AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elle s'est réveillée, enfin ! - Feat Jez'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Elle s'est réveillée, enfin ! - Feat Jez'    Mar 16 Sep - 19:09

Jezebel n’avait qu’une certitude. Elle devait limiter les dommages qu’occasionnerait sa sœur pendant cette crise de jalousie, pour le bien de leur maître. L’humaine ne lui importait que peu, c’était comme une fleur avec une fragrance agréable. Si celle-ci vivait, elle pourrait toujours apprécier son odeur, si celle-ci mourrait, elle n’en perdrait pas le sommeille, loin de là. Le problème c’est que si sa sœur, se mettait à tuer n’importe qui, leur maître serait obligé de la punir ou de se débarrasser d’elle pour garder sa position et même là, sa position en serait fragilisée. L’une ou l’autre de ces issues lui étaient insupportables.

-La ferme ! Humaine, gronda Jezebel.

Malgré un ton délibérément rude, la blonde ne put s’empêcher de jeter un regard suppliant vers Isis. Si elle continuait à l’ouvrir, ça ne ferait qu’alimenter la colère d’Ophélia contre elle. Celle-ci profita de l’inattention de sa sœur pour la sortir du passage d’un revers de main qui vint la cueillir sur le nez. Le coup le lui cassa et jeta la jeune femme au sol des étoiles et des larmes de douleur dans les yeux. Ophélia se planta devant Isis, sa sœur hoquetant de douleur à sa droite et les yeux plein d’une haine brûlante dévorant sa raison.

-Je vais me faire un plaisir de t’ouvrir de bas en haut… siffla haineuse la métamorphe en s’avançant de nouveau.

La skinchanger folle fut interrompu dans son mouvement par Jezebel qui s’était rapprochée en rampant pour se saisir de la cheville de sa sœur la faisant trébucher. Elle posa un regard furieux sur l’importune.

-Tu me défies ! jeta hautaine Ophélia.
-Loin… Jezebel cracha. Loin de moi… cette idée gentille sœur, ânonna la jeune femme d’une voix hoquetante.
-Alors arrête de protéger cette putain.
-Je… Je ne protège aucune putain… une nouvelle toux suivi d’un jet de sang peu gracieux vint de nouveau interrompre la jeune femme, seulement les intérêts de notre maitre.
-Tes mensonges ne pourront pas changer mon projet, répondit avec hauteur sa sœur.
-S-si tu n’étais pas si aveuglée par ta colère mensongère, tu pourrais sentir par toi même qu’aucun mensonge n’est sorti de ma bouche.
-Silence insolente, rétorqua dans un grondement bas et dangereux Ophélia.

Un coup de pied en direction des côtes de la blonde vint ponctuer l’ordre. Toutefois, Jezebel était préparée et réussit à bloquer une partie du coup. La jeune femme blonde ne parut que peu affectée par le coup bien qu’il fut clairement possible d’entendre un craquement sinistre. Malgré l’impact évident de l’attaque, la blonde en retourna une de son cru qui obligea sa sœur à reculer. Ayant plus de champs, Jezebel se transforma d’un mouvement fluide et rapide, laissant place à une tigresse blanche dans toute sa splendeur. Celle-ci avait tout de même une respiration sifflante de mauvais augure. Ophélia en avait quant à elle profité pour se mettre en costume d’Eve et alors que Jezebel semblait devoir se remettre de sa transformation, elle jeta ses habits sur le côté pour revêtir elle aussi une livrée de fourrure. La livrée que revêtit Ophélia était aussi noire que celle de sa sœur était blanche, mais contrairement à celle-ci sa forme n’était pas celle d’un grand félidé mais celle d’un ursidé. Cet ursidé était d’ailleurs dressé sur ses pattes arrière, sa tête effleurant le plafond, un grondement de défi s'échappant de sa gueule grande ouverte qui vous raisonnait au plus profond de votre être. La tigresse répondit à cette provocation par un rugissement de son cru qui n'avait rien à envier à celui de sa soeur malgré ses blessures.
L’étrange instant de flottement qui avait précédé leur assaut contre les deux humains quelque minute plus tôt revint, suspendant le vol du temps, comme un instant d’éternité où tout devenait possible. Comme si, toutes les décisions pouvaient se réaliser. Comme si chaque possibilité qu’offrait le monde pouvait naitre de cet instant. Comme s’il était envisageable que les deux bêtes renoncent à leur absurde combat… Le glas de ce moment à la qualité si particulière fut sonné par la bête à la robe noire qui, posant son antérieur gauche au sol, projeta son antérieure droite vers les pattes avant de la tigresse. Celle-ci répondit par un étrange saut de carpe qui lui permit de s’appuyer contre le mur et de rebondir. L’ursidé ne l’entendait cependant pas de cette oreille. Il poussa sur sa patte gauche se redressant ainsi sur ses postérieurs, ce qui lui permit de cueillir le grand félin en plein vol et de le projeter contre la porte de la chambre le flan béant et répandant le sang de la bête au sol. L’impact de la tigresse fit céder la porte qui s’étala dans le couloir, glissant jusque contre le mur en face. Le corps de la bête à la livrée blanche tachée de sang frissonna, se brouillant au regard pour reprendre son état naturel et révéler une Jezebel nue, une plaie laissant voir ses poumons béant à son côté.

-Enfant ! Suffit ! tonna une voix d’homme.

L’ordre parut résonner dans les os même des spectateurs. Le propriétaire de la voix s’encadra dans la porte. C’était un homme d’une trentaine d’année, les cheveux brun long attaché lâche sur sa nuque, vêtue d’un costume ressemblant à celui d’un mafioso.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Elle s'est réveillée, enfin ! - Feat Jez'    Jeu 18 Sep - 16:26

    Bon d'accord, je ne savais plus quoi faire là, j'étais pour ainsi dire perdue, mais complètement. Jezebel et sa soeur semblaient s'entendre comme un chien et un chat, autrement dit pas du tout. Qu'est ce que je pouvais faire moi ? Rien, j'en avais bien peur. Elles ne pouvaient pas simplement partir d'ici pour le laisser tranquille, ma soeur et moi-même ? Non, il fallait qu'elles s'étripent dans la chambre, devant nos yeux, pour plomber notre tranquillité habituelle ? Et dire que cette journée commençait bien avec le réveil de ma grande soeur, il avait fallu qu'elles arrivent là, comme un cheveu sur la soupe. Jezebel me fit comprendre que je n'avais pas à participer au début d'un ton plus que rude, mais il semblerait que cela soit nécessaire, si elle voulait réussir à la calmer. Ainsi, je les regardais se battre verbale pour le moment, alors que je ne pouvais rien faire. Se sentir impuissante comme cela ne me plaisait guère mais je n'avais pas tellement le choix semble-t-il. Elles arriveraient bien à s'entendre au bout d'un moment, n'est ce pas ? Non, j'en avais bien peur car Ophelia était devant moi, me disant qu'elle voulait m'ouvrir de bas en haut. Charmant, vraiment charmant. Mais la blonde s'interposa. S'en suivit un échange fraternel peu propice à mon action. J'étais coincée, je ne savais pas quoi faire. Je regardais le spectacle qui semblait hors norme, les deux animaux allaient se battre et c'est Jezebel déjà bien mal en point qui fut vaincue, arrachant la porte de la chambre au passage et reprenant forme humaine. Allait-elle se remettre de ce choc ? Je n'en savais rien mais ce n'était plus mon problème. C'est alors qu'un homme apparu en costume très classe. Qui était-il ? Le fameux maître ? S'il pouvait les faire partir, cela m'arrangerait grandement, même si je me doutais que Jezebel devrait resté par ici pour des soins, car elle en avait visiblement besoin, mais je ne m'agitais pas le moins du monde, j'essayais d'être la plus calme possible pour qu'on ne me remarque pas, pour que tout rentre dans l'ordre. Cette journée était l'une des plus bizarre que j'avais pu vivre par ici. J'étais en plein doute par rapport à ce qui se passait. Etais-ce la réalité ? Est ce que j'étais en plein rêve ? L'arrivé de cet homme serait-elle salvatrice pour nous ? J'osais l'espérer, franchement, car devant ce spectacle hors normes, j'étais perdue. Ce n'était pas vraiment comme la première fois que j'avais rencontrée Jezebel à proximité des chutes d'eaux. Là, il y avait sa soeur et elle ne m'aimait pas et je ne l'aimais pas, mais qu'est ce que je pouvais faire face à une telle furie. Mon regard se fit donc suppliant par rapport à l'homme dont je ne connaissais rien mais qui semblait être en mesure de ramener la situation au calme. Je ne dirais rien mais tout passait par mon regard. *Faites en sortes de faire partir ces deux jeunes femmes, je veux retrouver notre tranquillité. * Est ce qu'il comprendrait ? Est ce qu'il exaucerait mon voeux du moment ? Je l'espérais, de toute façon, il n'y avait rien d'autres à faire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Elle s'est réveillée, enfin ! - Feat Jez'    Dim 21 Sep - 22:19

Jezebel croisa le regard de son maitre, Il avait changé, Il était déçu. Elle l’avait déçu. Jusqu’au bout elle n’avait été qu’une déception. Une dernière larme roula le long de l’arête du nez de la jeune femme qui exhala son dernier soupir, le regard fixé sur le dos de son maître.

L’ordre de l’homme avait été rehaussé d’une illusion pour qu’il résonne, qu’il vibre au plus profond de l’âme de ceux qui l’entendrait. L’ourse qui après s’être débarrassée de la tigresse s’était déjà dressée sur ses pattes postérieurs dans l’évident dessein d’arracher la tête de l’humaine, se laissa tomber sur ses antérieurs avant de s’effondrer dans les affres d’une souffrance indicible. Le corps de la bête frissonna, l’air chatoyait presque autour de son corps qui, peu à peu, reprenait l’apparence d’une jeune femme aussi nue qu’au premier jour. La transformation était accompagnée de sons de craquement et de déchirement humide propre à faire vaciller les âmes les plus endurcies. Pour ne rien arrangé un gémissement ininterrompu s’échappait de la gueule de la chose qui ne ressemblait pas tout à fait à une humaine et plus complètement à une ourse.
L’homme entra dans la chambre, ne semblant pas le moins du monde émue par le spectacle qu’offrait sa pitoyable créature se tordant dans les affres d’une douleur ineffable. Il posa un regard royale sur les différents occupants de la chambre, semblant les sonder jusqu’à l’âme. Il inclina légèrement la tête à la supplique informulée d’Isis.

-Madame, soyez assurée que je soustrairais sous peu cette enfant trop turbulente à vos regard. Mais avant que je vous fasse grâce de la présence de ma créature permettez-moi d’offrir mais service aux pauvres victimes de ses débordements.

Sans attendre une quelconque réponse ou assentiment de l’humaine, le sorcier vint se placer devant le médecin au nez brisé encore dans les bras de l’inconscience. Il étendit la main au-dessus du corps de l’humain qui fut pris d’un raidissement, son nez se reconstituait lentement. Le docteur pris une profonde inspiration comme s’il réapprenait à respirer, celle-ci fut interrompue par une toux sèche qui secoua l’humain de la tête aux pieds.
L’horrible tourment d’Ophélia prit brutalement fin à la première inspiration du docteur, comme si cela avait été un signal qui avait mis un terme à la douleur. Des larmes de colères et de douleurs baignaient son visage devenu pâle. Ses yeux dardaient leur haine vers Isis qu’elle tenait responsable de ses malheurs. Mais, elle ne fit rien pour bouger de là où elle se trouvait, ou même se redresser. Elle se contentait d’observer par en dessous l’humaine avec une évidente colère.

-Monsieur, je vous prie d’excuser mon empressement mais vous serrez-t-il possible de vous porter auprès de ma créature blessée. J’ai peu d’espoir mais peut-être votre médecine réussira là où mes pouvoirs auraient certainement échouer.

L’humain hocha simplement la tête et tenta de se relever mais en vain. Il avait encore l’air un peu sous le choc de sa guérison miraculeuse. Il se passa une main tremblante sur le visage et se prépara à faire un nouvel essai.

-Enfant, appela l’homme d’une voix égale.

La skinchanger parut bondir et se pressa aux côtés de son maitre, le visage baissé dans une attitude de soumission.

-Maitre ?
-Aide-le auprès de ta soeur.
-Oui Maitre, répondit la jeune femme dans une profonde révérence.

La jeune femme s’empressa de s’exécuter, aidant l’humain à se stabiliser sur ses jambes jusqu’à ce qu’il tienne fermement dessus. Elle ne parut pas remarqué les sentiments plus qu’ambivalent que semblait lui porté le médecin. Pendant ce temps-là, le sorcier refit le même manège qu’avec le médecin au-dessus de l’infirmière qui reprit bien vite conscience. Il lui offrit sa main pour l’aider à la relever et lui parla de manière indistincte. La jeune femme secoua la tête lui assurant qu’elle ne lui en tenait pas rigueur. Le magicien inclina légèrement la tête avant de se retourner vers Isis et sa sœur.

-Mademoiselle, commença-t-il en s’adressant à la sœur d’Isis, je peux peut-être me montrer d’une quelconque efficacité pour guérir vos maux. Je dois toutefois avouer que ma compétence ne s’étend pas aux affectes de l’âme mais restent circonscrites à la guérison du corps.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Elle s'est réveillée, enfin ! - Feat Jez'    Lun 22 Sep - 17:05

    Le combat entre le tigre et l'ourse s'était soldé par la victoire de l'ourse, et très honnêtement, je m'attendais à être la prochaine sur la liste, mais heureusement un homme était arrivé, le fameux maître dont parlait Jezebel quelques instants plus tôt si je comprenais bien les choses. Il était arrivé, comme par magie. Je ne comprenais pas tout, j'étais un peu perdue, je dois l'admettre. Mais si la tigresse semblait être très mal en point, pire que ce qu'elle était auparavant, l'ourse finit par réagir aux propos de l'homme se transformant en humaine, du moins essayant de le faire, car les craquements et tout ce qui allait avec semblaient plus inhumains qu'autres choses. D'ailleurs, ces bruits me donnaient la chair de poule mais j'essayais de me montrer forte. J'essayais mais cela semblait être difficile pour ma part toutefois. L'homme vint me trouver et me parla alors. Il ne semblait pas du tout être agressif, au contraire, on aurait dit qu'il avait pu lire dans mes pensées, me disant qu'il allait me débarrasser de ces deux jeunes femmes, enfin surtout de la plus virulente. Puis, il guérit de façon assez miraculeuse le médecin au nez cassé. En vérité, cet homme semblait être un guérisseur, tout du moins, il avait le don de guérir les maux physiques. En effet, il revint alors vers nous me disant qu'il pouvait peut être nous aider sur le plan physique, mais qu'au niveau du psychisme cela ne relever pas de ces fonctions. Ma sœur était bien éveillé mais ces muscles étaient considérablement atrophiés depuis des années qu'elle était dans le coma. Ma sœur secoua positivement la tête, mais aucun son ne sortie de sa bouche.

    " Ma sœur vient de sortir de plusieurs années de coma. Elle semble nous comprendre, mais je ne sais pas les dégâts qu'il en résulte. Ces muscles doivent être terriblement atrophiés puisqu'elle n'a plus bougé depuis des lustres. En ce qui concerne, le reste je ne sais pas vraiment, mais je pense qu'il y a pas mal de casses. Pouvez-vous faire quelques choses ? "

    Je ne savais pas s'il pouvait, mais je le voulais clairement en tout cas. Je voulais qu'il me rende ma sœur, que nous puissions parler et agir ensemble, cela m'avait tellement manqué. En vérité, nous n'avions pas tellement de souvenirs de nous en commun. Elle était libre de ces mouvements, puis elle avait eu son accident. C'était à ce moment là que j'avais réussi à devenir libre de mes mouvements moi aussi mais elle ne l'était plus. S'il pouvait la guérir complètement, peut être que nous pourrions nous créer ce genre de souvenirs et devenir véritablement des sœurs unies. Mon espoir était grand, j'avais pu voir comment il avait réparé le nez du médecin, mais il voyait ce qu'il réparait. Pouvait-il en faire de même avec ce qu'il ne voyait pas, avec ce qui était à l'intérieur du corps de l'humain ? En tout cas, je regardais Jezebel, elle semblait bien mal en point. Je me demandais même si elle allait survivre. Mais honnêtement, elle n'était pas une priorité pour moi dans l'instant. Je sais, c'est un peu égoïste, mais ma sœur était tellement plus importante à mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Elle s'est réveillée, enfin ! - Feat Jez'    Mar 7 Oct - 22:21

Le lien entre lui et sa création était rompu. Elle était morte. C’était gênant, malgré ses défauts, elle l’avait bien servi. Il lui manquait un certain esprit de décision qui aurait fait d’elle un outil parfait mais à part cette aspect désolant de sa personnalité elle était bien plus utile que sa première création. Celle-ci était bien trop certaine d’elle-même et oubliait trop facilement sa place. Perdu dans ses pensées, il n’avait écouté la jeune femme que d’une oreille distraite, l’air préoccupé et plutôt ennuyé. La seule raison qui poussait le sorcier à ce préoccupé de ces deux jeunes femmes étaient qu’elles avaient

-Très gênant, marmonna-t-il comme s’il commentait les informations de la jeune femme.

Pour être tout à fait franc, il n’avait pas été pleinement attentif et il resta un instant perdu dans ses propres pensées avant de réaliser que la barmaid lui avait posé une question. Il la fixa un instant semblant réfléchir. En réalité, il essayait de se rappeler ce que lui avait dégoisé la gamine pour ne pas commettre d’impaire. Une autre idée que le bien être de sa sœur lui trottait dans la tête, ce serait une bonne façon de se dédommager de la perte de sa création.

-Je pense en effet pouvoir user de mes pouvoirs pour soulager votre sœur, mais ce que le temps fait, seul des efforts et du temps peuvent le défaire. Il n’y a pas de raccourci, ajouta-t-il à l’adresse de la jeune femme alité.

Malgré ces paroles peu encourageantes, il s’approcha du lit de la jeune femme allongée. Pendant un moment, il ne fit que l’étudier semblant essayer de graver ses traits dans sa mémoire. Il étendit finalement sa main droite au-dessus du visage de la jeune femme. Un chatoiement de chaleur nimba la main du mage. Il glissa celle-ci le long de la poitrine de la sœur d’Isis lentement sans toucher la blessée. Un instant, Il sembla écouter une conversation que lui seul pouvait entendre. Il hocha bientôt la tête, et fit voler son autre main au-dessus du visage de la jeune femme alitée. Il prit une profonde inspiration qu’il relâcha lentement. Il planta son regard dans celui de sa patiente l’air profondément désolé.

-Mademoiselle, il est possible que cela ne soit pas très agréable. Je m’en excuse d’avance.

Le chatoiement qui était venu se nicher au fond des mains du sorcier commença à irradier étrangement. Le phénomène n’avait rien de lumineux mais l’air semblait trembler et scintiller autour des mains du mage. La manifestation se renforça, devenant presque douloureuse à regarder. Elle se concentra de nouveau sous les mains du sorcier formant une sphère trouble qui commença à descendre lentement vers le corps de la jeune femme pour finalement s’y enfoncer. La jeune femme parut vouloir se soustraire à la singularité, prise d’un faible tremblement irrépressible, un soupir lui échappa. Elle n’avait pas l’air de souffrir mais la sensation ne semblait pas non plus lui plaire.
Le phénomène n’avait en effet pas pour seul but de soulager le corps de la sœur d’Isis et de soigné les lésions de la longue inactivité de celui-ci. Il avait aussi pour but de se jouer des perceptions de la jeune femme et de l’associer à... autre chose. Le mage avait perdu une de ses créations, il comptait bien remédier rapidement à cela et la jeune femme lui semblait être une bonne candidate.

-C’est tout ce que mon pouvoir me permet de faire pour vous jeune fille, commença-t-il à l’attention de la sœur d’Isis. Maintenant le reste dépend de vous et de votre persévérance, ajouta-t-il en s’inclinant légèrement. Ne vous forcez pas à essayer de parler, c’est encore trop tôt.
-Maitre, était-ce vraiment… commença Ophélia.

La jeune métamorphe était revenu pour se placer derrière Isis et l’empêcher, si nécessaire, d’intervenir.

-Enfant ! l’interrompit le mage avec des intonations basses et dangereuses.
-Pardon Maitre, balbutia la jeune femme l’air paniqué en s’inclinant.
-Je m’excuse encore du comportement inapproprié de ces enfants, fit le mage en s’inclinant.

Le sorcier se détourna sans plus de cérémonie des deux sœurs et sortit de la chambre. Ophélia eut un moment d’hésitation et se précipita à sa suite.

-Maitre ! Etes-vous certain que…

Un regard de l’homme la fit mettre à genou et un geste de celui-ci la fit se transformer en un énorme loup noir gémissant pitoyablement. Le mage fixa sa création impassible et reprit son chemin. Le loup, la tête baissée, jeta pourtant un regard brillant de haine à Isis et se pressa derrière son maitre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Elle s'est réveillée, enfin ! - Feat Jez'    Mer 15 Oct - 23:06

    Je jetais un coup d'oeil à la blonde, à Jezebel et pour tout dire, j'avais l'impression qu'elle était bien morte, elle ne bougeait plus du tout, sa poitrine ne se soulevait pas. Mais peu importe, ce qui comptait était que ma soeur soit enfin revenue parmi nous. Il n'y avait rien d'autres qui était plus important pour moi. Je demandais alors à ce mage s'il pouvait faire quelques choses de plus pour ma soeur, qu'elle recouvre la santé plus rapidement, plus efficacement. Je le suppliais presque de pouvoir me la rendre comme avant en un rien de temps. Il semblait pouvoir agir et il me le dit avant de faire, je ne sais trop quoi sur ma soeur. Est ce que je pouvais seulement lui faire confiance ? Je n'en savais rien, je n'avais que très rarement à faire à des personnes comme lui à vrai dire. J'étais assez ignorante même si je connaissais quelques petites choses bien entendue, mais peu par rapport à certaines personnes. Il me dit cependant qu'il n'y avait pas tellement de raccourci pour pouvoir guérir miraculeusement ma soeur. Il agissait donc pour que cela soit favorisé, mais ma soeur devrait faire des efforts, faire du sport pour remuscler son corps resté bien trop longtemps inactif. Il agit donc sur elle à travers ces mains, je ne savais pas ce qu'il faisait mais il semblait lui faire à la fois mal, mais aussi il semblait lui faire du bien. C'était assez paradoxal cette sensation que j'avais en regardant ces mains qui semblaient comme scintiller. Puis, il se stoppa. Il ne pouvait pas en faire plus pour le moment. C'est alors que la soeur de Jezebel intervint, du moins, elle tenta de dire quelques choses au mage qui ne la laissa pas finir, comme si ce qu'elle allait dire était terriblement mauvais. Il s'excusa pour le comportement de celles qu'il appelait ces enfants. Je ne comprenais pas tout mais cela devait être normal, du moins, c'était ce que j'en avais conclu. Puis, ils s'en allèrent, laissant Jezebel, là, sur le sol, morte. Pourtant, je ne m'attardais pas sur elle, car je n'en avais rien à faire. Au fond de moi, j'aurais voulu faire quelques choses pour elle, mais là, rien ne comptait plus que ma soeur.

    " Tu vas pouvoir guérir. Tu te rends compte ? Nous allons pouvoir parcourir le monde, toutes les deux. Il a bien changé depuis que tu as eu ton accident mais il est tout aussi intéressant. Nous avons tellement de choses à redécouvrir, à partager, à rattraper. "

    Mais comme l'avait dit le sorcier, il faudrait laisser le temps au temps avant de pouvoir courir un marathon. Je n'en avais pas l'intention, mais une fois que tout irait mieux, ma soeur sortirait de cet endroit macabre, et nous pourrons parcourir le monde. Enfin, le monde avait été dévasté, mais il restait la Nouvelle-Orléans, notre ville d'origine, celle où notre vie avait débuté même si nous n'y étions pas restées bien longtemps.


[HJ : Je pense qu'on en a fini pour ce sujet ;) Merci de l'avoir partagé avec moi ]
Revenir en haut Aller en bas
 

Elle s'est réveillée, enfin ! - Feat Jez'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Jury Elle Quebec 2011
» > La poésie n'a pas d'autre but qu'elle-même
» Quand je clic sur une image, elle s'agrandit, Lightbox2 : comment faire?
» Comment as-t-elle fait ?
» Cristalline (oui oui, je sais, elle est si bonne. *out*)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-