AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Disappear with the night | ft. Blue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: Disappear with the night | ft. Blue   Lun 6 Juin - 16:45

Le rêve, cette suite d'images, de représentations qui traversent l'esprit apparaissant durant la phase de sommeil, était devenu le seul échappatoire possible à ce monde dans la détresse la plus totale. Pendant quelques heures semblant durer uniquement quelques secondes, Ayleen pouvait souffler, s’évader dans une autre dimension, remplie d’illusions et de rêves oubliés, irréalisables. Petite, il y avait une multitudes de choses qu’elle voulait accomplir ; être médecin, se battre pour la protection des espèces animales en danger, fonder une famille et mourir pendant son sommeil, satisfaite de son unique vie.. Mais le meurtre qu’elle avait commis avait été l’élément déclencheur qui l’avait amenée à une vie de débauches, d’assassinats… Et malgré les rêves, rien ne pouvait la sauver de ce monde désenchanté.
Ayleen ouvre difficilement les paupières quittant à contre coeur les bras de Morphée et attrape machinalement son téléphone. Éblouie par l’intensité de l’éclairage que lui envoie son écran, la skin’ pousse un juron et plisse alors les yeux, tentant de déchiffrer l’heure actuelle. 23h20… Elle lâche le téléphone et se lève alors en direction de la salle d’eau pour se rincer le visage à l’eau froide. La journée avait été difficile ; elle avait travaillé au old’ avant de partir pour une nouvelle tête à exploser au profit de la mafia et la tâche avait été assez rude, éprouvante. Une sieste s’était alors imposée pour que la jeune femme puisse profiter de la nuit comme bon lui semblait. Elle détestait sortir le jour, préférant le côté mystérieux et sombre de la nuit, où les bars peu réputés étaient pleins, où les plaisirs charnels étaient à leur apogée et où les rencontres étaient les plus agréables. Elle avait donc prévu de se rendre dans un bar, de consommer une multitude de breuvages, avant de laisser le destin décider pour elle de la fin de soirée.
Visage humidifié, elle se dirige vers la pièce principale et attrape au passage la première chose comestible avant de se poser dans un coussin et de regarder le ciel recouvert à présent de son voile bleu nuit parsemé d’étoiles. Elle soupire et ferme encore quelques secondes les yeux avant d’être dérangée par la sonnerie de son téléphone. Dans un élan de courage elle se lève et se précipite dans la chambre, sautant à l’occasion dans le lit pour attraper l’appareil affichant un nouveau message. Blue. La skin’ fronce les sourcils à la vue de cette personne lui demandant de la rejoindre dans un endroit assez particulier. Un endroit où elle aimerait ne jamais le voir, ne supportant que très peu de le voir admirer une autre personne qu’elle. Ayleen se relève, énervée et attrape une tenue provocatrice, convaincue de vouloir lui faire payer cette invitation déplacée ; un maillot bien trop court, dévoilant la forme de sa poitrine et un short, tout deux noirs, accompagnés par une paire de talons. Elle le savait, tous allaient la confondre avec la bande de strip-teaseuses mais cette idée la laissait indifférente, elle se devait de lui montrer ce qu’il avait à porter de mains et ce qu'il n'exploitait pas. C’était un jeu entre eux, faire souffrir l’autre, jouer au plus indépendant tout en sachant qu’ils ont considérablement besoin de l’autre, sans jamais se l’avouer. Au fond d'elle, Ayleen avait peur de cet homme. Non pas parce qu’il pouvait lui nuire physiquement, mais parce qu’il avait réussit à percer sa carapace pour se nicher dans un endroit où elle s’était jurée de ne jamais plus laisser personne entrer. Il avait le pouvoir de la détruire et elle savait qu’il ne s’en gênerait aucunement.
La skin’ s'engouffre maintenant dans les ruelles sombres et insalubres menant aux quartiers les moins fortunés dans un unique but ; arriver le plus rapidement possible et extirper Blue de cet endroit pour aller ailleurs, là où il ne pourrait faire briller ses yeux avec la plastique d’une autre pour se concentrer uniquement sur la sienne. Mais la partie était loin d’être gagnée, il lui résistait, jamais il ne cédait à ses avances, jamais il ne lui montrait un quelconque signe d’affection et pourtant il ne se passait pas plusieurs jours sans qu’il ne puisse d’une manière ou d’une autre prendre de ses nouvelles.
Arrivée au lieu du rendez-vous, la tueuse à gages balaye rapidement la salle des yeux. Une forte odeur de cigarette et d’alcool chatouille délicieusement ses narines et elle pose ses yeux sur une chevelure familière. Blue est de dos, visiblement en train d’attendre. Ayleen se dirige alors vers lui et porte ses lèvres au niveau de son oreille en passant une main au dessus de son épaule pour lui attraper doucement le menton.

- Toi, dans un endroit comme celui-ci, le petit Blue deviendrait-il enfin un homme ?
Revenir en haut Aller en bas
 

Disappear with the night | ft. Blue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SMOOTH.NIGHT
» nouvelle dans the Blue Planet
» Problème de Blue Screen
» DES NOUVELLES DE ANNIE (BLUE-TITUS)
» [résolu]Blue Screen sous W7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-