AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les bois sauvages # Wakanda & Sabetha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: Les bois sauvages # Wakanda & Sabetha   Sam 9 Jan - 16:14

Les bois sauvages
T
u ne savais pas trop comment aborder cette question, mais tu te jetas finalement dans la gueule du loup. C'était un peu compliqué, il faut te laisser ça. Comment dire à l'apothicaire que tu viens juste de rencontrer mais avec qui tu t'entends plutôt bien que tu veux partir dans la forêt, à la recherche d'une plante dont tu doutes même de l'existence ? Lui as-tu dit au moins à quoi servait cette plante ? Quel est son rôle dans ce mixture que tu veux préparer ? Le dernier ingrédient de cette solution qui t'aiderait à ne plus voir le futur, à ne plus toucher du doigt les obscures frasques d'un avenir incertain.

J'ai posé ma requête de manière très simple, lui expliquant les risques, tenants et aboutissants d'un coup, comme si ma vie en dépendait. J'ai souris en entendant sa réponse affirmative, je n'ai pas menti : j'ai vraiment apprécié le geste. Wakanda est une personne que j'aime bien, qui change de mon quotidien gris, de mes nuits blanches, de ma peur constante des inconnus que je rencontre. Sa discussion est intéressante, elle m'instruit plus qu'elle ne me divertit et, en un sens, elle me rappelle ma vieille tante qui m'accueillit après le départ de mes parents.

Sabetha, menteuse. Oui, menteuse ! Tu trépignes presque à l'orée de la forêt qui t'appelle, qui t'effraye. Ton regard détaille ce qu'il peut détailler et tu te rends compte que tes marais te manquent, eux que tu connais si bien. Cette plante, si elle existe ailleurs que dans tes rêves, ne sera surement pas facile à trouver. Tu te souviens de ce songe qui t'a fait peur, car tu as su qu'il s'agissait d'un avenir dont tu voulais. Ne vois-tu pas le paradoxe dans ce rêve ? Il serait responsable de la perte de ton don.

Je me suis équipée comme je pouvais pour cette journée, n'étant pas experte dans les sorties forestières. J'ai mis mes bottes et mon pantalon les plus épais possible et j'ai troqué ma veste de cuir et mon sac à main pour un sac à dos et une chemise à carreaux que l'on appelle "chemise de bucheron" dont j'avais oublié l'existence. Nous nous sommes données rendez-vous après les premiers rayons du soleil avec Wakanda et j'espère qu'elle sera là mais plus encore, que nous parviendrons à trouver cette satané plante dont le croquis espiègle que j'ai fait à l’apothicaire n'a pas eu l'air d'enchanter.

Tu sais pertinemment que tu auras chaud et tu t'en moques : il vaut mieux suer que saigner dans cette forêt hostile à l'homme. Le liseron grimpe sur les troncs épais et les fougères dissimulent les chemins qui passèrent un jour ici, si chemin il y a jamais eu. Tes cheveux, attachés, te dérangent, tu n'as plus l'habitude d'être ainsi habillée, d'être ainsi matinale, ton corps réclame déjà du repos alors que vous n'avez pas commencé. Ce petit couteau que tu gardes dans la poche, contre quoi espères-tu qu'il te protègera ? Ô naïve Sabetha, que j'ai hâte de te voir dans cette forêt.

Je m'assied et pose ma tête entre les mains, jambes croisées, attendant patiemment ma compagnonne d'aventure. Dans le soleil matinal, je vois finalement sa forme qui se dessine au loin, je reconnais sa stature et sa démarche qui se découpe en contre-jour. Alors je lui fait signe contre toute attente, mon corps se souvenant peut-être de cette mondanité que je juge enfantine. Lorsque, enfin, elle atteins ma hauteur, je lui dévoile un sourire presque candide.

- Tout est prêt pour toi ? Demandes-tu après avoir échangé des salutations banales.  J'ai refait un dessin de la plante telle que je me souviens dans le livre de ma tante, j'espère que ça aidera. Vilaine, vilaine Sabetha, de mentir ainsi. Courir mille dangers pour des chimères, tu sais le faire seule, alors pourquoi embarquer quelqu'un d'autre avec toi ?
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
 

Les bois sauvages # Wakanda & Sabetha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» je vend un chalet en bois
» Applewood, la pomme... et le bois.
» Le bois : Noble matière !!!
» Smiler. || Si je bois du Fanta, je suis fantastique ? 8D
» Robin des Bois et ses Joyeux Compagnons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-