AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M) James McAvoy ∟ "Nul ami tel qu'un frère, nul ennemi tel qu'un frère"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

« Le prodige et le monstre ont les mêmes racines. »

Féminin
↳ Nombre de messages : 1023
↳ Points : 1930
↳ Date d'inscription : 29/11/2013
↳ Age : 24
↳ Avatar : Jared Leto
↳ Age du Personnage : 36 ans - 788 ans
↳ Métier : Chef des Services Secrets et de la protection rapprochée du Gouvernement.
↳ Opinion Politique : Pro-Gouvernement
↳ Niveau de Compétences : Niveau 4 - Niveau -58 en communication verbale - Vue : 0.5 à chaque œil
↳ Playlist : Wolf || Bleeding out || Save me || Te he echado de menos || Ego
↳ Citation : C'est de cela dont j'ai vraiment peur. D'être véritablement un monstre. Je n'ai pas envie d'être un tueur, mais je ne peux pas m'en empêcher.
↳ Multicomptes : Andreï C. Ievseï, Nolan A. Wiggins
↳ Couleur RP : darkcyan



Feuille de perso
↳ Copyright: (avatar) texas-flood.
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: (M) James McAvoy ∟ "Nul ami tel qu'un frère, nul ennemi tel qu'un frère"   Mer 8 Avr - 0:25


« Car le feu qui te brûle est celui qui m’éclaire. »


pris ; libre ;• réservé

Orfeo Prénom² Renzacci

© inconnu
784 ans  & 29 ans Nightkeeper
ft James McAvoy difficilement négociable


Lieu de naissance :
Rome, Italie; en l’an 1232 dans la Villa Renzacci.
Forme animale :
Aucune, mais Orfeo peut parfaitement posséder un animal de compagnie (un chat par exemple).
Métier:
Sapeur pompier
Particularité :
Longtemps, Orfeo a conservé pour le monde une candeur et une innocence salvatrice. Mais lorsqu’il est passé par les flammes et que dans ce bûcher il est mort pour mieux renaître, le voile de ses illusions s’est effondré alors que son intelligence se reconstituait. S’il possède encore cette bonté et cette générosité naturelles qui le démarquent de son frère, Orfeo lutte pour les étouffer toutes deux et offrir au reste du monde le visage d’un égoïste sarcastique. Il estime que c’est dans son droit d’être tourné vers lui-même, et dans cette obstination il oublie que sa nature même le porte vers la gentillesse et l’altruisme.
Avis sur le Gouvernement :
au choix
© jane

impulsif ☦ rancunier ☦ altruiste ☦ possessif ☦ jaloux☦ lucide ☦ réaliste ☦ fier ☦ torturé ☦loyal ☦ généreux ☦ colérique ☦ capricieux



la vie c'est comme une boite de chocolat


Le Seigneur Renzacci. Un homme sans âme. Il était responsable de la sécurité de la région romaine à l’époque du Moyen Age. Chargé également d’apporter une assurance militaire et financière. Il avait une fille. Cette dernière s'enticha d'un sorcier et mit au monde Rafaele. Seigneur Renzacci, ivre de rage, fit massacrer le sorcier, et fit subir à sa fille des sévices à la hauteur du crime qu’elle avait commis. Il se mit à abuser d’elle, et de cette union contre-nature naquit un autre enfant cinq ans plus tard: Orfeo. Un enfant bâtard, né de l’inceste, qui portait en lui toutes les horreurs de la famille Renzacci … Et qui, comble du déshonneur, était diminué mentalement. Un monstre, comme ne tarda pas à l’appeler le Seigneur Renzacci. Mais Rafaele s’était immédiatement pris d’affection pour ce petit être, et le Seigneur tenait plus que tout à son premier petit-fils, pour qui il avait de grandes ambitions. Ainsi, il garda Orfeo sous son toit au lieu de le supprimer rapidement comme il en avait eu l’intention. Mais une seule tare était admise dans le foyer, pas deux … La mère de Rafaele et Orfeo fut mise à l’écart et enfermée dans un asile religieux, et les deux enfants n’eurent plus aucun contact avec elle. Les deux enfants grandirent ensemble, mais de façon bien différente. Alors que Rafaele était instruit par son grand-père, Orfeo était mis de côté constamment, ignoré, laissé dans l’ombre. Pourtant, Rafaele faisait de son mieux pour s’occuper de lui, et passait presque tout son temps libre avec lui. Vers ses douze ans, constatant que leur Gouvernante traitait son frère comme un animal, Rafaele lui interdit de revenir, et se chargea lui-même d’Orfeo : il lui apprit à lire, à écrire, partagea ses jeux, prit soin de lui comme s’il était son propre fils. Son handicap ne le dérangeait pas, c’était son frère, et il l’aimait plus que tout … Une relation privilégiée qui ne plaisait pas au Seigneur Renzacci, mais il n’était pas encore temps de séparer les deux frères.

Bientôt, Rafaele privilégia celle qui devait devenir la femme la plus importante de sa vie : Azzura. Celle-ci était une sorcière et Rafaele avait été élevé dans la haine de cette espèce, mais leur relation fut unique dans le sens où elle fut la seule sorcière qu’il accepta jamais. Azzura, s’occupa énormément d’Orfeo aux cotés de Rafaele, devenant la première figure féminine aimante de son univers. Orfeo avait peu de relations avec le monde extérieur, la plupart du temps enfermé dans une aile restreinte du domaine Renzacci. Sa nature simple lui permettait de profiter de chaque instant avec candeur, et l’arrivée d’Azzura dès leur enfance fut une nouveauté qu’il savoura pleinement. Il n’avait jamais connu sa mère, et dans un sens, c’est elle qui la remplaça en venant le voir très régulièrement pour passer du temps ensemble. Pendant ce temps, Rafaele était conditionné de façon extrême par son grand-père, subissant des leçons qui devenaient au fil du temps de véritables lavages de cerveau, afin qu’il devienne l’instrument parfait du Gouvernement. Il devint Bourreau, chargé de torturer et mettre à mort les traîtres et les sorciers. Mais malgré ça, il continuait de voir Azzura en secret, son amour pour elle étant plus forte que sa haine pour la race sorcière. Ayant de moins en moins de temps à consacrer à son frère, il le délaissa peu à peu, tout en se sentant de plus en plus coupable de cet éloignement. Mais Orfeo avait un nouvel ami, une personne dont Rafaele ignorait l’existence qui venait le voir en secret, et qui lui apprenait des choses qui dépassaient son imagination … Un sorcier, ennemi de la famille Renzacci, avait appris qu’un des héritiers était un handicapé mental. Bien décidé à en faire une arme pour détruire cette famille, il se rapprocha d’Orfeo et gagna sa confiance. Après ça, il lui fut facile d’enseigner au jeune garçon les rudiments de la magie noire. Orfeo était persuadé que les rituels qu’il apprenait étaient de simples jeux, mais des jeux magnifiques, qui lui feraient gagner la fierté de son frère et de son grand-père. C’était si important pour lui ! Il était loin de pouvoir imaginer qu’il œuvrait pour le Mal, et son âme resta innocente, malgré la noirceur des rituels qu’il effectuait sous la surveillance du sorcier.

Si les entrevues entre Orfeo et le sorcier restèrent secrètes jusqu’à la fin, ce ne fut pas le cas pour la relation entre Rafaele et Azzura. Ils furent finalement dénoncés par un ancien ami de Rafaele, et le Seigneur Renzacci fit enfermer la jeune femme. La sentence était évidente : mort sur le bûcher. Mais le Seigneur fit une offre à Rafaele : la vie d’Azzura contre celle d’Orfeo. Cette proposition mit Rafaele à la torture, pourtant il devait faire un choix, sous peine de perdre aussi bien son frère que sa bien-aimée … D’autant que peu avant son arrestation, elle venait de lui révéler qu’elle était enceinte. C’est ainsi que Rafaele devint l’assassin de son propre frère, obligé à choisir et optant pour la solution qui lui semblait la moins destructrice. Se répétant que c’était mieux ainsi, qu’il abrégeait une vie qui serait emplie de souffrances et du rejet des autres, il ne put cependant jamais apaiser le supplice de son geste. D’autant plus que le Seigneur Renzacci n’avait eu aucune intention de libérer Azzura. Le sacrifice d’Orfeo avait été inutile, et Rafaele dut vivre les siècles qui suivirent dans une culpabilité qui ne diminua jamais, persuadé que son frère était bel et bien mort. Mais les rituels de magie noire qu’il avait réalisés en toute ignorance avaient envoyé Orfeo directement à Darkness Falls et quand la malédiction des sorciers fut levée, il revint sur terre, plus vivant que jamais. Et surtout, complètement changé : le passage d’un monde à l’autre effaça le handicap du jeune homme, le laissant fort de ses capacités intellectuelles et physiques, plus lucide que jamais sur son passé.



les copains d'abord

Rafael A. Morienval ; ft jared leto
Pendant toute sa vie, Orfeo a vu Rafaele comme la personne la plus importante de son monde. C’était le seul qui s’occupait vraiment de lui, qui ne le regardait pas comme une erreur de la nature, qui ne le traitait pas comme un moins que rien. S’il était sûr d’une chose, c’est que Rafaele l’aimait vraiment. Mais c’est ce frère aimant qui s’est finalement retourné contre lui, et lui a enfoncé un poignard dans la poitrine. Il n’a pas compris ce geste, mais il a longuement pu y réfléchir à Darkness Falls, et il a fini par conclure que c’était sans doute de sa faute, qu’il avait du faire quelque chose de mal pour que Rafaele le punisse ainsi. Cela devait avoir un lien avec la magie, et il se jugea lui-même coupable de ne jamais en avoir parlé à son frère. Pourtant, au fil du temps, sa conscience s’est éveillée, il a commencé à penser différemment. Les tortures infernales, les visions d’horreur de ce monde maudit l’ont fait mûrir, et il n’est plus aussi enclin à croire en sa propre culpabilité à présent. S’il pouvait s’expliquer avec Rafaele, entendre de sa bouche ses justifications, alors il saurait quoi penser : lui pardonner, ou le haïr pour cette trahison… Mais il ignorait que son frère était vivant tout comme Rafaele – devenu Rafael Morienval à présent – ne pouvait imaginer une seule seconde qu’Orfeo avait été banni comme tous les autres sorciers. Leurs retrouvailles, houleuses, ont percuté l'amer petit frère et le grand frère vivant dans le déni, et rien de bon n'en est sorti. Lorsque Azzura est morte, Rafael a eu plus que jamais besoin de son petit frère pour garder son esprit loin des vices inhérents aux Renzacci. Mais entre une tentative de suicide avortée de Rafael et Orfeo qui essaye de le noyer, la tension entre les frères n'a jamais été aussi élevée.

Si les deux frères ont vraiment besoin l'un de l'autre, ils refusent de se l'avouer et arguent se suffire à eux mêmes. Ca va faire plusieurs mois maintenant qu'ils ne se sont pas croisés: entre Rafael qui refuse d'y penser et Orfeo qui essaye de vivre sa vie, indépendant et libre de toute attache.


_________________
big bad wolf
« Wolf father, at the door, You don't smile anymore
You're a drifter, shapeshifter, Let me see you run,
hey ya hey ya »


Dernière édition par Rafael A. Morienval le Jeu 3 Nov - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://consign-to-oblivion.forumactif.com/t1062-rafael-a-morienv

« Le prodige et le monstre ont les mêmes racines. »

Féminin
↳ Nombre de messages : 1023
↳ Points : 1930
↳ Date d'inscription : 29/11/2013
↳ Age : 24
↳ Avatar : Jared Leto
↳ Age du Personnage : 36 ans - 788 ans
↳ Métier : Chef des Services Secrets et de la protection rapprochée du Gouvernement.
↳ Opinion Politique : Pro-Gouvernement
↳ Niveau de Compétences : Niveau 4 - Niveau -58 en communication verbale - Vue : 0.5 à chaque œil
↳ Playlist : Wolf || Bleeding out || Save me || Te he echado de menos || Ego
↳ Citation : C'est de cela dont j'ai vraiment peur. D'être véritablement un monstre. Je n'ai pas envie d'être un tueur, mais je ne peux pas m'en empêcher.
↳ Multicomptes : Andreï C. Ievseï, Nolan A. Wiggins
↳ Couleur RP : darkcyan



Feuille de perso
↳ Copyright: (avatar) texas-flood.
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: (M) James McAvoy ∟ "Nul ami tel qu'un frère, nul ennemi tel qu'un frère"   Mer 8 Avr - 0:26

les souhaits et exigences


Tout d’abord, rendons à César ce qui appartient à César : merci de tout coeur à April Rain et Azzura pour avoir créé ce scénario important pour mon petit bout de Rafael  et surtout merci de nous l'avoir offert   .

Et merci à toi petit lecteur inconnu de porter attention à ce scénario ô combien primordial pour l’évolution de mon personnage !

En ce qui concerne ce qui est et n’est pas négociable, je te préviens tout de suite : ce scénario est vieux et a déjà été joué deux trois fois. Du coup, pour l’avatar, c’est très difficilement négociable… Je me suis vraiment habituée à la bouille de James donc bon :/ Après, je ne ferme pas totalement la discussion, mais il faudra juste me convaincre avec d’autres bouilles sympathiques, et je risque d’être dure en affaire !

Pour le prénom et le nom, ils ne sont négociables que si Orfeo a décidé de, comme Rafael d’ailleurs, changer d’identité. Dans ce cas là, ce serait chouette de conserver Orfeo en deuxième prénom, histoire de garder une trace de son identité d’origine.

Concernant le reste, comme tu t’en doutes, l’histoire est fixe jusqu’à sa mort. Pour ce qui s’est passé à Darkness Falls, en dehors des grandes lignes décrites dans l’histoire, c’est plutôt libre – bien qu’à voir avec moi histoire de bien fixer le tout. De même pour le métier, il est au choix. J’ai indiqué sapeur pompier parce que c’était le métier choisi par le dernier Orfeo en date, et que j’aimais bien l’idée qu’après être mort par le feu, il le combatte à présent. Cependant, tu peux choisir le métier que tu veux à condition qu’il reste cohérent avec le personnage !

Que dire de plus… pas grand-chose je pense. Si tu as la moindre question, il ne faut pas hésiter à la poser, je ne mords pas ! (sauf pendant la pleine lune santa ). Et j’ai vraiment envie de continuer à faire évoluer le lien entre Rafael et Orfeo ! Les frangins n’en ont pas finis l’un avec l’autre !

© April Rain & Azzura Di Mercurio


_________________
big bad wolf
« Wolf father, at the door, You don't smile anymore
You're a drifter, shapeshifter, Let me see you run,
hey ya hey ya »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://consign-to-oblivion.forumactif.com/t1062-rafael-a-morienv

Féminin
↳ Nombre de messages : 2951
↳ Points : 867
↳ Date d'inscription : 14/04/2014
↳ Age : 27
↳ Avatar : Milo Ventimiglia
↳ Age du Personnage : 35 ans
↳ Métier : Créateur et rédacteur en chef du Blackbird
↳ Opinion Politique : Anti-gouvernement
↳ Niveau de Compétences : Nv. 1 / 2 en détection de mensonge
↳ Playlist : Keane - Crystal Ball / Twenty one pilots - Car Radio / Daughter - Medicine / Greg Laswell - This Woman's Work / Foals - Spanish Sahara / Sleeping at Last - Light / Coldplay - Don't panic / Daughter - Doing the right thing PLAYLIST YOUTUBE
↳ Citation : "They may torture my body, break my bones, even kill me. Then, they will have my dead body. Not my obedience."
↳ Multicomptes : Ezra S. Reilly & Joan C. Valentine
↳ Couleur RP : White



Feuille de perso
↳ Copyright: Nanami
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: (M) James McAvoy ∟ "Nul ami tel qu'un frère, nul ennemi tel qu'un frère"   Mar 8 Nov - 22:51

SCENARIO PRIS, je déplace

_________________

    Stuck along a road of sadness with nowhere to go. Here's hoping that the signs are real. And tomorrow with a spring in my heel. Somewhere on the road of sadness lies a better deal. I know that my hardened heart is beating still. I drove it to the point of madness just to feel something real.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://consign-to-oblivion.forumactif.com/t2879-i-m-nothing-with
 

(M) James McAvoy ∟ "Nul ami tel qu'un frère, nul ennemi tel qu'un frère"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» James McAvoy ▬ PS tous niveaux
» Candice Accola & James McAvoy
» James Clemens - Les Bannis et les Proscrits.
» Forum James Bond (recrutement de modérateur)
» James Dolphyn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Second Chapter :: The Reaping :: Scénarios :: Scénarios Pris-