AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L. Windsor Armstrong ~ Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Féminin
↳ Nombre de messages : 214
↳ Points : 51
↳ Date d'inscription : 05/03/2016
↳ Age : 23
↳ Avatar : Ian Bohen
↳ Age du Personnage : 37 ans
↳ Métier : Ministre
↳ Opinion Politique : Pro-gouvernement
↳ Niveau de Compétences : 4 - Max en mauvais choix de femmes
↳ Playlist : Amber run / Aquilo / Halsey / william wild - pines / mt. wolf - red /oh wonder - all we do / Ludovico Einaudi - Walk / the cinématic orchestra / INdie Chill mix - quiet nights /
↳ Citation : Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.
↳ Multicomptes : Timothée G. Morel & Callum T. Doyle
↳ Couleur RP : #30A494



Feuille de perso
↳ Copyright: Darkshines
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: L. Windsor Armstrong ~ Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.   Sam 5 Mar - 23:41


« Avoir du pouvoir, c’est contrôler le temps des autres, le sien propre, le temps du présent et celui de l’avenir, le temps du passé et celui des mythes. »


Luke Windsor Armstrong


© tumblr
262 ans & 37 ans Marié
Nightkeeper ft Ian Bohen



Date et lieu de naissance :
1755, une date de choix pour un homme n’ayant donné sa vie que pour obtenir davantage. Londres, une ville parfaitement encrée dans ses gènes. Lieu de pouvoir déclarant la guerre à la France au bord des Amériques le jour même de son anniversaire. Une histoire qui semble s’être immiscée au plus profond de ses aspirations : luxure, richesse, possession, contrôle, conquête et Pouvoir.
Forme animale :
///
Métier :
Une place. Un homme. Il gravite autour de son objectif de grandeur et se satisfait d’avoir repris ce qu’il a toujours estimé posséder de droit : Influence & Pouvoir. Ministre des derniers vestiges du monde, il s’applique dans ses tâches avec une précision relevant presque de l’obsession afin de ne plus rien laisser s’immiscer entre lui et son avenir.
Force :
Son apparence physique n’est que le leurre d’une force bien plus encrée et inatteignable. Ingénieux, cultivé, observateur et excellent stratège, son plus grand talent est celui de percer à jour l’inviolable d’autrui sans avoir recours à une quelconque violence physique. Au contraire, il se refuse d’agir avec bestialité, considérant qu’il est bien au dessus de l’homme d’en bas, et préfère laisser faire ses employés tout en gardant le contrôle. Il calcule, déchiffre les actions de demain, devine l’essentiel d’un individu et s’applique à avancer vers ses objectifs sans se soucier de ce qu’il écrase. Ses mots percent aussi bien qu’une arme et sa posture inspire une crainte qu’il se plait à constater. Sa force se constate davantage dans l’aura qu’il dégage que dans les muscles qui le saillent ce qui le rend attrayant, charmant, voire doux pour ceux qui n’ont pas à le côtoyer pour des affaires plus complexes. Sa force puise tous ses traits dans une prison bien gardée : son intellect et le charme qu’il dégage.
Faiblesse :
Ces ombres rougeâtres qui s’étirent dans la nuit, accrochent ses entrailles dans un sursaut, perforent ses certitudes. Elles sont là, s’éveillent au rythme des battements manqués, s’agitent à chaque observation l’emportant à ses années en enfer. Sa main gauche tressaute, s’emballe lors du retour des ces ombres d’un passé pourtant enterré. Résurgence de multiples décennies passées sous les ordres d’un être plus infâme et puissant que lui dans un monde peuplé de créatures maudites. Une situation qu’il se masque à lui-même et au monde derrière la prise de drogues et médicaments pouvant limiter ces spasmes, ces cauchemars, ces hallucinations. Une faiblesse qui s’étend souvent à un regard plus opaque, une veine plus épaisse, un poing plus serré. Une faiblesse qui le pousse à relâcher la pression à l’abri des regards, au fin fond de son appartement luxueux, contre un sac de boxe. Une faiblesse qui le brise puisqu’elle lui rappelle ce qu’il n’est plus : un homme de contrôle.

Orientation sexuelle :
Les femmes. Ces courbes délicates, ces souffles électrisants, ces regards intenses, ces sourires attractifs, ces mots susurrés…  Une forme de drogue qui ne cesse d’effleurer ses sens.
Avis sur le Gouvernement :
« La plus part des gens pensent qu’en essayant de contrôler un microsystème, on détruit ce qui en fait quelque chose d’unique au monde. » Le gouvernement est l’unique raison du maintien d’une civilisation dans lequel il s’évertue de puiser ses intérêts, ses manipulations, ses richesses, ses curiosités. Cette autorité impose l’ordre et les règles de la vie d’aujourd’hui, institut un fonctionnement sauvant le peuple et bénéficiant à ceux qui appliquent ses rouages. Sans le gouvernement que serait son terrain de jeu ?
Particularité :
« Qui vole un œuf, vole un bœuf » Apporte lui tes outils de travails, il prendra ton savoir. Apporte-lui ton savoir, il prendra tes richesses. Offre-lui tes richesses, il prendra tes enfants. Apporte-lui tes enfants, il prendra ce qui t’es le plus précieux. Windsor ne se satisfait pas du peu ou du mieux, il veut ce que tu ne veux pas qu’il obtienne. Il désire plus, et obtient plus. Sa satisfaction est aussi éphémère que son esprit est rapide pour trouver son nouvel objectif. Il usera de tous ses talents, de tous ses stratagèmes pour obtenir ce qu’il souhaite mais se donnera un point d’honneur à ne plus céder à la violence physique. Non, au lieu de cela, il renoue avec ses amies du passé : les leurres psychologiques. Il va s’immiscer en chaque individu qu’il juge utile, obtenir d’eux ce qu’il souhaite, jouer avec chacun d’entre eux avec un plaisir malsain.  
© spychadelia

Charmeur☦  Beau parleur ☦ Manipulateur☦ Discret ☦ Patient ☦ Stratège ☦ Sûr de lui ☦ Rusé ☦ Tendre ☦ Cultivé ☦Paradoxal ☦ Observateur☦ Hypocrite ☦ Charismatique☦ Impitoyable ☦ Aristocrate ☦ Hautain ☦Ambitieux☦ Instable ☦



file moi ton stylo, j'ai plus d'encre





Sujet 5:
 

« Luke Amstrong » « Windsor je vous prie »

Il tique exaspéré et contraint par ce premier prénom qu’il répugne désormais, penche la tête sur le côté en arborant un sourire qu’il garde pour lui. Le sol en terre battu semble avoir déjà été foulé par une armée entière, on devine les squelettes des combats antérieurs. Il n’est pas le premier à se tenir là et ne sera probablement jamais le dernier. Son regard parcourt le bas de l’arène, le bas du monde, là où il se trouve sous les regards d’une assistance s’étant pressée pour voir ce grand jour ; la destitution d’un puissant de ce nouveau monde. Une aubaine pour le gouvernement désireux d’asseoir son autorité afin de parvenir enfin à s’implanter sous les entrailles de la Nouvelle Orléans. Un objectif qu’aucun des gouvernements n’a réellement su atteindre. Aujourd’hui est ainsi un grand jour, le sien. L’avenir qu’il s’est défini s’échappe de nouveau sous ses pieds, s’effondre le projetant dans une chute sans échappatoire, sans cordage, sans harnais. Non, une chute prodigieuse, réelle. De sa place de roi, le revoilà face aux déchets de ce monde. Et dire que c’est probablement de leurs mains qu’il va s’écrouler, peut être mourir. L’exemple ultime. L’exemple d’un pouvoir juste, capable de supprimer et jeter dans la fausse l’un des leurs. Mensonge. Duperie. Les habitants sont si stupides, croire en cette fadaise est aussi minable que de laisser le monde subir leur souffle. Cependant, cela reste un coup de génie, il ne peut pas le nier. Son regard se redresse, comme son visage, son corps. Une fente apparait sur ses traits dans la courbure d’un sourire triomphant. Il ne tombera plus jamais tel un idiot. Il ne laissera personne briser l’image qu’il offre au monde et à son miroir. Fort, sûr de lui, charismatique… s’il doit finir son chemin ici, encore, ce sera avec un peu de panache. Alors le voila, droit, noble. L’accusation est déjà tombée, il sait qu’une défense n’a pas de valeur ici. Le ministre connait parfaitement les raisons et les enjeux de la création de cette fausse, n’a-t-il pas contribué à sa conception ? L’exécutoire de ce monde de déchet le surplomb avec une impartialité inexistante. Il le sait. C’est fini.

Son regard s’étire à présent sur la cour intérieure, cette prison. Il observe les grilles qui s’ouvrent lentement, comptent les hommes se croyant cachés juste derrière, remarque les aspérités près des murs et les mécanismes déjà rouillés des grilles, imagine les précédents combats. Les heures lugubres de cette arène s’étalent devant lui, jouent un ballet qu’il est condamné à exécuter à son tour. Ses yeux enregistrent les détails les plus saugrenus sans aucune raison, ou peut être que si, le désir de disparaitre. Offrir l’illusion d’une présence qui n’est pas. Agiter ses talents pour berner l’assistance, dompter ce qu’il y aura à dompter. Soit, le voila piégé. A priori. Les individus semblent si amusés, si intrigués. L’arène fonctionne, rare sont les dégoutés à moins que ce soit seulement grâce à lui que l’unanimité du sort claironne. « Stop ! » Le brouhaha laisse place aux murmures avant que l’ensemble ne se tarisse au fond des regards médusés, curieux, suspicieux. Windsor lui, l’observe. Se laisse vagabonder à la redécouverte d’un visage dont il a pourtant déjà tout assimilé. Elle est encrée en lui. Il la hait. Il déchante, perd pied mais rattrape sa posture in extremis. Un sourire apparait sur son visage. Il se détourne, ne lui offre plus de regard, pourquoi lui offrir une considération qu’elle ne lui a pas offerte avant de l’assassiner ? Il ne lui doit rien, elle lui doit tout. Absolument tout. Sa main s’agite, sa veine s’extirpe de sa peau, son poing se resserre. Et c’est là qu’il calcule. Les juges s’occupent du poison, les spectateurs s’interrogent sur la véracité des propos tenus. Lui, il s’en fiche, se concentre sur autre chose et envoie son coude dans la tête de son gardien pile au moment d’une explosion de contestation dans les gradins. Un timing, tout est une question de timing. Il court, glisse sous la grille et n’hésite pas à user de ses dons pour imposer un respect que personne  ne juge qu’il mérite. Qu’importe. Il oblige.

« … qu’il en est de la sécurité. Elle sera prête pour le jour du … » « Lancement ? En effet, si votre objectif est de permettre à n’importe qui de s’échapper. Rappelez moi… vous êtes à ce poste depuis quand ? » « Dans la sécurité depuis une éternité, ici depuis le début du projet » « Bien… » Il hoche la tête, inspire profondément avant de relâcher le surplus, sourit en se tournant vers lui. « Tu es viré. » Il se penche en avant, enfonçant ses mains dans sa longue veste noire pour parer le nouveau froid, et désigne un jeune homme de la tête. « Toi. Assure-toi qu’il soit installé précisément ici une dalle avec des chaines. Assure-toi qu’on puisse les retirer à distance. Rajoute des gardes aux sorties sud et ouest. » Les deux hommes l’observent, ne prononcent aucun mot. Satisfait, il regarde le plus jeune puis l’incompétent. Une idée. « Nous sommes dans le colosséum n’est-ce pas ? Un duel s’impose, et ... vous êtes des gentlemans ? Donc… que dites vous de vous affronter Messieurs ? » Les deux hommes se regardent puis se tournent vers le ministre sans comprendre. Celui-ci leur offre un fin sourire. « Je reviens dans une heure, celui qui parvient à réaliser ce que j’ai demandé et à faire de cet endroit un véritable mausolée sécurisé gardera mes faveurs… ça vous semble correct ? Parfait. » Ses mains s’entrechoquent dans un sourire et le voila qui s’éloigne du centre de l’arène. « Oh, vous avez évidement carte blanche, toute fourberie est autorisée » Son sourire s’efface alors à mesure que son ombre disparait sous la cavité de l’une des sorties de l’arène. Sur lui, il sait que seuls deux pairs d’yeux le fixent pourtant il ressent encore le poids de centaines d’autres. Il n’y a pas dire, exposer un jour l’un de ses collègues ici serait un coup de génie. Mais à cet instant, il le sent, ce regard. Le sien. Marie.






les copains d'abord



Marie Armstrong ; ft célébrité
« L’amour est une force sauvage. Quand nous essayons de le contrôler, il nous détruit. Quand nous essayons de l’emprisonner, il nous rend esclaves. Quand nous essayons de le comprendre, il nous laisse perdus et confus. »

Marie. Luke. Une histoire d’attraction fusionnelle, intense, dévastatrice. Une explosion de saveurs, de découvertes, de conquêtes, d’échanges, d’effusion, d’accords, de désaccords,  de souffrances, d’amour, d’étreinte… de passion. Impossible. Impossible de résister à ce regard, à ce sourire, à ce rire. Impossible de ne pas céder, encore, inlassablement. Impossible de disparaitre définitivement, d’oublier son existence, sa présence, sa force. Impossible d’échapper à l’attraction, aux verbes et l’intérêt de leurs échanges. Impossible d’altérer une vérité aussi simple que celle s’étant immiscée entre eux : ils ne pouvaient exister sans l’autre. Une perte de contrôle qu’il espérait contrôler par ses actes : l’acheter, la libérer, l’épouser. Une forme de concession qu’il ne pouvait exprimer que dans leur étreinte.

Marie. Luke. Une histoire d’amour. Une histoire de couple. Une histoire d’espoir. Une histoire de confiance. De doute. De désir. D’erreurs. De tentation. De violence. D’égalité. De duperie. Une explosion oui, dévastatrice, oui. Ils se sont aimés, se sont brisés et se sont dévoilés. Il a tout exprimé. Il a même concédé à sa volonté, la transformer en skinchangeur. Elle voulait qu’il soit tout pour elle. Elle voulait être tout pour lui. Elle l’était déjà, elle le fut que bien davantage. Pourtant, impossible de s’écarter de ses autres tendances. Abandonnant ses courbes au profit de celles d’une autre. Impossible de ne pas se laisser tenter. Une tentation qui n’eut toujours pour effet que de le faire revenir vers elle, toujours penaud toujours pantois. Il s’abandonne par ailleurs, une dernière fois, une ultime fois. Elle le brise, le tue avec une conviction dans le regard. Un instant de folie, une mort certaine. Il ne s’y attendait pas. N’avait jamais cru possible un tel acte, une conclusion si primaire, brutale, animale. Lui qui avait soif de grandeur, n’appréciant qu’elle de ce monde d’en bas. Erreur. Dramatique erreur.

Marie. Windsor. Une historie de haine. D’attraction. De désir. De colère. De Rage. De violence. De Trahison. Aujourd’hui il la redoute autant qu’il l’admire, encore, toujours. Elle a toujours cette force, ce regard, cette ténacité. Mais elle est son poison, elle s’est immiscée dans toutes les fibres de son corps, s’est faite adoptée avec facilité avant de se détourner, de l’abandonner. Pire, de l’achever. Haine Viscérale. Il voue un profond désir de vengeance sans pourtant parvenir à se résoudre à lui faire payer sa trahison de la même façon. Il en est incapable. Elle est une faiblesse, celle qu’il n’avouera jamais puisqu’il se convainc qu'un jour, il la fera tomber de son royaume, de la faire passer de reine à déchet de l’humanité. Oui, lui faire reprendre la place de laquelle il avait consenti à la libérer. Elle n’aurait rien pu être sans lui. Elle ne doit rien être sans lui.

Marie. Windsor. Une histoire d’électricité. De destruction. D’explosion. De cycle perpétuel les emmenant à graviter l’un autour de l’autre avec autant de vivacité que de méthode. Un cycle sur une partie d’échec où chacun ne semble pas prêt à exposer ses intentions, son jeu.

« Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison. » C. de Suède

nom & prénom ; ft célébrité
Description du lien
nom & prénom ; ft célébrité
Description du lien


Jenn • Jenn • 22


Pays:
Le beau SUUUUD français Cool
présence :
7/7 de passage au moins 4/7 pour déclarer ma flamme à chacun de vous
MID c'est quoi pour toi :
La fafa ?  
et le règlement, tu l'as lu?
Oui madaaaaame  
un dernier mot?
QUE JE T AIME QUE JE T AIME QUE JE T AIME ......




Dernière édition par L. Windsor Armstrong le Lun 7 Mar - 17:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 4621
↳ Points : 6573
↳ Date d'inscription : 24/10/2013
↳ Age : 27
↳ Avatar : + nina dobrev.
↳ Age du Personnage : + 26 yo - 743 yo.
↳ Métier : + fauche les hommes de la classe moyenne qui foulent le même sol qu'elle, sans honte.
↳ Opinion Politique : + le gouvernement, comme la Résistance, sont une bande d'écervellés mal baisés, rien de plus, rien de moins.
↳ Niveau de Compétences : + niv. 4 HBIC
↳ Playlist : ELLE KING, ex's & oh's + GIN WIGMORE, kill of the night + MUSE, undiclosed desires + ELLIE GOULDING, don't need nobody + BAND OF SKULLS, i know what i am + FLORENCE, seven devils + HONOR SOCIETY, here comes trouble + THE PRETTY RECKLESS, kill me + LYKKE LI, get some + GHINZU, high voltage queen + THE SATURDAYS, turn myself in + DAVID GRAY, the other side + ARIANA GRANDE, thinking about you.
↳ Citation : + « don't let her smile fool you, don't let her eyes confuse you ... red lips always lie. »
↳ Multicomptes : + unique compte.
↳ Couleur RP : + rosybrown



Feuille de perso
↳ Copyright: (c) poupée morose + tumblr, etc.
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: L. Windsor Armstrong ~ Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.   Sam 5 Mar - 23:58

Re-bienvenue parmi nous
Comment t'as cédé, tu es faible

Courage pour la fiche

_________________
     

narcissa ⊹ she will try to run to the ends of the world; let her go. it will take her years of feeling the earth beneath her feet, dark water lashing her face, blood under her fingernails, to realise that nothing is chasing her and that you have not followed. she will return and kiss you, triumphant, exultant, restless and her lips will feel like a thousand little knives pressing into your skin: the knowledge that she will not stay, she cannot stay, not even for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 812
↳ Points : 336
↳ Date d'inscription : 23/02/2015
↳ Age : 27
↳ Avatar : Zoe Saldana
↳ Age du Personnage : 36 ans en apparence, 261 en réalité
↳ Métier : Fondatrice de la Sakpata, tueuse & prostituée. Toujours au service de Kyran.
↳ Opinion Politique : Peu concernée mais suit les idées de Kyran
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3
↳ Playlist :
☞ IMAGINE DRAGONS - bleeding out ☞ 10CC - i'm not in love ☞ BLUE SWEDE - hooked on a feeling ☞ DAVID BOWIE - moonage daydream ☞ KODALINE - human again ☞ THE LUMINEERS - ho hey ☞ IMAGINE DRAGONS - demons ☞ MILKY CHANCE - stolen dance ☞ THE FIVE STRAIRSTEPS - o-o-h child ☞ KODALINE - honest ☞ TAYLOR SWIFT - bad blood ☞ THRICE - red sky
↳ Citation : « tell me i love you... i'll tell you: go to hell! »
↳ Multicomptes : Eamon Grimes & Giulietta Monicelli



Feuille de perso
↳ Copyright: schizophrenic, okinnel, oona writes
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: L. Windsor Armstrong ~ Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.   Dim 6 Mar - 0:03

Luuuuke
LUKE! Luke! Paraît que t'aime pas qu'on t'appelle comme ça maintenant
Sans surprise ta fiche est parfaite, tu as très bien cerné Win de toute façon alors je savais que ça serait bien.
Y'a pas assez de moi dans cette fiche, mais bon, j'ferais avec

T'AS OSE POSTE AVANT MOI CORDY
Ca s'fait pas

_________________

SOMEBODY TO DIE FOR, SOMEBODY TO CRY FOR, WHEN I'M LONELY
© okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 214
↳ Points : 51
↳ Date d'inscription : 05/03/2016
↳ Age : 23
↳ Avatar : Ian Bohen
↳ Age du Personnage : 37 ans
↳ Métier : Ministre
↳ Opinion Politique : Pro-gouvernement
↳ Niveau de Compétences : 4 - Max en mauvais choix de femmes
↳ Playlist : Amber run / Aquilo / Halsey / william wild - pines / mt. wolf - red /oh wonder - all we do / Ludovico Einaudi - Walk / the cinématic orchestra / INdie Chill mix - quiet nights /
↳ Citation : Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.
↳ Multicomptes : Timothée G. Morel & Callum T. Doyle
↳ Couleur RP : #30A494



Feuille de perso
↳ Copyright: Darkshines
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: L. Windsor Armstrong ~ Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.   Dim 6 Mar - 0:10

Moi faible ? Même pas vrai, il a eu un long débat et d'échanges d'arguments qui ont conduit il est vrai ... à ce TC m'enfin .... on m'a travaillé au corps :P


Il te déteste on va pas causer de toi pendant 100 ans non mais ooh

tu peux pas savoir à quel point ça me fait plaisir ce que tu me dis là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 8385
↳ Points : 337
↳ Date d'inscription : 31/08/2013
↳ Age : 25
↳ Avatar : Jonathan Rhys-Meyers
↳ Age du Personnage : 37 ans d'apparence, 177 ans en réalité
↳ Métier : Mafieux influent, fondateur de la Nemesis
↳ Opinion Politique : Anti-Gouvernement
↳ Niveau de Compétences : 3
↳ Playlist :
THE ROLLING STONES - satisfaction | PUSCIFER - the undertaker | 30 STM - the kill | PAPA ROACH - getting away with murder | DEPECHE MODE - wrong | LINKIN PARK - castle of glass | IMAGINE DRAGONS - shots | THE KILLERS - shot at the night | HURTS - somebody to die for | BLACK LAB - this night

↳ Citation : « Nous sommes tous frères sous la peau, et j'aimerais écorcher l'humanité pour le prouver. »
↳ Multicomptes : Nymeria C. Grimes & Rhys Steinsson
↳ Couleur RP : Navajowhite



Feuille de perso
↳ Copyright: Cyrine & Pathos & Tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: L. Windsor Armstrong ~ Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.   Dim 6 Mar - 0:12

Re-bienvenuuuuuue
Je suis trooooop ravie de voir que tu as cédé pour Luke, depuis le temps qu'il était libre ce petit, à croire qu'il t'attendait en fait J'aime beaucoup ce que tu as déjà écrit, et j'ai hâte de dévorer vos rps de retrouvailles avec Marie Courage, sois brave Nous faudra très certainement un lien là
J'espère que ce personnage va t'inspirer autant que tes deux autres petiots en tout cas Tu peux poursuivre ta fichette, comme Marie est convaincue
Puis Ian colle hyper bien au rôle

_________________
I've got blood on my name
There's a reckoning a'comin. And it burns beyond the grave. With lead inside my belly. Cause my soul has lost its way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://consign-to-oblivion.forumactif.com/t876-kyran-chaos-isn-t

Invité
Invité






MessageSujet: Re: L. Windsor Armstrong ~ Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.   Dim 6 Mar - 0:14

Olalala mais que de personnages cruels en ce moment Oui bon j'aime les perso cruels *sort*

Bienvenue pour la troisième fois du coup Hâte de voir ce que ça va donner en rp Marie et toi hihi

Bonne finition de fichette
Revenir en haut Aller en bas

Masculin
↳ Nombre de messages : 576
↳ Points : 984
↳ Date d'inscription : 25/12/2015
↳ Age : 23
↳ Avatar : Brett Dalton
↳ Age du Personnage : 32
↳ Métier : En prison sous le nom de Nolan Wiggins, son jumeau. (Ministre)
↳ Opinion Politique : Quand on a le pouvoir, l'argent, et les passe-droits, on ne peut pas vraiment reprocher quoique ce soit au gouvernement en place.
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3 ( Niveau 4 en Guérison & Prémonition.) Niveau 84 en Serviettophilie
↳ Playlist : WOODKID - Iron ◐ METALLICA - One ◐ JOE HISAISHI - Princess Mononoke ◐ COLDPLAY - Fix you ◐ DAFT PUNK - Harder, Better, Faster, Stronger ◐ PINK FLOYD - Wish you were here ◐ BRITNEY SPEARS - Toxic
↳ Citation : "When life gives you lemons, don't make lemonade - make life take the lemons back! Get mad! I don't want your damn lemons, what am I supposed to do with these? Demand to see life's manager. [..]" C. J
↳ Multicomptes : Adrian N. Hoffman & Garret Ferguson
↳ Couleur RP : (#336666) #6699CC



Feuille de perso
↳ Copyright: © Poupée Morose ; Simon & Garfunkel ; ASTRA
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: L. Windsor Armstrong ~ Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.   Dim 6 Mar - 0:27

Boheeeeeen
Je te pardonne de m'avoir fait chercher toute l'île d'Angleterre parce que t'as choisi Bohen
Bref, re-re-bienvenue ! J'espère que tu vas t'éclater avec ce petit Luke
On va avoir des liens cools à se trouver... collègue

Bonne rédaction, hâte de voir ce nouveau bébé en jeu

_________________

SOUND OF SILENCE
Hello darkness, my old friend. I've come to talk with you again because a vision softly creeping left its seeds while I was sleeping and the vision that was planted in my brain still remains within the sound of silence. In restless dreams I walked alone narrow streets of cobblestone 'neath the halo of a street lamp I turned my collar to the cold and damp when my eyes were stabbed by the flash of a neon light that split the night and touched the sound of silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://consign-to-oblivion.forumactif.com/t3207-liam-bad-reflect

Féminin
↳ Nombre de messages : 214
↳ Points : 51
↳ Date d'inscription : 05/03/2016
↳ Age : 23
↳ Avatar : Ian Bohen
↳ Age du Personnage : 37 ans
↳ Métier : Ministre
↳ Opinion Politique : Pro-gouvernement
↳ Niveau de Compétences : 4 - Max en mauvais choix de femmes
↳ Playlist : Amber run / Aquilo / Halsey / william wild - pines / mt. wolf - red /oh wonder - all we do / Ludovico Einaudi - Walk / the cinématic orchestra / INdie Chill mix - quiet nights /
↳ Citation : Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.
↳ Multicomptes : Timothée G. Morel & Callum T. Doyle
↳ Couleur RP : #30A494



Feuille de perso
↳ Copyright: Darkshines
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: L. Windsor Armstrong ~ Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.   Dim 6 Mar - 1:34


Moooh vous faites palpiter mon petit coeur Vous êtes trop choupinous et vous me mettez le stress, faut assurer les rps maintenant

AAh je sens qu'il va autant être aimé que Callum ce petit c'fou

J'ai posté la deuxième partie

_________________
you are my abyss but you're also my ink 
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 8385
↳ Points : 337
↳ Date d'inscription : 31/08/2013
↳ Age : 25
↳ Avatar : Jonathan Rhys-Meyers
↳ Age du Personnage : 37 ans d'apparence, 177 ans en réalité
↳ Métier : Mafieux influent, fondateur de la Nemesis
↳ Opinion Politique : Anti-Gouvernement
↳ Niveau de Compétences : 3
↳ Playlist :
THE ROLLING STONES - satisfaction | PUSCIFER - the undertaker | 30 STM - the kill | PAPA ROACH - getting away with murder | DEPECHE MODE - wrong | LINKIN PARK - castle of glass | IMAGINE DRAGONS - shots | THE KILLERS - shot at the night | HURTS - somebody to die for | BLACK LAB - this night

↳ Citation : « Nous sommes tous frères sous la peau, et j'aimerais écorcher l'humanité pour le prouver. »
↳ Multicomptes : Nymeria C. Grimes & Rhys Steinsson
↳ Couleur RP : Navajowhite



Feuille de perso
↳ Copyright: Cyrine & Pathos & Tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: L. Windsor Armstrong ~ Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.   Dim 6 Mar - 1:46

Omg mais la description de votre lien quoi C'est juste sublime, je suis amoureuse Manque plus que l'avis de Marie du coup Et il te faut remplir entièrement ton profil (il manque la citation) et ta feuille de personnage s'il te plait

_________________
I've got blood on my name
There's a reckoning a'comin. And it burns beyond the grave. With lead inside my belly. Cause my soul has lost its way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://consign-to-oblivion.forumactif.com/t876-kyran-chaos-isn-t

Féminin
↳ Nombre de messages : 214
↳ Points : 51
↳ Date d'inscription : 05/03/2016
↳ Age : 23
↳ Avatar : Ian Bohen
↳ Age du Personnage : 37 ans
↳ Métier : Ministre
↳ Opinion Politique : Pro-gouvernement
↳ Niveau de Compétences : 4 - Max en mauvais choix de femmes
↳ Playlist : Amber run / Aquilo / Halsey / william wild - pines / mt. wolf - red /oh wonder - all we do / Ludovico Einaudi - Walk / the cinématic orchestra / INdie Chill mix - quiet nights /
↳ Citation : Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.
↳ Multicomptes : Timothée G. Morel & Callum T. Doyle
↳ Couleur RP : #30A494



Feuille de perso
↳ Copyright: Darkshines
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: L. Windsor Armstrong ~ Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.   Dim 6 Mar - 2:08


mooh yé tème !

Pas de stress pas de stress pour la suite Voyons voir ce qu'en dit Marie et après on se dégotera un petit lien toutes les deux

Pour le reste, c'est fait

_________________
you are my abyss but you're also my ink 
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 5155
↳ Points : 113
↳ Date d'inscription : 03/09/2013
↳ Age : 26
↳ Avatar : Ben Whishaw
↳ Age du Personnage : 31 ans
↳ Métier : Médecin Légiste & Hacker
↳ Opinion Politique : Contre le Gouvernement
↳ Niveau de Compétences : 1
↳ Playlist :
SAEZ - A bout de souffle ♭ MCR - Famous last words ♭ ADELE - Skyfall ♭ THE KILLERS - Human ♭ ALEX HEPBURN - Reckless ♭ STONE SOUR - Tired ♭ SLIPKNOT - Dead Memories, Before I Forget, Snuff ♭ IMAGINE DRAGONS - Monster ♭

↳ Citation : « Je suis un trucage humain qui aspire à devenir un homme sans trucages. »
↳ Multicomptes : Stain E. Greyjoy & Regan Faulkner
↳ Couleur RP : #b68656



Feuille de perso
↳ Copyright: Cryingshame
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: L. Windsor Armstrong ~ Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.   Dim 6 Mar - 10:00

Re-welcome tout plein
Han ça fait super plaisir de voir le petiot tenté, tu as fait un bon choix de nouvelle bouille Je suis trop fan de ton interprétation du perso, c'est trop parfait j'adore Je te souhaite de bien t'éclater avec cette nouvelle tête Mais bon avec Ririe dans le coin, tu ne devrais pas t'ennuyer

_________________

Do I have to run and hide ?

I get the feeling just because. Everything I touch isn't dark enough. If this problem lies in me. I'm only a man with a chamber who's got me. I'm taking a stand to escape what's inside me. I'm turning to a monster. And it keeps getting stronger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://consign-to-oblivion.forumactif.com/t885-aleksi-hold-your-

Féminin
↳ Nombre de messages : 969
↳ Points : 600
↳ Date d'inscription : 26/10/2015
↳ Age : 20
↳ Avatar : Halsey.
↳ Age du Personnage : vingt-quatre ans.
↳ Métier : trafiquante et créatrice de nouvelles drogues et médiacements pour la Niflheim.
↳ Opinion Politique : sans opinion.
↳ Niveau de Compétences : niveau un.
↳ Playlist : PANIC! AT THE DISCO - emperor's new clothes⎜SMALLPOOLS - street fights⎜HALSEY - drive⎜THE SCORE - where do you run?⎜THE 1975 - love me⎜TWENTY ONE PILOTS - ride⎜DOROTHY - wicked ones⎜THE KOOKS - bad habit⎜PVRIS - you and I⎜BMTH - follow you
↳ Citation : « I'm falling, so I'm taking my time on my ride »
↳ Multicomptes : Vittoria K. Bathory & Nataliya Clarke
↳ Couleur RP : #E04848



Feuille de perso
↳ Copyright: Darkshines. & endlesslove
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: L. Windsor Armstrong ~ Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.   Dim 6 Mar - 10:22

Ah bah je m'y attendais pas à celle là T'as cédé rapidement dis-donc
Re-Bienvenue avec ce personnage qui déchire tout Et puis Ian Amuse toi bien avec Win mais avec Marie je ne doute pas que ce sera le cas

_________________
    All we do is drive ◇ My hands wrapped around the stick shift swerving on the 405, I can never keep my eyes, Off this. My neck, the feeling of your soft lips. Illuminated in the light, bouncing off the exit signs I missed. It's so simple but we can't stay. Overanalyze again, would it really kill you if we kissed?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://consign-to-oblivion.forumactif.com/t3058-mack-we-have-all

Féminin
↳ Nombre de messages : 812
↳ Points : 336
↳ Date d'inscription : 23/02/2015
↳ Age : 27
↳ Avatar : Zoe Saldana
↳ Age du Personnage : 36 ans en apparence, 261 en réalité
↳ Métier : Fondatrice de la Sakpata, tueuse & prostituée. Toujours au service de Kyran.
↳ Opinion Politique : Peu concernée mais suit les idées de Kyran
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3
↳ Playlist :
☞ IMAGINE DRAGONS - bleeding out ☞ 10CC - i'm not in love ☞ BLUE SWEDE - hooked on a feeling ☞ DAVID BOWIE - moonage daydream ☞ KODALINE - human again ☞ THE LUMINEERS - ho hey ☞ IMAGINE DRAGONS - demons ☞ MILKY CHANCE - stolen dance ☞ THE FIVE STRAIRSTEPS - o-o-h child ☞ KODALINE - honest ☞ TAYLOR SWIFT - bad blood ☞ THRICE - red sky
↳ Citation : « tell me i love you... i'll tell you: go to hell! »
↳ Multicomptes : Eamon Grimes & Giulietta Monicelli



Feuille de perso
↳ Copyright: schizophrenic, okinnel, oona writes
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: L. Windsor Armstrong ~ Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.   Dim 6 Mar - 11:09

J'ai mourru...
Veillez laisser un message après le bip sonore...
BIIIIP


Trop de perfection dans cette description. C'est exactement ça. Bon je suis toujours pas d'accord avec l'appellation de poison hein Pis même que tu l'as cité toi même, l'infidélité est impardonnable
Bref pardon je m'égare Tu es un Win parfait, j'ai hâte de jouer

_________________

SOMEBODY TO DIE FOR, SOMEBODY TO CRY FOR, WHEN I'M LONELY
© okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 15035
↳ Points : 1224
↳ Date d'inscription : 27/08/2012
↳ Age : 25
↳ Avatar : Eva Green
↳ Age du Personnage : 31 ans, âme de 779 ans
↳ Métier : Chirurgienne
↳ Opinion Politique : Pro-Gouvernement
↳ Niveau de Compétences : 2
↳ Playlist :
MUSE - dead inside | THRIVING IVORY - flowers for a ghost | PLACEBO - battle for the sun | HURTS - stay | THE KILLERS - human | BON JOVI - we weren't born to follow | EPICA - the phantom agony | ADELE - turning tables | SWITCHFOOT - thrive | TIRED PONY - get on the road | THE CIVIL WARS - poison & wine

↳ Citation : « L'enfer c'est moi. Ce sang qui inonde mes veines, cette chair qui harnache mon squelette, cette cervelle qui s'embrouille. Ces pulsions, désirs impérieux, douloureux, qui commandent mes actes. »
↳ Multicomptes : Kyran R. Hogan & Rhys Steinsson
↳ Couleur RP : mediumseagreen



Feuille de perso
↳ Copyright: Lux Aeterna & Tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: L. Windsor Armstrong ~ Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.   Dim 6 Mar - 11:13

L. Windsor Armstrong a écrit:
Windsor n'est pas un homme qui fait les choses à moitié, quand il choisit sa moitié, il prend la seule capable de le tuer... pour rien.

Pour rien Tu m'as tuée Brefouille je valide cette perfection qu'est ta fiche Bon jeu, bon rp, bon flood
Puis tu connais déjà bien la maison sinon

_________________

Between Iron And Silver
Twisting and turning, unable to sleep. Will the voices ever stop? My thoughts speak louder the more I resist. And they're driving me insane. Do they ever go? Inside. I'm a danger to myself. I'm a prisoner of my own hell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://consign-to-oblivion.forumactif.com/t2274-nymeria-dead-ins

Féminin
↳ Nombre de messages : 812
↳ Points : 336
↳ Date d'inscription : 23/02/2015
↳ Age : 27
↳ Avatar : Zoe Saldana
↳ Age du Personnage : 36 ans en apparence, 261 en réalité
↳ Métier : Fondatrice de la Sakpata, tueuse & prostituée. Toujours au service de Kyran.
↳ Opinion Politique : Peu concernée mais suit les idées de Kyran
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3
↳ Playlist :
☞ IMAGINE DRAGONS - bleeding out ☞ 10CC - i'm not in love ☞ BLUE SWEDE - hooked on a feeling ☞ DAVID BOWIE - moonage daydream ☞ KODALINE - human again ☞ THE LUMINEERS - ho hey ☞ IMAGINE DRAGONS - demons ☞ MILKY CHANCE - stolen dance ☞ THE FIVE STRAIRSTEPS - o-o-h child ☞ KODALINE - honest ☞ TAYLOR SWIFT - bad blood ☞ THRICE - red sky
↳ Citation : « tell me i love you... i'll tell you: go to hell! »
↳ Multicomptes : Eamon Grimes & Giulietta Monicelli



Feuille de perso
↳ Copyright: schizophrenic, okinnel, oona writes
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: L. Windsor Armstrong ~ Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.   Dim 6 Mar - 11:16

J'allais justement éditer pour relever la même chose
J'ai beaucoup ri aussi

_________________

SOMEBODY TO DIE FOR, SOMEBODY TO CRY FOR, WHEN I'M LONELY
© okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L. Windsor Armstrong ~ Jouer aux échecs en faisant avancer et reculer une pièce, n'est qu'un jeu pour contrôler les sentiments des êtres humains.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Question! Jeux de Société
» Comment jouer un son des que je presse un bouton
» Jouer à des jeux Game Maker directement sur le net
» HAPPINESS ◮ Ne jamais jouer à saute-mouton avec une licorne.
» Jouer avec la base de registre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Second Chapter :: Life For Rent :: Welcome Home-