AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 (M) Rami Malek ✻ Sometimes to stay alive, you have to kill your mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Féminin
↳ Nombre de messages : 2810
↳ Points : 258
↳ Date d'inscription : 02/07/2014
↳ Age : 27
↳ Avatar : Anne Hathaway
↳ Age du Personnage : 32 ans
↳ Métier : Peacekeeper infiltrée
↳ Opinion Politique : Sans opinion, elle s'en fiche
↳ Niveau de Compétences : Nv 2 & 4 en guérison
↳ Playlist : Joan Jett - Bad Reputation / Christina Aguilera - Fighter / Halsey - Is there somewhere / Florence + The Machine - Delilah / Mumford & Sons - After the storm / Evanescence - Going under PLAYLIST YOUTUBE
↳ Citation : " In order to rise from its own ashes, a Phoenix first must burn. "
↳ Multicomptes : Ezra S. Reilly & Elias S. Kaligaris
↳ Couleur RP : White



Feuille de perso
↳ Copyright: Darkshines
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: (M) Rami Malek ✻ Sometimes to stay alive, you have to kill your mind   Sam 2 Jan - 21:19


« I'm colder than this home, I'm meaner than my demons »


pris ; • libre ; réservé

Ezekiel Valentine

© -somerhalder
34 ans Skinchanger
ft Rami Malek négociable


Lieu de naissance :
Le Caire. Mère égyptienne, père américain.
Forme animale :
Au choix.
Métier:
Officiellement coursier. Officieusement, il est trafiquant de drogues, revendeur et bras droit de la Sakpata.
Particularité :
Instable, il explose parfois de colère. Quand cela se produit, il frappe et réfléchit ensuite. Cela se traduit d’abord par un tremblement de ses mains, souvent confondu avec un manque de drogue. Puis par une crispation de son visage et s’il ne se maitrise pas, c’est ensuite une attaque en règle face au responsable de l’affront. Ses crises  sont souvent liées au souvenir de sa mère, qu’une situation la lui rappelle ou qu’on lui en parle.

Ezekiel a un réel don pour l'art, dessinateur hors pair qui n'a jamais pu développer réellement son talent et l'a même enfoui. Cette sensibilité le fait néanmoins dépenser des fortunes pour des tableaux de grand maître qu'il admire. Il ignore cependant que la plupart de ses achats sont des faux.

Il s'est déjà fait tirer dessus plusieurs fois. Il a l'art de se trouver aux mauvais endroits, aux mauvais moments et de provoquer les mauvaises personnes. De vieilles cicatrices de ces impacts datant d'avant sa transformation, sont toujours visibles.
Avis sur le Gouvernement :
Ezekiel est totalement contre ce gouvernement. Non seulement parce qu'il a subi des expériences injustifiées mais surtout parce qu'il est despotique et qu'il ne supporte pas les idées qu'il véhicule.
© a girl has no name

vindicatif ☦ impulsif ☦ tourmenté ☦ instable ☦ protecteur ☦ immature ☦ joueur ☦ espiègle ☦ brusque ☦ irrespectueux ☦ loyal ☦ méticuleux ☦ sans limite ☦  provocateur ☦ insolent ☦



la vie c'est comme une boite de chocolat



La venue au monde d‘Ezekiel est le fruit d’un accident. Son père est un américain venu avec une bande  d'amis, dilapider son argent au pied des pyramides d’Egypte. C’est lui qui a accosté la mère d’Ezekiel, jeune femme offrant ses charmes pour quelques livres égyptiennes. La grossesse a été inattendue. L’homme était déjà reparti quand elle l’a découvert. Sans le sou, elle l’a recontacté après la naissance du bambin pourtant et l’homme a fini par lui envoyer de quoi subvenir aux besoins de l’enfant sans chercher à s’impliquer, la priant de conserver le secret. Pourtant, Ezekiel est loin d’avoir eu une enfance facile. Etre le garçon d’une prostituée ne lui concédait nullement une place privilégiée dans la société et encore moins dans la cour de récré. Sujet de brimades assez violentes de la part de ses petits camarades, il a été profondément marqué par cette période et en porte encore les séquelles aujourd’hui. Il s’est toujours battu pour défendre l’honneur de sa mère au prix d’affreux hématomes. En parallèle, la vie de sa mère n’a pas toujours été rose. Régulièrement battue par ses clients, trop souvent maltraitée par des gens moins scrupuleux encore, il l’a plus d’une fois ramassée à la petite cuillère et s’est même déjà battu avec l’un de ses clients les plus violents. Les choses dégénèrent alors qu’il est âgé de 10 ans. Le mac de sa mère en vient aux mains avec elle, alors qu’il ne supporte pas de la voir toujours accompagnée de son gamin. La dispute se transforme en coups et avant qu’Ezekiel ait pu réagir, l’homme abat sa mère d’un coup violent porté à la tête avec le premier objet lourd à sa portée. Il répète son geste jusqu’à ce qu’elle soit défigurée sous les yeux d’Ezekiel, tétanisé. Traumatisé, il s’enferme dans une aphasie et ne semble plus vouloir réagir. Il s’en veut de ne pas avoir pu la sauver et plus encore, d’avoir été la cause de cette confrontation.

Le père d’Ezekiel est contacté par les autorités, le garçon n’a pas d’autre famille. A la surprise générale, l’homme accepte de reconnaître son enfant et Ezekiel atterrit à Washington, change de nom pour endosser celui de l’américain. Valentine. Il débarque dans une famille un peu trop parfaite, sans vague pour provoquer un ouragan. L’épouse de son père vit très mal l’arrivée de cet enfant maudit mais elle n’en dit mot, elle le traite relativement bien mais sans la moindre chaleur. Le père n’a jamais su comment gérer les choses et à vrai dire, Ezekiel n’a jamais su non plus comment le considérer.  Après tout, il ne vaut sûrement pas mieux que tous ces clients  éméchés qui s’empressaient de coucher avec sa mère pour quelques livres. Mais pourtant, il l’a accueilli sous son toit. Leur relation est faite de contradiction.  Adolescent, il se force à rentrer dans le moule mais son instabilité lui fait collectionner plusieurs ennuis – notamment une expulsion du lycée, une garde vue en prison.  Ezekiel ne se sent jamais chez lui où qu’il aille. Il ne se sent jamais en droit de vivre, il n’est qu’une erreur de plus. Il a eu plusieurs relations avec la gente féminine qui s’achèvent toujours dans une indifférence totale. Il joue un peu trop avec toutes ses relations même amicales. Aucun point d’ancrage et ce fait ne fait que s’amplifier quand sa demi-sœur le délaisse totalement. Il ne s’attache à rien, ni personne.

Il abandonne ses études, finit par enchaîner des jobs ingrats qui lui donnent seulement la sensation d’être un échec sur toute la ligne. C’est au milieu de cette période où rien ne compte que la déchéance débute. Elle se fait appeler Ashley, sanguine et passionnelle, elle le fait tomber amoureux. Elle ne fait que le tirer vers le bas pourtant. Dépressive et plongé dans son addiction, elle réveille l’instabilité d’Ezekiel et fait peu à peu ressortir tout ce qu’il y a de pire en lui. Il sombre à son tour dans la drogue et se laisse emporter par leur idylle destructrice jusqu’à ce qu’elle finisse par le jeter pour un autre. Ezekiel en ressort plus brisé que jamais. Sa vie ne ressemble à plus rien de tangible. Il traîne dans les mauvais coins, se lance dans un trafic douteux pour continuer à entretenir son addiction. L’apocalypse survient et ne l’aide pas à retrouver pieds. Il est kidnappé par le gouvernement en mai 2015 et subit quelques petites expériences qui le traumatisent d’autant plus, exacerbent ses crises de démence et lui font craindre voir parfois même haïr le surnaturel. Grâce à la prohibition, il a pu rejoindre une des mafias de la ville et retrouver un semblant d’équilibre. Il est le visage d’une mafia, il n’en est pas spécialement fier mais il aime l’idée pourtant d’avoir pour une fois, une place privilégiée au sein d’une organisation, une sorte de sentiment d’appartenance. Il a récemment été changé en métamorphe et vit très mal ce changement.



les copains d'abord
• joan c. valentine ; ft anne hathaway



Ezekiel, c’est le secret de famille. Celui que Joan n’a jamais pu connaître. Celui auquel elle a été confrontée alors qu’elle était âgée de 8 ans pourtant. Elle qui avait toujours rêvé d’avoir un frère ou une sœur a été ravie de l’arrivée de son demi-frère bien que les tensions dans le foyer des Valentine l’ont profondément attristée. Enfant effacée, docile, réservée et craintive, elle a longtemps été distante avec Ezekiel. Tous deux ont dû s’apprivoiser durant plus d’une année avant de pouvoir s’apprécier. C'est grâce à elle qu'Ezekiel a réussi à totalement sortir de sa phase d'aphasie. Joan a été la seule membre de la famille à accepter réellement Ezekiel. Douce et attentive, elle a longtemps été un des seuls piliers dans la vie d’Ezekiel et la réciproque s’applique également. Il l’a souvent protégée des brimades dont elle a été l’objet à cause de son manque de caractère et s’est revu plus d’une fois en elle. En échange, elle l’a aidé dans l’apprentissage de l’anglais. Leur complicité apportait une certaine stabilité à Ezekiel. Et puis, Joan est tombée amoureuse et elle a peu à peu écarté sa famille, ses amis et Ezekiel. Ce dernier a très mal vécu cet abandon et lui en a excessivement voulu, se sentant définitivement abandonné.

Il ignorait alors que Joan vivait un enfer. Ils se sont pratiquement perdus de vue, revus brièvement à la naissance de la fille de Joan et puis, plus rien. Ezekiel a souffert de cet éloignement et n’a pas été très accueillant le jour où Joan s’est présentée sur le pas de sa porte peu après le début de l’apocalypse. Il l’a carrément envoyé promener, habité par sa rancune, ignorant alors ce qu’il s’était passé pour elle. Une fois à la Nouvelle-Orléans pourtant, ils se sont recroisés. Joan avait changé. Tellement changé qu’il a cru à une hallucination. Devenue agressive, acide et carrément vulgaire, elle ne lui a pas épargné la moindre insulte le jour où elle l’a déniché complètement défoncé dans une ruelle. La détresse d’Ezekiel a apaisé pourtant sa rancœur à son encontre. Elle l’a hébergé malgré tout quelques temps et a tenté de le réveiller à coup de claques sur la figure, d’injures et de menaces. Ils ont appris à se retrouver de cette façon sans jamais en dire trop. Ezekiel a juste déduit le divorce de sa sœur et la mort de sa fille, Jill. Parfois, il loge chez elle. Parfois, il disparait pendant plusieurs semaines. Ils se disputent violemment à chaque fois. Une drôle de dynamique qui rend partiellement folle la sorcière. Pendant les premiers mois, ils ne se sont posées aucune question et se sont acceptés tels qu’ils étaient. Changés.

Mais finalement, Joan a tenté de mettre son nez dans les affaires de son frère, totalement inquiète à son sujet. Ce qui a provoqué la colère noire d’Ezekiel. Comme si elle avait rompu un pacte tacite. Il a manqué de la frapper, violence que Joan n’a pas pu supporter. Elle lui a alors demandé de ne plus jamais revenir.

Et c’était son intention avant qu’il ne recroise la route de l’ex-mari de Joan, Isaac. C’est par la bouche de cet homme abjecte, qu’il a appris que sa sœur avait été maltraitée, battue pendant une bonne décennie par ce type. Ezekiel a vu rouge, se rappelant des marques sur la peau de sa propre mère, les transposant sans mal sur celle de sa sœur. Il s'est jeté sur cet homme avec la ferme intention de le tuer et ils se sont battus pratiquement à mort. Ezekiel est retrouvé par Joan après qu'Isaac ait réussi à planter un couteau dans les côtes d'Ezekiel pour mieux s'enfuir ensuite. Il a juste le temps d’expliquer ce qu’il s’est passé. Il ne peut pas survivre à ses blessures, cela semble évident. Joan est répugnée à l’idée d’utiliser ses pouvoirs, elle en a littéralement la nausée et pourtant, elle le transforme en métamorphe en pleine panique. Il survit grâce à ça mais ne la remercie pas. Le surnaturel l’effraie, il ignorait d’ailleurs qu’elle était une sorcière. Il déteste ses transformations qui lui font souffrir le martyr. Joan lui en veut d’avoir attaqué Isaac, elle lui en veut de ne pas lui avoir laissé le choix. Choquée d’avoir dû répéter un rituel qu’elle déteste tout autant. Depuis, ils ne peuvent plus vraiment se voir sans se jeter des reproches au visage. Et pourtant, Ezekiel reste sa seule famille. Ils seront toujours loyaux l’un envers l’autre et le lien qui les unit désormais ne fait que renforcer ce fait. Tout en contradiction, ils se protègent et se maudissent. Ils pourront toujours compter sur l’autre mais ils ont du mal à se voir parce qu’au-delà de ces événements, ils se rappellent une période dorée à tout jamais perdue, douloureuse désormais au souvenir. Ils se rappellent qui ils sont ou ont été et trop souvent, tous les deux préféreraient l’ignorer.

• marie armstrong ; ft zoë saldana

Ezekiel est tombée sur elle sans trop le vouloir. Il ne lui a pas fallu plus de quelques minutes pour comprendre quel était son métier. Ecœuré de voir cette femme se prostituer, il l’a approché, cherchant à la charmer pour qu’elle lui propose ses services, pour qu’il en est la conviction avant de chercher à la réveiller. Sauf que ça n’est jamais arrivé et que frustré, il a fini par se montrer bien plus direct ainsi qu’agressif avec elle. Maladroitement, il a voulu la sauver d’elle-même, de ce business dégradant mais Marie l’a envoyé promener assez abruptement. La frustration n’a été que plus grande. Ezekiel s’est mis en tête de la poursuivre dans tous les endroits qu’elle fréquentait, s’entêtant à vouloir la sortir de là, revivant par mauvais transfert la situation vécue en enfance et voulant cette fois-ci, réussir. Il en a fait son obsession durant de longs mois jusqu’à se faire menacer d’un couteau sous la gorge par cette femme. Il lui a rigolé au nez quand elle lui a demandé pour qui il travaillait. Ezekiel lui a parlé indirectement de sa mère, débutant une de ses crises qu’elle a réussi à apaiser étrangement. Elle lui a dit qu’elle n’avait pas besoin de lui mais il n’entend pas la croire. Ils se sont revus dans ces conditions à plusieurs reprises et ont noué une étrange amitié faite de contradictions.

Quand Marie s'est lancée dans son petit trafic, elle s'est entourée des gens en qui elle avait confiance. Ezekiel s'est retrouvé en haut de sa liste et il n'a pas refusé le boulot qu'elle lui offrait, y voyant une autre opportunité de lui faire entendre raison sur sa façon de vendre son corps de cette façon également. Il est le visage de sa mafia autant que son bras droit. Une position pour laquelle il lui est jusqu'ici reconnaissant. Récemment transformé en métamorphe, il est désorienté et c'est elle qui l'épaule. Elle l'a ramassé après sa première pleine lune et cherche à l'aider depuis. Elle pourrait presque lui faire aimer ce qu'il est devenu. Presque. Marie possède toute sa confiance mais les choses ne sont pas vraiment simples entre eux. Son instabilité et ses crises provoquent aisément des conflits avec elle. Tout autant que son refus vorace de la voir continuer à offrir ses charmes ou d'entretenir son réseau de prostitution. Ezekiel espère changer ça mais se heurte à l'obstination de sa patronne.


_________________
You won't see me fall apart
I know that I can survive. I'll walk through fire to save my life. And I want it, I want my life so bad. I'm doing everything I can. Then another one bites the dust. I'm still fighting for peace. I've got thick skin and an elastic heart but your blade, it might be too sharp. I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast.


Dernière édition par Joan C. Valentine le Mer 16 Nov - 11:39, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://consign-to-oblivion.forumactif.com/t1931-joan-the-past-be

Féminin
↳ Nombre de messages : 2810
↳ Points : 258
↳ Date d'inscription : 02/07/2014
↳ Age : 27
↳ Avatar : Anne Hathaway
↳ Age du Personnage : 32 ans
↳ Métier : Peacekeeper infiltrée
↳ Opinion Politique : Sans opinion, elle s'en fiche
↳ Niveau de Compétences : Nv 2 & 4 en guérison
↳ Playlist : Joan Jett - Bad Reputation / Christina Aguilera - Fighter / Halsey - Is there somewhere / Florence + The Machine - Delilah / Mumford & Sons - After the storm / Evanescence - Going under PLAYLIST YOUTUBE
↳ Citation : " In order to rise from its own ashes, a Phoenix first must burn. "
↳ Multicomptes : Ezra S. Reilly & Elias S. Kaligaris
↳ Couleur RP : White



Feuille de perso
↳ Copyright: Darkshines
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: (M) Rami Malek ✻ Sometimes to stay alive, you have to kill your mind   Sam 2 Jan - 21:35

les souhaits et exigences


Coucou petit visiteur

Tout d'abord, on espère que si tes yeux ont atterri sur ces lignes c'est que le petit Ezekiou t'intéresse, je l'espère En tout cas, on te remercie pour la lecture Voici quelques petits points qui te permettront de faire ton choix parmi tous les petits pvs du forum

- L'avatar : il est totalement négociable même si Marie et moi-même avons eu un gros coup de coeur pour Rami Après, on peut en discuter tous ensemble sans soucis Vu qu'Ezekiel est métisse, on peut ne pas tout à fait discerner ses origines. Et donc pour les avatars par exemple James Franco, Jim Sturgess,  Theo James ou Pedro Pascal pourraient également convenir tant qu'on ne perd pas de vue qu'il ne peut pas être rajeuni par contre et donc qu'il aura forcément 34 ans en jeu le petit. Il peut être un peu plus âgé au besoin ceci étant dit et on est ouvertes à toute proposition.

- L'animal : Marie avait pensé à quelque chose en rapport avec ses origines, genre un chat ou un cobra royal mais c'est comme tu le sens après, c'est totalement libre

- L'orientation sexuelle : J'ai parlé d'une femme à un moment (Ashley) mais cette personne peut très bien avoir été un homme (bon il faudra changer le prénom forcément mais ) Ce point de l'histoire est tout à fait négociable pour la simple et bonne raison que l'orientation sexuelle d'Ezekiel est totalement libre .

Ezekiel est excessivement important pour nous et pour l'évolution de nos personnages. On aimerait donc quelqu'un d'actif, d'impliqué, qui passe régulièrement sur le forum et cherche à s'intégrer un maximum à la vie du forum, demande des liens etc. Merci de ta compréhension  Sache qu'en retour, on sera aux petits soins avec toi

Un dernier petit point, néanmoins, important, j'ai, personnellement, excessivement du mal avec l'utilisation de la seconde personne du singulier alors ça serait chouette si tu pouvais t'en tenir à la première ou à la troisième

Sache que ma boîte à mp t'est ouverte jour et nuit, j'adore être harcelée (Et Marie aussi ) Donc n'hésite pas, on a hâte de pouvoir te chouchouter

A bientôt j'espère

© Joan C. Valentine & Marie Armstrong


_________________
You won't see me fall apart
I know that I can survive. I'll walk through fire to save my life. And I want it, I want my life so bad. I'm doing everything I can. Then another one bites the dust. I'm still fighting for peace. I've got thick skin and an elastic heart but your blade, it might be too sharp. I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://consign-to-oblivion.forumactif.com/t1931-joan-the-past-be
 

(M) Rami Malek ✻ Sometimes to stay alive, you have to kill your mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M) Rami Malek ✻ Sometimes to stay alive, you have to kill your mind
» That’s how you stay alive. When it hurts so much you can’t breathe. That’s how you survive... By remembering that one day, Somehow... impossibly... It won’t feel this way, it won’t hurt this much † Stydia
» Satellite_Heart || Don't stay at her place.
» Trailer: Fate stay night
» stay gold

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Second Chapter :: The Reaping :: Scénarios-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet