de ma poitrine. J'avais pris un serre-tête bleu cyan pour que mes cheveux blonds ne viennent pas trop sur mon visage. Je prenais avec moi mon cahier et un crayon de papier et je partais en direction du fleuve. Je ne sais pas combien de temps j'ai marché, plusieurs minutes sans doute, je n'ai pas compté avant d'arriver là où je le désirais. Et bizarrement, il y avait déjà une jeune femme, armée d'un chapeau et d'un livre. Elle était venue pour lire, je ne la dérangerais pas ...
Revenir en haut Aller en bas
 

Un besoin de prendre l'air - Isis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Besoin d'avis sur un chalet!
» Besoin d'aide pour débuter un projet
» Vous avez besoin d'un graphiste ? Devenez en un !
» Vous avez besoin d'aide pour acheter votre voiture d'occasion ?
» Besoin d'être rassuré sur la sécurité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-