AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Walk like an egyptian {Violet/Chayton}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Masculin
↳ Nombre de messages : 616
↳ Points : 97
↳ Date d'inscription : 27/08/2012
↳ Age : 25
↳ Avatar : Nobody
↳ Age du Personnage : 1 jour, 1 siècle, quelle importance ?
↳ Métier : Commère
↳ Opinion Politique : Partisan
↳ Playlist : Imagine Dragons - Radioactive
↳ Citation : - In this life now you kill or die, or you die and kill. -
↳ Multicomptes : Danny Clocker



Feuille de perso
↳ Copyright: Cryingshame
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Walk like an egyptian {Violet/Chayton}   Sam 14 Nov - 15:49


« Loterie du RP »



Violet & Chayton
featuring


« « All the old paintings on the tombs
They do the sand dance don't you know
If they move too quick
They're falling down like a domino
Walk like an Egyptian
Slide your feet up the street bend your back
Shift your arm then you pull it back
Life is hard you know
»


On raconte que l'on tire des enseignements du passé, vérifions cela au pied de la lettre, voulez-vous ? Pour cette nuit, et cette nuit seulement, un voyage inoubliable dans l'Egypte Antique vous est offert. Vous allez remonter le temps pour revenir au temps des illustres pharaons. Alors que vous vous promeniez dans l'ancienne mine, téméraires et certainement bien trop imprudents, vous voilà propulsés à l'intérieur d'une pyramide. Une hallucination plus vraie que nature. Une illusion particulièrement puissante entoure en effet la mine, brouillant de la sorte votre esprit et vos sens. Au détour d'un couloir, c'est face à face que vous vous retrouvez. Et comme tout jeu, des rebondissements ne rendent la partie que plus amusante. Sur vos routes, quelques pièges, embuches, momies vivantes et autres créatures ont été semés. Vous ne pourrez vous échapper que lorsque l'enchantement sera rompu... c'est à dire lorsque vous trouverez le chemin de la sortie de ce tombeau maudit.

Ordre de passage:
1 - Violet C. Forester
2 - Chayton Gárcez



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://consign-to-oblivion.forumactif.com/t1-contexte

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Walk like an egyptian {Violet/Chayton}   Mar 17 Nov - 23:21

Pourquoi l'avait-elle suivie jusqu'ici? S'était dangereux, très dangereux et bien loin des choses qu'elle se permettait de faire au quotidien. Quand elle avait croisé Chayton dans la rue, elle ne se serait jamais douté que sa journée aurait finit ainsi. Heureuse de le voir, leurs rencontres ne se faisant qu'au hasard de la foule la plupart du temps, elle l'avait alors invitée à boire un café, histoire de prendre de ses nouvelles. Elle aimait bien Chayton par ce qu'il était différent, un peu fou, décalé, hors des réalités et cela avait tendance à lui faire du bien. En même temps, il ne lui fallait pas grand chose pour lui faire plaisir à la demoiselle, vraiment pas grand chose. Alors lorsqu'elle avait entraîné Chayton, elle s'attendait déjà à être surprise. Mais, certainement pas à finir dans les mines. Violet était du genre sérieuse et prudente, elle ne se lançait jamais dans des choses trop folles. Mais, elle s’inquiétait trop rapidement pour les gens et quand Chayton lui avait lancé qu'il partait dans les mines elle n'avait pas pu s'empêcher de lui dire qu'elle venait avec lui. Elle avait trop peur qu'il finisse par se blesser et n'en revienne pas. Elle espérait surtout réussir à le dissuader d'y aller avant qu'ils finissent par y rentrer. Mais, trop tard. Les voilas entrain de s'enfoncer dans les tunnels à la recherche de sombres secrets. Heureusement qu'elle avait mis des basket ce matin et non pas une paire de ballerines ou d'escarpins, sinon, elle aurait particulièrement souffert. Déjà, elle sentait qu'elle ne pourrait pas récupérer son pantalon, ni son t-shirt. Heureusement, elle n'allait pas tarder à avoir sa paye, elle pourrait s'en racheter un. D'habitude, cela ne faisait pas franchement partit de se dépenses mais... vu comment leur expédition commençait, cela n'allait  certainement pas être du luxe. Ils avançaient encore et encore dans l'ombre, dans le noir presque maintenant. Elle avait attrapé le bas du haut de Chayton pour éviter de le perdre. Elle espérait tout de même ressortir vivante de cette expédition? Plus elle y réfléchissait, plus elle se disait qu'en même temps, elle aurait due se douter du résultat. Elle l'avait rencontré lorsqu'il lui avait volé son portefeuille. Elle se demandait encore comment elle avait finit par devenir son ami. Violet, Violet, ta gentillesse t'emmenait vraiment dans des endroits impossible.

-"Chayton, on devrait peut-être faire demi-tour maintenant non?"


Mais, sa petite lamentation passa inaperçue aux yeux de son compagnon. Tant pis, dans tous les cas, elle ne pouvait pas faire demi-tour seule, elle serait perdue. Quoi qu'elle n'était pas sûre que Chayton connaisse réellement le chemin du retour. Elle verrait bien de toutes les manières. Avec un peu de chance quelqu'un s'étonnerait de sa disparition et on la chercherait. Ou peut-être pas... Et elle allait finir anonyme, souvenir fugace dans la mémoire des rares qui la connaissaient vraiment. Tout à coup, au détour d'un couloir, une lumière apparut. Avaient-ils trouvé une sortie sans le faire exprès. Ils se dirigèrent vers la sortie et tout à coup... le soleil les éblouis, ils ne voyaient rien, plus rien. Jusqu'à ce qu'enfin leurs yeux soient capable de voir correctement. Et que... ils se retrouvent dans un endroit totalement inconnus. Dans un endroit avec des gens vêtus d'espèces de toges, aux maisons étrangement rustiques. D'ailleurs, ils les regardaient étrangement. Sans doute la différence de vêtements. Ou leur tête qui ne semblait pas vraiment rentrer dans le paysage. Violet se pencha en avant, hésitant à faire quelque pas, se creusa la tête avant de comprendre où ils étaient en voyant un espèce de scribe passer avec un rouleau de papyrus couvert de hiéroglyphe:

-"Dit Chayton, la magie peut faire remonter le temps? Par ce que je pense que nous sommes en Égypte Antique."

Elle se sentait un peu perdue. Mais, de toutes les manières, elle ne pouvait rien faire tout de suite pour y échapper. Elle ne comprenait rien à ce qui venait de se passer ou à la magie en général, elle était une pauvre petite humaine qui ne cherchait généralement pas les ennuis. Elle se contentait de vivre et d'aider le plus de gens qu'elle pouvait. Voilà à quoi se résumait sa vie.

-"On fait quoi maintenant Chay?"

Elle était tout de même mal à l'aise, elle n'arrivait pas à savoir ce qu'elle pouvait et ne pouvait pas faire. S'était franchement dérangeant...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Walk like an egyptian {Violet/Chayton}   Sam 21 Nov - 18:40

Depuis que Gawain avait disparu, Chayton était perdu et ce n’était rien de le dire. Il était torturé par les souvenirs. Son maître lui manquait et au final il se retrouvait seul avec lui-même. Une épreuve vraiment difficile. Il errait dans les rues quand il tomba sur Violet. Il aimait bien ce petit bout de femme qu’il trouvait rigolote. Il l’avait découverte en la volant, quelle ironie, n’est-ce pas ? Il n’aurait jamais cru créer une amitié d’une telle manière, mais au final cela lui convenait parfaitement. Il la trouva dans un dédale de rue et l’entraîna avec lui sans vraiment réfléchir. Il avait besoin de souffler, de bouger pour éviter de réfléchir où il dormirait cette nuit. Il n’avait plus aucun logement, il était redevenu un gars des rues. Il n’avait plus beaucoup de temps avant le coucher du soleil. Il avait entendu des rumeurs, des histoires de peste qui frappaient les foyers. Il se demanda si lui aussi allait tomber malade prochainement et il ne le désirait pas car il savait que la mort serait la seule issue, qu’il n’y avait aucun traitement.

Il se dirigeait vers le sud de la ville avec Violet. A la base, il voulait se rendre dans le bayou, mais à la place, il se rendit dans les mines. La femme lui parla, mais il ne répondit pas. Il sentait sa main fragile tenir son pull et il eut envie de la rassurer, mais ne le fit pas. Comment rassurer quelqu’un alors que lui-même n’était pas bien ? Il tourna la tête vers elle, s’apprêtant à dire quelque chose quand tout à coup, la magie vibra autour de lui. Il cligna des yeux et quand il tourna la tête dans l’autre sens, ils n’étaient plus dans les mines. Où étaient-ils ? Les murs avaient changé et Chayton tendit la main pour effleurer la pierre particulière, se demandant bien ce que cela pouvait être. Il regarda des gens qui passèrent devant eux en les fixant longuement. Le félin avait bien envie de leur demander ce que c’était leur problème, mais se retint de le faire. A la place il détailla leur tenue et se rendit compte que quelque chose n’allait pas. Il portait des pagnes comme des égyptiens. En Egypte Antique, un rire le traversa.

« J’ai vu la magie faire de nombreuses choses, crois-moi… Alors ça… Pourquoi pas… »

Souffla-t-il pensivement tout en détaillant la pyramide. Car ils devaient être dans une pyramide, n’est-ce pas ? C’était du moins ce qu’il pensait. Il ne comprenait rien de la langue de ces individus et cela le frustrait. Il avait repris la marche, mais à un moment se stoppa et regarda des peintures murales élaborées qui seraient découvertes des siècles plus tard et feraient le tour des manuels d’histoire.

« Je n’ai aucune idée… Il y a toujours un moyen de sortir d’ici. »

C’était du moins ce qu’il supposait car il ne voulait pas la faire paniquer. Où était le sorcier qui les avait piégés ainsi ? Car il devait bien y en avoir un non ? Il détailla les lieux et se figea en voyant quelque chose se traîner vers eux. Il crut d’abord que c’était un zombie et fronça les sourcils. A bien y réfléchir, on aurait dit…une momie ? Couverte de bandages et qui se traînait vers eux.

« Je propose qu’on se retire dans l’autre sens avant de se faire gober… Par cette chose. »

Il n’avait pas envie de mourir aujourd’hui, clairement pas. Même si Chayton n’était pas dans son assiette, il tenait encore à la vie. Il y avait toujours moyen de s’en sortir après tout, qu’importe comment. Il fit volte-face et attrapa son amie par le poignet, la tirant vivement tandis qu’il courait quasi, mais se retenait quand même. Le brun refusait de céder à la panique même s’il était bien facile d’y céder l’air de rien. L’adrénaline coulait dans ses veines. Il sentait ses bêtes s’agiter, ce n’était pas le moment de se transformer, clairement pas. Il vit une petite cachette et s’y glissa tout en souplesse, attirant Violet contre lui et l’enserra de ses bras. Le souffle rauque, il tendait l’oreille.

« Je ne sais pas s’il a réussi à nous suivre. Je ne sais pas ce que c’est que ce bordel. »

Murmura-t-il, inquiet. Il ne lui arrivait que des malheurs en ce moment et cela commençait sérieusement à le fatiguer pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Walk like an egyptian {Violet/Chayton}   Mar 24 Nov - 23:41

Violet n'y comprenais rien, la magie se n'était pas son truc. Elle ne connaissait pas de magicien, ou si elle en connaissait, elle n'était pas au courant. Et puis, elle n'avait jamais eut aucune raison de se renseigner. Elle n'était jamais sûre que la magie soit la solution. Après tous, la solution la plus simple était souvent celle qui avait le plus de conséquences. De plus, vue ce que la magie avait fait à la planète terre et aux gens, Violet avait toujours du mal à la considérer seulement comme bénéfique. Les sorciers qu'ont connaissaient le mieux étaient souvent maléfique. Comme si ils aimaient qu'on les connaissent. Un peu comme dans ces vieilles BD où le méchant élaborait un plan maléfique pour obtenir le contrôle du Monde et faire ce qu'il désire. M'enfin... Que pouvait gagner un vilain à les envoyer en Égypte antique elle et Chayton. Ils n'avaient rien de super héros, ni même ne personnes extrêmement importantes. Sans doute étaient-ils un test non? Mais, pourquoi fallait-il toujours que ce genre de choses lui arrive. A force de foncer tête baisser pour aider les autres, elle se mettait toujours dans des situations pas possibles. Heureusement pour une fois, elle n'était pas seule dans le cataclysme. Chayton était là. Sa présence, même si ce dernier semblait aussi rassurer qu'elle, lui faisait chaud au cœur. Ne pas être seul dans la merde comme on dit. Et lui semblait s'y connaître nettement mieux qu'elle en magie. Sauf que si elle avait bien prévu un expédition, se balader dans une pyramide n'était pas franchement ce qu'elle avait prévu. Au moins, ils avaient droits à de magnifiques peintures murales et à des hiéroglyphes. Elle qui avait toujours été fasciner par cela, elle réussissait à rassasier sa curiosité en quelques petits coups d’œil. Rien de bien méchant, juste du voyeurisme. Mais, lorsqu'elle se retourna pour apercevoir une espèce de créature entourée de momie, un frisson parcourut son échine. Mais, qu'est ce que c'était que cela? Violet n'avait jamais vue de zombie mais, elle en avait entendue des descriptions. Cela y ressemblait énormément. Elle sentit son cœur battre à la chamade dans sa poitrine, lui hurler de courir. Mais, elle était tétanisée comme une idiote. Un lapin dans les feux d'une voiture. Heureusement Chayton était là, et il réagit pour eux deux. La petite cachette était étroite mais, ils réussirent à s'y glisser. Ils étaient serrés mais, au moins, la créature ne leur sauterait pas dessus. Cela lui permis de se calmer et surtout de récupérer sa capacité à penser.Elle décida d'aborder la situation de manière logique et rationnelle. Mais avant cela elle avait besoin de quelques petites explications.

-"Chayton, tu penses que les momies sont des zombies? Genre des zombies façon Égyptienne? Un peu de folklore et de culture quoi?"

La jeune femme tenta de se souvenir de ce qu'elle avait appris quand elle allait encore à l'école. Au Mexique aussi ils avaient des pyramides. Pas celles des Égyptiens mais, celle des Incas. Et elle avait appris qu'au contraire des Incas ou Aztèques, sa mémoire lui faisait défaut, la sortie ou l'entrée ne se trouvait pas en haut, mais en bas. Normal, il n'y avait pas d'immenses escaliers. Mais, dans tous les cas, même s'ils sortaient d'ici, ils allaient finir dans le désert égyptien. Ou bien, en dehors de la mine. C'était peut-être ça l'énigme. Le seul soucis restait ces satanés momies et les possibles pièges qui risquaient de se trouver dans l'ensemble de la pyramide. Sachant que c'était un tombeau et qu'ils n'aimaient pas franchement les pillards, ils avaient tendances à mettre des pièges partout. Raaah, ils étaient sacrilèges. Sauf que... c'était sans doute une illusion, donc... si ça se trouve les momies n'étaient pas réelles et donc ils seraient tranquilles. Enfin, il fallait mieux ne pas tenter le diable.

-"Dit, peut être que si on sort de la pyramide, on sortira de la mine. Et on sera sauvé. Par contre... Je ne sais pas trop où aller. Tu penses qu'il faut qu'on cherche un escalier? On ne peut juste pas rester ici sans rien faire."

Elle lui murmurait ses questions, évitant ainsi d'attirer l'attention. Tout à coup, une autre question lui vint à l'esprit:

-"Tu sais comment on tue un zombie?"

Ils n'avaient qu'à partir du principe que cela fonctionnait de la même manière. Étrangement, Violet avait simplement l'impression de rêver, qu'elle était simplement entrain de dormir et que bientôt elle se réveillerait. Tout cela n'était qu'un mauvais rêve, un très mauvais rêve.Elle pencha sa tête pour voir si il y avait un de ces monstres et sortie en constatant qu'ils étaient seuls.

-"Bon, à gauche ou à droite?"

Leurs options étaient légèrement limitées. Très légèrement.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Walk like an egyptian {Violet/Chayton}   Mer 2 Déc - 19:44

Dans quoi s’était-il encore fourré ? Rien que d’y penser, cela lui donnait mal à la tête. Il tentait de réfléchir comment s’en sortir. Il ne savait pas s’il pourrait sauver lui et Violet et c’était ce qui l’inquiétait particulièrement. Il se massa l’arcade sourcilière tandis que la jeune femme lui demanda son avis concernant les momies. Sa théorie tenait parfaitement la route.

« Oui je pense. Après tout cela reste des morts. »

Cette idée le rassura et l’aida à voir la situation d’un œil neuf. Il pouvait s’en sortir, vraiment. Il suffisait de faire un petit effort. Un petit effort hein ? Il se demandait quel genre de sorcier avait posé ce piège. Car à ses yeux, c’était un piège et rien d’autre. Peut-être qu’il se trompait et ne voyait pas la situation dans son ensemble, il n’en savait trop rien à dire vrai. Il était perdu et avait de plus en plus mal à la tête. Il tenta de se raccrocher à l’idée que les momies étaient des zombies Si c’était vrai, alors peut-être qu’ils pourraient s’en sortir. Cette idée le réconforta, comme la chaleur de Violet contre lui. Il manquait de contact rapproché, de petits câlins innocents. D’un côté cela faisait dix ans qu’il servait les autres. Il ne pensait jamais à lui, qu’aux autres. Il n’écoutait même pas les signaux que son corps pouvait envoyer. Ce qui inquiétait Chayton, c’était comment sortir de la pyramide. Il n’avait aucune connaissance dans ce domaine et c’était bien ce qui l’inquiétait pour le coup. Il ne savait pas du tout comment gérer le truc là. Il n’avait pas envie de mourir enfermé là-dedans, pas du tout même.

Comme si Violet avait entendu ses pensées, elle lui posa la question de comment sortir d’ici. Un escalier ?

« Ce serait trop simple avec un escalier…. D’un côté, je ne m’y connais pas en pyramide. Peut-être qu’ils en ont fait, en effet. »

Lui aussi pensait que s’ils sortaient de la pyramide, ils sortiraient de la mine. Ce n’était pas la première fois qu’il subissait ce genre de charme et il espérait qu’ils étaient sur la bonne voie pour s’en sortir. Ils allaient devoir fouiller la pyramide, cela ne lui plaisait pas du tout comme idée.

« Oui je sais. Et toi ? Tu en as déjà tué ? »

Il en doutait sérieusement quand il voyait l’humaine, mais il était bien placé pour savoir que les apparences étaient trompeuses. Il fallait se méfier de l’eau qui dort. Il la regarda sortir la tête et eut envie de lui dire de rentrer tout de suite la tête, d’arrêter ces conneries. Heureusement, il n’y avait pas de monstre. Il n’avait pas envie de gérer un cadavre supplémentaire.

« Gauche. »

Il n’avait pas réfléchi, il avait dit la première chose qui lui était passé par la tête, tout simplement. Il avait écouté ses instincts, tout simplement. Il sortit à son tour et sentit que son corps était parcouru par l’adrénaline. Il avait envie de courir, mais prit sur lui.

« Viens. »

Il décida de passer devant, c’était toujours mieux s’il se prenait le premier coup. Il préférait se faire blesser que de voir Violet s’en prendre plein la tête. Il ne le supporterait pas, c’était sûr et certain. Il avait envie de la protéger, il lui portait énormément d’affection. Ils marchaient et ne croisaient personne ni de choses. Cela lui faisait se poser des questions. Il se demandait ce qui se passait. Il se rendit compte d’un détail étrange quand ils passèrent par un couloir. Il se stoppa net.

« On n’est pas déjà passé par là ? »

Il fixait des dessins sur les murs qu’il était convaincu d’avoir déjà vu. Une impression de déjà vue le traversa ainsi qu’un certain malaise. Il avait l’impression d’être dans un cauchemar.

« Est-ce que je me trompe ? »

Il avait envie qu’elle le détrompe, qu’elle lui dise qu’il divaguait, tout simplement. Et s’il ne divaguait pas, que se passerait-il alors ? Il regarda autour de lui, soudainement nerveux car il percevait des bruits qui s’approchaient d’eux. Qu’est-ce qui allait encore leur tomber dessus ? Quel genre de monstre se cachait dans les ombres de cette pyramide ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Walk like an egyptian {Violet/Chayton}   Dim 13 Déc - 18:04

Les casses-têtes n'avaient jamais été le fort de la jeune femme. Elle était intelligente mais, elle ne fonctionnait pas forcément de manière très logique, elle était plutôt du genre à écouter son cœur que sa tête. Alors naturellement, quand on était confronté à quelque chose comme de la magie, cela devenait nécessairement plus complexe. Essayer d'affronter l'ensemble avec le cœur était impossible, et seulement avec sa tête revenait à se fermer à la compréhension. Il s'agissait d'un mélange subtil des deux, un cocktail explosif capable d'appréhender cette situation. Pour l'instant, la jeune femme tentait de ne pas trop réfléchir se serait prêter trop d'attention à la peur qui s'installait doucement dans son cœur. Cette Impression d'être pris au piège, d'être fait comme un rat. Cette pyramide semblait faire ressortir des tas d'angoisses. Sauf que quand on s'appelait Violet et que ses moyens de défenses étaient particulièrement limités, voir carrément nul. Nom d'un chien, elle devrait seulement faire attention non? Elle n'avait jamais tué personne, pas même un zombie. C'était d'ailleurs la première fois qu'elle en croisait. Elle n'y pouvait rien, l'idée même de tuer un zombie lui faisait froid dans le dos, elle n'avait pas envie de faire de mal même à quelqu'un de déjà mort et manipuler. Ils restaient des personnes dans l'esprit de la jeune femme, de pauvres personnes utiliser par un salopard. C'était la seule chose qu'elle arrivait à se dire, la seule et unique chose qui la traversait. Elle savait qu'ils étaient dangereux mais, elle n'y pouvait rien. Trop de sympathie chez elle, trop pour son propre bien. Peut-être que Chayton avait plus la tête sur les épaules. Il fallait l'espérer en tout cas par ce que sinon, ils ne s'en sortiraient jamais. Si ils étaient deux pauvres cœurs d'artichauts, cette pyramide allait les avaler et les faire disparaître à tout jamais ce qui serait franchement dommage. Violet pensait qu'elle avait encore de jolies choses à vivre, elle n'avait pas envie de mourir tout de suite. Ils marchaient, encore et encore, et comme venait de le dire le jeune homme, le décor devenait de plus en plus familier au fur et à mesure que le temps passait. Ils tournaient en rond... Génial, vraiment génial. Bien entendu, cela ne pouvait pas être aussi simple.

-"Je n'ai jamais tué personne ou quoi que se soit. Et je crois que tu as raison... On tourne en rond depuis tout à l'heure. Ce qui est étrange c'est que nous n'ayons pas croiser la momie de toute à l'heure..."

La jeune femme regarda alors les dessins sur le mur, se disant qu'ils devaient bien dire quelque chose, peut-être pourraient-ils y trouver un indice. Mais, tout cela n'avait aucun sens pour elle. Elle continua alors à tâter le mur pour voir si elle ne trouvait pas un mécanisme caché. Elle se sentait profondément idiote, comme si elle faisait partit d'un de ces vieux films d'explorateur en noir et blanc. Elle ne voyait que peu de films mais, elle se souvenait en avoir vu de ceux là quand elle était enfant, quelques uns. Elle continua quelques instants avant d'abandonner. Elle ne trouvait rien, ne voyait pas non plus de logique dans les dessins. Tout à coup, une idée lui vint à l'esprit. Une idée étrange mais qui lui paraissait être la seule possible.

-"Et si on se recachait et qu'on suivait une des momies puisqu'elles n'ont pas l'air de galérer à bouger ici! On pourrait peut-être comprendre comment tout cela fonctionne!"

Elle le tira par le bras, l'entraînant vers leur cachette précédente pour attendre. De toutes les manières, c'était tout ce qu'ils pouvaient faire pour l'instant. Elle se cala pour ne pas avoir trop mal au dos et sortit une remarque idiote histoire de détendre l'atmosphère.

-"Dommage qu'on puisse pas attraper l'une de leurs bandelettes et tirer, comme le fil d'Arianne dans le labyrinthe du minotaure. Cela pourrait être drôle et sacrément pratique. Ou alors on pourrait se déguiser."

Elle n'y croyait pas, elle était juste vraiment effrayée et elle tentait de diminuer son stress en plaisantant. Ce qui ne marchait pas forcément. Maintenant, ils devaient attendre, encore et encore, serrés l'un contre l'autre dans cet espace exigüe jusqu'à ce qu'enfin une des momies passe devant eux. Ils attendirent un peu et elle sortit la tête pour voir la créature bifurquée. Maintenant c'était partit!

-"Aller on y va!"

La jeune femme avait pris son courage entre les mains et se forçait à agir tant bien que mal. Espérons que cela ne se termine pas mal.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Walk like an egyptian {Violet/Chayton}   Sam 19 Déc - 15:41

L’idée de tourner en rond ne lui plaisait pas plus que cela, bien au contraire. Chayton était en train de devenir fou. Il ne supportait pas d’attendre ainsi, clairement pas. S’ils ne trouvaient pas rapidement une solution, ils resteraient coincés ici le reste de leur vie. Ce qui l’inquiétait, c’était qu’il était le seul d’eux deux à savoir tuer. Franchement, ce n’était vraiment pas rassurant, qu’allait-il faire ? Il était vrai que maintenant qu’il y réfléchissait sérieusement, ils n’avaient croisé aucun zombie. Qu’est-ce que cela signifiait ? Se cachaient-ils dans l’ombre pour mieux les attraper ? Rien que d’y penser cela énervait sérieusement Chayton. Il était rarement impulsif, mais là il arrivait gentiment à sa limite. Le skinchanger regarda Violet tâter le mur et il se demanda ce qu’elle espérait sincèrement trouver. Une porte secrète ? Ce serait bien, mais il ne fallait pas rêver. Le léopard était bien placé pour savoir que les miracles n’arrivaient pas ainsi, quoi qu’on fasse.

« Les momies n’ont aucune logique, mais allons-y. »

Ils n’avaient rien à perdre à essayer après tout d’en suivre une même s’il trouvait l’idée très mauvaise. Peut-être découvriraient-ils quelque chose d’extraordinaire. Même si Chayton tentait de rester indifférent, intérieurement il bouillonnait de savoir si elle avait raison. Peut-être qu’effectivement les momies avaient une certaine logique et qu’en les suivant, ils découvriraient quelque chose d’extraordinaire, encore mieux, une porte de sortie ! Il se fit entraîner à sa suite et se glissa dans la cavité. Chayton redressa légèrement le menton pour pouvoir le poser sur le dessus de la tête de Violet tout en gardant un œil sur le couloir. Il avait tout de même la trouille de se faire choper. Ils étaient planqués dans une cavité étroite avec aucun moyen de sortie, ce n’était pas forcément la planque de l’année, mais ils n’avaient franchement rien de mieux sur le coude. Le skinchanger se demandait bien quel sorcier tordu les avait piégés dans sa magie. Peut-être que c’était juste du pur hasard, voilà tout. Un rire lui échappa quand il imagina son amie tirer sur une bandelette et le zombie tournoyer.

« Malheureusement, on n’arriverait pas à se faire passer pour des zombies. »

Dit-il avec une grimace qui en disant long. Ils avaient l’odeur du vivant, ils se feraient repérer. Il n’avait jamais eu dans l’idée de se cacher parmi les zombies car il trouvait cela complètement tordu. Il ne voulait pas mourir bêtement en se faisant dévorer. L’homme posa sa main sur l’épaule de Violet en espérant la rassurer. Il n’avait pas besoin de voir son visage pour se douter qu’elle était inquiète. C’était visiblement comme le nez au milieu de la figure, en tout cela se sentait. C’était surtout car il n’était plus vraiment humain et grâce à ses sens de skinchanger, il sentait bien sa peur. Lui aussi avait peur, cela ne serait que mensonge de ne pas l’avouer. Un tressaillement courut le long de l’échine du brun. Un zombie venait d’apparaître dans leur champ de mire. Un juron lui échappa tandis qu’il se mit à suivre un peu de force Violet. Cela ne l’amusait pas plus que cela de suivre une momie. Soudainement l’homme avait perdu son entrain. Il avait vraiment un mauvais pressentiment concernant cette affaire et avait particulièrement peur de se faire croquer.

« Doucement, ne soyons pas pressés. »

Pas pressé se jeter dans la gueule du loup, c’était son cas. Il avait peur comme jamais, ayant une boule au ventre. Il se demandait bien où les mènerait la momie. Elle marchait tranquillement. Bien entendu que ce genre de créature pouvait marcher tranquillement, elle n’avait pas à craindre de se faire croquer, c’était plutôt lui qui avait quelque chose à craindre. Il secoua la tête, ce n’était pas le moment de faire sa poule mouillée même s’il aurait bien voulu. Ce n’était pas ainsi qu’il allait s’en sortir. Le brun avait bien envie de se baffer mentalement devant sa connerie. Chayton se stoppa brusquement en voyant leur momie passer une lourde porte. Il arrêta Violet d’un mouvement de main, c’était bien trop dangereux, ils risquaient trop gros. Il avait un mauvais pressentiment. Le skinchanger se tourna vers la femme et lui fit signe de rester silencieuse. Il reprit la marche et s’approcha lentement de la porte. Ce qui lui frappa, c’était que la porte semblait particulièrement lourde et imposante, cela n’annonçait rien de bon. Il tendit l’oreille, espérant entendre quelque chose, mais rien, que le silence.

« Il y a quelque chose qui cloche. »

Il disait enfin ce qu’il pensait tout bas. Il glissa sa tête par l’entrebâillement de la porte et resta sous le choc quand il vit plus d’une vingtaine de momies. La pièce était étrange et les momies tournaient en rond tout en grognant. Chayton recula et tourna la tête vers Violet.

« On devrait se tirer. »

Le destin en décida pourtant autrement et un bruit retentit. Un bruit sortit de nul-part d’un objet qui tombait. Cela attira aussitôt les momies vers la porte. Chayton serra les dents et mer**, ils n’avaient vraiment pas de chance.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Walk like an egyptian {Violet/Chayton}   Sam 9 Jan - 23:17

La peur, ici, elle semblait comme être omniprésente dans le cœur de Violet. Cela faisait plus d'une dizaine d'année qu'elle n'avait pas eu peur comme ça. La dernière fois qu'elle avait ressentit cela, elle avait seize ans et elle fuyait le Mexique. Sauf que cela, personne ne le savait. Mais, elle n'était pas seule. Et même si elle sentait bien que Chayton était tout aussi assurée qu'elle, cela la rassurait tout de même. Surtout par ce qu'il avait un peu l'air de s'y connaître en momie, enfin en zombie. Il allait vraiment falloir que la jeune femme trouve quelqu'un pour lui expliquer tous ces trucs, on sait jamais après tout, elle pourrait bien se balader dans les vieilles mines et tomber sur un piège. Oups, déjà fait! Dans tous les cas, comme elle n'avait aucun préjugés sur les différentes races qui peuplaient sa ville, elle ne s'était jamais renseignée. Elle connaissait tout de même les basiques, du genre ne t'approche pas des zombies et méfie toi de la pleine lune. Mais... Est-ce que la pleine lune était vraiment quelque chose ou une légende urbaine. Elle n'en savait fichtrement rien. Ce qui quelque part pouvait être sacrément embarrassant. Mais, là, maintenant, tout de suite, tout ce qui importait était qu'ils étaient entrain de suivre une momie... C'était une idée folle mais, ils ne pouvaient pas tourner en rond pendant des heures et des heures. Se serait être voué à l'épuisement et à l'inutilité. Et mieux valait ne pas et avoir peur et avoir l'impression de toujours tout recommencer, se serait trop trop mauvais pour le moral. Chayton n'avait pas l'air convaincu mais, il suivait quand même la momie avec application, à une distance tout de même très raisonnable. Violet le suivait de de quelques pas en arrière pour ne pas le perdre, cherchant à trouver dans les couloirs qu'ils traversaient une logique ou quelque chose dans ce genre mais, dans les mur blanc, de ce blanc usé de la pierre, ne lui laissait aucun moyen de se repérer et c'était sans doute le plus stressant. Ne pas savoir où elle était, n'avoir aucun moyen de savoir ce qui allait se passer. L'instant était toujours ce qui primait et là encore plus. La momie passa une porte. Une porte! La première depuis qu'ils marchaient sans but. Chayton prit le parti de l'ouvrir et la jeune femme recula légèrement mais, lorsqu'il lui dit de se tirer, elle comprit que quelque chose n'allait pas. Elle ne savait pas quoi, elle ne voulait pas le savoir. Elle recula alors mais, son pieds buta contre une pierre et sa maladresse légendaire la rattrapa, elle tomba sur le sol dans un bruit sourd. Elle ne s'était pas fait mal mais, elle était un peu sonné. Sauf qu'un grognement profond la fit se figer, un bruit ou des bruits plutôt. Elle déglutit, se releva et trouva juste à dire:


-"Je crois qu'il faut qu'on cours!"


Avant de se relever, d'attraper son poignet et de courir. Par ce qu'il fallait vivre. La jeune femme détestait être aussi maladroite, cela lui attirait très souvent des ennuis, que se soit pour avoir bousculer une personne qu'il ne fallait pas ou renverser un objet. Cette fois-ci, elle avait fait fort, trop fort... Quand même, se mettre une horde de zombie à dos, c'était bien une première. Elle ne savait pas dans quelle direction aller, ils se contentaient de suivre le chemin qui s'ouvrait devant eux. Elle avait peur, elle commençait à être essoufflée quand tout à coup, le sol se déroba sous ses pieds et elle se sentit tomber, dans un cri. Elle atterrit sur le sol, violemment, sa cheville lui faisait mal, amortir le choc n'avait pas été facile et elle n'était pas habituée à faire du sport de cette manière. Elle se redressa, cherchant à apercevoir son ami. Il était un peu plus loin. Mais, une ombre dans la nouvelle salle la fit s'immobiliser, le temps que son regard s'habitue à l'obscurité et elle eut du mal à respirer en s'apercevant de ce qui les entourait. Des... crocodiles... ou des grands lézard non identifiés, beaucoup de grands lézards carnivores. Elle aperçut une porte au fond de la salle, derrière tout ces trucs. Pourquoi? Pourquoi eux? Pourquoi ça? Elle n'osait pas bouger, elle était aussi immobile que possible et elle tenta de parler à Chayton:

-"Dis? Tu connais ce genre de bête? Ou ce qu'il faut faire? Par ce que je dois t'avouer que foncer dans le tas ne me semble pas une bonne idée."

Elle tentait de garder son calme, de contrôler les battements de son cœur mais, cela devenait de plus en plus difficile pour elle. La panique la gagnait franchement, elle commençait à avoir de plus en plus de mal à retenir ses larmes. Elle n'était pas encore au bord de la crise de nerf mais, cela n'allait pas tarder. Elle aimait les animaux mais, cela n'aurait fait qu'une seule bouchée d'elle. Elle voulait seulement rentrer chez elle et se mettre au fond de ses draps.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Walk like an egyptian {Violet/Chayton}   Mer 20 Jan - 22:44

Courir pour survivre, courir pour vivre, c’était tout ce qu’il leur restait. Quand il vit son amie au sol, son cœur rata un battement. C’était un coup à perdre encore plus de temps et à se faire rattraper par la bande de monstre à leurs trousses. Chayton savait qu’ils étaient vraiment en danger et sans vraiment réfléchir, il se mit à courir le plus vite possible. Par chance, la femme à ses côtés s’était redressée. Il sentait la main de Violet autour de son poignet et cela lui plaisait. Un tressaillement de plaisir courut le long de son échine. Ils survivraient, il se le promit au fond de lui-même, même si c’était quelque chose de dur qu’il faisait en ce moment car il avait peur. Pourtant il devait prendre sur lui et ne pas céder à la panique. Chayton se rendit compte soudainement qu’il tombait dans le vide et un hurlement lui échappa alors qu’il entendit celui de Violet résonner à ses oreilles. Il atterrit lourdement au sol en grognant et tenta de se secouer, mais se figea en entendant un drôle de bruit. Son regard foncé se posa sur ce qui semblait être de grands reptiles. Ce n’étaient pas les petits alligators de la Nouvelle-Orléans, c’était évident.

C’était quelque chose de nettement plus gros et féroce qui ne ferait qu’une bouchée d’eux. Le skinchanger refusa de voir en premier lieu ce qu’il avait sous les yeux, mais il comprit qu’ils étaient plusieurs, un tas grouillant et extrêmement menaçant. Il ne bougeait pas. Chayton réfléchissait et devait être bien trop silencieux vu que Violet l’interpella. Il tourna la tête vers elle et aurait parié qu’il avait entendu de la panique dans sa voix et elle avait bien raison d’avoir peur. Pour le coup, la créature n’avait aucune idée de comment leur sauver la peau, c’était quelque chose d’inédit. Il faisait toujours en sorte de s’en sortir, qu’importe comment, c’était un survivant. Mais là… Il regardait cette nuée de reptiles qui grouillait non loin d’eux et n’hésiterait pas une seule seconde à les bouffer, franchement, pas très rassurant. Il tourna la tête vers son amie et comprit pourquoi elle ne devait pas se sentir bien. Comment survivre dans de telles conditions ? Il décida de faire quelque chose de plus important.

Il prit la main de Violet pour la rassurer, pour lui faire comprendre qu’il était là et n’allait pas partir ainsi. Il n’allait jamais l’abandonner. Un geste était parfois bien plus fort que des paroles.

« Je suis là, nous sommes ensemble, ne l’oublie pas. »

Dit-il avec douceur. C’était une promesse d’amitié. Il lui sourit alors qu’il ignorait s’ils survivraient dans quelques heures. Il tenta de trouver un passage pour s’enfuir d’ici, mais rien ne le frappait à cet instant.

« Ce sont des crocodiles du Nil. De sacrée bêtes que les pharaons adoraient. »

Le brun ne se souvenait pas forcément bien de son histoire, mais il était quasi sûr que les pharaons avaient adoré ses bêtes. Des bêtes qui les dévoraient car ils avaient faim. Lui aussi ferait probablement cela, dévorer quelqu’un, s’il avait eu aussi faim. Il avait beau ressentir de l’empathie envers ses bêtes, car il se sentait proche d’eux étonnement, pour autant, il ne voulait pas se faire dévorer.

« Nous devons prendre de la hauteur. »

Il leva la tête et regarda au-dessus de lui. Il cherchait un moyen de grimper plus haut. Une fois en hauteur, ils pourraient s’en sortir. Il vit une grevasse et se dit que c’était le bon moyen de monter. Il attrapa Violet par le poignet et s’accrocha à la grevasse, s’en aidant pour grimper. Sa main se défit du poignet de Violet. Il avait besoin de ses deux mains pour grimper comme le félin qu’il était au fond de lui. Une fois en haut, il baissa la tête pour voir en bas son amie et lui tendit la main.

« Monte, je vais t’aider. La vue va nous sauver la vie. »

Depuis là-haut, ils pourraient trouver une sortie et il la voyait bien, cette ouverture qui les sauverait. Mais pour cela, il faudrait contourner les crocodiles qui faisaient claquer leurs mâchoires en contre-bas. C’était faisable, il le voyait à présent, ils pouvaient y arriver. Cela serait dur et fatiguant, mais ils auraient mérité leur sortie.
Revenir en haut Aller en bas
 

Walk like an egyptian {Violet/Chayton}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LOU REED - Walk on the wild side
» N&M Ҩ Teach me to act like a man, talk like a man, walk like a man, and spit like a man.
» Walk of Punishment {Event}
» Peux-t'on connecter le Garmin 265WT sur l'autoradio ?
» Rosalie ~ Sometimes the sun shines cold The road is lonely as I walk alone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-