AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 (M) LENNY KRAVITZ - Better to fight for something than live for nothing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Masculin
↳ Nombre de messages : 896
↳ Points : 167
↳ Date d'inscription : 15/03/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Ezra Miller
↳ Age du Personnage : 215 ans & 23 ans.
↳ Métier : Danseur au Masquerade, professeur particulier et escort boy occasionnel.
↳ Opinion Politique : Pour la rébellion, n'en déplaise à son esprit chaotique.
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3
↳ Playlist : Noir Désir - Le vent nous portera | Queen - Bohemian Rhapsody | Les Ogres de Barback - Le monde est dans ma poche | Lana del Rey - Summertime Sadness | Capital Cities - Safe and Sound | The Animals - The House of the Rising Sun
↳ Citation : "Ses secrets partout qu'il expose. Ce sont des oiseaux déguisés."
↳ Multicomptes : Mikkel G. Ievseï
↳ Couleur RP : darkseagreen



Feuille de perso
↳ Copyright: Nekomata
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: (M) LENNY KRAVITZ - Better to fight for something than live for nothing   Lun 9 Mai - 23:43



« Love, creativity, and opportunity is in the air. Take it in and do your thing.»


pris ; • libre ; réservé

Josemar Emmanuel Breda

© crédits
236 ans & 47 ans ━ Skinchanger
ft Lenny Kravitz ━ négociable


↳ Lieu de naissance :
Saint Domingue (actuelle Haïti) en 1775
↳ Forme animale :
Anaconda
↳ Métier:
Ce qu'il trouve, participe aux combats illégaux du bones
↳ Particularité :
Pratiquant du vaudou
↳ Avis sur le Gouvernement :
Toutes ces histoires politiques ne l'atteignent pas, il ne se sent pas concerné
© Yumita

Digne ☦  Entêté ☦ Rassurant ☦ Révolté ☦ Naturel ☦ Pessimiste ☦ Observateur ☦ Irraisonnable ☦ Charitable ☦ Intrépide ☦



la vie c'est comme une boite de chocolat



Résumé

  • Ancien esclave à St Domingue
  • Participe à la révolte en 1791
  • Participe à des massacres, tue le père de Tristan et mutile son grand-oncle (œil crevé)
  • Se fait capturer par des trafiquants d'esclaves, associés du grand oncle qui souhaitait se venger
  • Éduque le jeune Tristan, s'attache à lui comme un père
  • Tristan apprend la vérité, le transforme en skinchanger
  • Reste sous sa forme d'Anaconda pendant que Tristan est à Darkness Fall
  • Revient pour bosser sous les ordres de Tristan en 2012
  • Est libéré de son joug en 2015
  • 2016 Participe a des combats clandestins contre zombies et humains au Bones  (parfois, contre Tristan)
  • Vit non loin du bayou.


Orphelin à Saint Domingue (actuelle Haïti), il occupait des fonctions de cocher. A force de travail, il se retrouva à la tête d'une habitation produisant du café, ce qui était une ascension sociale fameuse pour un métis. Cependant les gens de couleur libres (les mulâtres libres et les noirs affranchis) se virent progressivement refuser l'égalité avec les Blancs : ils ne pouvaient hériter de titres de noblesse, certains emplois leur étaient interdits, ils devaient déférence aux Blancs, etc. Alors Breda profita de son charisme et de la confiance qu'il inspirait à de nombreuses personnes pour organiser une rébellion.

Le 14 août 1791, à Bois-Caïman, dans la plaine du Nord, de nombreux esclaves décidèrent donc la révolte, sous l'autorité de Breda, assisté de ses plus proches amis, entre autres Dutty le Houngan, c'est à dire un prêtre de la religion vaudou. Ce premier acte de la révolution des esclaves prit la forme d'une cérémonie vaudoue, où un pacte de sang fut signé. En quelques jours, toutes les plantations du Nord furent en flammes, et un millier de Blancs massacrés. Dans cette ambiance de violences et de trahisons, Breda demeurait juste et loyal. Il s'opposa à d'anciens amis de couleurs qui n'hésitaient pas à massacrer les blancs au hasard mais aussi certains noirs qui s'opposaient à leur montée au pouvoir.

Suite à la révolution, l'esclavage fut aboli. Le commerce des esclaves était désormais interdit mais certains flibustiers poursuivaient malgré tout cette traite d'êtres humains en contrebande. Breda fut contraint de tuer l'un de ces flibustiers qu'il traquait depuis des années, Hugo Dagnelie, le coriace. Suite à cette mise à mort, l'oncle de Dagnelie (Leon) prit part au combat qui se poursuivit dans la frégate, jusqu'au sommet du grand mat. Le sabre de Breda lui perça l’œil et le fit chuter sur le pont, le laissant pour mort. L'équipage entier des flibustiers avaient été ramenés sur l'île afin d'y être pendus, même les femmes et enfants qui en faisaient partie. Leon Dagnelie, le vieux borgne, eu le temps de sauver son petit neveu (Tristan) et de le confier à un orphelinat.

En 1819 Breda fut trahi par l'un de ses anciens fidèle, assoiffé de pouvoir. Ce dernier le kidnappa et le vendit à Leon Dagnelie, le mage borgne, qui fomentait sa vengeance. Enfermé à fond de cale à bord de la frégate « la sœur chérie », Breda fit la connaissance de Tristan (appelé Kayiman à l'époque). Loin de partager les envies de vengeances de son grand oncle, le jeune homme proposa une alliance à Breda et lui offrit la liberté en échange de sa collaboration. En effet, même s'il n'était pas sorcier lui même, Breda possédait des contacts dans le milieu glauque des adeptes du vaudou et de la magie noire. Il aida ainsi Kayiman (Tristan) à ensorceler son grand oncle, le mage blanc qui fut contraint de passer du coté sombre de la sorcellerie.

Cependant, quelques mois plus tard, Breda fut lui même trahi par son associé, le jeune sorcier. Ce dernier se servit de lui pour exécuter son charme le plus puissant et le transformer en skinchanger. Breda prit alors la forme d'un Anaconda. Lorsque Kayiman (Tristan) mourut en 1820, Breda avait alors 43 ans. Il resta sous cette forme des siècles durant et ainsi, l'esprit de cette bête finit par prendre le pas sur le mortel d’autrefois. Jusqu’à ce que la libération des sorciers emprisonnés dans le monde parallèle lui permette de redevenir un métamorphe à part entière. Sa mémoire d’antan refit surface de plus belle, faisant rejaillir particulièrement intensément et violemment ses émotions d’autrefois : celles-ci s’en retrouvèrent décuplées.

En 2012, il fut rappelé par Kayiman (Tristan) qui travaillait à l'époque pour le gouvernement. Il l'obligea à œuvrer à ses cotés, faisant appel pour cela à la magie noire qui lui permettait d'offrir des piqûres de douleurs et d'asservir totalement le skinchanger. Breda était alors contraint de le suivre et de s'adapter à ses envies. Il le fit également lorsque le sorcier décida de se détacher des idéaux du gouvernements pour rejoindre la cause des rebelles. Breda agissait comme le garde du corps parfait, silencieux et obéissant, son allure mature jouant comme atout pour les besoins du jeune sorcier.

En 2015 Tristan devint Hellraiser et perdit ses pouvoirs de sorcier. Il congédia Breda qui se retrouva libre, bien que toujours soumis à sa malédiction. Désorienté, il erra un moment, ne sachant que faire de ce soudain libre arbitre. Il s'installa dans le bayou, comme un ermite, jusqu'à trouver une communauté qui l'adopta et auprès de qui il pouvait offrir ses larges connaissances en matière de vaudou. Pour se défouler, Breda commença à fréquenter les lieux illicites, les bars clandestins, les tripots, les bordels. Il eut ainsi connaissance des combats du bones et il décida d'y participer sous sa forme de serpent géant, combattant les zombies, autres métamorphes ou même humains. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il se retrouva face à face avec un combattant masqué dont le style de combat lui était très familier… Il s'agissait de Tristan, celui qu'il avait lui même entraîné celui qu'il avait considéré comme un fils, celui qui l'avait enchaîné à cette sombre malédiction.

Aujourd'hui, ils attendent ces combats entre eux comme une drogue, sans pour autant s'être jamais révélés l'un à l'autre (l'un caché sous sa forme animale, l'autre masqué) aucun n'est dupe.




les copains d'abord

 
↳ Bellamy Tristan ;
ft Ezra Miller
Breda fut le meurtrier du père de Tristan.
Esclave, il prit soin de Tristan de ses 12 ans à sa majorité, il lui apprit à se battre, à manier le sabre, il s'attacha à lui comme un père pour son fils.
Lorsque Tristan apprit la vérité sur la mort de son vrai père, il réagit avec une étrange indifférence et loin de se venger, il aida Breda à fuir. En échange, celui-ci devrait le présenter à des mages noirs, adeptes du vaudou car Tristan s’intéressait de près à cette sombre magie.
Breda était troublé par le manque d'émotion de Tristan, il s'inquiétait parfois pour lui, en raison de son caractère trop renfermé, de ses difficultés sociales et bien sûr, il se culpabilisait d'être la cause du traumatisme de ce garçon, suite à la mort violente de ses parents.
Lorsque Tristan le trahit et le transforma en skinchanger, Breda fut presque soulagé de le voir enfin réagir. Il imaginait que Tristan souhaitait se venger, qu'il extériorisait enfin sa douleur et quelque part, Breda pensait mériter cette sentence expiatoire.
Après Darkness Fall, Breda est revenu vers Tristan contraint et forcé mais il ne parvenait plus à réfléchir par lui même. Il lui était égal de mourir pour Tristan, de se sacrifier pour lui, le protéger envers et contre tout. Ses émotions étaient si exacerbées qu'il avait du mal à les gérer.
Lorsque Tristan est devenu HellRaiser, Breda s'est retrouvé libre et ne savait que faire. Aujourd'hui, il est revenu à lui et parvient à penser par lui même. Il ignore s'il en veut à Tristan de lui avoir volé sa vie, de lui avoir infligé cette terrible malédiction. Il prend plaisir à se battre avec lui, à l'étouffer, à le faire souffrir comme lui a souffert. Chaque coup qu'il reçoit de la part de Tristan fait partie de leur nouvelle forme de communication, brutale, violente, sado-masochiste.
↳ nom & prénom ;
ft célébrité
 Description du lien

 

_________________
Sur des escaliers de brume

On ne m'a donné ni arme ni larmes à mes yeux, Que ce cheval d'acier noir et ce corps sans visage. J'ai l'âme de l'enfant et la mémoire du vieux. L'éternité c'est long quand on marche sans cœur.


Dernière édition par Tristan K. Bellamy le Dim 26 Juin - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://consign-to-oblivion.forumactif.com/t3412-tristan-k-bellam

Masculin
↳ Nombre de messages : 896
↳ Points : 167
↳ Date d'inscription : 15/03/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Ezra Miller
↳ Age du Personnage : 215 ans & 23 ans.
↳ Métier : Danseur au Masquerade, professeur particulier et escort boy occasionnel.
↳ Opinion Politique : Pour la rébellion, n'en déplaise à son esprit chaotique.
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3
↳ Playlist : Noir Désir - Le vent nous portera | Queen - Bohemian Rhapsody | Les Ogres de Barback - Le monde est dans ma poche | Lana del Rey - Summertime Sadness | Capital Cities - Safe and Sound | The Animals - The House of the Rising Sun
↳ Citation : "Ses secrets partout qu'il expose. Ce sont des oiseaux déguisés."
↳ Multicomptes : Mikkel G. Ievseï
↳ Couleur RP : darkseagreen



Feuille de perso
↳ Copyright: Nekomata
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: (M) LENNY KRAVITZ - Better to fight for something than live for nothing   Lun 9 Mai - 23:47


les souhaits et exigences



Coucou, merci de t’intéresser à mon scénario ♥

A peu près tout est négociable donc si jamais quoique ce soit te déplaît, on peut parfaitement en discuter ensemble !

Concernant le groupe, puisque c'est la base du lien, tu ne pourras bien-sûr pas le changer mais par contre, si jamais l'Anaconda ne t'inspire pas, tu peux me proposer un autre animal (pour peu qu'il soit combatif et assez dangereux pour justifier des combats au Bones!)  santa

Pour le rythme, je ne suis pas difficile, tant que tu respectes celui demandé par le règlement du fo, ça me va ! Et pareil pour la longueur des posts !

En ce qui concerne l’orthographe par contre, je suis assez exigeant là dessus, même si évidemment il nous arrive à tous de faire des fautes mais les textes soignés sont bien plus agréables à lire ! Je préfère donc quelqu'un qui prenne le temps d’écrire à son aise ! Et puis bien-sûr, j'aimerais qu'on le soigne ce perso, qu'on prenne plaisir à le développer bien comme il faut ! De mon coté, je m'attache beaucoup à mes perso et je les joue longtemps donc j'aimerais aussi des partenaires qui s'investissent sur la durée 

Merciii  


© auteur(s)


_________________
Sur des escaliers de brume

On ne m'a donné ni arme ni larmes à mes yeux, Que ce cheval d'acier noir et ce corps sans visage. J'ai l'âme de l'enfant et la mémoire du vieux. L'éternité c'est long quand on marche sans cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://consign-to-oblivion.forumactif.com/t3412-tristan-k-bellam
 

(M) LENNY KRAVITZ - Better to fight for something than live for nothing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M) LENNY KRAVITZ - Better to fight for something than live for nothing
» Mini Fight
» [Phantasmagoria] Un tableau d'acceuil pour Halo Fight =)
» mario's castle fight: le jeu pour fins stratèges
» Je suis le sentiment de rejet exacerbé de Jack.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Second Chapter :: The Reaping :: Scénarios-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet