AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Twist of Barbwire † Gawain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: Twist of Barbwire † Gawain   Mer 20 Mai - 11:23


Liar, liar, you're my last desire


Comme très souvent quand elle ne dormait directement au cabaret, Ruby arriva au Masquerade aux environs de midi  par la porte de derrière qu’elle laissa ouverte pour faire un peu circuler l’air. Malgré les bouches d’aération et les fenêtres à l’étage des bureaux cela ne suffisait pas toujours à évacuer les différentes odeurs que l’on pouvait trouver dans ces endroits. Elle compta rapidement les caisses de réassortiment qui l’attendait dans le couloir pour vérifier les bons de livraison même si elle ne se chargerait pas elle-même de vérifier les contenus et de les ranger. Elle payait ses employés aussi pour cela après tout, même si les caisses peinaient à se renflouer, ses diverses actions pour remédier à cela commençaient à porter leurs fruits. Elle bloqua donc la porte et avança pour découvrir avec plaisir que les responsables de la fermeture avaient bien tout laisser comme elle aimait trouver son club, propre et ranger. Prêt pour la mise en place de ce soir. Elle se dirigea ensuite dans son bureau pour vérifier les comptes de la veille et la caisse. La sorcière s’attaqua ensuite à tout ce qui consistait en son métier de gérante devenu bien plus dur depuis l’abandon de Judas. Elle se retrouvait avec le double de travail à faire dans les mêmes délais et la plupart des fournisseurs ne comprenaient toujours pas où était passé le brun et refusait de traiter correctement avec elle, ce qui ne l’aidait absolument pas à redresser son précieux bébé. Jamais elle ne lui pardonnerait cette trahison.

Moony s’attela à tout cela pendant une bonne heure avant de sortir une bouteille de whisky de son cabinet personne puis de descendre en cuisine pour se faire à manger. En son temps elle avait été une très bonne épouse et femme de maison, maitrisant l’art de la table avec brio mais les évolutions technologique et son long séjour en Enfer lui avait quelque peu fait perdre son don et surtout sa passion pour la cuisine. De fait la demoiselle se prépara un plat simple et rapide qui s’harmoniserait un minimum avec sa boisson et lui donnerait la force de tenir le reste de l’après-midi pour finir son boulot et mettre en place le prochain spectacle. Donnant toujours plus de sa personne, Ruby avait décidé de remonter sur scène, elle ne savait pas encore si elle danserait ou si elle chanterait ou les deux ou totalement autre chose mais elle devait devenir la vitrine du Masquerade. Elle soupira en regardant les planches de la scène et descendit une chaise de la table sur laquelle celle-ci reposait pour s’installer avec son assiette et son verre. Attablée elle commença à réfléchir à ce qu’elle pourrait faire et combien cela lui couterait en costume, en son et lumière. Chaque refonte du show lui coutait très cher et pourtant elle devait le faire régulièrement comme ses employés la quittaient ou disparaissaient simplement, au gré de leur allées et venues. Avec l’instabilité du club, elle ne pouvait que les comprendre mais l’envie de tuer chacun d’eux lui tenait pourtant au corps et à l’esprit de façon inexplicable.

CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Twist of Barbwire † Gawain   Mer 8 Juil - 14:53

J’ai toujours été un homme qui sache faire affaire. Je suis ce genre d’homme qui sache manipuler et trouver son avantage à toute situation. Je suis un homme qui aime le pouvoir, qui aime dominer et écraser à sa guise. Je suis… Probablement une ignoble personne. Un démon ou un diable ; allez savoir. J’ai vendu mon âme plus d’une fois à l’injustice et la dépravation. Je connais l’ennui d’une vie calme, d’une vie d’inexistence. Je sais comme il peut être long parfois d’attendre la mort et le soulagement quand le regret vous quitte alors que vous avez cru un laps de temps avoir fait le mauvais choix. J’avais choisi la mort. J’avais choisi l’enfer. Et il est venu à moi, si naturellement. Jusqu’à ce que je comprenne que je n’avais pas terminé. Que n’avais-je point achevé ? Si seulement je le savais, je cesserais de chercher. Il y avait en moi, cette volonté de détruire et même si je n’avais pas encore battis ma cible. Parfois c’est en cherchant, ne serait-ce qu’un peu que l’on trouve tout bêtement. Je me multipliais dans maintes et maintes affaires à la recherche de cette chose qui me comblerait de noirceur. Je gardais à l’esprit cette notion de persévérance et évoluait dans ce triste monde avec une folle et implacable détermination de tout anéantir. Et si c’était tout simplement ça ? Ma vision du bonheur ? Voir ce monde partir en poussière. Parfois, alors que l’évidence nous crève les yeux ; l’on demeure aveugle. J’ai si longtemps été perturbé par la seule idée d’être moi-même, que j’étais hâtivement arrivé à la conclusion que c’était les autres qui faisaient que mon image soit celle-ci. Leurs foutues normes et jugements à mon égard ; je détruirais absolument tout.

Hey chérie ; je suis une bombe.

Je suis entré au masquerade alors que le lieu semble calme et désertique. J’aime l’idée d’un désert de plus en plus petit sous mon autorité de plus en plus grande. Je trouvais sans mal Ruby en train de prendre son repas à l’une des tables. Elle est belle et pensive. La nourriture ; un abjecte déplaisir. Je m’approchais d’elle ; mon accoutrement tranchait cruellement avec ce que je pouvais porter à mon habitude. Pas de tee-shirt au slogan arrogant, de pantalon déchirés ou de veste en cuir. J’étais pour ainsi dire pas trop mal habillé et cela pour avoir tenu quelque instant plus tôt une réunion dans plus barbante avec mon conseiller en action que j’aurais volontiers étrangler s’il osait prononcer encore les mots « bon investissement ». Je me fiche de l’argent et d’un possible empire dont je pourrais être le propriétaire. Mais aujourd’hui j’étais d’humeur à dépenser de l’argent. Beaucoup d’argent. J’avais encore acheté un appartement que je n’avais pas même visité et qui ne me servirait probablement jamais étant donné son emplacement. J’avais fait acheter deux trois bricole sans importance à mes yeux et me voici là. Près à contribuer à des parts du Masquerade ; mais je n’avais pas pour cet endroit de but officiel. C’était pourquoi je faisais le déplacement moi-même. Entre autre… « Bon appétit… » Glissais-je malicieusement en tirant une chaise pour m’asseoir en face d’elle. Cette chemise me rendait assez inconfortable, mais ce n’était pas comme si j’étais habitué à me sentir bien dans ma peau. Probablement n’aurais-je pu tomber sur elle à un meilleur moment. J’aime tant couper l’appétit et donner la nausée. Et tandis que mon visage s’illumine d’un sourire fou ; j’étais si lumineux dans ces moments presque magnifique. J’avais l’air fou mais si serein ; en harmonie avec mes propres démons, jusqu’à ce que j’enfonce brutalement mes pupilles noires dans ceux de la jeune femme avec la force d’une épée. « Vos tristes pensées m’ont attiré jusqu’ici… » Tel un aimant, assoiffé de possession. Je n’avais aucune joie, aucune excitation sans les âmes à briser. Elle était au bord du gouffre et n’avait mieux à faire que de s’abandonner à moi. Alors je prendrais tout ce qu’il y avait à prendre chez elle, même si cela doit aller jusqu’à son ultime étincelle d’amour propre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Twist of Barbwire † Gawain   Lun 10 Aoû - 11:07


Ruby grignotait tranquillement le frugal repas qu’elle s’était fait tout en continuant à réfléchir à l’avenir du club et sa reprise du spectacle. Remonter sur scène lui causait évidemment un stress supplémentaire car même si la sorcière adorait être dans la lumière et qu’elle en avait à une époque, fait son métier, là c’était différent. L’enjeu était tellement plus grand. La survie du cabaret était essentielle pour sa propre survie. En tant qu’actrice elle n’aurait eu aucun mal à retrouver un autre rôle même un tout petit. Alors que là si elle échouait elle n’avait plus qu’à mettre la clé sous la porte et à dormir sous les ponts. Elle n’aurait aucun moyen de se rattraper aux branches et c’était pour cela que depuis des mois la belle se débattait comme un diable pour sortir la tête de l’eau. Ravalant sa fierté, frappant à toutes les portes possibles et imaginables. Et si pour le moment elle avait au moins stabilisé la situation du club il lui restait encore à le relever complètement. Quelle revanche cela serait sur Judas. Mais avant de pouvoir lui mettre dans la face si elle le recroisait un de ses jours elle devait se décider sur le type de prestation qu’elle pourrait proposer. Danser paraissait une évidence mais justement, il lui fallait une idée de génie pour qu’on en parle, pour que ce ne soit pas juste un spectacle de plus.

Ainsi perdue à ses pensées et mâchant machinalement sa nourriture, elle sursauta en attendant le bruit de la chaise qui frotte sur la table. Elle regarde en face d’elle et reconnu sans aucune difficulté l’homme à la chevelure flamboyante malgré sa tenue vestimentaire inhabituelle. Il avait beau se trouver sous ses yeux, elle se demanda comme elle ne l’avait pas vu venir. Ce n’était pas sage de se laisser aller à ce point dans ses pensées, c’était visiblement se mettre inutilement en danger, surtout en laissant une porte du bâtiment ouverte pour que tout le monde rentre comme dans un moulin. Moon se reprit cependant très rapidement pour placarder son célèbre sourire sur son visage et lui répondre un merci muet alors qu’il lui souhaitait bon appétit. La sorcière le laissa ensuite s’installer car en tant que possible investisseur elle ne pouvait pas se permettre de l’envoyer promener sous prétexte qu’il n’avait rien à faire là et qu’elle souhaitait être tranquille. La jeune femme pencha la tête sur le côté et fit une petite moue. « Vous avez dû confondre car je pensais justement à vous et à moi et… » Elle s’interrompit avec un petit gloussement pour sous-entendre que l’on ne pouvait pas dire le reste à haute voix. « Mais je suis contente que vous soyez venus quand même à ce moment-là. » Ajouta-t-elle en se calmant.

Il s’agissait là du jeu que la demoiselle avait mis en place avec monsieur Fronzak aussi continuait-elle sur sa lancée mais la réalité était toute autre. S’il n’avait pas eu un porte-monnaie des plus garnis, elle ne lui aurait même pas accordé le moindre regard, elle l’aurait même plutôt fuit comme la peste car elle n’aimait pas l’étincelle malsaine qu’il portait dans son regard. Pourtant il était loin d’être physiquement repoussant, il était même tout le temps souriant et prompt à faire de l’humour. Mais pour une raison qu’elle ne pouvait s’expliquer la sorcière ne pouvait se détacher de l’idée qu’elle se faisait de la noirceur de son cœur. Et elle savait de quoi elle parlait, car dans le genre Ruby était rodée aux hommes mauvais. La liste avait commencé avec Georges même si elle avait été incapable de le deviner au premier regard. Avec Gawain elle ne se ferait pas avoir si facilement bien qu’elle dût jouer la comédie pour obtenir ce qu’elle voulait de lui. Cela serait dur, éprouvant et certainement dégoutant mais par chance ses talents d’actrice n’étaient plus à déterminer ni à prouver. Elle se félicitait souvent de son choix de carrière lors de sa vie passée d’ailleurs. Pour le moment ils joueraient chacun leurs cartes pour obtenir ce qui les intéressaient de l’autre et avec un peu de chance ils en sortiraient tous les deux gagnants.

CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
 

Twist of Barbwire † Gawain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» la leçon de twist
» I want you on your knees and cry a river ▬ Leïda & Gawain
» Ice Phone Twist : un smartphone 4 pouces à 100 euros
» tarahumas | i wouldn't dare to fix the twist in you

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-