AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 He has a confession to make to her...Emilia & Andrew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: He has a confession to make to her...Emilia & Andrew   Ven 8 Avr - 21:56

I do it on a whim, its right without reason whatever comes to mind I'll pull it from thin air.


I've learned to improvise to fill my time
I don't want to live this life,
no I don't want to live this life without reason.


Andrew est un homme simple, pas le genre à se prendre la tête ni à faire d'excès quelconque. Certains diront qu'il est assez lisse, pas d'écarts, rien de surprenant ou de très fou mais c'est un bon gars, honnête et prévenant. Il était prévu que sa vie soit un long fleuve tranquille. Il avait trouvé un travail de banquier, il gagnait bien sa vie, il s'était marié et avait pour projet d'avoir des enfants. Mais, il y a un peu plus d'un an de cela, sa vie bascula. Le jour de son mariage, un horrible meurtre fut commis sur la personne de la jumelle de son épouse. Plus rien ne fut pareil à partir de ce jour. Sa relation avec sa femme s'était dégradée de jour en jour jusqu'à ce que le demi-frère de celle-ci ne demande à le voir et ne lui apprenne l'abominable vérité. Séraphina avait tué Perséphone, prenant sa place et faisant accuser leur père du meurtre de sa jumelle. Comment avait-il pu ne rien voir ?

Lors de cette découverte, dans les premiers temps, il avait continué sa vie comme si de rien n'était. Sans doute ne réalisait-il pas vraiment ce qu'il s'était passé ou refusait-il tout simplement la vérité. Mais quand, quelques semaines plus tard, il eut le contre-coup, les choses changèrent.Il passait de la colère à l'incompréhension, du rire nerveux devant cette situation qu'il n'avait ni contrôlée ni remarquée à la déprime de réaliser que celle qu'il aimait était morte et que durant ces longs mois, il avait vécu avec quelqu'un qu'il n'aimait pas...Pour clôturer le tout, cette garce l'avait attaqué et il était en train de changer. C'était loin de l'enchanter. Sa vie était déjà foutue mais si en plus il perdait son humanité, que lui resterait-il ? Complètement perdu et brisé, il avait fait quelques petites choses dont il n'était pas fier et qui ne lui ressemblaient vraiment pas. S'il s'était à présent repris, tâchant de lutter contre le mal qui s'emparait de lui peu à peu, il avait succombé à quelques tentations et interdits...

Un soir, il s'était rendu dans un bar et avait bu plus que de raison lui qui n'avalait jamais une goutte d'alcool à part à un repas spécial avait fini bien éméché au bout de quelques verres. C'est par hasard, ce soir là, qu'il était tombé sur elle. Il l'avait vue un peu plus loin, il l'avait trouvée belle, jeune, fraîche...Tout le contraire de ce que représentait ce monde à présent. Il l'avait abordée et l'alcool aidant, il était beaucoup moins coincé qu'à l'accoutumée. S'il n'était pas ivre à en être malade, il l'était bien suffisamment pour se mettre à draguer une parfaite inconnue, chose qu'il n'aurait jamais faite en étant sobre. Ils avaient fini dans le même lit et le lendemain, il s'était réveillé avec un mal de tête et le souvenir de ce qu'il avait fait. Il était honteux. Ce n'était vraiment pas son genre de faire ça. Il avait pris une douche, s'était habillé et quand il sortit de la salle de bain il la vit plantée devant lui. Les débuts de la conversation furent laborieux mais il ressentait ce besoin de se justifier. C'est ainsi que commença ce qu'il considérait comme une réelle amitié. Il lui avait parlé de sa femme, dont il était séparé mais n'avait pas détaillé cette sombre histoire, pourtant, il se sentait en confiance avec elle et de temps en temps, ils se voyaient. Ils s'étaient donné rendez-vous au Jackson Square pour une balade, il avait besoin de changer d'air et elle était celle à qui il se raccrochait quand il se sentait prêt à péter les plombs. Il alla s'asseoir sur un banc et attendit qu'Emilia vienne le rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: He has a confession to make to her...Emilia & Andrew   Lun 25 Avr - 18:25


Emilia avait rendez-vous avec Andrew aujourd’hui. Ce n’était pas la première fois qu’ils se voyaient loin de là. On aurait même pu dire qu’ils avaient un certain passif, l’homme ayant ét son premier. Toutefois, ça avait été plutôt quelque chose qu’ils avaient voulu mettre de côté. La situation qui s’en était suivie n’ayant été qu’inconfort et gêne. Cependant,  à toute chose malheur peut être bon car une solide amitié s’était  tissée entre les deux à mesure de leurs rencontres. L’homme était certes relativement brisé mais il faisait des efforts pour remonter la pente d’une manière ou d’une autre. Du moins Emilia en était-elle convaincue.  Ce matin-là le soleil était agréable bien que le fond de l’air fut un peu frais. La jeune femme réalise qu’elle ne connaissait pas précisément l’ampleur de tout ce qui était arrivé à son ami mais qu’un jour ce dernier finirait par se confier. Patiente de nature, elle savait très bien se faire l’oreille qu’on attendait d’elle et simplement  se trouver au bon moment au bon endroit. Souvent, il n’y avait pas de conseils à donner, juste une main chaleureuse à poser sur une épaule. Juste un peu de chaleur dans ce monde de brutes comme on disait communément. Pressant un peu le pas, car elle était légèrement en retard, elle finit par apercevoir le square en question s’arrêtant devant le banc où se trouvait son ami. Son sourire irradiait la bonne humeur.  Son inexpression coutumière la faisait passer comme difficile d’accès auprès des inconnus mais c’était en réalité une femme pleine de chaleur. Pas un cœur de glace comme un garçon éconduit l’avait appelée une fois. Emilia n’était pas froide, mais elle n’était pas douce non plus. En général, on avait tendance à la classer dans ces deux extrêmes, c’était frustrant.

« J’ai failli arriver en retard. » Dit-elle d’un air badin. « J’espère que tu n’en prendras pas ombrage. » Lestement, elle s’installa à ses côtés. « Bonjour, du coup, comment vas-tu ? » Cette question aurait semblé bateau dans la bouche de n’importe qui car c’était la plupart du temps une formule de politesse. Dans la bouche de la jeune femme cela avait les aspects de la sincérité. La brune s’inquiétait pour les autres, bien plus que pour elle-même, aussi était-ce légitime pour elle que de veiller à ce que ceux qu’elle aimait soit heureux. Elle se demanda un instant si elle aimait Oscar d’une manière ou d’une autre. C’était difficile de répondre à cette question. Elle se contenta simplement de la repousser un peu plus loin car là n’était pas le moment de commencer à réfléchir sur sa propre vie. La chouette savait reconnaître un besoin de souffler de la part de son ami. Il lui parlait et ça lui faisait du bien. Cela faisait également du bien à l’auditrice car elle se sentait de nouveau utile comme si elle épongeait la souffrance nauséabonde qui suintait d’une plaie imaginaire.

« Tu avais l’air de mauvaise humeur au téléphone quand tu m’as invitée. Me voilà pour t’écouter. » Sa voix était posée, étonnamment calme pour une personne de cet âge. La demoiselle n’avait pas une nature très folichonne non plus. Son principal intérêt dans la vie résidait dans la lecture, et la découverte. Il fallait dans les deux cas savoir se montrer calme et observer. Ses multiples missions réalisées pour Oscar avaient sans doute également renforcées sa discrétion naturelle. Elle ne pourrait jamais parler de ce qu’elle faisait pour lui car une part d’elle n’assumait pas que ça puisse avoir un impact probablement très négatif sur des sorciers. Parfois, elle repassait devant chez eux et ils avaient comme disparus. La femme essayait de se convaincre que ça n’avait aucun rapport mais c’était compliqué de ne pas faire le rapprochement à moins d’être parfaitement idiot. Ses bras s’étendirent pour se poser sur le banc de chaque côté d’elle. Elle s’étira un instant attendant sagement de voir de quoi il retournait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

He has a confession to make to her...Emilia & Andrew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Please turn aside and make way for Biwi \o/
» Make your horse [Graphisme]
» [Partenariat] Make your horse - Forum de graphisme
» He said "I am the devil, boy, come with me And we'll make many storms" + the-last-shewolf
» Make some noise [University city COREE Avis prévenus réservation)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-