AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « The Trap » Aimée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Féminin
↳ Nombre de messages : 392
↳ Points : 48
↳ Date d'inscription : 23/07/2015
↳ Age : 22
↳ Avatar : R. Rihanna Fenty
↳ Age du Personnage : 28 ans d'apparence, 352 ans en réalité
↳ Métier : Styliste, conseillère en image
↳ Opinion Politique : Pro-Gouvernement
↳ Niveau de Compétences : Niveau 1
↳ Playlist : Goodies ; Ciara | Slut like you ; P!nk | Needed me ; Rihanna | Rag Doll ; Aerosmtih | Guillotine; 30STM | Tom Ford ; Jay Z | Poison ; Alice Cooper | Changes ; 2PAC | Hurricane ; 30STM | Anyway you want it ; Journey
↳ Citation : « La faim justifie les moyens »
↳ Multicomptes : Ava S. Cohen & Jackson Montgomery
↳ Couleur RP : design foncé : brown



Feuille de perso
↳ Copyright: .liloo_59
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: « The Trap » Aimée   Mar 18 Aoû - 8:59

The trap

Aimée & Anastasia

Comme à son habitude, l'atmosphère était étouffante et l'air brûlant. Il était courant de se retrouver épuisé, haletant dans un coin par manque d'eau à la Nouvelle-Orléans, mais pour Anastasia, tout ceci était habituel. La Nightkeeper avait toujours vécu en Louisiane et les climats tropicaux, elle connaissait. Quoiqu'il en soit aujourd'hui, son chemin l'avait menée à Treme. Quartier malfamé du nord de la ville. Les bâtiments semblaient être complètement abandonnés à leur triste sort, frôlant l'éboulement à chaque seconde qui défilait. Mais la blonde n'était pas venue pour ça, elle était venue parler business avec l'un de ses associés véreux. Le rendez-vous avait été fixé dans un entrepôt poisseux. Anastasia n'était pas facilement impressionnable. Durant sa vie, elle avait vu les pires endroits qui soient et se sentait donc parfaitement à l'aise dans ce genre de contexte.

Quinze minutes passèrent. La Nightkeeper commença à se demander si elle ne s'était pas trompée d'endroit. L'homme qui lui avait donné rendez-vous ne s'était toujours pas montré. Agacée, la blonde porta une cigarette à ses lèvres et tira longuement dessus. Elle n'aimait pas qu'on la fasse attendre. Anastasia scrutait chaque recoin de l'entrepôt, histoire de voir si son associé n'arrivait pas. Mais l'endroit était immense et visiblement vide. Elle se demandait bien pourquoi on l'avait faite venir ici si c'était pour qu'elle poirote. Crachant un nuage de fumée, la blonde plissa des yeux. Par l'une des fenêtres crasseuses, Anastasia aurait juré voir passer une jeune femme. Mais un bruit au loin détourna son attention.

« Il y a quelqu'un ? Je vous ai entendu. Vous savez je n'aime pas attendre. » annonça-t-elle de manière sonore. Histoire de montrer qu'elle n'avait pas peur.

La Nightkeeper était persuadé que son rendez-vous était enfin arrivé. Mais en réalité il n'en était rien. Avant qu'elle n'ait eu le temps de comprendre comment, un groupe d'homme avait fait son apparition. On aurait facilement pu les comparer à des bikers. Leur allure n'était pas très rassurante et Anastasia commença à se demander si elle n'était pas entrain d'avoir une hallucination. Surtout que les nouveaux venus n'avaient pas l'air très sympathiques. Voir carrément agressifs. La blonde l'avait toujours su mais pourtant elle avait continué. Elle s'était toujours dit qu'un de ses clients se rendrait compte de son arnaque, et qu'il viendrait se venger. Mais dans les visages marqués qui l'entouraient, aucun ne lui était familier.

« Bon maintenant tu vas nous rendre le fric que tu nous dois. » grogna celui qui semblait être le chef de la bande.

Anastasia resta de marbre. Elle ne comprenait pas du tout de quoi il parlait. Elle continuait de fumer sa cigarette, tentant tant bien que mal de ne pas montrer qu'elle avait peur. Il fallait qu'elle trouve un moyen de sortir de là, et vite avant de se faire réduire en bouilli. Surtout que les malfrats faisaient erreur et qu'elle n'avait rien fait.

_________________


IT'S LIKE THE DARKNESS IS THE LIGHT.
It's a thief in the nigt to come and grab you. It can creep up inside you and consume you. A disease of the mind it can control you. I feel like a monster sign by Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité






MessageSujet: Re: « The Trap » Aimée   Mer 19 Aoû - 4:47



« Gefährlich das gebrannte Kind. Mit Feuer, das vom Leben trennt»

Anastasia & Aimée
featuring


Ce n’était pas une journée agréable, loin de là. Loon c’était barré. Non sérieusement, il avait ramassé quelque truc et il était parti. J’avais espéré qu’il rentre, qu’il revienne, mais non, toujours rien et là, j’avais un loyer à payer, mais je n’avais rien pour le payer. Je commençais à peine à me remettre sur pied et déjà… tout s’écroulait. Ma vie était un ramassis de merde et quand j’avais fini par arriver à quelque chose… rien à faire. Un foutoir. J’avais donc commencé à rapatrier ce que j’avais envie de garder, j’avais tout amené à mon ancien appartement. Comme ça, j’arrivais à payer le loyer médiocre de ce truc. Le loyer de Loon, nope, ça je n’y arriverais jamais en si peu de temps, même en volant, en escroquant et en jouant les coursières. Donc, sortir de cet appartement était maintenant nécessaire.  Je n’avais pas envie d’en discuter plus qu’il fallait avec Shandro. Étrangement, il n’était jamais tout à fait d’accord avec mes décisions. Encore moins quand j’avais l’intention de retourner dans le quartier le plus pourri de la vie. J’allais peut-être lui faire le coup du « surprise, j’ai déménagé ». Il ne remarquerait rien. J’étais quand même de retour dans mon ancien quartier, pour mi… refaire mes marques, tranquillement. Je n’allais quand même pas y retourner sans mot dire, me retrouver complètement alcoolisé à 4h du matin et ne plus être habituée des points chauds du quartier.

Je m’étais tranquillement perdu dans mes pensées, parcourant ici et là, la Treme. Me perdant même vers les usines désaffecté. Parce que sérieusement, c’était amusant. J’aimais bien m’y perdre, grimper, sauter, courir. J’avais besoin de retrouver celle que j’étais je suppose, mais… celle que j’étais avant tout ça. Celle que j’étais avant que ma vie ne crash, tout simplement. Loon m’abandonnait, je perdais un troisième frère, mais… il m’avait aidé à sortir du trou, le minimum… c’était de ne pas y retourner. Ce n’était pas simple, j’étais plus du genre… self-destruct, mais je n’allais pas le faire, pas cette fois. Du moins… essayer. Pourquoi on n’était pas la nuit? Pourquoi je ne pouvais pas danser et boire jusqu’à oublier mon nom, oublier mes deux putains de noms. Sérieusement… j’avais juste envie de casser des trucs. Ouais, c’était la chose à faire, casser des trucs et j’étais au bon endroit pour faire ça. J’allais donc parcourir l’endroit et trouver des trucs à casser. J’avais finalement fait le tour d’un des bâtiments pour y entrer, me faufilant sagement ici et là pour me tracer mon propre chemin. J’étais comme ça, j’avais envie d’être comme ça. J’étais mince, surement trop, mais bon, c’était pratique pour entrer n’importe où. J’avais pris un peu de poids chez Loon, mais pas encore tout à fait assez. Une fois entrée, je n’avais qu’à chercher et… merde? Tomber sur une fille, qui elle… semblait au prise avec des gorilles. Parce que bon, on s’entend que… ça ressemblait plus à des gorilles qu’à des hommes. Donc ouais… je disais quoi moi maintenant?

« Hm, je n’aurais peut-être pas dû me pointé. Je dégage, promit. »

Genre hm… ils étaient surement très occupés et aussi très méchants et étrangement, je n’avais pas envie de mourir prochainement. En fait, Shandro ne me le pardonnerait surement pas de mourir. Il ne fallait pas embêter un sorcier vaudou non plus. Genre, il retrouverait mon âme ou un truc du genre pour m’enfermer dans un grigri pour toujours. Donc non, je n’allais pas mourir maintenant. Pourquoi l’idée me donnait envie de sourire hein? Merde ne pas penser à Shandro. D’accord, reculez d’un pas, deux… fuck, les regards noirs. J’allais être assossié à cette fille? Vraiment? Hm… non merci?

« Quoi? Nous deux? Ensemble? Non vraiment pas, je ne la connais même pas. Vous faites erreurs sur la personne. »

Parce que sérieusement, pas que je voulais qu’elle se fasse tuer et pas moi, mais je n’allais pas sacrifier ma vie pour quelqu’un d’autre. Genre, rien à foutre des autres, je n’avais pas passé les dernières années à me garder en vie pour sauver quelqu’un d’autre. Désolé!

 

 
Revenir en haut Aller en bas
 

« The Trap » Aimée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pink Floyd - Qui les ont connus et aimés :)
» MouseTrap Trojan
» widget "les messages aimés par les membres"
» Celui qui lie l'amour et la beauté n'a jamais connu l'amour. Celui qui lie l'amour et l'horreur a déjà aimé.
» [terminé] Rouge Comme la colère d'un homme quand il voit s'en aller tout ce qu'il a construit, tout ce qu'il a aimé... [pv Stain Greyjoy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-