AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Drink and drunk. - Pv. Laura

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Sink me in the river at dawn

Féminin
↳ Nombre de messages : 5895
↳ Points : 456
↳ Date d'inscription : 14/09/2012
↳ Age : 23
↳ Avatar : Natalie Dormer
↳ Age du Personnage : 176 ans
↳ Métier : Responsable du Blanchiment d'argent & petit plus, de la Menrva.
↳ Opinion Politique : *Insérer une bombe ici* Quel gouvernement?
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3, 4 en transformations et mère de l'année et 1, faiblesse à l'argent.
↳ Playlist : Black Roses by Clare Bowen. Follow me down by The pretty reckless.
↳ Citation : « Nights avoiding things unholy, Your hand slips across my skin. I go down on you so slowly, Don't confess none of your sins. »
↳ Multicomptes : Sigrid K. Lenaïk
↳ Couleur RP : peachpuff



Feuille de perso
↳ Copyright: Yourdesigndiary
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Drink and drunk. - Pv. Laura   Ven 10 Juin - 1:53



 

 
Drink and Drunk

 
“We are going to laugh”


 
J'ignore ce que doit être ma réaction. Des images passent en boucle dans ma tête, tandis que je reste étendu sur le plancher glacé de cet appartement, qui me sert de cachette depuis quelques temps déjà. Ma colocataire n'y est pas et c'est tant mieux, je n'aurais pas supporté de voir ses traits encore enfantins me jeter à la figure la triste réalité. Immobile à l'extrême, je bouillonnais intérieurement. Passant de la tristesse sans fin, à une haine qui aurait pu faire brûler New-York tout entier et ce, malgré la glace. Des journées avaient passé et je n'avais pas quitté la sécurité de cet endroit. Le choc ne passait pas et je me contentais de me balader nu entre mon lit et le bain. Rien de plus, prisonnière de cet enfer devenu réalité. La plaie la plus béante de mon existence, la blessure inconsolable, dont je ne pouvais même pas parler, venait de se transformer en un trou noir qui absorbait tout. Peut-être même en une super nova qui menaçait d'exploser.  Je n'avais que son nom sur les lèvres et son visage si ressemblant à celui de son père… Ou de son oncle… J'ignorais encore lequel, Jorgen me rappelait le plus. Jorgen… Mon fils… Mon fils mort, qui ne l'était. Mon enfant qu'on m'avait arraché et me rendait sous un œil sadique. Il était si loin de moi et si proche. Un sanglot me secoua le corps, tandis que je portais mes mains à mes yeux irrités. Des larmes s'en échappaient de nouveau, aussi brûlante que l'acide et aussi tranchante que le regard de celui à qui j'avais donné la vie.

Étouffant soudainement, je me précipitais à la fenêtre, me tordant la cheville en me relevant et ce, sans même sourciller. Ignorant la douleur, qui n'existait pas dans mon corps, j'ouvris férocement la vitre et respirait de grandes inspirations d'air moite. Furieuse et toujours incapable de me ressaisir, je laissais aller un cri de pure fureur, avant de frapper le mur de toutes mes forces. Mes phalanges s'enfoncèrent, avant de laisser place à ma main tout entière. Ma force plus présente que celle d'un simple humain, venait de faire des ravages sur mon mur fraîchement peint. Sans même trouver cet accès de colère incontrôlé étrange, ce qui était le cas pour la femme que j'étais, je tirais aussi fortement pour ressortir mon membre. Il était écorché et j'ignorais s'il souffrait de quoi que ce soit d'autre, mais ça m'importait peu. Retenant soudainement une envie de pleurer, je me précipitais dans ma chambre pour enfiler la première robe venue. Me souciant peu des sous-vêtements ou des convenances, je décidais de m'en contenter le temps de sortir faire une course. Je n'avais plus touché à l'alcool depuis ce soir, où saoul j'avais rencontré Ezra pour la première fois. J'en ressentais de nouveau un besoin urgent.

Mes pas me menèrent là où mes contacts pouvaient me trouver ce produit de contrebande. J'en profitais pour laisser une note sur la porte d'une amie, une femme que j'avais rencontrée il y a peu. Une invitation à une soirée de filles, sans heure d'arrivée, ni de départ. Juste l'invitation et l'espoir de ne pas rester seule un soir de plus… J'aurais pu aller voir Vittoria, mais l'idée de penser à ma fille me blessait d'autant plus, que je l'avais si longtemps considérer comme mon unique enfant. Elle ignorait tout pour Jorgen, même sa mort à l'enfance. Les mots n'avaient jamais franchi mes lèvres. Jamais. Et qui d'autre que Laura aurait pu me changer les idées? Avec Kylian, c'était compliqué… Avec Kyran, je préférais ne pas y penser et même avec Sven, je ne savais pas sur quel pied danser. Je n'avais personne pour simplement s'amuser avec moi. Laura était la personne la plus récente dans ma vie et pourtant, elle était ce qui se rapprochait le plus de ma première vraie amie. Muni d'alcool et décider à en consommer, je retournais m'étendre sur le plancher de mon salon. Attendant qu'on vienne toquer à ma porte. Et j'étais prête à y rester des journées entières s'il le fallait. J'avais besoin de me vider l'esprit, avant d'y remettre de l'ordre.

love.disaster

_________________

Lose You
I woke up in tears, With you by my side. A breath of relief And I realized... No, we're not promised tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 144
↳ Points : 374
↳ Date d'inscription : 21/05/2016
↳ Age : 24
↳ Avatar : Kate Winslet
↳ Age du Personnage : 44 ans
↳ Métier : Bénévole auprès des populations démunies
↳ Opinion Politique : Inexistante pour le moment
↳ Niveau de Compétences : Niveau général : 2 Niveau 3 en maîtrise de sa faim Niveau 4 en feels
↳ Playlist : Love Peace Peace - Eurovision 2016
Oltremare - Ludovico Einaudi
When We Were Young - Adèle
↳ Citation : "Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière."
↳ Multicomptes : Maisy A. Weaver
↳ Couleur RP : #eccef5



Feuille de perso
↳ Copyright: rusty nail
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Drink and drunk. - Pv. Laura   Mar 14 Juin - 1:29

Elle inspire profondément l’air moite, brûlant et vicié de la grande ville. Elle n’est rentrée que depuis quelques semaines et la ville bien qu’étant parfois familière, reste un grand mystère pour elle. Elle ne se rappelle même pas avoir vécu ici, mais certains endroits font écho à d’anciens souvenirs que son cerveau ne semble toujours pas vouloir lui rendre, alors elle se contente de contracter les mâchoires, le cœur serré par des émotions qu’elle ne comprend toujours pas. Tout comme ce besoin insistant de s’occuper de chaque personne de moins de 20 ans qu’elle croise. Elle ne le comprend pas, alors elle laisse passer, elle fait avec, ferme les yeux, inspire profondément et se contente de regarder un peu plus loin. Heureusement qu’elle a rencontré Emilia. La jeune femme la laisse faire et c’est agréable de pouvoir parfois calmer se besoin insistant. Elle semble réveiller en Laura des sensations étranges et contradictoire qui lui font peur et l’apaise en même temps.

Elle passe les doigts dans ses cheveux propres et exempt de nœuds, en sortant de l’appartement miteux qu’elle loue grâce à l’aide de Lazlo. La sensation ne lui semble toujours pas naturelle. Après quatre ans à les laver quand l’occasion s’en présentait et sans jamais y passer la moindre brosse, leur douceur et la légère odeur fleurie qu’ils dégagent lui semble presque incongrue. Elle secoue la tête en souriant. Clairement, elle va avoir besoin d’encore un peu de temps pour s’habituer à la vie « normale ». Heureusement, elle a réussi à trouver ce petit boulot dans une association. C’est loin d’être facile tous les jours, il est même parfois à la limite du supportable, mais au moins il lui occupe les mains et l’esprit. Il l’empêche de rester cloitrée chez elle à se morfondre sur ce qu’elle a perdu et ne retrouvera probablement jamais. La journée a été plutôt légère aujourd’hui, elle n’a eu à s’occuper que de deux adolescents qu’elle avait trouvés, planqués sous un porche d’immeuble à Treme. Les pauvres avaient fugués parce que leurs parents ne voulaient pas qu’ils sortent ensemble. Après les avoirs rassuré et avoir réussis à récupérer le numéro de leurs parents, elle avait passé la majorité de la journée à rabibocher cette jeunesse pleine de fougue avec les adultes parfois un peu trop obnubilés par leurs propres problèmes. Elle avait pour une fois quitter les locaux de l’association avec un sourire.  

Elle avance d’un pas rapide en regardant autour d’elle, toujours un peu émerveillée par la ville en elle-même. La Nouvelle-Orléans est tellement différente de New-York ! Elle garde des souvenirs flous de l’ancienne capitale, du bruit, beaucoup. Un ciel gris, et un air froid, des bâtiments si haut qu’ils en cachaient parfois le soleil, un bruit constant de circulation et des gens habillés en costume partout et tout le temps. Et si sa nouvelle ville ressemble à l’ancienne sur certains points, il suffit de s’enfoncer dans les quartiers traditionnels pour comprendre les différences qui sépare les deux villes. Elle adore les couleurs vibrantes des anciennes maisons, et s’imagine régulièrement les grandes fêtes qui devaient animer ses quartiers. Du jazz résonnant dans les rues, des gens dansant et chantant. Bien qu’elle s’y sente encore un peu seule et perdue, elle apprécie la Nouvelle-Orléans et c’est en souriant qu’elle rentre dans son immeuble. Le vieux bâtiment a l’avantage de conserver plutôt bien la fraicheur lui permettant de souffler un peu après le temps caniculaire qui règne à l’extérieur.

Elle trouve un post-it sur sa porte. Apparemment Ange l’invitait à passer la soirée avec elle. Elle rentra lentement dans l’appartement presque vide et laissa la porte claquer derrière elle. Une fois de plus le manque de quelqu’un, de quelque chose, dont elle ne pouvait pas se souvenir la frappa de plein fouet. Elle fixa la note dans sa main un instant, avant de rouvrir la porte et de partir d’un pas rapide vers l’appartement d’Ange. Elle était sa seule vraie amie depuis son arrivée ici et elle avait envie de se changer les idées.

Elle frappa trois coups rapides à la porte d’Ange et n’obtient aucune réponse. Elle recommença une deuxième fois avant de tenter de faire tourner la poignée. Et elle trouva Ange allongée de tout son long sur le parquet de son salon, les yeux fixés sur le plafond, l’air profondément perturbé. Elle s’approcha lentement avant de découvrir son poing, rougi pas les écorchures, le sang et le trou dans le mur. Malgré la surprise qui devait se lire partout sur son visage, son premier réflexe fut de s’asseoir lentement près de la jolie blonde et d’attraper la trousse de soin dans son sac afin de panser la blessure. « Salut… Je vois que c’est la grande forme dis donc ! » Elle hocha la tête vers le mur en enveloppant la main de son amie dans une grande bande de gaze. « Je ne pourrais pas savoir si c’est cassé, je suis pas médecin, mais ça a l’air d’aller. On ira voir ça demain. » Elle tapota doucement la cuisse de la grande blonde avant d’aviser les bouteilles d’alcool poser près d’elle et s’adossa au canapé avant d’en attraper une et de jouer avec. Elle lit l’étiquette et laissa un petit rire lui échapper. C’était de la vodka, depuis qu’elle était de retour en ville c’était le seul alcool qu’elle avait eu à la fois eu l’occasion et l’envie de boire. Elle ouvrit rapidement le bouchon avant de porter le goulot à son nez et d’inspirer. L’odeur piquante de l’alcool avait toujours un effet un peu apaisant sur elle. Elle avala une grande gorgée, la sensation brûlante dévalant de sa gorge jusqu’à son estomac, où elle se logea comme une petite boule chaude de réconfort. « Toujours partante pour t’amuser, Angie ? » Elle poussa du bout du pied le genou de son amie dans un geste qu’elle espérait encourageant. « Tu me racontera ce qui te tracasse plus tard, si t’as envie. » Elle ne voulait pas forcer la jeune femme a lui parler si elle n’en avait pas envie. Elle avala une deuxième gorgée avant de tendre la bouteille au-dessus du visage d’ange avec son grand sourire un peu triste. « Allez, viens picoler avec moi, j’ai pas envie de finir bourrée toute seule ! »

Spoiler:
 

_________________

Everybody loves the things you do From the way you talk to the way you move. Everybody here is watching you, cause you feel like home. You're like a dream come true. But if by chance you're here alone, Can I have a moment before I go? Cause I've been by myself all night long hoping you're someone I used to know ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Sink me in the river at dawn

Féminin
↳ Nombre de messages : 5895
↳ Points : 456
↳ Date d'inscription : 14/09/2012
↳ Age : 23
↳ Avatar : Natalie Dormer
↳ Age du Personnage : 176 ans
↳ Métier : Responsable du Blanchiment d'argent & petit plus, de la Menrva.
↳ Opinion Politique : *Insérer une bombe ici* Quel gouvernement?
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3, 4 en transformations et mère de l'année et 1, faiblesse à l'argent.
↳ Playlist : Black Roses by Clare Bowen. Follow me down by The pretty reckless.
↳ Citation : « Nights avoiding things unholy, Your hand slips across my skin. I go down on you so slowly, Don't confess none of your sins. »
↳ Multicomptes : Sigrid K. Lenaïk
↳ Couleur RP : peachpuff



Feuille de perso
↳ Copyright: Yourdesigndiary
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Drink and drunk. - Pv. Laura   Mer 29 Juin - 0:29



 

 
Drink and Drunk

 
“We are going to laugh”


 
Le vide. Il n'y avait plus que le vide dans mon esprit, alors que je fixais le plafond et laissait m'échapper le temps. Je ne savais même plus si le mot pathétique pouvait encore coller à ma situation, ni si une malédiction quelconque avait programmé tous les hommes m'étant lié, à me détester de cette hargne sadique qui leur était propre. J'avais assez de problèmes ainsi, assez de noms ainsi, assez de néant pour engloutir ma souffrance… Même si, celle-ci semblait ne pas vouloir réellement prendre racine. Elle flottait, un nuage menaçant au-dessus de ma tête. Une ombre qui doublait les traces de pas qui étaient miennes. « Salut… Je vois que c'est la grande forme dis donc ! » Je ne tournais même pas la tête vers cette voix familière, la laissant s'approcher et soigner ma main sans bouger d'un muscle. « Je ne pourrais pas savoir si c'est cassé, je suis pas médecin, mais ça a l'air d'aller. On ira voir ça demain. » Papillonnant des cils, je tournais finalement mon cou de manière à voir son visage que je trouvais si magnifique. Cette femme avait un charisme qui m'avait attrapé. Laura. Ma seule et unique amie en quoi? Cent soixante-quinze ans? N'était-ce pas une source de plaisir qui pouvait atténuer cette mer de misère humaine? « Pas de médecin, sinon plus de tête pour Angie… » Et je me taisais à nouveau, contemplant cette femme et ce lien nouveau, encore pure de ma malédiction. Mon sang coulerait-il encore de couleur écarlate désormais ? Ou la moisissure l'avait-il remplacé? Une question bête… « Toujours partante pour t'amuser, Angie ? » Mon regard la suivi tandis, qu'elle bougeait légèrement. « Tu me racontera ce qui te tracasse plus tard, si t'as envie. » Qu'est-ce que je pourrais même trouver comme début à mes malheurs? Il était une fois une princesse aux cheveux teint? Non… Il me faudrait plus d'un verre pour délier ma langue. « Allez, viens picoler avec moi, j'ai pas envie de finir bourrée toute seule ! » La bouteille apparu dans mon champ de vision et je me redressais lentement, avant de l'attraper et d'en caler une bonne gorgée. Sans oublier, cette grimace qui suivi de près le feu qui s'écoula le long de ma gorge. Depuis combien d'année n'avais-je pas bu une seule goutte? L'alcoolisme m'ayant frôlé à trop de reprises… Au diable la prudence! Et levant la vodka vers le ciel en guise de bénédiction personnelle, j'en repris une seconde rasade. « Aucune chance que tu finisse bourrée seule ce soir! Je ne compte pas abandonner, avant de ne plus pouvoir prononcer un mot sans m'y reprendre à six fois! » Le rouge monta à mes joues si frêle et pâle, un signe que j'avais perdu ma résistance à ce poison.

Assise en indien, je tendais la bouteille à Laura et lui adressait un sourire triste et lasse. « Tu ne sembles pas être au meilleur de ta forme, toi non plus. Peut-être qu'on devrait… Ah oui! Je sais! » Sur mes pieds en un instant, j'allais dans la cuisine et revenait avec deux tasses. Les deux tenants précairement dans ma seule main valide. Même en l'absence de douleur, je ne pouvais pas risquer d'endommager plus gravement cet appendice utile. Je me rassoyais peu élégamment et déposais mon fardeau entre nous. « Et si on jouait? » Un semblant de bonheur se dessina sur mes traits. Ce n'était pas quelque chose que je ressentais vraiment, mais l'impression que je pouvais vraiment me changer les idées me redonnaient un peu d'énergie. Assez pour entreprendre cette soirée, qui finirait certainement très mal, vu la boisson qui y serait à l'honneur. « Alors, alors! On pourrait jouer à vérité et conséquence! Et à chaque fin de tour, on doit boire un fond de verre. Question de bien commencer la soirée! » Je penchais légèrement la tête sur le côté, faisant de nouveau battre mes cils. « Soyons gamine pour une fois et non… Enfin, tu sais bien! Tu es partante? » J'attendais sa réponse, décider à me noyer au point d'en oublier mon prénom!

love.disaster

_________________

Lose You
I woke up in tears, With you by my side. A breath of relief And I realized... No, we're not promised tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 144
↳ Points : 374
↳ Date d'inscription : 21/05/2016
↳ Age : 24
↳ Avatar : Kate Winslet
↳ Age du Personnage : 44 ans
↳ Métier : Bénévole auprès des populations démunies
↳ Opinion Politique : Inexistante pour le moment
↳ Niveau de Compétences : Niveau général : 2 Niveau 3 en maîtrise de sa faim Niveau 4 en feels
↳ Playlist : Love Peace Peace - Eurovision 2016
Oltremare - Ludovico Einaudi
When We Were Young - Adèle
↳ Citation : "Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière."
↳ Multicomptes : Maisy A. Weaver
↳ Couleur RP : #eccef5



Feuille de perso
↳ Copyright: rusty nail
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Drink and drunk. - Pv. Laura   Dim 21 Aoû - 15:39

Elle regarda la grande blonde se redresser lentement. Ange était belle. Bien qu'elles partagent la même couleur de cheveux et le même teint diaphane, elles étaient diamétralement opposées. Ange avait une sorte d'aura qui attirait les gens à elle. Elle avait cette sensualité animale qui déchaînait les passions, quand Laura se contentait d'une beauté classique et un peu froide. Quand Ange rentrait dans une pièce, le monde se mettait automatique à tourner autour d'elle. Elle pencha la tête sur le côté en replaçant une mèche derrière son oreille, regardant d'un air doux et un peu inquiet la jolie blonde près d'elle. Ses joues avaient déjà commencé à rosirent quand elle annonça d'une voix forte que Laura ne finirait pas seule dans son alcoolémie ce soir.

Laura ne put s'empêcher de rire quand elle termina sa phrase et lui tendit la bouteille. Elle avala une grande gorgée de vodka qui lui brûla la gorge et incendia son œsophage. Elle toussota légèrement avant de se racler la gorge peu élégamment. « Non, en effet, mais c'est pas la grande forme depuis tellement longtemps que j'suis habituée maintenant… » Elle sursauta légèrement quand Ange se leva d'un bond pour aller récupérer quelque chose dans sa cuisine. Elle se leva lentement et attrapa deux des coussins du canapé pour qu'elles puissent s'asseoir plus confortablement. Elle les disposa près l'un de l'autre avant d'avaler une nouvelle gorgée de vodka qui déclencha un souvenir.

Elle s'adossa au canapé, la gorge serrée, le cœur au bord des lèvres. Elle visualisait une porte en bois, probablement celle d'un appartement, une porte on ne peut plus lambda, mais qui faisait trembler quelque chose de profondément enfouis en elle. Bien qu'elle ne soit pas capable de savoir où se trouvait cette porte, tout en elle hurlait : « MAISON. » Elle regardait avec attention cette serrure abimé par les temps et les trop nombreuses fois où l'on en avait éraflé le métal avec une clef mal assurée. L'odeur d'humidité et de moisi d'un couloir ancien et mal entretenu. Le tapis, usé jusqu'à la moelle qui recouvrait le pas de la porte et ne semblait plus retenir grand-chose comme poussière. Elle posa la main sur la poignée et entra dans l'appartement pour être accueillit par un entré minuscule et envahi de paires de chaussures. Elle entendait des voix et un bruit de vaisselle de l'autre côté du mur, mais les sons semblaient étouffés… Comme si elle portait des bouchons d'oreilles et elle trembla violemment quand Ambre arriva, la tirant de ses souvenirs.

Elle la regarda sans vraiment la voir tandis qu'elle s'asseyait devant elle et posait deux tasses dépareillées sur le parquet. Elle ne put s'empêcher de sourire en voyant le visage épanouis de sa compagne. Ange semblait pour une fois, presque heureuse. C'était suffisamment rare pour être noté et ça suffit à remotiver Laura. Elle se secoua et fit de son mieux pour ne pas avoir l'air trop perturbé. Elle lança un regard surpris à Ange quand elle proposa un jeu et éclata d'un petit rire rauque quand elle lui expliqua qu'elle voulait jouer à un jeu à boire pour fraternité d'étudiant. Elle tendit son verre de fortune vers la grande blonde lui faisant signe de le remplir. « Aller vas-y, j'suis partante. J'y ai pas joué depuis au moins vingt ans, ce qui ne me rajeunit pas, maiiiiis… ça pourrait effectivement être marrant. » Elle regarda son amie en souriant, prenant conscience que, malgré la jeunesse de cette relation, Ange était belle et bien devenue son amie. « Bon, j'commence ou c'est toi ? » quand Ange lui tandis la main en signe d'invitation à commencer elle accepta de bonne grâce, vida son verre d’un trait, le remplit à nouveau et lui lança la fatidique question : « Alooors Angie, vérité ou conséquences ?! » Elle ne se rendit compte que trop tard de l'utilisation du surnom légèrement infantilisant qu'elle venait de donner à la jeune femme. Et se mordilla l'ongle du pousse en espérant ne pas l'avoir dérangé. L'alcool commençait doucement à l'envelopper de sa douce torpeur et elle se laissa aller à cette sensation familière.

_________________

Everybody loves the things you do From the way you talk to the way you move. Everybody here is watching you, cause you feel like home. You're like a dream come true. But if by chance you're here alone, Can I have a moment before I go? Cause I've been by myself all night long hoping you're someone I used to know ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Sink me in the river at dawn

Féminin
↳ Nombre de messages : 5895
↳ Points : 456
↳ Date d'inscription : 14/09/2012
↳ Age : 23
↳ Avatar : Natalie Dormer
↳ Age du Personnage : 176 ans
↳ Métier : Responsable du Blanchiment d'argent & petit plus, de la Menrva.
↳ Opinion Politique : *Insérer une bombe ici* Quel gouvernement?
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3, 4 en transformations et mère de l'année et 1, faiblesse à l'argent.
↳ Playlist : Black Roses by Clare Bowen. Follow me down by The pretty reckless.
↳ Citation : « Nights avoiding things unholy, Your hand slips across my skin. I go down on you so slowly, Don't confess none of your sins. »
↳ Multicomptes : Sigrid K. Lenaïk
↳ Couleur RP : peachpuff



Feuille de perso
↳ Copyright: Yourdesigndiary
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Drink and drunk. - Pv. Laura   Lun 5 Sep - 19:12



 

 
Drink and Drunk

 
“We are going to laugh”


 
Un verre en main et de l'alcool s'écoulant le long de ma gorge, c'est tout ce dont j'ai envie à cet instant précis. Ça et la présence de Laura, qui me détend légèrement. Je n'ai plus envie de penser, ni même de me souvenir et c'est justement ce qu'elle m'offre.  « Aller vas-y, j'suis partante. J'y ai pas joué depuis au moins vingt ans, ce qui ne me rajeunit pas, maiiiiis… ça pourrait effectivement être marrant. » Mon sourire me surprend par sa sincérité et l'excitation fait légèrement briller mes yeux. J'ignore depuis combien de temps je n'ai pas vécu ce genre de moment que l'on vole à la réalité, mais qu'est-ce que j'en ai à faire? Je mords ma lèvre inférieure pour ne pas éclater de rire. Elle était jeune… tellement, que j'aurais pu être son arrière-grand-mère. Alors, qu'est-ce que vingt petites années? « Tu ne veux même pas savoir à quel point ça me fait paraître vieille… Après tout, je n'ai même jamais pu jouer… Est-ce que le jeu existait seulement quand j'en avais l'âge? » Mes yeux s'arrondissent et je finis par hausser les épaules, avant de laisser l'alcool reprendre possession de ma bouche. La chaleur qui l'accompagne me brûle légèrement, mais j'ignore que la douleur fait partie de l'expérience. « Alooors Angie, vérité ou conséquences ?! »

La question flotte dans l'air et je la laisse s'étendre. Elle prend de l'ampleur tandis que mon regard se concentre sur ma compagne de jeu, l'instant est fragile. De nouveau un sourire étire le coin de ma lèvre supérieure, je me sens prête à cette bêtise. Pourquoi ne pas jouer à fond cette histoire de soirée de filles? Mes doigts se perdent dans mes cheveux et je les tresse rapidement, rajeunissant mes traits. Être libre quelques heures, était-ce vraiment égoïste de ma part? Le visage de ma fille, si étirer par sa nouvelle nature, celui haineux de mon fils décédé et même le sourire fendant d'un frère compliqué… Cette vie me demandait de l'aide, tous autant qu'ils étaient d'ailleurs… Mais ce soir, ce soir je baptisais des barrières à l'intérieur de mon crâne. Il n'y aurait plus que Laura et moi. « Conséquence bébé! » Les mots m'échappent et me soulage et j'en profite pour approcher la radio, un cadeau de ma colocataire invisible. Sans réfléchir, je l'allume et laisse le son, d'une antique cassette, envahir l'ambiance. Vodka, jeux et musique, j'étais ailleurs que dans la réalité. J'allais créer ma bulle temporelle à moi et la quitter, quand j'aurais de nouveau la force de souffrir.  Je tourne sur moi-même un instant, puis reviens vers Laura et m’empare de l’alcool pour remplir mon verre.  « Alors?! Que vas-tu me demander de faire? Je suis partante pour n’importe quoi, tant que mon cerveau cesse de fonctionner et que l’on finisse complètement ivre! » Je danse, oubliant mon masque et mes bonnes manières. La blonde l’ignore sûrement, mais ce spectacle est unique. Au point, que moi-même, j’ignore la dernière fois où je me suis autant permise. Un parasite devait me ronger le cerveau pour que je m’abaisse à boire. Mais qu’est-ce que ça pouvait faire? La vie m’avait envoyé un coup de hache en trop, j’avais besoin d’en guérir et anesthésier le tout, c’était la technique de beaucoup de médecin non?

love.disaster


Spoiler:
 

_________________

Lose You
I woke up in tears, With you by my side. A breath of relief And I realized... No, we're not promised tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 144
↳ Points : 374
↳ Date d'inscription : 21/05/2016
↳ Age : 24
↳ Avatar : Kate Winslet
↳ Age du Personnage : 44 ans
↳ Métier : Bénévole auprès des populations démunies
↳ Opinion Politique : Inexistante pour le moment
↳ Niveau de Compétences : Niveau général : 2 Niveau 3 en maîtrise de sa faim Niveau 4 en feels
↳ Playlist : Love Peace Peace - Eurovision 2016
Oltremare - Ludovico Einaudi
When We Were Young - Adèle
↳ Citation : "Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière."
↳ Multicomptes : Maisy A. Weaver
↳ Couleur RP : #eccef5



Feuille de perso
↳ Copyright: rusty nail
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Drink and drunk. - Pv. Laura   Mar 6 Sep - 22:30

L’éclat de rire qui s’échappa des lèvres de Laura la pris presque par surprise. Elle avait tendance à oublier l’âge d’Ange. Bien qu’ayant l’air plus jeune qu’elle, la grande blonde devait facilement avoir 100 ans de plus que Laura. La chose ne la surprenait pas outre mesure, elle connaissait les capacités des skinchangers et celle des nightkeepers, mais il était toujours simple d’oublier l’âge de la personne qu’elle avait en face d’elle. Elle laissa donc échapper dans un rire : « Probablement pas, en effet ! » avant de boire une petite gorgée de la vodka, posée devant elle, en même temps que son amie. Ange laisse la question en suspens, ses étranges yeux bleus pales fixés sur le visage de Laura. Elle regarde amusée, son amie tresser ses cheveux, ce rajeunissant par là d’une petite dizaine d’année. Laura s’empresse de suivre le mouvement attachant ses cheveux, trop court pour une tresse, en une queue de cheval haute, digne de la plus peste des pompom-girl. Elle s’assoit en tailleurs, les mains sur ses genoux. La position est moins confortable que ce qu’elle a été mais qu’importe, ce soir elle à 20 ans à nouveau. Il n’y a plus d’yeux bleus pour la suivre dans tous ses rêves, il n’y a plus de jeune homme attaqué par les peacekeeper et il n’y a plus de mémoire disparue. Il n’y a qu’elle, elle et Ange, sa seule vraie amie depuis son retour. Deux âmes cabossées, que la vie à décider de réunir.

Quand Ange lui annonce son choix, un rapide souvenir la traverse, elle est assise dans la chambre d’une adolescente et le même jeu a lieu. Elle laisse échapper un petit rire quand elle prend conscience de son look dans le miroir face à elle. Les années 80 ne pardonnent rien décidément. Elle sort de son souvenir agréablement surprise. Pour une fois, c’était agréable de retrouver une partie de son passé disparu. Laura suivit son amie des yeux quand elle alla allumer l’antique poste pour mettre de la musique. Elle ne put s’empêcher de se lever et de suivre le mouvement. Il y avait bien longtemps qu’elle n’avait pas danser, trop longtemps même. Elle descendit cul-sec un nouveau verre de vodka, riant a gorge déployé devant le spectacle de son amie dansant tout son saoul. Elle réfléchit rapidement à quel gage elle pourrait lui donner. Elle posa son verre sur le sol, enleva ses chaussures, laissant ses pieds nus apprécier la fraicheur du parquet et leva les bras pour danser en rythme avant de s’adresser à Ange : « Ok, un gage simple ! » Elle jeta un regard vers la robe de son amie, assumant qu’elle portait quelque chose en dessous. « Enlève un de tes vêtements ! » Elle explosa de rire comme une gamine, se rendant compte de la stupidité de la chose. « Si tu veux pas, tu bois ! C’est comme ça que ça marche, ma belle ! » Elle avala une grande gorgée de Vodka, toussotant face à la brûlure dans sa gorge, avant de se redresser et de reprendre de plus belle sa danse maladroite et enflammée, simplement heureuse de pouvoir, pour un soir, oublier ses emmerdes.

_________________

Everybody loves the things you do From the way you talk to the way you move. Everybody here is watching you, cause you feel like home. You're like a dream come true. But if by chance you're here alone, Can I have a moment before I go? Cause I've been by myself all night long hoping you're someone I used to know ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Sink me in the river at dawn

Féminin
↳ Nombre de messages : 5895
↳ Points : 456
↳ Date d'inscription : 14/09/2012
↳ Age : 23
↳ Avatar : Natalie Dormer
↳ Age du Personnage : 176 ans
↳ Métier : Responsable du Blanchiment d'argent & petit plus, de la Menrva.
↳ Opinion Politique : *Insérer une bombe ici* Quel gouvernement?
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3, 4 en transformations et mère de l'année et 1, faiblesse à l'argent.
↳ Playlist : Black Roses by Clare Bowen. Follow me down by The pretty reckless.
↳ Citation : « Nights avoiding things unholy, Your hand slips across my skin. I go down on you so slowly, Don't confess none of your sins. »
↳ Multicomptes : Sigrid K. Lenaïk
↳ Couleur RP : peachpuff



Feuille de perso
↳ Copyright: Yourdesigndiary
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Drink and drunk. - Pv. Laura   Lun 26 Sep - 16:51



 

 
Drink and Drunk

 
“We are going to laugh”


 
« Ok, un gage simple ! » Un sourire m’échappe, rappelant l’ivresse qui commençait à m’envahir. L’alcool avait déjà fait partie de mon univers, mais depuis de longues années que je l’en avais banni. Devenant cette femme parfaite et responsable, que j’étais en permanence. « Enlève un de tes vêtements ! » Je m’arrête de danser un moment et hausse un sourcil. La demande me fait rire de plus belle, même si elle me surprend. Je peux sentir le tissu de ma robe frotter sur mon corps nu. Ce qu’elle ne semblait pas avoir noté. Un souvenir s’impose en un flash-back qui accélère mon cœur. Le souvenir d’une gifle qui en avait marqué mon visage des heures durant, si ce n’était des jours. La voix de cet homme qui m’inculquait une ‘’bienséance’’ qui n’était pas mienne. Qui osait lever la main pour m’éduquer, sous principe que je n’étais qu’insensibilité. La colère gronda dans la lueur de mon œil et je la chassais du mieux que je pouvais. « Si tu veux pas, tu bois ! C’est comme ça que ça marche, ma belle ! » Sa voix suffit à me ramener dans la réalité, tandis qu’un nouveau sourire étirait mes lèvres. « Compris! Shooter ou vêtement en moins! » Dans une tentative pour la faire rire, je levais ma main droite à mon front, imitant gauchement un tyran aujourd’hui presque oublié de l’histoire de l’humanité.

Réfléchissant un moment, je finis par prendre ma décision. Si je voulais sortir de ma torpeur, je devais me retrouver et aussi étrange que cela était, la nudité avait toujours été une passion. Un plaisir, un délice gourmand. Rien de sexué, bien entendu. Ce qui restait hors de compréhension de la majorité des gens. Un sourire satisfait se dessina sur mes lèvres, tandis que je savourais ma décision. Remplissant un nouveau verre, je me dandinais de nouveau sur la musique et lui lançait un regard comique, haussant exagérément mes sourcils. « Tu l'auras voulu! » L'instant d'après, je calais l'alcool qui caressait avec fureur ma gorge, puis déposais le verre et agrippais les rebords de ma robe. Je la relevais délicatement, jusqu'à la faire passer par-dessus ma tête. Dévoilant mon corps nu et marquer par les heures de tortures passées. Sa forme était jolie, féminin et appelant les caresses des gens attirer par mon sexe, mais quand on le regardait désormais. Il n'avait plus rien de parfait. Trop de sang et de douleur, trop de chaire déchirée. Il y avait même quelques vergetures vieilli et blanchi, un souvenir d'une grossesse dramatique.

« TADA! » Prenant la pose, j'offrais ma nudité sans aucune gêne et m'en sentait libéré. Une part de moi criait à la victoire. J'avais été nudiste non? Pourquoi ne pouvais-je pas le redevenir? J'éclatais dans un rire et reprenais ma danse, inconsciente de la réaction de ma seule amie. Laura avait quelque chose de précieux à mes yeux, j'espérais ne pas trop la choquer. « C'est à ton tour maintenant! Tu es prête? » Je tapais sur mes jambes, imitant le roulement d'un tambour. « Vérité ou conséquence ma belle? »

love.disaster

_________________

Lose You
I woke up in tears, With you by my side. A breath of relief And I realized... No, we're not promised tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 144
↳ Points : 374
↳ Date d'inscription : 21/05/2016
↳ Age : 24
↳ Avatar : Kate Winslet
↳ Age du Personnage : 44 ans
↳ Métier : Bénévole auprès des populations démunies
↳ Opinion Politique : Inexistante pour le moment
↳ Niveau de Compétences : Niveau général : 2 Niveau 3 en maîtrise de sa faim Niveau 4 en feels
↳ Playlist : Love Peace Peace - Eurovision 2016
Oltremare - Ludovico Einaudi
When We Were Young - Adèle
↳ Citation : "Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière."
↳ Multicomptes : Maisy A. Weaver
↳ Couleur RP : #eccef5



Feuille de perso
↳ Copyright: rusty nail
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Drink and drunk. - Pv. Laura   Dim 2 Oct - 19:47

La demande de Laura semble surprendre Ange qui s’arrête de danser quelques secondes, lui jetant un regard étonné avec un sourcil levé avant d’éclater de rire. L’alcool aidant, Laura laisse éclater un rire léger suivant son amie. Elle s’assoit avant de se laisser tomber en arrière le dos contre le parquet qui rafraîchit agréablement la peau de ses bras échauffée par l'alcool et la chaleur moite qui semble toujours planer au-dessus de la Nouvelle-Orléans. Elle réfléchit quelques secondes, prenant conscience que son gage aurait pu être extrêmement gênant pour son amie qui vient d’une époque où la nudité n’était absolument pas tolérée. Laura redressa la tête pour voir Ange toujours statique au milieu de son salon, l’air perdu dans des pensées qui semblait tout sauf agréable. Elle se mordilla la lèvre avant de lui lancer une échappatoire. Ange lui jette un regard en souriant, levant la main à son front dans une piètre imitation de soldat. L’insubordination brillant dans ses yeux suffit à faire rire Laura. Comment cette femme, d’une beauté sans pareille et qui semblait si éprise de liberté avait-elle pu être le porte-parole et le visage d’un gouvernement aussi pourri, c’était à s’arracher les cheveux de la tête.

Laura ne souhaitait qu’une chose : faire en sorte que son amie affiche toujours la mine réjouie qu’elle avait revêtue pour ce soir. Elle s’appuya sur ses coudes pour mieux regarder son amie se tortiller de plus belle sur la musique vieillotte diffusée par le poste de radio posé près d’elle. Elle observe quelques secondes l’objet daté d’une période dont elle ne se souvient qu’à moitié avant de se rasseoir pour vider un nouveau verre et regarder son amie qui lui lance un regard comique, sourcil levé jusqu’à la racine des cheveux. « J’attends que ça ! Arrête de me faire languiiiiir ! » Elle vida son verre d’un coup avant d’attraper le bas de sa robe pour la faire passer par-dessus sa tête. Laura compris bien vite son erreur. Devant elle, se tenait Ange dans toute sa glorieuse nudité. Le corps nu et élancé de son amie était couvert de cicatrice certaines probablement écopées à cause de sa maladie qui la poussait sans cesse à se blesser sans s’en rendre compte. Et même si Laura savait qu’elle n’en souffrait pas, la vision de sa peau d’albâtre tacheté de bleu et de marque en tout genre était douloureuse à voir. Pour ne pas gâcher la joie de son amie qui au final s’avérait communicative, Laura applaudis à tour de bras la nudité offerte d’Ange. « Wouuuuh ! J’m’attendais pas à ça ! You go, giiiirl ! » Elle éclata de rire avant de poser le dos de sa main sur son front faisant mine de s’évanouir. « J’pensais qu’tu portais au moins une culotte ! » Laura observa Ange, dans sa nudité assumée, légère, qui dansait dans le salon comme un feu follet. Elle se pencha en avant, se servant un nouveau verre de vodka avant d’enlever le petit pull qu’elle portait, elle avait déjà trop chaud. « Huuum… Allez, soyons folles ! » Elle posa son pull par terre près d’elle et bu son verre d’un trait avant de lécher ses lèvres. « Conséquence ! Quitte à jouer autant faire les trucs les plus drôles ! » Elle rit doucement en regardant son amie imiter le roulement d’un tambour sur sa peau délicate.

_________________

Everybody loves the things you do From the way you talk to the way you move. Everybody here is watching you, cause you feel like home. You're like a dream come true. But if by chance you're here alone, Can I have a moment before I go? Cause I've been by myself all night long hoping you're someone I used to know ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Sink me in the river at dawn

Féminin
↳ Nombre de messages : 5895
↳ Points : 456
↳ Date d'inscription : 14/09/2012
↳ Age : 23
↳ Avatar : Natalie Dormer
↳ Age du Personnage : 176 ans
↳ Métier : Responsable du Blanchiment d'argent & petit plus, de la Menrva.
↳ Opinion Politique : *Insérer une bombe ici* Quel gouvernement?
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3, 4 en transformations et mère de l'année et 1, faiblesse à l'argent.
↳ Playlist : Black Roses by Clare Bowen. Follow me down by The pretty reckless.
↳ Citation : « Nights avoiding things unholy, Your hand slips across my skin. I go down on you so slowly, Don't confess none of your sins. »
↳ Multicomptes : Sigrid K. Lenaïk
↳ Couleur RP : peachpuff



Feuille de perso
↳ Copyright: Yourdesigndiary
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Drink and drunk. - Pv. Laura   Ven 14 Oct - 21:17



 

 
Drink and Drunk

 
“We are going to laugh”


 
« Conséquence ! Quitte à jouer autant faire les trucs les plus drôles ! » Observatrice de naissance, je note rapidement le regard surprise de Laura, lorsque son regard frappe ma peau loin du jardin d’Éden. La pureté de mes traits et la beauté qu’on m’accordait trop souvent, se voyait renvoyer au placard, lorsque cette réalité se dévoilait. Pourtant, je n’y accordais aucune importance. Je ne voulais pas être désiré. Nue et fière de l’être, je me dandinais avec un verre entre les doigts. La sensation de liberté et l’air qui caressait mes formes me rendaient plus joyeuse que je ne l’avais été… Depuis très très longtemps. Seul Vittoria m’apportait un peu de réconfort. Alors, vibrer ainsi, ne serait-ce que quelques secondes, avaient quelque chose d’apaisant. Je me sentais légère et plus en confiance sans mes vêtements, comme s’ils étouffaient cette part de moi. Peut-être que l’ivresse amplifiait cette sensation, peut-être pas. Je n’étais pas vraiment en état de remarquer les détails de ce que je ressentais, encore moins en faire une analyse sérieuse. Préférant ne pas pousser plus loin et me laisser emporter par l’instant, je détournais mes pensées peu ordonné en me concentrant sur la suite du jeu. Réfléchissant à la conséquence de ma seule camarade, je tournais sur moi-même et un mouvement attirant mon attention. M’approchant légèrement de la fenêtre, je remarquais des silhouettes un peu lointaine qui se rapprochait rapidement et ne put m’empêcher de sourire de toutes mes dents. Regardant de nouveau Laura, je lui adressais un mouvement de sourcil ridicule. « Tu l’auras voulu! Alors… Alors… » Sur un coup de tête je me précipite dans la cuisine, reviens avec un bol rempli d’eau et lui indique la fenêtre d’un mouvement de la tête. « Il y a un petit groupe qui s’apprête à passer, cap ou pas de les arroser? » J’ignorais s’ils étaient des employés du gouvernement ou de simple passant. Ni s’ils étaient du genre rancunier. Mais l’idée me plaisait. J’avais envie de redevenir aussi insouciante qu’une adolescente. Pourquoi se prendre la tête avec la triste réalité? Ce soir, c’était soirée de filles!

« Si tu refuses ou que tu les rates, faudra enlever un morceau de linge de ton choix! » Mon sourire s’agrandi et se transforme en celui d’une enfant taquine. Je sautille légèrement sur place, attendant sa réaction. Quelque chose me dit que je risquais de m’exaspérer demain. Mais, la maturité n’était pas de mise à cet instant précis. Qu’est-ce que j’en avais à faire de mon ex-bourreau et de son fils, qui semblait être le mien? Ou de l’importance de réduire à néant le gouvernement. J’étais prête à sortir tous les mauvais clichés de mon garde-robe! Qu’est-ce qui pouvait être plus important? Tendant le bol d’eau à Laura, je patiente, la laissant prendre sa décision comme elle l’avait fait avec moi. « Tu en dis quoi? Cap ou pas Cap? » Définitivement… Mon âge mental réduisait à vue d’œil… Se rapprochant tranquillement, la voix d’un homme se fit entendre et accompagna mon défi. Elle n’avait pas vraiment le temps de réfléchir finalement.

love.disaster

_________________

Lose You
I woke up in tears, With you by my side. A breath of relief And I realized... No, we're not promised tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 144
↳ Points : 374
↳ Date d'inscription : 21/05/2016
↳ Age : 24
↳ Avatar : Kate Winslet
↳ Age du Personnage : 44 ans
↳ Métier : Bénévole auprès des populations démunies
↳ Opinion Politique : Inexistante pour le moment
↳ Niveau de Compétences : Niveau général : 2 Niveau 3 en maîtrise de sa faim Niveau 4 en feels
↳ Playlist : Love Peace Peace - Eurovision 2016
Oltremare - Ludovico Einaudi
When We Were Young - Adèle
↳ Citation : "Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière."
↳ Multicomptes : Maisy A. Weaver
↳ Couleur RP : #eccef5



Feuille de perso
↳ Copyright: rusty nail
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Drink and drunk. - Pv. Laura   Dim 16 Oct - 21:56


L’alcool commence à lui monter à la tête. Elle se sent de plus en plus légère et commence à glousser sans raison apparente. Elle pose ses mains fraiches sur ses joues rosies et échauffées par l’alcool. Elle commençait à bien connaitre Ange, les deux femmes s’étaient toute suite bien entendue, mais c’était la première fois qu’elle la voyait dans cet état. Si légère et libre, même si elle sentait inconsciemment, que tout comme elle, son amie cherchait probablement à échapper à quelque chose. Elle admirait l’impudeur d’Ange, la façon dont elle semblait profondément aimer son corps et sa nudité. Ce lien qui semblait l’ancrer si fort en elle-même, que Laura ne connaissait pas, plus, depuis qu’elle s’était transformée en quelque chose qu’elle ne connaissait et ne comprenait pas. Laura se retient difficilement d’éclater de rire quand Ange affiche un grand sourire carnassier et court vers la cuisine. Elle se redresse et se lève, chancelante en gloussant devant sa maladresse quand Ange revient au pas de cours avec un grand bol plein d’eau. Le gage la fait exploser de rire et elle doit se retenir au dossier du canapé pour ne pas tomber. Laura s’approche lentement de la fenêtre, apercevant au loin le groupe qu’elle devra tremper, et Ange lui donne le bol. « Carrément, que j’suis cap ! » Elle attrape le bol et trempe ses doigts dedans. Son amie est machiavélique, l’eau est glacée dans le récipient et Laura lui en fait gicler quelques gouttes au visage de son amie en lui tirant la langue. Elles ont littéralement quinze ans d’âge mental et dieu que ça fait du bien ! « Vu mon état, c’est pas dit que l’eau leur tombe dessus, mais j’prends le risque ! »

Elle s’avance jusqu’à la fenêtre qu’elle ouvre en grand, en tenant le bol d’une main incertaine. Elle se penche, se dressant sur la pointe des pieds et attend le bon moment. Un groupe d’hommes s’approche, plutôt jeunes, ils semblent eux aussi aller s’amuser et elle perçoit leur rire. Elle glousse et tend les bras, le bol dans les mains. Ange penché par-dessus son épaule, riant doucement. Un groupe d’hommes s’approche, plutôt jeunes, ils semblent eux aussi aller s’amuser et elle perçoit leur rire. Ils relèvent la tête, mais les deux femmes ont déjà disparu. Elles sont allongées par terre et Laura rit à en avoir mal au ventre. « Meeerde, j’ai raté ! » Elle se gondole de plus belle, les mains sur le ventre allongé à côté de son amie. « On a eu chaud ! Ils ont failli nous voir ! » Elle reprend son souffle et se relève lentement. « BON ! J’ai raté alooooors, j’enlève mon pantalon ! » Elle se dandine maladroitement pour sortir de son jean manquant de tomber à plusieurs reprises. Elle ne garde que sa culotte en coton bleu et son petit débardeur avant de recommencer à danser comme une folle sur la musique qui remplit l’appartement. Heureuse de ne pas avoir à réfléchir, heureuse d’être libre et légère comme son amie. Elle attrape la main d’Ange et l’entraine dans une petite danse avant de lui demander. « A ton tour ! » D’une voix presque hystérique tant elle rit. « Conséquence ou vérité ?! »

_________________

Everybody loves the things you do From the way you talk to the way you move. Everybody here is watching you, cause you feel like home. You're like a dream come true. But if by chance you're here alone, Can I have a moment before I go? Cause I've been by myself all night long hoping you're someone I used to know ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Sink me in the river at dawn

Féminin
↳ Nombre de messages : 5895
↳ Points : 456
↳ Date d'inscription : 14/09/2012
↳ Age : 23
↳ Avatar : Natalie Dormer
↳ Age du Personnage : 176 ans
↳ Métier : Responsable du Blanchiment d'argent & petit plus, de la Menrva.
↳ Opinion Politique : *Insérer une bombe ici* Quel gouvernement?
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3, 4 en transformations et mère de l'année et 1, faiblesse à l'argent.
↳ Playlist : Black Roses by Clare Bowen. Follow me down by The pretty reckless.
↳ Citation : « Nights avoiding things unholy, Your hand slips across my skin. I go down on you so slowly, Don't confess none of your sins. »
↳ Multicomptes : Sigrid K. Lenaïk
↳ Couleur RP : peachpuff



Feuille de perso
↳ Copyright: Yourdesigndiary
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Drink and drunk. - Pv. Laura   Jeu 17 Nov - 16:04



 

 
Drink and Drunk

 
“We are going to laugh”


 
Le rire est contagieux entre Laura et moi, j'ai l'impression que mon enfance me rattrape ou l'insouciance de l'adolescence. Bien entendu, c'est l'alcool qui y est pour quelque chose et je ne peux que m'y abandonner. Mes pensées sont trop douloureuses sans cet anesthésiant. Seule la compagnie de mon unique véritable amie et de l'enivrement, m'empêche de dessiner sans fin les traits du fils qu'on m'avait arraché. Un goût amer naît sur ma langue et j'use de mes pauvres neurones alourdi pour revenir vers ce moment volé  à la réalité. « Meeerde, j'ai raté ! » Le sourire étirant mes lèvres malmené, je lance un regard complice à ma compagne et agenouillé sous la fenêtre, je redresse légèrement mon dos. Seuls les ombres de ce groupe de jeunes garçons se dessinent encore dans mon champ de vision. Soulagé qu'ils ne nous aient pas remarqués, je m'écroule complètement sur le sol. Le froid venant mordre ma peau bouillante. « On a eu chaud ! Ils ont failli nous voir ! » Le rire est toujours avec nous et s'amplifie à mesure que le ridicule de la situation se fait sentir. Toujours étendu sur le sol, offrant sans gêne mon corps autrefois séduisant, j'observe Laura un sourire taquin se dessinant peu à peu. « BON ! J'ai raté alooooors, j'enlève mon pantalon ! »

Je glousse peu élégamment et siffle le semi-striptease, sachant pertinemment que mon comportement n'aurait pas été tolérer par ma mère. Si parfaite en tout temps… Secouant la tête dans tous les sens, j'éclaircie mes idées qui s'embrouillent. Immobile, je regarde la liberté dans les mouvements de Laura et je l'envie. Elle n'a jamais été posséder par un maître sadique ou par un politicien qui pense que vous enchaînez, est le meilleur moyen de vous rendre heureuse. Mais, je sais aussi que sa vie n'a pas du toujours être rose. Acceptant cette main qu'elle m'offre, je me relève péniblement pour me laisser entraîner dans cette danse païenne. « Conséquence ou vérité ?! » Sa voix résonne contre les parois de mon crâne et je soulève un de mes sourcils dans un mouvement qui se voulait coquin. L'instant suivant, je tournais sur moi-même, laissant le silence m'accompagner. Sans m'arrêter, je finis par lui répondre : « Vérité! »

Cette déclaration me surprend, mais d'un autre côté, je n'allais pas choisir conséquence en permanence. Un rythme un peu plus enjoué s'installe dans l'appartement et je sautille d'un pied à l'autre, laissant cette soirée avancer avec l'ivresse. Le temps s'emmêla doucement pour mieux nous tromper et alors, que le soleil commence à pointer le bout de son nez, je tapais des mains comme une enfant. L'appartement n'est plus que désordre et la fatigue commence à se faire sentir. Sur le bord de sombrer dans un coma bien mérité, je m'assois à même le sol. J'ai certainement une ecchymose ou deux en surplus, mais le sourire à mes lèvres m'empêchent de me concentrer sur ces détails. Je suis bien, pour la première fois en combien de temps déjà? Mes muscles protestent contre cette privation de repos, sans parvenir à me convaincre. Je lève doucement mon regard vers ma complice. « Alors! Ce sera encore vérité! Mais, t'as pas le choix d'enlever ton dernier morceau de tissu! Je ne serai pas la seule à finir toute nue! »

love.disaster

_________________

Lose You
I woke up in tears, With you by my side. A breath of relief And I realized... No, we're not promised tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 144
↳ Points : 374
↳ Date d'inscription : 21/05/2016
↳ Age : 24
↳ Avatar : Kate Winslet
↳ Age du Personnage : 44 ans
↳ Métier : Bénévole auprès des populations démunies
↳ Opinion Politique : Inexistante pour le moment
↳ Niveau de Compétences : Niveau général : 2 Niveau 3 en maîtrise de sa faim Niveau 4 en feels
↳ Playlist : Love Peace Peace - Eurovision 2016
Oltremare - Ludovico Einaudi
When We Were Young - Adèle
↳ Citation : "Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière."
↳ Multicomptes : Maisy A. Weaver
↳ Couleur RP : #eccef5



Feuille de perso
↳ Copyright: rusty nail
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Drink and drunk. - Pv. Laura   Aujourd'hui à 15:16


Les mains dans celles de son amie, leurs doigts entrelacés, Laura danse. Elle danse comme elle ne l’a plus fait depuis si longtemps. Les souvenirs flous de ses années de fac et de leurs soirées arrosées reviennent en vagues dans son esprit. Elle grimacerait presque de revoir ses choix vestimentaires de l’époque, les années 90 ne pardonnent pas. Elle glousse néanmoins appréciant les quelques heures d’insouciance que lui offre Ange. Elle en a assez d’être triste et fatiguée, assez de s’inquiéter de tout constamment. Assez de s’inquiéter de sa faim, de sa mémoire, de sa famille et de ce monde en perdition. Elle en a plus qu’assez et bien qu’Ange semble animée par la même envie qu’elle, par ce besoin d’échapper à une réalité trop lourde à porter, il est bon de s’octroyer, même pour quelques heures, un bonheur artificiel.
Ange choisit la vérité et les mouvements se calme progressivement. Les deux femmes finissent par s’asseoir autour des bouteilles et l’ambiance reste enjouée. Les questions s’enchaînent, Laura se retrouve à perdre son haut rapidement, après avoir échoué à la dernière action qu’Ange lui a demandé d’accomplir, elle abandonne donc le vêtement sur le canapé, appréciant la douceur de l’air sur ses seins nus. Elle jette un regard à sa poitrine pleine et lourde, si différente de celle de son amie. Si sa vie à l’extérieur a eu le mérite de lui faire perdre un peu de poids, son corps reste naturellement plus rond et plein que celui de la blonde. Bien qu’elle n’ait jamais été mal-à-l’aise avec son corps, elle est surprise de se sentir si libre quasiment nue près de son amie. La bouteille diminue tandis que les questions continuent à pleuvoir, le jeu finit par évoluer en une partie de question-réponse, tant et si bien que les deux femmes ne prennent même plus la peine de demander et enchainent directement les questions. Laura se retrouve à devoir fouiller dans ce qu’il lui reste de mémoire pour se souvenir de l’âge auquel elle a perdu sa première dent, elle prend quelques minutes pour réfléchir à quel était le nom de son animal de compagnie quand elle était enfant. Ange répond avec facilité aux questions de Laura.

Sans vraiment s’en rendre compte, les deux femmes évitent certains sujets, notamment celui de la famille. Ni l’une ni l’autre n’ont osé poser à l’autre de question concernant la maternité et Laura lui en est reconnaissante. Certes son amie est au courant d’une partie de son amnésie mais comment expliqué à celle-ci qu’elle ne sait même plus si elle a été mariée où a eu des enfants avant de se perdre. Allongée par terre, Laura, regarde le plafond qui commence à bien tourner alors que les bouteilles sont presque vides. Elle tourne son regard vers la fenêtre pour se rendre compte que la lumière du soleil commence à pointer le bout de son nez. Depuis combien de temps n’a-t-elle pas passé la nuit à faire la fête ? Son corps lui rappelle douloureusement qu’elle n’a plus vingt ans, ses muscles tendus par une nuit a dansé et boire lui font un mal de chien et elle soupire en se redressant pour regarder Ange qui vient de s’asseoir près d’elle. « Hein ? » Sa voix est rauque d’avoir parlé et bu toute la nuit. « Oh, d’accord ! » Elle glousse et sans se relever fait glisser sa culotte sous ses fesses avant de la jeter plus loin d’un mouvement de pied qui la fait grimacer. « Contente ? » Elle rit et tire la langue à son amie, elle se redresse néanmoins sur un coude pour avaler une gorgée de vodka dans son verre. Elle est surprise, l’ivresse a été beaucoup plus longue à venir que dans ses souvenirs. La tête désormais cotonneuse de tout l’alcool qu’elle a ingéré, elle ferme les yeux et pousse du bout du doigt le genou de son amie. Avant de s’étirer, exposant son ventre, ses vergetures et ses cicatrices aux yeux de son amie. « Hum… Qu’est-ce que j’pourrais te poser comme question… » Elle tapote son menton du bout du doigt en réfléchissant. Elle finit par s’asseoir en tailleur et par se resservir un verre d’alcool et de faire de même pour Ange. « Euh… Alors, qui est la personne à laquelle tu tiens le plus dans tout le monde entier ? » La question est sortie et Laura la regrette un peu, si Ange venait à lui retourner sa question, elle ne saurait pas vraiment comment lui répondre… Mais après tout, son amie peut choisir de ne pas répondre et elle aussi, bien qu’elle se soit appliqué à ne pas le faire.

_________________

Everybody loves the things you do From the way you talk to the way you move. Everybody here is watching you, cause you feel like home. You're like a dream come true. But if by chance you're here alone, Can I have a moment before I go? Cause I've been by myself all night long hoping you're someone I used to know ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Drink and drunk. - Pv. Laura

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bonjour le monde ! Moi c'est Laura...
» Take A Drink To Get Drunk ! [PV Taichihuahua]
» ## Version 24/04
» ## Version 24/12/09
» Présentation de Laura

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Third Chapter: New Orleans :: Northern New Orleans :: Storyville-