AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {Jezebel/Isis} ϟ FREAKSHOW

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Masculin
↳ Nombre de messages : 616
↳ Points : 97
↳ Date d'inscription : 27/08/2012
↳ Age : 25
↳ Avatar : Nobody
↳ Age du Personnage : 1 jour, 1 siècle, quelle importance ?
↳ Métier : Commère
↳ Opinion Politique : Partisan
↳ Playlist : Imagine Dragons - Radioactive
↳ Citation : - In this life now you kill or die, or you die and kill. -
↳ Multicomptes : Danny Clocker



Feuille de perso
↳ Copyright: Cryingshame
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: {Jezebel/Isis} ϟ FREAKSHOW   Sam 14 Mar - 13:26


« Yeah Spookshow baby!  »



Jezebel Redfern & Isis Whitefield
featuring


Les spectateurs se pressent dans les gradins. Un par un, ils prennent place autour de la piste de sable. A la lumière des torches qui illuminent le lieu, le sable se pare d'or et fascine ceux qui y posent leur regard. Les senteurs acidulées des pommes d'amours et autres confiseries emplissent l'air, tout comme les murmures des discussions allant bon train, et de ci de là, l'écho d'un éclat de rire innocent. Ils pensaient tous venir assister à un spectacle de cirque ordinaire. Alors quand le directeur de cette joyeuse ménagerie s'avance sur la piste, intimidant et imposant, le silence se fait.

Paré d'écarlate, l'homme fait s'élever sa voix ronronnante et annonce le programme. Le doute plane, et lorsque des grilles de fer descendent du chapiteau pour venir entourer la piste de sable, l'évidence s'appose sur tous les cœurs : le premier numéro vous donnera la chance d'apprécier la vue de fauves venus de contrées lointaines.

Vous savez qu'il n'en sera rien. La chaîne autour de votre cou vous prouvez que le fauve, ce sera vous. Nul dresseur ne viendra vous donner des ordres. La chaîne tombe à terre dans un fracas métallique et l'on vous pousse sur la piste. Vous vous retrouvez prisonnier, des barreaux de fer contre votre dos. Un coup de canon vrille les tympans de tous les êtres réunis sous la chapiteau et annonce le début du show. La troupe du cirque se presse contre les grilles, menaçante et le visage fermé. Elle est là pour s'assurer que vous assurez bien le spectacle, pour pimenter le numéro morbide que vous vous apprêtez à donner.

Souriez, les clowns tristes n'ont jamais réussi à satisfaire leur audience, et la vôtre retient à présent son souffle.


Ordre de passage:
1 - Jezebel Redfern
2 - Isis Whitefield



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://consign-to-oblivion.forumactif.com/t1-contexte

Invité
Invité






MessageSujet: Re: {Jezebel/Isis} ϟ FREAKSHOW   Dim 15 Mar - 12:02

Jezebel porta une main au collier de fer qui lui enserrait le cou. Elle passa un doigt entre le fer et sa peau. C'est bien tout ce qu'elle pouvait passer, son nouveau collier était bien ajusté. Un claquement de langue ennuyé lui échappa. La curiosité a tué le chat, disait on. Ca allait sûrement se vérifier dans peu de temps. Aussi qu'est-ce qui lui avait pris de venir ici ? Tout ce qu'elle aimait c'était chasser, courir, dormir et lire un peu, quoi que cette dernière activité lui était quelque peu difficile. Ces activités avaient en commun qu'elle ne demandait que très peu d’interaction sociale, alors que sortir pour aller se balader dans ce genre d'endroit ça l'obligeait à côtoyer des gens, beaucoup de gens, trop de gens. Elle percevait trop d'odeur, trop de couleur, trop de son et comme par réflexe, elle essayait de les séparer, c'était épuisant. Mais, elle avait voulut se rendre compte par elle même d'un truc qu'avait dit le Piaf. Et en effet, dès l'entrée, la skinchager avait trouvé l'atmosphère bizarre, comme artificiel. Les visiteurs avait l'air plutôt sincère, mais le personnel était... Elle n'aurait pas sut dire pourquoi, mais elle n'avait pas aimé leur attitude, elle l'avait mise mal à l'aise. La shadowhunter n'avait pourtant pas été suffisamment attentive, distraite par les odeurs sucrées des confiseries, les rires, les conversations enjouées et l’insouciance généralisée. Tout ce qu'elle avait perçu était un mouvement brusque avant de ne plus trop se souvenir de la suite. Seule une bosse déjà en voie de guérison témoignait de ce qui était arrivé.
Jezebel tira sur la chaîne qui était tombé à ses pieds en même temps que des aiguillons la poussaient hors de sa cage. Elle était fixé au sol ? La jeune femme se massa le cou, au moins serait-elle vaguement libre de ses mouvements. Elle cligna des yeux pour chasser les larmes que les projecteurs lui avaient tiré des yeux et les essuya tranquillement du pouce avant de porter son regard sur la piste et l'audience. Les gens semblaient aussi surpris que la métamorphe d'assister à ce genre de spectacle, même si certain semblait prêt à l'apprécier, contrairement à la jeune femme qui se sentait plus contrarié qu'effrayée ou même inquiète. Un mouvement lui fit reporté son attention sur l'autre femme qui avait émergé de l'autre côté de la piste de sable. C'était... Elle fronça les sourcils essayant de se souvenir du nom de l'humaine, mais seul son odeur si nostalgique lui revenait. Enfin, le nom de l'autre blonde lui revint, sa langue claqua de manière approbatrice. Isis. Elle avait toujours du mal à se remémorer les noms. Par contre, elle ne comprenait toujours pas ce que le personnel du cirque lui voulait. Ce qui lui était toutefois limpide c'est que toutes ces conneries l'ennuyaient au plus haut point. La jeune femme se laissa choir au milieu de la piste, un pied sous les fesses, un genou relevé, le coude posé dessus et posa son menton dans sa main en baillant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: {Jezebel/Isis} ϟ FREAKSHOW   Lun 16 Mar - 15:59

    J'étais plutôt mal en point, vraiment mal en point à vrai dire, je peux vous l'avouez, mais c'est ainsi. Ma vie ne tenait qu'à un fil, un fil fin, prêt à rompre à tout moment malheureusement, ou heureusement car ce sentiment m'envahissait de plus en plus, ce monde m'échappait clairement, je n'avais pas remis les pieds au Masquerade depuis ce jour là. Je ne savais ce qu'il adviendrait de mon avenir là-bas, mais je m'en fichais grandement, car plus rien ne me faisait plaisir, absolument rien, je le savais clairement. Pourtant, dans un élan de folie, j'avais réussi à sortir de mon appartement où je me terrais depuis plusieurs semaines, depuis cette tentative mollassonne de mettre un terme à ma vie. Mon sang avait à peine couler de mes veines, comme une vulgaire égratignure, l'eau de ma baignoire s'était vaguement teintée de pourpre, je m'étais endormie, pensant ne pas avoir à me réveiller, mais ce n'était pas le cas. Je l'avais en sursaut après un temps que je n'avais pas même calculé. J'étais complètement déphasée avec la réalité, je n'avais plus envie de me battre, je n'avais plus rien envie de faire. J'ai pensé alors à faire quelques choses de plus, mais je me disais à quoi bon. Peut être que je devais voir cela comme une tentative de survie, comme une seconde chance qu'on offrait à ma personne. J'étais donc sortie de cet appartement, habillée sobrement d'un pantalon de toile noire, ainsi que d'un chemisier à manche courte de la même couleur. On pouvait voir à mes poignées de larges bandes blanches couvrant les marques encore fraîches de coupure. J'avais envie de m'aérer l'esprit, mais en vérité, mes pas me menèrent au Bayou Sauvage, peut être parce que j'avais dans l'idée de me faire bouffer par un zombie, mais il n'y en avait pas, à la place, un cirque se trouvait là. Je me disais, pourquoi ne pas me rendre à l'intérieur pour voir le spectacle qu'ils pouvaient proposer. Grossière erreur que voici, mais il était déjà trop tard. Alors que je m'avançais pour voir quand le spectacle aurait lieu, ce fut le trou noir. Que s'était-il passé ? Je n'en savais strictement rien mais je me réveillais avec un mal de crâne plus prononcé que ces derniers temps, pire, je me retrouvais avec un beau collier, attachée comme une bête de foire. Je me dis alors que mon heure est simplement arrivée, que je vais enfin mourir d'une mort atroce. Pourtant, ce n'est pas le cas. La chaîne tombe, je suis poussée sur la piste aux étoiles mais il n'y pas de fauves, rien juste moi et Jezebel. Un coup de canon retentit alors signifiant le début du spectacle, mais rien ne se passe. Il n'y a donc qu'elle est moi ? La troupe du cirque se presse alors devant les grilles qui nous servent de cage, l'air menaçant, mais ils ne me font pas peur.

    " Si vous pensez que nous allons nous battre, vous pensez mal. Arrêtez cette mascarade immédiatement. "

    Etais-ce des mots à dire ? Je n'en savais rien, mais je m'en fichais. Je n'étais pas physiquement en état de me battre, je le savais bien, mes poignées me faisaient un mal de chien, peut être s'étaient-ils amusés à y appuyer dessus alors que j'étais inconsciente. Peu importe, mais je comptais pas faire avancer leur spectacle, bien au contraire, j'avais simplement envie de le ruiner, ou simplement de me laisser tuer par ce qui pourrait arriver, je n'étais plus à cela près. Puis, je me rapprochais de Jezebel qui était dans une position féline. Je me mettais à côté d'elle, ma tête dans les genoux, comme pour me cacher de ce qui allait arriver.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: {Jezebel/Isis} ϟ FREAKSHOW   Mer 18 Mar - 7:45

Jezebel suivi du regard l'humaine qui se rapprochait d'elle. Isis semblait différente des quelque fois qu'elle l'avait vu, elle semblait malade. Cela ne changeait cependant rien à son parfum envoûtante, quoi que... Il y avait une étrange odeur de désespoir, d'abandon qui plaisait énormément à la part prédatrice de la skinchanger. La métamorphe détourna le regard et avala sa salive, elle avait faim. Elle se passa la langue sur les lèvres à la manière d'un félin.

-Tu te trompe humaine. Si ma vie est menacé, je me battrai, fit remarquer la shadowhunter.

Ayant peu ou prou repoussé sa faim à l'arrière de son esprit, Jezebel reporta son attention sur l'humaine. Ramenant ses jambes pour s’asseoir en tailleur, la jeune femme détailla sa supposée adversaire. Elle n'avait rien de quelqu'un près à se battre pour sa vie. Ses yeux s'attardèrent sur les bracelet de gaz blanche qui entouraient les poignet d'Isis. La jeune femme ne put se retenir de lever les sourcils devant ces étranges bandages. Elle paraissait profondément perplexe, l'idée avec laquelle était censée être associée le tableau qu'elle avait face à elle n'avait aucun sens pour elle. Qui pouvait bien vouloir s'ôter la vie ? Pour la métamorphe, l'idée même d'abandonner sa vie lui paraissait tout simplement absurde. Sans s'en rendre compte la skinchanger avait saisi le bras d'Isis le plus proche d'elle, le regardant comme hypnotisé, la bouche entrouverte. Ses yeux avait viré au bleu profonde de la tigresse et sa respiration s'était fait ronflante. A ce son, la métamorphe blonde cligna des yeux et les reporta sur l'humaine, avalant brusquement sa salive.

-Tu n'en veux plus ? Ta vie, je veux dire. Je peux l'avoir ? Lui demanda Jezebel avec des yeux gourmand et une sincérité ingénue.

Il ne viendrait à l'idée d'aucun être humain d'en regarder un autre avec le regard que porta la skinchanger sur sa voisine. Ses yeux débordaient d'envie, ils débordaient d'une faim qui n'avait pas sa place sur un visage humain. Et pourtant, la question avait été posée avec une innocence presque touchante, et surtout terriblement effrayante, parce que dénué d'arrière pensée. Elle avait faim. Elle avait sentie une proie. Elle la voulait. Pour elle, c'était même faire preuve d'humanité que de poser la question. Avant que l'humaine ne puisse pleinement réagir, la blonde ingénue porta son attention sur le personnel du cirque qui commençait à s'agiter.

-Décide toi vite. Ils préparent quelque chose.

La skinchanger relâcha le poignet de l'humaine et enleva son sweat-shirt, et fit de même avec son tee-shirt avant de remettre son survêtement. Elle entreprit ensuite de déchirer en bandelette le vêtement et de s'emmailloter les poings consciencieusement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: {Jezebel/Isis} ϟ FREAKSHOW   Jeu 19 Mar - 14:24

    Je m'étais adressée à ces regards qui nous épiaient. Je leur avais dit que nous ne comptions pas nous battre, mais apparemment, j'avais parlé trop vite car Jezebel le ferrait si sa vie était menacé chose que je pouvais comprendre. Pour ma part, je ne savais pas si je le ferrais, je n'en avais plus la force, j'avais failli une première fois, j'avais lâché prise en tentant de mettre fin à mes jours, mais la vie m'avait laissé un peu de répit mais pour combien de temps ? Peu, trop peu visiblement puisque je me trouvais dans une cage de fauve alors qu'il n'y avait qu'elle et moi à l'intérieur. Je ne comptais pas me battre contre elle. Je la connaissais, un peu, mais je ne voulais pas lui faire de mal. J'osais espérer qu'il en serait de même de sa part à elle, n'est ce pas ? Oui, même si ces derniers propos me laissaient douter de ce qu'elle pourrait me faire. En tout cas, s'il fallait combattre, je ne le ferrais pas contre elle, mais contre quelqu'un d'autres, quelques choses d'autres, je ne savais même pas ce qui allait se passer, mon cerveau ne réagissant pas ou très peu. Je ne voyais rien venir, je n'avais aucun coup d'avance, rien. Jezebel me prit alors un bras, observant la bande qui entourait mon poignée, elle semblait avoir compris ce que j'avais tenté de faire. Elle me demanda alors si elle pouvait prendre ma vie.

    " Ma vie n'a rien de passionnant, je passe mon temps à servir des gens qui n'en ont rien à faire et à jouer d'un peu de piano pour les distraire, un peu. Si tu veux la prendre, je te la laisse bien volontiers. "

    Oui, elle pourrait me remplacer au moins pour servir les gens, car je doutais qu'elle sache jouer du piano ou d'un quelconque instrument de musique. Pendant ce temps, je pourrais chercher quelques choses d'autres qui me "passionnerait" peut être plus, même si je ne voyais pas ce qui pourrait me passionner pour le moment, si ce n'était que de mourir et de mettre fin à mes jours. Mais peut être que je n'aurais pas à réfléchir d'avantage, le personnel du cirque ne semblait pas apprécier le fait que nous ne faisions rien l'une contre l'autre. Ils étaient sans doute en train de préparer quelques choses pour nous forcer à nous battre l'une contre l'autre, ou nous deux contre ce qui allait arriver dans la cage. Je n'étais guère solide, j'étais presque un poids mort, mais je verrais bien ce qu'il advient. Peut être allais-je finir mangé par un zombie. En tout cas Jezebel se préparait déjà à frapper. Quoi ? Qui ? Je n'en savais strictement rien, pour le moment. Je restais à ma place, attendant que cela arrive, je ne voyais pas ce que je pouvais faire d'autres de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: {Jezebel/Isis} ϟ FREAKSHOW   Ven 27 Mar - 8:07

Jezebel n'en cru pas ses oreilles. Elle acceptait de lui offrir sa vie. La blonde cligna des yeux de surprise. Oubliant un instant où elle se trouvait, la skinchanger regarda l'humaine avec de grands yeux plein de gourmandise.

-Vrai, de vrai, demanda la jeune femme aux anges.

Elle ne put s'empêcher de se lécher les babines avec un sourire plein de crocs et des yeux virant au bleu profond. Mais son délire de gourmet cannibale fut interrompu par un bruit de ferraille caractéristique des portes des cages s'ouvrant sur de nouveaux concurrent. Les traits de la jeune femme reprirent un aspect plus humain alors qu'elle observait en soupirant les nouveaux arrivant, deux grands gaillards bâties comme des armoires à glace, sûrement d'ancien lutteur. Le petit problème c'était qu'ils étaient armés de pied en cape comme des gladiateur romain de l'ancien temps. Pendant un court instant, la métamorphe parut perplexe. Elle jeta finalement un regard à l'humain, semblant la jauger, essayant de savoir à quoi elle allait lui servir et puis tout d'un coup sans crier gare, elle se saisie d'un des poignets de la jeune femme et la tira sur ses pieds. Elle l’entraîna de force à sa suite sans la ménager en direction de l'un des gladiateurs. La poigne de la jeune skinchanger était si forte qu'Isis aurait sûrement un jolie bleu en forme de main.

-Laisse toi faire, humaine, grommela la shadowhunter. Je vais nous sortir de là.

Jezebel jeta brutalement aux pieds de l'homme l'humaine qu'elle traînait à sa suite.

-Cadeau de paix, déclara-t-elle. Tu me fous la paix, et tu pourra t'amuser avec elle sans que l'autre ne vous dérange. Ca te va ?

L'humain ne répondit pas tout de suite. La blonde en profita pour détailler ce nouvel ennemi. Elle ne pouvait voir son visage, mais elle entendait son souffle, elle percevait son odeur et les mouvements imperceptible de son corps. Elle voyait presque les pensées passer dans la tête de l'humain. Il n'accepterait pas. Il fallait qu'elle prenne une décision rapide, du coin de l'oeil elle percevait l'autre se diriger vers eux.

-Ok, répondit-il finalement.
-Bien. Ne la tue pas je lui ai promis de la sortir d'ici. Et j'aime tenir mes promesses

La blonde lui tourna ostensiblement le dos alors qu'il abaissait son bouclier comme pour l'enlever. Il mentait, son odeur puait le mensonge et la mort. Il mentait et il était agonisant. Il avait quand même l'air plutôt en bonne santé, à part peut-être une peau un peu pâle. Pourquoi, il avait cette odeur de cadavre ? On aurait dit qu'il sentait le zombie...
Au moment, où la jeune femme tournait complètement le dos au gladiateur, il plongea vers elle son bouclier en avant dan l'intention manifeste de la sonner tout en l'envoyant vers son camarade. Un sourire amusé se dessina sur les lèvres de la skinchanger qui fit un pas de côté en tournoyant accompagnant le mouvement gracieusement et c'est l'homme qui se retrouva au sol. Elle venait de lui envoyer un coup de coude dans la nuque, déformant son casque, en effet trop pressé et trop sûre de sa victoire facile, il s'était beaucoup trop penché en avant et avait porté sa nuque juste au niveau de la métamorphe. Avant même qu'il ne puisse faire quelque geste que ce soit pour se relever, la blonde, le visage vide d'expression lui asséna un magistrale coup de talon sur la colonne vertébrale produisant un sinistre crissement. Malgré tout, les bras du gladiateur s'agitaient encore et un gémissement lui échappa quand la donzelle se plaça à califourchon sur son dos dans l'intention évidente de lui tordre le cou. Elle n'eut toutefois pas l'occasion de mettre son plan à exécution et dut rouler sur le côté pour éviter une attaque du deuxième homme. Elle eu juste le temps de récupérer le glaive abandonner par sa première victime avant de détourner un coup puissant de l'humain. C'était mal engagé tout ça. L'autre n'était pas mort et elle n'était même pas certaine d'avoir bien réussi à lui rompre le dos, à cause du sable son coup n'avait pas eu toute la porté escompté, une partie de l'impacte s'était dissipé, le sol sous son pied s'était légèrement affaissé. Et maintenant, son nouvel adversaire n'avait rien d'un manche. Espérons que ce qui le rongeait de l'intérieur le tuerait avant qu'il ne puisse prendre sa revanche sur elle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: {Jezebel/Isis} ϟ FREAKSHOW   Ven 27 Mar - 14:52

    Elle m'avait demandé cela presque pour rire, presque sans espoir mais si elle désirait ma vie, je la lui donnais bien volontiers, je n'en avais plus rien à faire, absolument plus rien. Je me demandais même pourquoi j'étais toujours en vie, pourquoi est ce que je m'étais lamentablement trompé en essayant vainement de me couper les veines. Je n'y avais pas été assez fort, c'était trop superficiel, comme si finalement, je voulais juste me donner une raison de quitter le monde que je connaissais pour aller voir ailleurs. On m'avait pris pour quelqu'un que je n'étais pas, on m'avait torturé, laissé pour compter loin de la ville. J'avais marché le long de la route, durant des heures pour arriver chez moi et mettre fin à mes jours sauf que je m'étais plantée, ou justement pas passé plantée, si on parle des couteaux qui étaient venus me trancher les veines.

    " Je te donne ma vie, je n'en veux plus, je serais libre de faire ce que je veux ainsi. "

    Je lui disais cela pour confirmer ce que je ne voulais plus pour moi et qui lui appartenait désormais. Une place au Masquerade, mais je ne savais pas si elle y arriverait. Elle n'était pas moi, mais moi, je n'étais pas elle alors ce serait peut être plus compliqué que quelques mots dans une arène comme celle-ci. Puis, quelqu'un arriva, tout du moins deux personnes, deux gladiateurs à en juger par leur tenue. Jezebel me saisit un poignée, de façon très forte, elle me faisait mal mais je n'étais pas en mesure de lutter. Elle me dit de me laisser faire, mais je ne pouvais rien faire d'autres de toute façon. Elle semblait avoir une idée pour nous sortir de là. Elle me jeta alors aux pieds de l'homme me désignant comme un cadeau de paix. Je ne savais pas ce qui m'attendais mais ce ne serait assurément pas une partie de plaisir, c'est moi qui vous le dit, mais j'endurerais, comme je le fais depuis déjà longtemps. Mais je ne pouvais rien faire, j'en avais bien l'impression, j'étais incapable de me battre contre ces deux brutes. Jezebel avait une véritable force de caractère, une véritable force physique, mais moi, qu'est ce que je pouvais faire à côté ? Rien, j'en avais bien peur. Pourtant, dans mon esprit, j'essayais de voir ce qui était à ma portée. Je pouvais peut être servir de distraction.

    " Hey gros plein de soupe. Tu voudrais pas venir par ici ? "

    Peut être qu'il se reconnaitrait et que la fraction de seconde où il se retournerais dans ma direction permettrait à la blonde de donner un coup fatal ou en tout cas dangereux à notre adversaire. J'étais sur mes pieds, si jamais il tentait de me courir après, peut être que je pourrais tenir sur quelques mètres, mais le but était simplement de détourner son attention pour que Jezebel puisse lui donner un coup.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: {Jezebel/Isis} ϟ FREAKSHOW   Lun 6 Avr - 18:26

Jezebel se força à faire abstraction de l'homme allongé, repoussant toutes formes de doute, se libérant de toutes ses émotions, pour présenter un visage lisse et terriblement vide. Elle devait redevenir ce pourquoi elle avait été créée, une lame dansant avec la mort. Elle n'était pas ce pantin ridicule jouant avec leur stupide arme puant l'huile et la poudre, vous vrillant les tympans à chaque fois que vous l'utilisez. Et pour le moment, elle devait observer l'humain, le comprendre.

-Tu voudrais pas qu'on en discute avant de s'entre tuer ? Demanda la jeune femme avec une voix étrangement atone.
-De quoi ? Du fait que tu as essayé de tuer mon pote ou que tu es prête à m'égorger à la moindre occasion.
-Ton pote m'a attaqué. Je me méfie de toi, donne moi une seule bonne raison de ne pas me méfier de toi. Mais, on pourrait vraiment éviter de s'entre tuer, c'est fatiguant. Et si t'as envie de tremper le pinceau, l'autre est dispo...
-Te fout pas de ma gueule pisseuse, t'as juste envie de me planter.

Il ponctua sa phrase d'un coup d'estoc brutale qui obligea la jeune femme à dévier l'attaque tout en reculant pour ne pas se prendre le coup de bouclier qui suivit. Sur le reculoir, elle ne put riposter. D'autant plus qu'elle n'avait aucune idée de comment passer le bouclier de son adversaire sans se prendre trente centimètres d'acier entre les côtes. Une attaque verticale força la mercenaire à faire un pas de côté qui l'amena à la merci d'un nouveau coup de bouclier, mais sans se démonter la blonde continua de tourner autour de son adversaire dans l’espoir d'accompagner le coup qu'elle voyait venir. Elle bloqua le coup de son avant bras et de sa main ouverte, mais elle ne résista pas au coup et se laissa pousser en dehors du chemin du gladiateur. La principale raison de sa réussite n'était pas réellement de son fait, mais plutôt dût à la légère hésitation de l'homme au moment où l'humaine l'avait interpellé. Cette hésitation avait légèrement atténué la force et la résolution qu'il y avait eu dans le coup et cela permis à la jeune femme de porter un coup d'estoc au flanc de son ennemi.
La vision fugace de traces de dents aux allures déjà bien nécrosées firent vaciller le calme et la résolution de la blonde, atténuant le coup qu'elle porta. La blessure que la lame de la métamorphe infligea n'était en rien mortel, mais du moins saperait-elle les forces du gladiateur. La trop grande superficialité de l'estoc porté obligea la blonde a se dégager précipitamment pour éviter un coup de taille brutale qui suivait le sillage du bouclier avec la vitesse et la force d'un ouragan. Sans lui laisser le temps de vraiment se ressaisir, le gladiateur porta un nouveau coup de bouclier vers l'avant, mais la tueuse s'y attendant, elle se déporta sur la droite en avançant droit sur la pointe du glaive de son ennemi. Au dernier moment, elle se abaissa légèrement son centre de gravité et entailla profondément le côté de l'homme en passant, sa lame couvrant son avant bras. Elle voleta vivement pour porter l'estocade finale à son opposant mais la pointe de son arme crissa sur le centre en bronze du bouclier du gladiateur qui lui retourna l'amabilité l'obligeant à se dégager prestement. Un mouvement attira l'oeil de la skinchanger. Elle devait rapidement en finir car son précédent prétendant reprenait ses esprits.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: {Jezebel/Isis} ϟ FREAKSHOW   Jeu 16 Avr - 16:29

    Pourquoi est ce que j'étais venue jusqu'ici ? Pourquoi n'étais-je pas restée chez moi ? Je n'en savais strictement rien mais j'étais là et je devrais faire face aux conséquences de ces actes. Si Jezebel nous sortait en vie d'ici, elle pourrait reprendre ma vie si elle le désirait, il n'y avait pas d'accord écrit, mais seulement un accord verbal pour lui indiquer que oui, elle pourrait reprendre ma vie dès que cela lui plaira. Je devais faire table rase d'une partie de mon passé. Ma sœur, mon travail, je devais oublier tout cela, je devais passé à autres choses. Elle était dans le coma depuis des années, cela ne servait plus à rien d'espérer quoique ce soit, n'est ce pas ? Oui, cela ne servait plus à rien, à rien du tout. Dès que je serais sortie d'ici, je demanderais aux médecins de débrancher ma sœur, qu'elle avait lutée assez longtemps pour rester dans notre monde mais que malheureusement, elle n'y était pas parvenu, qu'elle était de l'autre côté depuis de nombreuses années, tout du moins entre deux eaux comme si cela avait une certaine importance, comme si elle était au purgatoire, attendant son jugement pour aller au paradis ou en enfer. Mon esprit vagabondait ailleurs, quelques parts entre ici et une vie meilleure qui germait quelques parts pour moi. Je savais pourtant que j'étais au bout de cette vie, et cette tentative ratée de suicide m'avait fait prendre conscience d'une chose : je ne pouvais plus continuer dans cette voie car je n'y avais aucun plaisir, absolument plus aucun. je n'avais pas de nouvelles de mon admirateur, sans doute que tout cela tomberait à l'eau. Peut être que je ne devais pas me chercher un homme pour qu'il prenne soin de moi, mais une femme pour qu'elle me comprenne au possible. Je souriais à cette idée lorsque je revins à la réalité de cette piste de cirque qui s'offrait à ma personne. J'avais tenté d'attirer l'attention du type pour que Jezebel puisse lui donner un coup mais ça n'avait pas été aussi bénéfique que cela, du moins, cela m'en donnait l'impression. Le combat entre l'homme et elle était rude, surtout que le premier qui était encore au sol semblait vouloir se relever. Je regardais ce que j'avais autour de moi. Il avait une matraque sur lui, alors je la prenais alors qu'il reprenait ces esprits et lui donnait un coup sec sur la tête. Il retomba aussitôt. Je ne pouvais pas faire mieux, le coup que je venais de donner m'avait épuiser avec tout ce qui avait pu se produire juste avant mais au moins, le type était dans les vapes quelques minutes de plus. Peut être que Jezebel pourrait ainsi se débarrasser de l'autre type car moi, je ne pouvais plus rien faire du tout, j'étais hors jeu même si je pourrais peut être endurer des coups sans que je ne m'en rende compte. Je ne pourrais pas en donner, c'était plus que certains même si je le voulais bien.
Revenir en haut Aller en bas
 

{Jezebel/Isis} ϟ FREAKSHOW

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C.V. De Jezebel
» Un jour comme tous les autres [Jezebel]
» A Rush Of Blood To The Head ▬ Isis & Shining
» Blinkies Noel/Nouvel An - 5 modèles - Créa ISIS
» MERCY IN DARKNESS }. Freakshow - V2.11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-