AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm not crazy # ft. Chayton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: I'm not crazy # ft. Chayton   Ven 14 Aoû - 20:09


I'M NOT CRAZY !
 
Il était une fois Aleksandra, une magnifique jeune femme, brune, heureuse, amoureuse... qui déchanta très vite et descendit tout droit en Enfer, sans possibilité de retour. Et cette femme, c'est moi ! Aujourd'hui, j'ai les cheveux mauves, et j'aime cette différence... J'aime montrer aux autres que je ne suis pas comme eux... que je ne le serai jamais. Parce que la vérité est là : je ne serai jamais comme tout le monde. J'ai vécu trop de choses pour cela et je n'arrive malheureusement pas à les oublier. Je ne cesse d'y penser, à chaque heure, chaque minute, chaque seconde... Ca me hante. Parfois, il m'arrive même d'avoir des visions... Je pense qu'il s'agit d'un signe du destin, ou quelque chose dans le genre. Vous savez, quand on pratique la magie, on est prêt à croire à tout.

Aujourd'hui, j'ai décidé d'aller me promener. Mon instinct me l'a dicté, je l'ai entendu et je n'ai pas pu résister à l'appel ! C'est ainsi que je me retrouve dans la rue, au milieu de cette foule pressée et moite. Je me sens oppressée mais je fais en sorte de ne pas y faire attention. Pourquoi devrais-je m'en inquiéter, de toute façon ? Ce ne sont que des gens... de vulgaires gens qui ne me remarquent pas, et que je ne remarque pas. Ici, tout le monde ne se soucie que de sa petite personne et c'est parfait. Cette femme, par exemple, elle marche élégamment, de manière droite et raffinée, ses cheveux blonds volant au vent. Elle espère que les hommes la regardent, l'admirent pour sa beauté... Mais elle rêve. Oh oui, elle rêve. Comme s'ils en étaient seulement capables ! Comment s'ils pouvaient seulement savoir ce qu'est la vraie beauté, ce qu'est l'élégance, le raffinement ? Ils n'en ont qu'après la chair... Ce sont des animaux, de véritables animaux. Alors non ma chère, ils ne te regardent pas, ils te dévorent de leurs yeux immondes.

Lui en particulier. Oui, lui... Il a les cheveux grisonnants, et un regard... dérangeant. J'en ai vu beaucoup des hommes de ce type dans ma vie. A Darkness Falls, je ne compte plus le nombre important que j'ai enfermé dans des cages, les enchaînant avec plaisir. Je me suis délectée de leurs hurlements, du bruit que faisait leur peau lorsque je l'arrachais lentement... très lentement. C'est le genre d'homme à prendre une femme comme un objet... objet qui n'aurait jamais donné son consentement pour être pris de la sorte. Oui, le genre d'homme qui n'aurait jamais dû exister ! Fuis, jolie blonde... fuis... Car je le vois te suivre, je le vois te suivre de son regard acide. Il se rapproche vite, trop vite... Il te rattrape même ! Je ne peux pas le laisser faire ça... Non ! Je me précipite.

« Toi... »

Il se retourne, et ses yeux me fixent. D'ailleurs, d'autres paires se posent sur moi mais je ne m'y attarde pas.

« Monstre ! Que voulais-tu faire à cette pauvre fille ?
- Je vous demande pardon ?
Il semble déboussolé.
- Ne mens pas. J'ai vu ton regard lubrique...
- Vous divaguez ! C'est absurde !
- Tu la regardais...
Je l'empoigne par le col de sa chemise.
- Vous êtes cinglée ! C'est ma fille ! Sa voix tremble sous la peur.
- JE. NE. SUIS. PAS. FOLLE !!! »

Comment ose-t-il me mentir ouvertement ?! Moi ? Cinglée ? Je ne suis pas folle. JE NE SUIS PAS FOLLE. Je l'ai vu ! J'ai vu son regard ! Il va me le payer... Oui, tout le monde me regarde. Oui, ils semblent tous effrayés... Mais non, je ne le laisserai pas souiller une autre femme. Non. Je ne peux pas.
 
code par SWAN - gifs tumblr
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: I'm not crazy # ft. Chayton   Dim 23 Aoû - 11:08

Chayton se trouvait dans un parc et observait l'univers autour de lui, silencieux. Il observait les gens et les animaux qui vaguaient à leur occupation sans se soucier de lui. Il se trouvait non loin du travail et reprendrait que dans quelques heures. Il n'avait pas eu envie de traîner au bayou, alors il était venu ici et attendait. Le skinchanger bascula en bas du muret où il se trouvait. Tout en souplesse, il se dirigea vers le centre du quartier. A une époque, il aurait détroussé les gens de passage pour bien rigoler, mais là il ne le fit pas. Depuis quelques temps il avait pris soin de moins voler. Il ne saurait pas expliquer pourquoi, peut-être parce qu'il en avait marre de cette vie de débauche. Surtout que depuis la disparation de Nikolaas, il se sentait bien seul dans le domaine, complètement abandonné. Le léopard sortit un paquet de cigarettes de sa poche et s'en alluma une. Il avait pris cette sale habitude depuis quelques temps, n'arrivant pas à arrêter. La nicotine entrait dans son organisme et il savait que c'était mal.

Mais cela lui donnait un réconfort, un réconfort qu'il avait besoin d'avoir. Chayton était entrain de réfléchir à sa future soirée et se dit qu'il irait voir son maître, Gawain. Il avait besoin de chaleur humaine, même si son maître n'était pas la personne la plus chaleureuse de la Terre, mais il s'en fichait bien. Des éclats de voir attirèrent son attention et il regarda une femme qui tenait un homme riche, assurément. Il empestait la peur. D'une pichenette, Chayton jeta sa cigarette au sol et par grandes enjambées, s'approcha du duo.

« Excusez-moi... »

Sa voix était douce et très calme. Après plus de dix ans au service d'une mauvaise sorcière, il avait appris à se faire discret et doux comme un agneau. Néanmoins, il restait un prédateur, reptile et félin se mélangeaient en lui pour donner un mélange explosif en le skinchanger. Le brun posa lentement ses mains sur celles de la femme et la regarda droit dans les yeux.

« Vous lui faites mal. »

Il ne savait pas si elle avait raison ou pas d'agir ainsi, mais assurément, il ne pouvait pas la laisser faire. Il n'était pas le genre super héros, d'habitude il s'en fichait, mais pas là. Il avait l'impression que cette fille était en détresse, mais probablement se trompait-il. Il tenait fermement les mains de l'autre femme. D'un léger mouvement d'épaule, il se glissa entre les deux protagonistes, tel un chat. Son regard s'ancra dans celui de la femme. Était-elle vraiment folle ? Peut-être bien, mais en tout cas elle attirait l'attention et Chayton savait bien comment étaient les riches. Ils faisaient vite des scandales pour trois fois rien. Ils se vengeaient d'à peu près n'importe quoi, justifiant minablement leurs actes.

« Ne lui donnez pas du pouvoir. Ils aiment se donner en spectacle. »

Souffla-t-il pour qu'elle seule l'entente. Mais l'écouterait-elle ? Il en doutait. Mais Chayton ne s'inquiétait pas, tout son corps était d'une tranquillité désarmante. Il sentait l'homme s'agiter dans son dos. Discrètement, le skinchanger enfonça son coude dans son estomac pour l'empêcher d'ouvrir la bouche et de dire quelque chose de malencontreux. Ce n'était vraiment pas le moment d'en rajouter une couche. Il se demandait s'il avait l'attention de cette fille ou pas du tout. Il le saurait bien assez vite. Ce qui déplaisait à Chayton, c'étaient les curieux qui s'accumulaient et qui commençaient sérieusement à les observer comme des bêtes curieuses. Il n'aimait pas cela, pas du tout. Il détestait se faire remarquer, ce n'était pas du tout dans sa personnalité. Il préférait n'être qu'une ombre, une ombre qu'on oubliait, rien de plus. Pourquoi avait-il déjà décidé d'intervenir ? Il ne le savait même pas, crétin.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: I'm not crazy # ft. Chayton   Dim 27 Sep - 2:08


I'M NOT CRAZY !
 
« Excusez-moi... »

Je tournai la tête un bref instant. Je vis un homme qui tentait de s'interposer. Un homme... Encore un ! Ils étaient décidément tous les mêmes ! Tous à vouloir avoir raison, à vouloir TOUT savoir ! Mais non, je ne suis pas décidée à l'écouter. Alors je préfère me concentrer à nouveau sur ce menteur ignoble. Il continuait à nier les faits... et la jeune fille était silencieuse. Etait-ce possible qu'elle soit sa fille ? Pourquoi la regardait-il ainsi, dans ce cas ? C'en devenait d'autant plus malsain...
Finalement, avant que je ne puisse faire un seul geste, l'inconnu posa sa main sur la mienne. Pourquoi me touche-t-il ? Il ne tient pas à la vie ! Pourtant je me calme... C'est étrange, je n'ai pas l'habitude de ressentir ce genre de choses... Un calme m'envahit. Je le regarde avec de grands yeux. Qui est-il ? Pourquoi intervient-il ? Il n'en était pas obligé... En général, personne ne s'intéresse jamais à ce qui se passe aux alentours.

« Vous lui faites mal. »

C'est certainement une blague ! Qu'est-ce que cela pouvait bien me faire, de lui faire du mal, au juste ? Cet homme n'a que ce qu'il mérite ! Je regarde l'inconnu, encore, toujours, l'air courroucé. De quel droit se permet-il une telle familiarité ?
Alors je jette un regard de mépris vers l'homme et m'en approche avant de m'arrêter en entendant quelques mots, prononcés tout bas, pour ne pas que les autres entendent...

« Ne lui donnez pas du pouvoir. Ils aiment se donner en spectacle. »

Je n'ai pas peur pour ma réputation ! JE NE SUIS PAS FOLLE !!! Cela dit, il n'a pas tort... Si je me fais arrêter j'ai peur que mon identité ne soit dévoilée... Quelle ironie ! Travailler contre le gouvernement dans l'ombre et s'afficher publiquement de la sorte ! Je suis... un paradoxe !

Tant pis... Je me calme. Ils partent. Le père, des frissons le parcourant, et la « fille ». Ils n'ont pas l'air à l'aise et cette fille me lance un regard. Si je dois être honnête, je ne pense pas qu'il s'agisse d'un regard négatif à mon égard. Non, plutôt... de la peur ? Mais je vais arrêter de divaguer, on va dire que je m'égare et que je ne suis pas objective... Que je suis... « folle ». Ah ah ! C'est dingue... Tellement dingue. J'ai envie de m'enfuir, de ne plus rester dans cette ville... dans ce monde. Pourquoi suis-je ici après tout ? Je ne suis que colère et amertume. Pourtant, je n'étais pas comme ça autrefois... Non... Mais sans Elle, je ne suis plus que l'ombre de cette fraîche et douce Aleksandra que j'étais. Sans elle. Je suis... « ça ». Tout me paraît insensé !

« Pourquoi as-tu fait ça ?! Et qui es-tu au juste ? »

Elle n'avait pas l'air d'être en confiance, cette fille ! Certes, il était peut-être son père mais il n'avait pas les idées claires... Je le sais. Je le sais parfaitement. Et sa façon de trembler... pourquoi se sentir aussi mal si on est si innocent que ça ? Ce n'était vraiment pas clair et si j'avais été seule avec lui... il ne s'en serait pas remis ! Alors pourquoi m'avait-il interrompu ? J'aurais pu calmer ce pervers froussard sans aide !
Mais cet inconnu, lui, ne semblait pas effrayé par moi. Un peu... triste ? Je ne saurais dire mais son visage m'intrigue, et m'apaise à la fois. Je me méfie... d'autant que nous sommes seuls tous les deux à présents, les badauds préférant s'en aller de peur de ne recevoir des dommages collatéraux. J'ai aimé faire peur, mais je crois... non, j'en suis certaine... que je n'aime plus. Pourquoi la « normalité » me semble si lointaine ?

 
code par SWAN - gifs tumblr
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: I'm not crazy # ft. Chayton   Mer 7 Oct - 22:09

Chayton avait une âme de super héros alors qu’il n’en était pas, quelle ironie. Il venait de sauver un homme de la mort, il s’en doutait bien. Car il avait vu quelque chose dans le regard de cette femme, quelque chose qui faisait peur. Mais depuis quelques temps, il n’avait plus peur des monstres. Il s’était habitué à la monstruosité de son maître et ne réagissait plus vraiment quand il en croisait chez les autres. Malheureusement, cela commençait à devenir banal pour lui. Chayton avait évité à un innocent de mourir, ou d’être malmené du moins, alors qu’il n’y avait pas si longtemps, il avait ôté la vie. Au final, pour qui se prenait-il à se mêler des histoires des autres ? Il n’était rien ni personne. Mais il avait l’impression qu’il avait eu un effet bénéfique sur cette fille. Peut-être se trompait-il, il n’en savait rien. Le skinchanger savait juste qu’il ne voulait pas attirer l’attention des peacekeepers. S’ils leur tombaient dessus, ils étaient dans les problèmes jusqu’au cou. Il n’était pas un super héros, il était juste un gars paumé, rien de plus.

Il croyait pouvoir aider un court instant et c’était mieux que rien. Il se demandait si cette fille qu’il venait de sauver des ennuis, allait se défouler sur lui ou pas du tout. Mais même ça, ça ne faisait pas frémir de peur Chayton. Il avait déjà servi de punching-ball de trop nombreuses fois. Mais il ne reçut pas la réaction qu’il croyait. Quel ne fut pas son étonnement quand il entendit des questions qui lui paraissaient relativement calme.

« Car il valait mieux ne pas créer de vague. Il vaut mieux se tenir à carreaux avec les gens riches, croyez-moi. »

Il était bien placé pour le savoir. Il ne fallait pas contrarier les grands de ce pays. Cela ne servait à rien. On pouvait remarquer des choses horribles, mais on ne devait rien dire, c’était ainsi. Il était vrai que Chayton avait cru remarquer quelque chose avec cette fille, mais il avait préféré ne pas vraiment s’en mêler. C’était probablement dégueulasse et tout ce que vous vouliez, mais c’était ainsi. On ne pouvait pas sauver tout le monde. Alors pourquoi cette inconnue et pas l’autre ? Le hasard. Il avait fait cela sur un coup de tête, rien de plus. Il ne s’était pas posé de questions, pourquoi faire après tout. Chayton observa du coin de l’œil la foule qui passait autour d’eux et les regardait à peine. Ils n’étaient plus rien d’intéressant à présent. Juste des gens et qui plus est, terriblement banals. Des gens qui n’avaient rien à apporter dans ce paysage de riches. Il avait l’habitude de n’être rien depuis dix ans. Cela n’attristait même plus l’homme, c’était ainsi, tout simplement.

Quand elle lui demanda qui il était, il ne se put s’empêcher de sourire. Quel genre de personne pouvait-il bien être ? Tout et n’importe qui, bien sûr.

« Je suis ce qu’on veut ce que je sois. Que veux-tu que je sois ? »

Demanda-t-il simplement, se demandant bien quel genre de réponse elle allait fournir. La curiosité était un bien vilain défaut, pour sûr. C’était un petit jeu qu’il faisait aussi. Ce n’était pas forcément gentil de se moquer, car il s’agissait d’une forme de moquerie même si cela s’entendait difficilement dans le fond de sa voix. Il pencha la tête de côté à la manière d’un félin.

« Et toi, qu’es-tu ? »

Demanda-t-il avec intérêt. Il était toujours curieux des nouvelles personnes. Même si celles-ci n’étaient que bien souvent que de passage dans sa vie. Il se demandait quel genre de secret cachait cette femme. Que cachait-elle dans sa tête pour s’imaginer le mal partout ? Peut-être avait-elle souffert comme lui. Il se le demandait bien. Bien souvent Chayton reportait sa souffrance sur les autres. Comme si ainsi, il pouvait se rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
 

I'm not crazy # ft. Chayton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'm not crazy, my reality is just different than yours.. ♥
» [Logiciel]Ultimate Crazy Spammer
» {Seraphina/Chayton} ϟ FREAKSHOW
» Crazy-GirL ^-^
» Jaisy. Gosh, this girl os crazy !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-