AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Que du gris | Jade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: Que du gris | Jade   Mer 3 Déc - 1:09

C’était doux. Délicat. Léger comme une plume. C’était délicieux et elle s’en délectait, en témoignait le sourire extatique qui transformait son visage ; les yeux clos, on eut dit qu’elle était en transe. Contre elle, un garçonnet menu s’agitait de tremblements terribles, annonciateurs d’autres tourments. Il n’avait pas de nom, pas de famille, personne pour le regretter. Il était seul, comme elle. Une proie parfaite. Elle avait si faim…


Le petit cœur de l’enfant était animé d’un battement irrégulier ; son esprit avait beau être ankylosé, son corps savait. Son heure venait et il luttait. Avec une tendresse presque maternelle, Ava déposa un léger baiser sur ses tempes. Elle aurait pu être une grande sœur cherchant à réconforter son cadet ; elle était une prédatrice terrible et avide. Alors qu'il sentait ses membres s’engourdir et capitulait avec un gémissement plaintif, elle se retrouvait galvanisée par sa victoire. Elle ne réfréna pas la pas la bouffée d’excitation malsaine qui la saisit à la gorge.


Elle voulut lui caresser la joue. Entrouvrant les yeux, il vit ses doigts s’approcher de son visage et réagit sans même s’en rendre compte. Ses dents se refermèrent sur son poignet et il mordit. Aussi fort qu’il le put. Le lien se rompit avec un claquement inaudible et il déguerpit sans demander son reste. Ava le laissa filer. Elle était rassasiée et le spectacle de sa blessure qui se résorbait lentement était autrement plus fascinant qu’une course poursuite dans des ruelles sales. Son sang était noir. Noir comme la nuit. Noir comme la mort.


Elle sentait confusément qu’elle n’aurait pas dû réagir ainsi. Que l’idée d’avoir presque tué un gamin d’une dizaine d’années à peine aurait dû la traumatiser. Tout avait changé, cependant, depuis que ses doigts avaient pressé la détente. C’était comme si une digue s’était rompue ; pendant des mois, elle avait lutté contre une force qui écrasait désormais son cœur. Le monde avait perdu ses couleurs : tout n’était plus que nuances de gris.


Elle se releva lentement, s’appuyant sur le verre froid d’une vitrine crasse. Son reflet faisait peine à voir. La boue maculait tant ses joues que ses cheveux, ses vêtements étaient dans un piteux état et son regard était dangereusement vide. Elle avait déjà contemplé pareils orbites de près, une fois. La créature qui l’avait tuée n’en avait pas eu de différent, alors même qu’il arrachait sa chair. Je suis comme lui, désormais. Je suis la mort qui marche parmi les vivants. Étrangement, cette idée qui, quelques jours plus tôt, l’empêchait de dormir avait soudainement quelque chose de réconfortant. Elle n’avait plus besoin de faire semblant. À quoi bon ? S’il y avait une chose qui ne singeait pas, c’était bien la mort.


Du gris. Partout.


Et puis du rouge, chaud comme la braise. À côté de son image trouble. Fronçant les sourcils, elle se concentra tout entière sur cette anomalie. Elle avait peur, comprit-elle, sans toutefois savoir pourquoi. Jusqu’à ce que se dessinât, devant elle, le portrait effaré de la femme qu’elle aimait.


Se retournant, Ava tomba nez à nez avec une rouquine aux yeux agrandis par l’inquiétude.


« Oh, Jade… » murmura-t-elle.

Revenir en haut Aller en bas
 

Que du gris | Jade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pierre de jade
» Jade monkey
» un texte qui veut rester sur un fond gris.
» Transformer une image couleur en gris et en négatif
» Peindre les rails avec Rusty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-