AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Some people are yuck as fuck ▬ Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: Some people are yuck as fuck ▬ Libre   Jeu 23 Avr - 11:58

J’avais toujours eu cette vielle et intense fascination pour la destruction de l’autre. Comme un appel irrésistible auquel je ne pouvais me soustraire. Et quand mes yeux s’étaient posée par un délicieux hasard sur lui ; comme une attirance folle faisant battre mon cœur morbide. Cela avait ravivé en moi une douce flamme ardente qui me consumait, qui nous consumera tous. Le doux paradis que fut mon enfer, j’avais régné sur le désert de plus en plus grand et l’espoir toujours plus mince. J’avais consumé les âmes que la vengeance n’avait jamais assouvie d’avoir été ainsi soustrait de toute ma nature de sorcier pour entrer dans cette nouvelle vie. J’ai joué des ombres et la pourriture m’a gagné. Mais il n’y avait nul palpitant à conquérir ; mon âme était depuis bien longtemps gangréné par la folie. J’avais reconnu cet adorable minois, mes yeux verts l’avaient dévoré sans laisser ma cible s’en rendre compte. J’étais loin d’imaginer la haine que cette personne éprouverait un jour à mon égard et probablement que si j’en avais connaissance j’en aurais été tout simplement obsédé. J’aime voir la rage les consumer tous. Les sentir défaillir du mauvais coté, céder la place au vide. Personne n’a besoin de toi. La vérité est délicieusement cruelle.

Je l’ai aperçu sortant de son emploi, j’étais fort bien renseigné à son sujet. Je ne le connaissais pourtant que pas assez. Du moins, dans le domaine qui m’intéressait. J’avais les moyens de me renseigner, mais j’avais avant tout les moyens de faire sortir de ses gonds. Persuadé que tout monstre m'est redevable. Je l’ai suivi ; je n’avais pas songé l’aborder ce soir là. Mais les chemins empruntés me semblaient un appel. Je me lassais déjà et alors que l'on approchait cette abri de taules ; la porte se mit à grincer à sa hauteur comme une invitation à pénétrer ce tombeau métallique. « Viens à moi, cette ultime fois… » Ma voix est un écho apocalyptique déformé. Je pourrais bien convaincre d’entrer. L'humain n’était-il pas la créature la plus manipulable que je connaisse ? Comment pourrait-on refuser mon invitation ? Je n’en avais aucune idée. « Laisses-moi être ton pygmalion… » Un sourire s’étire sur mon visage. Je n’ai pas commencé d’en faire un monstre et je ferais de cette personne la perfection malsaine. Quel ennui d'être dans ce monde domestiqué. Je peux alors être son maitre.

Mes pas se font lourds, font trembler les marches métalliques contre lesquelles je faisais claquer les semelles de mes rangers. L’obscurité est absolue et j’ignore si ma proie est là bien que je puisse ressentir sa prestance. J’arrive sur le sol goudronné et mon index donna vie aux ombres en appuyant sur l’interrupteur. Je n’ai pas peur de leur revanche, je n’ai nulle crainte de leur émotions et que les autres se sentent manipulé car se n’était que le début. Il était trop tard à présent, je devais en faire la perfection que j’avais prévu de faire, ne pas laisser à la dérive et n’être finalement qu’une œuvre inachevée. Je me dévoilais à son regard, confirmation d’identité ou une choquante révélation ? Je ne suis pas un fantôme, se serait bien dommage. Mon visage n’affichait aucune expression, mes lèvres demeuraient closes et mes yeux toisent cette silhouette. Bien sur q'entrer avait été irrésistible. A présent nos destins sont liés dans cette attraction puissante qu’animent la haine et le plaisir. Probablement n’était-ce que dans ma tête, j’étais tellement fêlé… « Puis-je être ton type de métal ? » Ricanais-je finalement en pure provocation, mes doigts tapotent l’une des poutres glacée alors que l’homme sans ombre que je suis s’attelait à m’armer davantage et silencieusement. Ce jeu va être si palpitant…
Revenir en haut Aller en bas
 

Some people are yuck as fuck ▬ Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Democracy : player vidéo du monde libre
» qui a vu nacho libre
» Netirc-people
» Nom de domaine libre mais innaccessible via FA
» Thème libre forumactif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-