AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Mission | Ambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Féminin
↳ Nombre de messages : 309
↳ Points : 187
↳ Date d'inscription : 07/03/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Colin Farrell
↳ Age du Personnage : 37 ans
↳ Métier : Ingénieur en sécurité informatique pour le Gouvernement
↳ Opinion Politique : Officiellement il travaille pour le Gouvernement, officieusement il lui voue une haine sans pareil
↳ Niveau de Compétences : Niveau 4 en détermination & prise de risque
↳ Playlist : Elastic Heart ; Sia | Dance on the moon ; Travis Scott | Take Shelter ; Years&Years | Buddha for Mary ; 30STM | The Morning ; The Weeknd
↳ Citation : « Wanted to fight this war without weapons »
↳ Multicomptes : Ava S. Cohen & Esperanza O'Connell
↳ Couleur RP : white ; FFFFFF



Feuille de perso
↳ Copyright: Schizophrenic
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: The Mission | Ambre   Mer 17 Aoû - 9:41

The Mission

Ambre&Jackson

Ça fait des semaines que je traque ce type. Un hacker. C’est plutôt rare que la rébellion s’attaque au service informatique du Gouvernement. Sûrement par manque de moyens. Pourtant  ce petit malin est parvenu à infiltrer les réseaux des services secrets. Autant dire que ça a fichu une belle pagaille. Mon objectif premier en entrant au sein du Gouvernement était d’atteindre mon frère, histoire de le faire payer. J’aide les résistants comme je peux mais cette fois ci le poisson était trop gros pour le laisser filer. D’ailleurs les ordres étaient clairs : il fallait l’empêcher d’accéder aux dossiers top secrets et le localiser par tous les moyens possibles. Voilà qu’elle fut ma mission ces derniers jours. Après un chassé croisé épuisant, j’ai finis par repérer d’où venait le signal du pirate. Un coin paumé dans la forêt près de l’Elvenpath. J’étais assez fier sur le coup. Mais quand mon boss m’a convoqué, je ne m’attendais pas à ce qu’il m’envoie sur le terrain. C’était mon poisson alors d’après lui, c’était à moi d’aller l’attraper. Comment refuser une telle mission ? D’après ses dires j’allais être accompagné d’un Shadowhunter. L’agent Del Nero. Bien sûr que pour postuler aux services secrets j’ai dû suivre des entraînements, au cas où. Je n’avais jamais pensé que ce « au cas où » devienne applicable un jour.

Voilà comment je me retrouve à poiroter dans un des 4x4 du Gouvernement. J’attends ma coéquipière pour cette mission. La nuit est tombée depuis un moment. Tout ce qu’on a c’est une adresse. Je ne sais pas sur quoi ou sur qui on va tomber. J’espère que mes informations sont exactes et que l’adresse IP est la bonne. Je doute. Si j’ai échoué je risque de passer un sale quart d’heure. Je soupire en passant une main contre ma nuque. Pas le temps de m’apitoyer sur mon sort, l’agent Del Nero est là. J’attends qu’elle entre dans la voiture pour me tourner vers elle. Après l’avoir observée furtivement, je comprends que je ne l’ai jamais croisé. Je lui accorde un sourire.

« Jackson Montgomery, département informatique. »

Je lui tends la main. Je ne sais pas trop comment tout ça va se dérouler. Je ne sais rien d’elle si ce n’est qu’elle est shadowhunter. Tout ce que j’ai eu est une photo avec son nom. De toute façon je n’ai pas le choix et j’avoue qu’être accompagné d’un autre agent du Gouvernement me rassure. Surtout qu’elle est sûrement mieux entraînée que moi pour des missions de ce genre. J’allume le contact, les phares balaient la route déserte à cette heure. C’est parti pour l’inconnu.

Après avoir roulé en direction du Sud, je gare la voiture sur le bas côté. La forêt s’apparente plus à un portail vers les ténèbres qu’à un terrain de loisir. La légère brise qui souffle dans les branches des arbres donne l’impression qu’ils sont vivants. Je me demande comment on peut vivre dans un tel endroit. Pourtant c’est bien là The Elvenpath. Ne reste plus qu’à trouver la maison en question. Tout ça sans se faire repérer bien sûr. Je me tourne de nouveau vers Ambre.

« C’est là… Je pense qu’on devrait utiliser les lunettes à vision infrarouge qu’en dis-tu ? Avec les lampes torches on serait vite repérés. »

Ou peut-être que non. Pour l’instant je ne bouge pas et attends sagement la réponse de la jeune femme. L’action est son terrain. Je suis meilleur derrière un écran d’ordinateur qu’un flingue à la main. Je me demande un instant ce que je fous là, au milieu de la forêt en pleine nuit. J’espère qu’on pourra faire ça vite. Je n’ai pas peur, c’est juste que moi la nuit, j’aime dormir. Si j’avais voulu risquer ma peau, j’aurais sûrement trouvé un moyen de le faire en pleine journée…

_________________


THIS PAIN IS JUST TOO REAL
And this pain may not be escaping, and I may still be hurting, but that's okay. Because at least I'm living and I can see that some day it will be ending, even if it's not today, I'll be set free. sign by Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 410
↳ Points : 550
↳ Date d'inscription : 23/07/2016
↳ Age : 20
↳ Avatar : Emily Browning
↳ Age du Personnage : 24
↳ Métier : Shadowhunter & Tueuse
↳ Opinion Politique : The rules apply to everyone, and order must be preserved
↳ Niveau de Compétences : /
↳ Playlist : Two steps from hell ~ Heart of Courage / Arch Enemy ~ War Eternal / Epica ~ In All Conscience, Unchain Utopia / Lindsay Stirling ~ The Arena / Sia ~ Chip Trills / Within Temptation ~ Empty Eyes, A shot in the dark / Imagine Dragons ~ Demons
↳ Citation : "For if a man plays the fool, then it's only fools he'll persuade. But appear to be the devil, and all men will submit."
↳ Multicomptes : Solveig Eriksson & Orfeo F. Renzacci
↳ Couleur RP : #660000



Feuille de perso
↳ Copyright: Morphine
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Mission | Ambre   Dim 21 Aoû - 0:30

The Mission

Ambre&Jackson

Grâce à un certain miracle, Ambre était parvenue à maintenir ses activités pas très légales sous silence. Enfin, ses alibis étaient passés facilement auprès des enquêteurs de la disparition de sa dernière victime. Ou plutôt celle de ce connard qui lui avait piqué son boulot. Oui, elle était un peu agacée. Cependant, comme toujours, elle avait fait une parfaite impression. Merci à ses géniteurs hein. Et puis, de toute façon, essayer d’accuser une shadowhunter, sans preuves concrètes, était toujours un exercice dangereux. Exercice dont elle sortait assez souvent victorieuse. Quoi qu’il en soit, elle se tenait à carreaux depuis quelques jours. Pour éviter que ses commanditaires ne se fassent embêter (notamment Niklas) mais aussi pour s’offrir une supposée bonne conscience. Ce profil bas lui avait permis finalement d’exécuter quelques missions un peu plus calmes, qui étaient les bienvenues dans ce contexte. Certes, patrouiller dans les quartiers chauds de la ville n’avait rien d’intéressant. Bien au contraire, c’était d’un ennui complet. Et pourtant, elle s’y était « plu ». Bref, elle avait fait ce qu’on lui avait demandé, avec zèle, et avait maintenu les contrats à distance. Bien raisonnable puisqu’elle avait été suivie durant ce temps-là.

Bref, tout ça pour dire que, pour une fois, elle avait été présente lorsqu’un des coordinateurs l’avait appelée. D’ailleurs, elle se souviendrait toute sa vie du visage étonné de celui-ci alors qu’elle arrivait, toute pimpante. A l’heure. Pile à l’heure. Enfin, la mission était simple : accompagner un informaticien pour l’interpellation d’un hacker. Bon, ce n’était pas un simple informaticien, la jeune fille était médisante. Il travaillait parmi les dossiers secrets, ceux bien gardés par le Gouvernement. Et il avait reçu un entraînement à ce genre de missions d’après sa fiche. Quoi qu’il en soit, Ambre l’accompagnerait comme on le lui avait demandé.

Leur cible était un hacker s’étant attaqué au réseau. Déjà, rien que cela était une aberration dans l’esprit de la shadowhunter. Et prouvait bien que le Gouvernement n’était pas à l’abri de ce genre d’attaques, malgré les propagandes qu’il pouvait y avoir au sein de l’entité. Un très léger sourire sur les lèvres, Ambre se dirigea vers les vestiaires. Quelques armes et équipements allaient être nécessaires à l’expédition. Déjà, ils iront en pleine nuit. Aussi, ils étaient là pour arrêter, si ce n’est tuer, une personne nocive au Gouvernement en place. Ses doigts se refermèrent autour de deux armes de poing et de quatre poignards, qui rejoignirent rapidement les emplacements prévus dans sa tenue noir de jais. Ses cheveux blonds furent attachés en deux couettes pendant de chaque côté de son visage. C’était plus pratique en cas de combat. Chose qu’elle n’espérait pas, ne sachant que penser de ce fameux entraînement qu’avait reçu son coéquipier de la soirée. Autant préparer toutes les situations, même si elles s’avéraient pour la plupart incorrectes.

Et enfin fut le moment de la découverte. Le moment où ce fameux Jackson serait autre chose qu’un dossier entre ses mains. Au moins, il était à l’heure, déjà installé dans la voiture. Et il conduisait. Tant mieux, Ambre ne s’était jamais habituée aux lois et aux véhicules. Le code de la route était quelque chose de bien éphémère dans son esprit en effet… Elle serra la main tendue, répondit au sourire par un autre, plus par mimétisme que par sympathie réelle. Jusqu’ici, cela fonctionnait bien avec ses congénères, autant ne pas changer de méthodes.

« Ambre. Shadowhunter. »

Elle préférait souvent passer son nom de famille sous silence. Peut-être pour éviter de se rappeler qu’elle restait une étrangère dans ce pays, bien qu’elle en ait assimilé la langue et la culture vitesse grand V. La jeune fille s’installa un peu plus confortablement dans l’habitacle. Heureusement qu’elle n’avait pas pris son épée cette fois-ci. Déjà, Jackson aurait eu la trouille d’avoir une collègue comme ça, comme bon nombre avant lui. Ensuite, ce n’était pas si pratique que ça. Elle allait certainement avoir à faire à des professionnels. Surtout pour pénétrer aussi facilement les réseaux du Gouvernement.

Ils arrivèrent assez rapidement sur les lieux de l’intervention. Une forêt. Voilà un obstacle qu’Ambre n’avait pas encore décidé comment gérer. Enfin, dans un premier temps, elle allait devoir en apprendre plus sur son camarade. Pour anticiper ses réactions. Connaître ses limites. C’était important pour elle. Et si elle voulait le ramener en vie aussi… Dès que le véhicule se stoppa, elle se glissa à l’extérieur et épousa du regard les environs. Silencieux. Froids. Peu accueillants, elle devait en convenir. Elle ouvrit la porte arrière et en sortit une mitrailleuse. Bordel que ça pesait ces conneries. Les mots de Jackson dans son dos lui firent sortir les deux paires de lunettes infrarouges. Il n’avait pas tort. Même si en vérité, cela ne dérangeait absolument pas Ambre de débarquer à la lumière des torches. Après, en effet, ce serait un coup à se faire prendre pour cible. Un jeu amusant. Sauf pour un néophyte.

« Avant qu’on y aille, j’aurai besoin de te cerner. D’en apprendre plus sur toi. »


Elle se retourna en lui lançant l’une des paires. Et enfonça son regard vert dans le sien. Elle ne cherchait pas forcément à avoir l’air sympathique mais ne l’agressait pas pour autant. Néanmoins, le travail et la survie passaient avant une possible amitié ou une relation sociale.

« Serais-tu capable de tuer ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Féminin
↳ Nombre de messages : 309
↳ Points : 187
↳ Date d'inscription : 07/03/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Colin Farrell
↳ Age du Personnage : 37 ans
↳ Métier : Ingénieur en sécurité informatique pour le Gouvernement
↳ Opinion Politique : Officiellement il travaille pour le Gouvernement, officieusement il lui voue une haine sans pareil
↳ Niveau de Compétences : Niveau 4 en détermination & prise de risque
↳ Playlist : Elastic Heart ; Sia | Dance on the moon ; Travis Scott | Take Shelter ; Years&Years | Buddha for Mary ; 30STM | The Morning ; The Weeknd
↳ Citation : « Wanted to fight this war without weapons »
↳ Multicomptes : Ava S. Cohen & Esperanza O'Connell
↳ Couleur RP : white ; FFFFFF



Feuille de perso
↳ Copyright: Schizophrenic
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Mission | Ambre   Mer 24 Aoû - 9:27

The Mission

Ambre&Jackson

Dans la forêt aucune note de musique jazzy, pas de fêtards un peu trop ivres, pas de lumière, pas un son. Lorsque je sors de la voiture, une brise fraîche me caresse le visage. Au premier coup d’œil, on pourrait dire que l’endroit est paisible. Un havre de paix nocturne pour les chouettes et autres animaux sortant la nuit. Mais quelque chose me dit que tout ceci n’est qu’un leurre. Après tout j’en ai déjà vu de belles pour croire que cet endroit ne regorge pas de créatures en tout genre ou de gens complètement cinglés. C’est pire lorsqu’Ambre s’empare d’une mitraillette. Visiblement elle semble bien déterminée à faire ressembler notre hacker à une passoire. Je me contente d’un 9mm accroché à la taille et d’une paire de menottes. Après tout je ne suis qu’un ingénieur informatique, pas Rambo. Ambre attire mon attention, elle souhaite en apprendre plus sur moi. Je me tourne vers elle, un sourcil relevé en signe de curiosité. J’attrape les lunettes à vision infrarouge qu’elle me lance et les visse sur mon front en attendant qu’on s’élance dans les ténèbres. Et enfin, la jeune femme me pose une question plutôt surprenante. Un fin sourire courbe mes lèvres.

« Je ferais ce qu’il faut pour rester en vie. Tuer ou se faire tuer comme on dit. »

Je hausse les épaules comme si ce que je venais de dire était quelque chose de banal. En même temps je ne suis pas venu ici pour jouer les enfants de cœur. Et même si je préférerais ne pas avoir à tuer quelqu’un, je ne peux me permettre de risquer ma peau. J’ai encore trop de choses à faire pour me laisser butter. Et puis si j’ai pu échapper deux fois à la mort, la troisième devrait s’avérer logique. En tout cas je l’espère.

« Si on pouvait quand même le chopper en vie, ça serait cool. »

Vraiment cool. Je ne sais pas trop si ma coéquipière du jour est du même avis. A voir comment les choses vont se présenter. On ne sait pas combien ils sont… En plus de ça, la maison est au nom d’un couple de retraités et franchement, ça m’étonnerait fort que deux petits vieux se soient lancés dans un piratage de ce genre envers le Gouvernement. Pour moi c’est un leurre, c’est évident. J’espère avoir convaincu Ambre. Je ne peux pas lui en vouloir de se poser des questions. On risque notre peau tous les deux. Avant de fermer la voiture, j’en sors deux gilets par-balles. J’enfile le mien après lui avoir tendu le sien. Je me demande ce qui nous attend, je soupire puis mets en place mes lunettes que j’allume. La forêt noire devient soudainement verte pale. Pour l’instant aucune trace d’un être vivant. Avant de m’aventurer entre les arbres, je me saisis de mon arme. On ne sait jamais. Si Ambre a d’autres questions, elle n’aura qu’à me les poser sur le chemin. J’aimerais bien en finir vite avec cette mission. Je n’ai pas signé pour ce genre de chose moi… Je pense surtout que c’est une mise à l’épreuve par laquelle je suis contraint de passer, histoire de tester mon efficacité et ma détermination.

Sans plus attendre, je commence à m’éloigner du véhicule. Il ne faut surtout pas qu’on oublie ou nous sommes garés en cas de fuite. Ca serait dommage qu’on rentre à pied. Normalement la maison que l’on cherche ne devrait pas se trouver très loin, j’ai examiné le plan et l’ai quadrillé.

« La cible devrait se trouver à 200 mètres dans cette direction. »

Je pointe mon doigt dans la direction en question après m’être retourné vers Ambre. Il faut qu’on y aille maintenant. Chaque minute qu’on perd est du temps gagné pour le hacker. Du temps pendant lequel il peut faire ce qu’il veut ou même prendre la fuite si tenter qu’il est bien là où on pense. Quelle idée de se terrer dans un trou aussi paumé…

_________________


THIS PAIN IS JUST TOO REAL
And this pain may not be escaping, and I may still be hurting, but that's okay. Because at least I'm living and I can see that some day it will be ending, even if it's not today, I'll be set free. sign by Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 410
↳ Points : 550
↳ Date d'inscription : 23/07/2016
↳ Age : 20
↳ Avatar : Emily Browning
↳ Age du Personnage : 24
↳ Métier : Shadowhunter & Tueuse
↳ Opinion Politique : The rules apply to everyone, and order must be preserved
↳ Niveau de Compétences : /
↳ Playlist : Two steps from hell ~ Heart of Courage / Arch Enemy ~ War Eternal / Epica ~ In All Conscience, Unchain Utopia / Lindsay Stirling ~ The Arena / Sia ~ Chip Trills / Within Temptation ~ Empty Eyes, A shot in the dark / Imagine Dragons ~ Demons
↳ Citation : "For if a man plays the fool, then it's only fools he'll persuade. But appear to be the devil, and all men will submit."
↳ Multicomptes : Solveig Eriksson & Orfeo F. Renzacci
↳ Couleur RP : #660000



Feuille de perso
↳ Copyright: Morphine
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Mission | Ambre   Lun 29 Aoû - 1:52

The Mission

Ambre&Jackson

Ambre savait que poser des questions donnerait un possible temps à leur cible de s’apercevoir de leur présence et donc s’enfuir, ou préparer une contre-attaque. Sauf qu’étrangement, la jeune fille préférait être certaine de ce dont son collègue était capable. Par le passé, elle avait été témoin de situations périlleuses. Parce qu’un shadowhunter n’avait pas été capable de s’adapter à son coéquipier. Et la tueuse préférait éviter de devoir faire un rapport sur pourquoi Jackson avait perdu son bras. Ou sa vie. Enfin, quoi qu’il en soit, sa réponse la satisfit pour le moment. Même si elle gardait quelques doutes sur sa capacité à appuyer sur la détente. Tant qu’elle ne l’avait pas vu en action, elle ne pouvait pas le croire. Entre dire et faire, il y avait un énorme gouffre, surtout lorsqu’il s’agissait d’une vie humaine. Elle, elle avait appris à la mépriser, que ce soit celle des autres ou la sienne. Ainsi, lorsqu’elle devait appuyer sur la détente ou trancher une gorge, elle ne connaissait pas le mot « hésitation ». Ce qui pouvait faire d’elle un monstre oui. Heureusement qu’elle n’avait à répondre à ce genre de questions. Et qu’elle n’avait pas encore de psy sur le dos. Juste une neurologue.

Ensuite, elle savait qu’ils devraient le choper en vie. C’était le but de cette mission. Mais la jeune fille préférait ne pas prendre de risques inutiles. Bon, en temps normal, elle n’était pas du genre à en avoir quelque chose à faire, elle se savait suffisamment intelligente pour trouver des solutions. Mais là… Son cerveau était encore quelque peu retourné par le tour de passe-passe qu’il avait subi dans l’usine. D’ailleurs, elle n’avait pas encore trouvé le coupable et cela la bouffait presque de l’intérieur. Mais soit. Ce n’était pas le bon moment de s’en occuper. La tueuse prit une profonde inspiration avant d’équiper ses lunettes à son tour. Et son gilet pare-balles. Une bonne idée. Très bonne. A laquelle Ambre n’aurait clairement pas pensé. L’habitude, le fait de se dire que cela ne nous arrivera pas. Bon, et peut-être qu’elle considérait inconsciemment Jackson comme un bouclier possible. Même si cela la dérangeait de penser cela. Puisqu’elle était supposée le garder en vie un minimum. Elle devait se mettre dans le crâne qu’il n’était pas un collègue lambda qui se démerdera comme un grand. Et décidément, elle l’oubliait assez fréquemment là…

Jackson se mit en route et la jeune femme lui emboîta le pas. Bon, d’un côté, elle était quelque peu agacée. De l’autre, elle était la plus jeune et laisser un peu de mou était souvent la meilleure chose à faire. Elle aurait pu donner un ordre, sec et bref. Néanmoins, ce n’était pas dans ses intérêts d’être ainsi avec toutes les personnes qu’elle croisait. Sauf quand c’était ses collègues. Parce qu’ils prenaient un malin plaisir à la rabaisser. Ce que Jackson n’avait pas fait. Et rien que pour cela, elle serait la parfaite coéquipière durant cette mission. Dans la limite des stocks disponibles. Deux cents mètres. Pas grand-chose en réalité. Ambre sortit son arme de poing, offerte par Niklas, et nettement plus pratique dans une chasse à l’homme à cette petite échelle. La mitraillette était clairement plus sanglante et faite pour la guerre. Pas pour ça, à son grand dam. Enfin, cela lui donnerait une occasion de tester l’arme dans des conditions réelles. Pas dans les salles d’entraînement gracieusement mises à la disposition des shadowhunters. Quoi qu’il en soit, cette mission tombait à point nommé finalement. D’un geste de la main, elle indiqua à son coéquipier de continuer d’avancer. Aucun bruit suspect n’était à déplorer.

Et c’était peut-être la raison pour qu’elle se taise et scrute l’environnement vert pâle à travers ses lunettes. Ce n’était jamais bon lorsque même la nature était à ce point plongée dans le silence. Alors, rester sur ses gardes s’imposait. Surtout qu’en s’attaquant au Gouvernement, leur cible devait s’attendre à leur visite. A moins d’être con comme un manche à balai – et encore, là, ce serait les insulter –. Ambre se déplaça discrètement pour rester à la même hauteur que Jackson. Elle comptait le nombre de pas, laissait son cerveau lui dicter le chemin, suivant les quelques indications données par son collègue. Et ils n’avaient aucun problème à avancer. Comme si on leur laissait le champ libre. Et définitivement, cela étonnait la tueuse. Lorsqu’une mission était trop simple, c’était que quelque chose clochait. Qu’ils allaient se prendre un déluge dans la figure. Et c’est lorsqu’ils entrèrent dans les soixante-quinze derniers mètres qu’Ambre se stoppa brutalement, en posant sa main sur le bras de Jackson pour l’arrêter à son tour.

« Ils nous attendent. Il y a des pièges dans les alentours. »


Sa voix, bien que murmurée, semblait exploser dans le silence glacial. Sinon, elle avait utilisé le pluriel. Car, même si elle ne se doutait pas des capacités intellectuelles d’un seul individu, elle se disait qu’il devait y avoir des gardes, des infrastructures ou autres joyeusetés derrière. En espérant secrètement qu’elle se trompe sur ce point. Quant aux pièges, c’était plus une question d’habitude. Ou alors il n’y avait rien et la personne concernée était vraiment inconsciente de croire qu’on ne remonterait pas jusqu’à elle.  Un léger sourire se dessina sur ses lèvres tandis que la jeune fille vérifiait l’environnement d’un regard attentif.

« Préfères-tu une attaque de front ? Ou les prendre à revers ? »


Oh, elle comptait bien bénéficier de l’effet de surprise dans les deux cas. Néanmoins, le premier cas permettrait une approche légèrement plus directe que le second dirons-nous. Et si la discrétion était toujours de mise, elle nécessiterait moins de réflexion ou de plan. Même si en réalité, Ambre ne savait pas trop ce que Jackson était capable de faire. Alors, autant lui demander son avis. Même si cela ne lui arrivait pas beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Féminin
↳ Nombre de messages : 309
↳ Points : 187
↳ Date d'inscription : 07/03/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Colin Farrell
↳ Age du Personnage : 37 ans
↳ Métier : Ingénieur en sécurité informatique pour le Gouvernement
↳ Opinion Politique : Officiellement il travaille pour le Gouvernement, officieusement il lui voue une haine sans pareil
↳ Niveau de Compétences : Niveau 4 en détermination & prise de risque
↳ Playlist : Elastic Heart ; Sia | Dance on the moon ; Travis Scott | Take Shelter ; Years&Years | Buddha for Mary ; 30STM | The Morning ; The Weeknd
↳ Citation : « Wanted to fight this war without weapons »
↳ Multicomptes : Ava S. Cohen & Esperanza O'Connell
↳ Couleur RP : white ; FFFFFF



Feuille de perso
↳ Copyright: Schizophrenic
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Mission | Ambre   Ven 2 Sep - 11:15

The Mission

Ambre&Jackson

Je me retrouve donc là, planté au milieu de la forêt en pleine nuit à traquer un inconnu. Bien loin de mon but initial qui était de rester bien au chaud dans les locaux du Gouvernement. Le goût du risque je l’ai, mais quand je risque ma peau, c’est dans mon propre intérêt en général. Je retiens un soupir. La bonne nouvelle est qu’Ambre ne m’a pas posé d’autres questions, j’en conclus que ma réponse lui convient. Parfait. Nous avançons à travers la nature, sombre et étrangement silencieuse. Les arbres restent statiques autour de nous. Ils nous observent, accompagnent notre avancée. Pour l’instant tout se déroule à merveille. Je dirais même que c’est trop facile. Sous mes yeux une étendue verte m’indique que nous sommes les seuls êtres vivants aux alentours. Pourtant alors que nous approchons de notre but, je sens Ambre me stopper. Je tourne ma tête vers elle, serrant mon arme entre mes doigts. A-t-elle vu quelque chose ? Attentif, j’écoute ce qu’elle m’annonce. Elle affirme qu’il y a des pièges pourtant je n’ai strictement rien vu. L’endroit que l’on cherche est une maisonnette et n’a rien d’un bunker pourtant je sais bien que les résistants sont pleins de surprises, et que la méfiance est de mise. J’acquiesce d’un signe de tête. C’est elle la professionnelle du terrain.

« Ok, restons vigilants. »

Je scrute la zone, la maison se dessine au loin. Pendant un instant je soulève mes lunettes pour me confronter aux ténèbres de la nuit. En plissant les yeux j’arrive à apercevoir une faible lueur venant d’une fenêtre. Visiblement, peu importe qui habite là, la personne ne dort pas. Pourtant les 4 heures et demi du matin approchent. Aurait-on à faire à un insomniaque ? Est-ce que le suspect nous attend confortablement assis dans sa chambre ? Autant de questions qui se bousculent dans mon esprit mais aucun moyen d’apporter quelconque réponse. Mon attention se reporte sur ma coéquipière du jour. Attaquer de front ou les prendre à revers… Mes sourcils se froncent, je réfléchis.

« D’après moi c’est plus prudent de les prendre à revers. On sait pas combien ils sont et nous sommes deux. Même si je pense pas qu’une armée nous attende, on sait jamais. Mais tu es la professionnelle dans cet exercice, quoique tu décides je te suis. »

Sur ces mots je reviens fixer mes lunettes infrarouges sur le bout de mon nez. Pour l’instant je ne vois aucun piège. Prudent, je reprends mon avancée. Il faut bien qu’on y aille sinon la mission n’aboutira jamais. Tout en restant sur mes gardes, je tiens mes bras tendus, pointant mon arme vers la maison. Cet endroit est glauque et depuis que j’ai faillis me faire engloutir par des zombis assoiffés de cervelle, j’ai tendance à m’attendre à tout et n’importe quoi. La maison n’est plus qu’à quelques mètres maintenant. Le but se rapproche et aucun signe d’ennemis potentiels. Alors quoi, c’est tout ? C’est aussi facile que ça ? M’apprêtant à me retourner vers la jeune femme, je me retrouve soudainement ébloui par une forte lumière. Visiblement elle s’allume grâce à un détecteur de mouvement « Merde. ». Sûrement qu’elle doit aussi donner l’alerte. Si c’est ça, l’effet de surprise sera complètement gâché. Dans un reflex j’attrape le bras d’Ambre et l’emmène hors du faisceau lumineux.

« Ok bon… T’avais raison. Maintenant c’est clair qu’ils vont nous attendre. »

Mes pupilles s’illuminent soudainement sous mes lunettes que je finis par retirer. D’un geste vif je retire mon gilet par-balles et glisse mon arme dans ma ceinture. Je jette mes accessoires au sol. Me débarrasse de tout ce qui pourrait faire croire que je travaille pour le Gouvernement.

« Del Nero j’ai une idée. Si on se fait passer pour des civils en détresse, ils baisseront la garde. Si on garde nos uniformes et qu’ils sont cinqu.. .»

Des aboiements rauques se font entendre. Des chiens, et à ce que je peux entendre ils n’ont pas l’air de gentils toutous venus nous souhaiter la bienvenue.  Vigilant, la main sur la crosse de mon arme, je semble prêt à dégainer à tout instant. Ces molosses n’hésiteront pas à nous dévorer.

« Sortez de là ! Vous êtes cuits. »* s’écrit une voix masculine.

C’est le moment de décider quoi faire. Jouer les victimes ou attaquer de front. En tout cas il faut qu’on prenne une décision rapide car les bruits de pas et les cabots approchent. Le silence ambiant s’est, en l’espace d’un instant, vite transformé en brouhaha infernal.

*color : #ccccff

_________________


THIS PAIN IS JUST TOO REAL
And this pain may not be escaping, and I may still be hurting, but that's okay. Because at least I'm living and I can see that some day it will be ending, even if it's not today, I'll be set free. sign by Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 410
↳ Points : 550
↳ Date d'inscription : 23/07/2016
↳ Age : 20
↳ Avatar : Emily Browning
↳ Age du Personnage : 24
↳ Métier : Shadowhunter & Tueuse
↳ Opinion Politique : The rules apply to everyone, and order must be preserved
↳ Niveau de Compétences : /
↳ Playlist : Two steps from hell ~ Heart of Courage / Arch Enemy ~ War Eternal / Epica ~ In All Conscience, Unchain Utopia / Lindsay Stirling ~ The Arena / Sia ~ Chip Trills / Within Temptation ~ Empty Eyes, A shot in the dark / Imagine Dragons ~ Demons
↳ Citation : "For if a man plays the fool, then it's only fools he'll persuade. But appear to be the devil, and all men will submit."
↳ Multicomptes : Solveig Eriksson & Orfeo F. Renzacci
↳ Couleur RP : #660000



Feuille de perso
↳ Copyright: Morphine
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Mission | Ambre   Sam 3 Sep - 20:12

The Mission

Ambre&Jackson

La vigilance. La jeune fille n’était pas certaine que cela leur permettrait d’esquiver tous les pièges. Car si elle était capable d’en déceler une bonne partie, elle restait humaine et surtout, en zone inconnue. Alors, il devenait bien plus complexe de deviner le lieu des pièges. Et leur nature. Ambre s’attendait aux classiques ; des fils de nylons tendus au travers du chemin pour prévenir de leur arrivée, de faux buissons, des molosses pour les sentir. Bref, rien de bien insurmontable. La maison était devant eux. Dans leur champ de vision. Le plus facile aurait été d’y aller en ligne droite. Le terrain était dégagé, seuls quelques arbres auraient pu leur causer problème. Pourtant, la tueuse hésitait. Se jeter dans la gueule du loup n’était néanmoins clairement pas la meilleure idée du monde. Et pourtant, elle le fit. Elle avança, sur la pointe des pieds, suivant son collègue. Chaque pas la tendait un peu plus. Parce que rien ne se passait. Le silence total au fur et à mesure qu’ils approchaient de la maison. De la petite lueur à la fenêtre. D’ici quelques mètres, ils pourraient les prendre à revers. Cependant, Ambre s’attendait à un problème.

Et sa réflexion ne fut pas fausse. Une lumière éblouissante éclaira le genre de clairière dans laquelle ils se trouvaient. Bordel. La jeune fille serra les dents. Eh bien, la mission ne serait finalement pas de tout repos. Dans un sens, elle préférait. L’action, le défi. La survie. C’était son domaine toute cette merde. Pourtant, elle aurait bien évité aujourd’hui. Parce qu’elle devait gérer Jackson, aussi sympathique soit-il, ce n’était pas dans ses habitudes de se retrouver au milieu d’une forêt, à quatre ou cinq heures du matin, à risquer sa vie pour arrêter un criminel. Mais qu’était-il passé par la tête de leur supérieur en vrai ? Elle avait suffisamment de morts sur la conscience. Heureusement, il semblait avoir de bons réflexes. Et elle espérait réellement que cela suffise à le maintenir hors de danger. Ils avaient quitté la zone d’action du faisceau. Au moins, leur cible n’avait pas eu le temps d’apercevoir avec exactitude leur position. Cela leur laissait quelques secondes, ou quelques minutes de repos pour trouver un plan. Enfin, quel que soit celui qui lui venait en tête à cette seconde précise, aucun n’était bon. Tous se soldaient par une défaite, ou une blessure. Plus ou moins grave. Alors qu’elle n’avait pas le temps de plus y réfléchir.

Jackson tenta de venir à son secours. Se faire passer pour des civils. En soi, ce n’était pas complètement stupide. Seulement… Sa tenue noire était caractéristique de son métier. Alors, à moins qu’elle ne se mette nue, il y avait peu de chances qu’elle s’en sorte aussi facilement. Après… Lui pouvait jouer ce rôle, donnant l’impression à leur cible que la shadowhunter était en traque. Mais pas après leur victime retranchée. Ou alors, Ambre jouerait le rôle de l’appât, lançant à l’informaticien le soin de capturer son hackeur. Et elle ferait face aux gardes du corps. Et aux chiens. Putain, pas encore ceux-là… Elle avait un très mauvais souvenir de ces animaux… Car, même s’il s’agissait d’un sort l’autre fois, la sensation de réalité ne s’était pas si facilement estompée. Enfin, pas le temps d’y penser. Les pitbulls arriveraient d’un instant à l’autre…

« Nous avons quelques secondes, peut-être une ou deux minutes. Je ne suis pas certaine d’avoir le temps de répéter. »

Le brouhaha s’intensifia. Finalement, elle n’aurait peut-être pas le temps de terminer ses explications. Si d’explications il s’agissait. La jeune fille allait donner une ligne qu’elle pensait directrice. Après, Jackson ferait ce qu’il voulait. Ambre n’avait pas envie de lui donner un ordre. Bien qu’émotionnellement, s’il mourrait à cause de cet « ordre », elle n’en aurait rien à faire. Cela ne lui ferait ni chaud ni froid, aussi étrange que cela puisse paraître. Un jour, elle parviendrait à avoir un quelconque sentiment comme la plupart des êtres humains. Même si elle n’était pas certaine d’en avoir réellement envie.

« Je vais faire diversion. Une fois les chiens descendus, ils n’auront aucune aide pour te repérer. Alors, tu auras une chance de t’infiltrer par-derrière pendant que je les occupe. Ton idée n’était pas mauvaise. Seulement, avec mon uniforme, il y a peu de chances qu’ils croient que je ne suis qu’une civile. Contrairement à toi. »


Elle afficha un léger sourire avant de se détourner. La lumière éclairait toujours le terrain à deux ou trois mètres d’eux. Et les chiens se tenaient de l’autre côté, s’apprêtant à traverser le champ lumineux. Hé bien… La tueuse enleva sa sécurité de la mitraillette. Oui, elle l’avait fait installer elle-même, pour éviter que sa colère ne lui fasse faire une connerie un jour. Elle compta quatre chiens. Bien moins qu’elle ne s’y était attendue, elle devait bien l’avouer. En fait, sans qu’elle ne l’avoue, la jeune fille était convaincue qu’ils n’étaient pas plus de trois. Car, en petits groupes, les résistants étaient moins facilement repérables. Ici, ils avaient comme QG une petite maison, dans un coin à l’écart de la population. Alors, il fallait garder un certain anonyme. Donc, peu de personnes.

Ambre réagit dès que les pitbulls sautèrent. Trois furent tués sur le coup. Bien. Le quatrième a été légèrement plus intelligent. Et se retrouva non loin du visage de la jeune fille. Un instinct l’empêcha d’y laisser sa tête. Seul son avant-bras fut blessé, avant qu’elle n’assomme le chien et ne crible le corps inerte de balles. Elle serra les dents pour ignorer la douleur. Hé, elle n’avait pas voulu finir avec un bout de peau en moins ! Enfin, elle devrait encore faire un tour chez son toubib après la mission. Et ça, ce n’était pas hyper agréable. La jeune fille se reprit et se glissa dans le faisceau lumineux après s'être débarrassé de son arme immense.

« Hé bien, je ne pensais pas tomber sur un amas ici. En en traquant un, j’en découvre bien plus… »

Bon, avec sa chance, elle allait devoir jouer à l’esquive. En espérant y parvenir. Au moins, elle espérait lui faire croire qu'il y avait un autre résistant. Qui n'existait pas mais bon...


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Féminin
↳ Nombre de messages : 309
↳ Points : 187
↳ Date d'inscription : 07/03/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Colin Farrell
↳ Age du Personnage : 37 ans
↳ Métier : Ingénieur en sécurité informatique pour le Gouvernement
↳ Opinion Politique : Officiellement il travaille pour le Gouvernement, officieusement il lui voue une haine sans pareil
↳ Niveau de Compétences : Niveau 4 en détermination & prise de risque
↳ Playlist : Elastic Heart ; Sia | Dance on the moon ; Travis Scott | Take Shelter ; Years&Years | Buddha for Mary ; 30STM | The Morning ; The Weeknd
↳ Citation : « Wanted to fight this war without weapons »
↳ Multicomptes : Ava S. Cohen & Esperanza O'Connell
↳ Couleur RP : white ; FFFFFF



Feuille de perso
↳ Copyright: Schizophrenic
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Mission | Ambre   Jeu 8 Sep - 10:34

The Mission

Ambre&Jackson

Les chiens et leur mâchoire acérée approchent. Les aboiements s’intensifient, mon cœur accélère. L’adrénaline me traverse le corps. Pourtant je ne panique pas, et sans grande surprise, Ambre non plus. Ce ne sont pas quelques molosses qui vont nous faire fuir. Néanmoins si on peut éviter de se faire déchiqueter par ces clébards, ça ne serait pas de refus. Je tends l’oreille pour écouter les informations que ma collègue me communique. Je hoche la tête, attentif à ses dires, faisant abstractions des hurlements de bêtes qui arrivent au loin. Faire diversion, c’est donc son plan. J’acquiesce d’un signe de tête pour lui faire comprendre que j’ai compris.  Je me baisse et ramasse mon gilet par-balles d’un geste rapide puis m’éloigne. Les chiens sont là. Je les entends pendant que je me rapproche de la maison. L’attention est désormais portée vers la source du brouhaha. J’entends des tirs de mitraillette. Pendant un instant je ne peux m’empêcher d’avoir de la peine pour ces pauvres bêtes élevés pour combattre et puis je me reprends. Je soupire. Si ma fille me voyait maintenant quelle image aurait-elle de son père ?

Doucement, discrètement, je parviens jusque la porte d’entrée. Cette fois toutes les lumières sont éteintes. Au loin j’entends la voix d’Ambre. Je détourne le regard et l’aperçoit sous la clarté du faisceau lumineux. Pour l’instant le plan se déroule comme prévu. J’espère secrètement que l’homme qui s’est adressé à nous est le seul garde de cette maison et qu’une armée n’ira pas encercler ma collègue. C’est d’ailleurs pour ça qu’il faut que je me dépêche de mettre la main sur ce hacker qui nous donne tant de fil à retordre. La maison a des allures de cabanes en bois. La bâtisse est branlante et semble aussi fragile qu’un château de cartes. Je n’ai aucun mal à pénétrer à l’intérieur. Arme en main, j’avance à pas de loup. Il n’y a aucun bruit si ce n’est ceux qui parviennent de l’extérieur. Pour l’instant aucun signe de tirs, peut-être qu’Ambre négocie, qu’elle gagne du temps. J’ai une confiance totale en elle et en ses capacités. Soudain le plancher au dessus de ma tête grince. Quelqu’un se cache à l’étage. Les résistants ont sûrement mis en place ce système de lumière pour se protéger des étrangers fouineurs, mais ont-ils pensé qu’un jour deux agents du Gouvernement s’enfonceraient dans la forêt pour venir les chercher ? Je ne pense pas. Je n’allume pas la lumière mais refixe mes lunettes à vision infrarouge sur le bout de mon nez. L’obscurité est quasi-totale. Les rayons lunaires entravés par les feuilles des arbres ont du mal à arriver jusqu’à l’intérieur de la maison. Finalement je monte les escaliers. Le bois craque sous mes pieds. J’évite de jurer et me concentre. Pour l’instant aucune présence détectée.

Je passe devant une porte qui attire mon attention. Enfin c’est plutôt le bruit qui émane de la pièce. Des bruits de machines, des ordinateurs. Prudent, j’entre et scrute la pièce. Aucune silhouette rose, le fugitif n’est pas là. Par curiosité je m’approche des machines. Il y a plusieurs écrans disposés sur un bureau datant d’un autre âge. Je retire mes lunettes infrarouges et pose mon pistolet près d’un clavier. J’agite la souris, les écrans s’allument.  Peut-être que de cette manière on pourrait recueillir plus de preuves, ou peut-être que je pourrais au contraire en effacer pour alléger la peine du hacker. Car au final, je comprends totalement les résistants. Mon boulot actuel n’est qu’un prétexte pour atteindre mon fraternel. Alors que je me creuse la tête pour feinter la sécurité, j’entends la porte couiner derrière moi. Des pas. Je comprends que quelqu’un vient d’entrer dans la pièce. Merde, j’ai baissé ma garde, comme un bleu. Pour eux je suis l’ennemi. Je ne bouge plus et attend la sentence.

« Ne bougez plus j’ai une arme… Je sais comment m’en servir, éloignez-vous et levez les mains. » m’ordonne une voix presque enfantine et peu sûre d’elle.

Pas vraiment en position de force je lève les mains en signe d'abdication et me retourne vers la cible en m’éloignant des écrans. La lumière de ces derniers souligne le visage d’une adolescente qui semble avoir à peine plus de seize ans. Je fronce les sourcils. Ses cheveux bruns tombent sur ses épaules, elle tend une arme dans ma direction. Est-ce que le dangereux hacker qu’on cherche n’est en fait qu’une gamine ? En tout cas, la gamine en question me menace d’une arme. Du renfort ne serait pas de refus. Bien que les mains de la fille tremblent légèrement, on sait tous que la panique fait parfois faire des choses stupides.

_________________


THIS PAIN IS JUST TOO REAL
And this pain may not be escaping, and I may still be hurting, but that's okay. Because at least I'm living and I can see that some day it will be ending, even if it's not today, I'll be set free. sign by Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 410
↳ Points : 550
↳ Date d'inscription : 23/07/2016
↳ Age : 20
↳ Avatar : Emily Browning
↳ Age du Personnage : 24
↳ Métier : Shadowhunter & Tueuse
↳ Opinion Politique : The rules apply to everyone, and order must be preserved
↳ Niveau de Compétences : /
↳ Playlist : Two steps from hell ~ Heart of Courage / Arch Enemy ~ War Eternal / Epica ~ In All Conscience, Unchain Utopia / Lindsay Stirling ~ The Arena / Sia ~ Chip Trills / Within Temptation ~ Empty Eyes, A shot in the dark / Imagine Dragons ~ Demons
↳ Citation : "For if a man plays the fool, then it's only fools he'll persuade. But appear to be the devil, and all men will submit."
↳ Multicomptes : Solveig Eriksson & Orfeo F. Renzacci
↳ Couleur RP : #660000



Feuille de perso
↳ Copyright: Morphine
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Mission | Ambre   Dim 11 Sep - 23:34

The Mission

Ambre&Jackson

Ambre n'avait pas jeté un seul regard dans la direction qu'avait prise son collègue. Cela aurait été le trahir et la jeune fille n'était pas assez stupide pour faire une telle erreur. D'autant plus qu'elle n'avait rien d'une débutante lorsqu'il s'agissait de traques humaines. Elle avait jeté un simple regard de dédain envers les bêtes qu'elle avait froidement descendues. Leurs gémissements et leurs râles de douleur la laissaient de marbre. Contrairement à l'homme qui était resté à l'abri. Etrangement, il n'avait pas encore essayé de lui tirer dessus, alors qu'elle était clairement dans sa ligne de mire et surtout qu'elle ne bougeait pas depuis plus de dix secondes. Donc, cela lui faisait s'interroger. S'était-elle trompée sur ses prévisions ? Et si les résistants à l'intérieur n'avaient rien de violent ? Ou plutôt : s'ils ne savaient pas se servir d'armes ? S'ils n'étaient doués qu'en informatique ? Cela expliquerait pourquoi il y avait des chiens pour les protéger. Et qu'une fois ceux-ci descendus, la protection était des plus minimes. Parce que personne de sensée n'aurait tué de pauvres bêtes aussi facilement. Encore moins en utilisant une arme de guerre. Mais bon, il fallait croire qu'ils n'avaient pas prévu Ambre et ses non-sentiments dans l'équation.

Elle attendit. Avec pour seule compagnie sa respiration et les battements de son cœur. Bon. Il était quand même temps de se bouger un peu dans tout ça. La jeune fille se dirigea vers la maison. Tout en restant sur ses gardes. Sait-on jamais, son adversaire pouvait très bien se réveiller. D'ailleurs, il lança quelques mots dans sa direction. En bredouillant. Il ne devait pas s'attendre à ce qu'elle résiste et cherche à s'approcher. Enfin, Ambre venait de mettre le doigt sur ce qui clochait. La voix. Le ton.  Ils avaient quelque chose de très... Jeune. Bon, venant de sa part, c'était un peu bizarre. Puisqu'elle devait être à peine plus âgée qu'eux. Néanmoins, d'un côté, elle ne pouvait que leur tirer son chapeau. Ils étaient parvenus à jouer avec les dossiers secrets du Gouvernement. Et trouver leur cachette n'avait pas l'air d'avoir été si facile que cela pour l'informaticien. Et puis, ils avaient quand même cherché à se protéger. Certes, tout était loin d'être parfait, mais déjà l'idée du détecteur de mouvements n'était pas mauvaise. Et les chiens les empêchaient de se salir les mains. Du moins, ils éloignaient les intrus sans forcément les tuer. La jeune fille jeta un regard à son bras blessé en soupirant. Et encore une après-midi à l'hôpital pour soigner cela... Ou alors elle passait voir Roman. Ouais, au choix.

Elle enfonça la porte sans prendre la peine de réfléchir. Pour se retrouver face à son ennemi. Qui la menaçait d'une arme. Eh bien, il n'avait pas froid aux yeux. Même s'il commençait déjà à trembler. Parce que la jeune fille le fixait de ses yeux glacials. Et inexpressifs. Il hésita. Un temps de trop. Qu'Ambre avait déjà utilisé à son compte. Elle s'était rapprochée d'un pas, avait sorti son arme de poing. Et avait fracassé la crosse contre la nuque de l'homme. Tout avait calculé à la fraction de seconde près. Comme toujours quand elle se décidait à bouger. Le corps s'affala sur le sol. Bien. Une dizaine de minutes de liberté devant elle. Ses yeux se posèrent sur le couloir qui s'étendait devant elle. Par où commençait ? Jackson devait déjà être entré, et pourtant, le silence accueillait la jeune fille. Y avait-il une autre personne ? Cela ne l'étonnerait pas mais pour qu'il n'y ait aucun bruit... Un mauvais pressentiment se glissa le long de son échine. Dans la plus grande discrétion, Ambre se lança à l'assaut de la bâtisse de bois.

Jusqu'à ce qu'une voix n'attire son attention. Toujours en silence, la tueuse prit la direction du bruit. Seul depuis de longues secondes. Son doigt s'était glissé sur la gâchette de son arme. Une lumière vacillante la guidait à présent. Et surtout une silhouette. Qui lui semblait franchement petite. Elle s'approcha sans un bruit, allant même jusqu'à bloquer sa respiration. Elle resta cependant à une distance raisonnable. Pour analyser la situation. Donc, elle était dans le dos de la fille, mais à quelques mètres de distance. Sur le chemin, elle avait eu le temps d'observer la position de sa cible. Elle avait vu une arme. Pointée sur... Jackson. Bordel. Ambre réfléchit une seconde durant. Puis tira. Dans l'épaule de la fille. Pas question de la tuer, des questions allaient lui être posée. Néanmoins, elle ne pouvait pas la laisser avec une possibilité de tirer. Bon, la jeune fille avait pensé à lui blesser les deux épaules. Mais celle de gauche aurait entraîné une blessure sur son collègue, ce qui était à éviter à tout prix.

« Je te conseille de ne pas essayer de récupérer l'arme ou de tirer. Ou une balle te traversera la tête. »

Et les hurlements, les larmes... Ambre restait de marbre. Cela faisait longtemps que les émotions ne l'atteignaient plus. Elle jeta un regard à la pièce qui s'étendait devant elle maintenant qu'elle s'était rapprochée. Des ordinateurs. Un certain nombre. Bordel... Comment le Gouvernement pourrait laisser passer cela ? Bon, de toute façon, les preuves étaient déjà accablantes... Et nul doute que la jeunesse de la résistante ne saura pas attendrir l'Etat. Elle risquait gros. Elle avait joué et avait perdu. Quel dommage...

« Bon, ce n'était pas exactement ce à quoi je m'étais attendue. Enfin, il doit y avoir les preuves là-dedans... »

Elle soupira, tandis que son sang tâchait le parquet clair. Bon, et si elle pouvait allumer la lumière dans tout ça... Une vraie lumière, pas seulement celle des écrans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Féminin
↳ Nombre de messages : 309
↳ Points : 187
↳ Date d'inscription : 07/03/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Colin Farrell
↳ Age du Personnage : 37 ans
↳ Métier : Ingénieur en sécurité informatique pour le Gouvernement
↳ Opinion Politique : Officiellement il travaille pour le Gouvernement, officieusement il lui voue une haine sans pareil
↳ Niveau de Compétences : Niveau 4 en détermination & prise de risque
↳ Playlist : Elastic Heart ; Sia | Dance on the moon ; Travis Scott | Take Shelter ; Years&Years | Buddha for Mary ; 30STM | The Morning ; The Weeknd
↳ Citation : « Wanted to fight this war without weapons »
↳ Multicomptes : Ava S. Cohen & Esperanza O'Connell
↳ Couleur RP : white ; FFFFFF



Feuille de perso
↳ Copyright: Schizophrenic
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Mission | Ambre   Jeu 15 Sep - 12:18

The Mission

Ambre&Jackson

Cette gamine ne va pas tirer. J’en suis persuadé. Loin de moi l’idée de jouer les super-héros, je préfère lui faire croire que j’abdique. Qu’elle ne  me fait peur et que je la prends au sérieux. Comme ça elle ne panique pas et la situation ne dégénère pas. L’adolescente semble terrifiée et ne pas savoir quoi faire. Elle reste immobile en me pointant de son arme. Je plante mon regard dans le sien. A mon avis elle était loin d’attendre un intrus. C’était bête d’avoir cru qu’une lumière et quelques molosses arrêteraient des agents du Gouvernement. Jouer avec le feu n’est jamais une bonne idée.

« Je me rends, baisse ça tu veux bien. »

En même temps que je parle, un bruit sourd me parvient aux oreilles. La jeune fille n’a pas l’air d’avoir entendu. Ses mains sont crispées autour de son arme. Elle ne bouge pas, ne dit pas un mot. Je me demande bien ce qu’elle attend. Peut-être que son complice revienne ? Probable. Mais malheureusement pour eux, Ambre est la plus rapide. Lorsque je la vois apparaître derrière l’adolescente, je n’ai pas le temps de comprendre ce qui se passe. Une détonation, une balle vient râper l’épaule de la fille qui s’écroule dans un torrent de larmes et de hurlements. Au niveau de la discrétion on repassera. Je baisse enfin les mains. Je soupire. Voilà pourquoi je n’aime pas être sur le terrain. Je préfère me voiler la face, faire comme si toutes ces horreurs et ces missions n’existaient pas. Pourtant elles sont bien là et aujourd’hui je n’ai d’autre choix que d’y faire face. Je me dépêche d’allumer la lumière. Concernant les preuves, Ambre a raison. Ces ordinateurs doivent être de véritable mine d’or.

« Je vais prendre ce que je peux, je pense qu’il faudra envoyer une autre équipe les récupérer. »

Sur ces mots, je fouille dans ma poche. Bien sûr j’ai prévu le coup. J’en sors une clé USB décorée du logo du Gouvernement. Je m’installe devant les écrans et branche l’objet. Je laisse Ambre gérer l’adolescente qui ne cesse de gémir. Elle perd beaucoup de sang, espérons qu’elle ne va pas nous claquer entre les doigts. Alors que j’agite la souris, la machine me demande un mot de passe. Je me retourne.

« Le mot de passe ? Grouille toi si tu tiens à ta deuxième épaule. »

A la base, mon cœur est plutôt du côté de la Résistance. Les méthodes du Gouvernement sont extrêmes et puis les dirigeants sont des pourris, ce n’est un secret pour personne. Mais l’adolescente s’est mise dans de beaux draps toute seule. Je ne peux rien faire pour elle maintenant, la partie est terminée. J’espère vivement que la brunette coopéra car Ambre n’attendra pas avant de lui loger une seconde balle dans le corps. Je cherche simplement à éviter que ça arrive. Et puis on ne va pas coucher ici. Imaginons que d’autres résistants arrivent ? Ou pire… Cette forêt est le cœur d’histoires glauques. Et depuis que j’ai faillis me faire déchiqueter par des zombies, plus rien ne m’étonne.

«NO210313. Vous êtes des pourris, vous ne gagnerez jamais.»sanglota la jeune fille blessée.

J’ignore ses dires et tape le mot de passe. J’ai maintenant accès aux dossiers les plus secrets. Pas vraiment le temps de trier, sans attendre je démarre le transfert. Cela va prendre dix minutes. Est-ce que la jeune femme tiendra l’coup ?

« Del Nero, tu penses qu’elle va tenir le coup ? Le transfert va prendre 10 minutes. Je suppose que tu t’es occupée des autres. T’es arrivée à pique. »

Pour l’instant je suis satisfait. Je n’ai eu à tuer personne et l’objectif est atteint. Mais je ne cris pas victoire, je sais qu’il faut encore qu’on retourne en ville avec la jeune femme. Qu’on lui soutire des aveux et qu’on s’occupe de son cas. Je me demande ce qu’elle va advenir. Peut-être finira-t-elle dans une arène ? Si jeune… Je n’ose même pas la regarder, son sang a complètement imprégné son tee-shirt. Le prix de la rébellion. Le prix de la jeunesse et de l’inconscience.

_________________


THIS PAIN IS JUST TOO REAL
And this pain may not be escaping, and I may still be hurting, but that's okay. Because at least I'm living and I can see that some day it will be ending, even if it's not today, I'll be set free. sign by Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 410
↳ Points : 550
↳ Date d'inscription : 23/07/2016
↳ Age : 20
↳ Avatar : Emily Browning
↳ Age du Personnage : 24
↳ Métier : Shadowhunter & Tueuse
↳ Opinion Politique : The rules apply to everyone, and order must be preserved
↳ Niveau de Compétences : /
↳ Playlist : Two steps from hell ~ Heart of Courage / Arch Enemy ~ War Eternal / Epica ~ In All Conscience, Unchain Utopia / Lindsay Stirling ~ The Arena / Sia ~ Chip Trills / Within Temptation ~ Empty Eyes, A shot in the dark / Imagine Dragons ~ Demons
↳ Citation : "For if a man plays the fool, then it's only fools he'll persuade. But appear to be the devil, and all men will submit."
↳ Multicomptes : Solveig Eriksson & Orfeo F. Renzacci
↳ Couleur RP : #660000



Feuille de perso
↳ Copyright: Morphine
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Mission | Ambre   Dim 18 Sep - 23:48

The Mission

Ambre&Jackson

Ambre n'avait pas hésité une seule seconde avant de tirer. Et c'était peut-être ce qui la rendait effrayante aux yeux de personnes lambdas. Elle avait une gamine face à elle et pourtant, elle n'avait pas montré la moindre émotion en lui explosant l'épaule d'une balle. Et c'était ainsi tout le temps. Evidemment, cela lui donnait la confiance de certains êtres. Parce qu'on associait ce manque de sentiments à une franchise à toute épreuve. Et surtout à une certaine capacité de camouflage. Parce que oui, la tueuse était très douée pour copier les réactions de ses interlocuteurs. Et suffisamment rapidement pour que cela passe pour naturel pour eux. A Jackson, elle ne l'avait pas tant fait que ça. Elle n'en avait pas ressenti le besoin, même si elle restait assez soft dans ses remarques et sa façon de se comporter. L'informaticien lui fit remarquer qu'ils auraient besoin d'une autre équipe. Et Ambre n'aimait pas ça. Définitivement pas. Parce que cela signifierait laisser l'endroit sans protection. Et donc, quelqu'un pouvait venir détruire le reste des preuves. Et après s'être fait broyer le bras par la mâchoire d'un chien, la jeune fille avait bien envie de faire payer à l'inconnue. Oui, l'hôpital avait été toujours été sa seconde maison, mais ce n'était pas une raison pour se blesser à tout va !

La clé USB brillante attira l'oeil d'Ambre. Eh bien, le Gouvernement aimait faire dans le tape-à-l'oeil. Même si cela ne l'étonnait guère. Enfin, tant qu'ils obtenaient les informations qu'ils étaient venus chercher et que les coupables allaient croupir derrière les barreaux, on s'en foutait pas mal de la couleur dorée d'une putain de clé USB. En réalité, la jeune fille se sentait obligée de se concentrer sur les détails pour ignorer la douleur et l'engourdissement progressif de son bras blessé. Foutue connerie. Les animaux la haïssaient au point où maintenant, ils essayaient de la tuer à leur tour. Elle n'était pas triste d'en avoir descendu quelques-uns juste avant. Jackson menaça l'enfant à son tour pour avoir le mot de passe. Elle avait fait un mauvais choix. Elle avait cru pouvoir éviter de se prendre le Gouvernement sur la gueule. L’insouciance de la jeunesse. Ce qu'Ambre oubliait, c'était qu'elle-même était encore dans cette phase-là. Plus ou moins. Et qu'elle connaissait bien la douleur de ne pas être capable de la vivre pleinement. La douleur quand le moindre faux pas mène à la punition. La torture. Les blessures.

Les mots de Jackson lui firent reprendre contact avec la réalité. Si la gamine ne crevait pas... Oui, c'était à vérifier et à s'assurer. La tueuse rangea son arme dans l'emplacement prévu et enjamba la jeune fille. Avant de s'agenouiller à ses côtés.

« Malheureusement, ce n'est plus une histoire de gagner. C'est un choix entre vivre ou mourir. Navrée que tu aies pris la seconde option. »

Les mots semblaient avoir été prononcés envers la gamine, et seulement pour elle. Pourtant, c'était un fait plutôt général. Evidemment, la plupart diront « ce n'est pas un choix vu la façon dont tu le présentes ». Mais si. Malgré tout, cela reste un choix. Tout le monde pouvait choisir de vivre tranquillement en suivant le Gouvernement ou alors de se battre et d'être un de ses ennemis. Et de mourir dans d'atroces souffrances. Un choix difficile, mais un choix quand même. Et Ambre y tenait. Elle retira le foulard qu'elle plaçait autour de son cou en temps normal. Pour cacher les quelques cicatrices qui restaient de ses nombreuses années d'entraînement. Et elle l'utilisa pour stopper l'épanchement de sang de l'épaule de sa victime. En serrant sans ménagement. Elle devait tenir dix minutes minimum. Plus le temps de retourner en ville ensuite. Donc, au moins trente minutes. Ambre n'avait rien d'un médecin, en revanche, avec quelques calculs, elle devrait être capable de savoir approximativement si cela était jouable ou non.

« On devrait avoir le temps de faire le transfert et de la ramener. En revanche, il lui faudra une prise en charge directe à l'arrivée. Comme elle n'a jamais dû prendre un tel coup, il se peut qu'une répercussion quelconque ait lieu. »

Enfin, la jeune fille n'avait rien d'une experte dans ce domaine. Elle se rappelait juste de ce que son premier médecin avait sorti à ses parents lorsqu'ils lui avaient posé cette question. Par rapport à elle. A six ou sept ans. Oui, il devait avoir d'autres composantes à prendre en compte. La shadowhunter se redressa et entreprit d'observer sa propre blessure à la lumière nouvelle. La douleur était à présent passée en arrière-plan mais il fallait l'avouer, la vision n'était pas franchement ragoûtante. Bah, un petit tour à l'hôpital et ce serait soigné. Honnêtement, pourquoi s'inquiéter ? Ambre s'approcha finalement des ordinateurs et y jeta un coup d'oeil. Elle avait eu l'occasion d'apprendre quelques bases en piratage mais ces dernières années, la pratique n'avait pas été à son maximum. Peut-être parce que les ordinateurs avaient presque disparu de la surface de la ville... Elle essaierait de voir avec Niklas si elle pouvait s'y remettre dans un futur proche.

« J'ai... Neutralisé une autre personne. Elle n'est qu'évanouie pour l'instant mais je devrais m'en occuper plus tard. Il ne me semble pas avoir perçu d'autres présences mais il faudrait tout de même rester sur nos gardes. »

Ce qu'elle faisait sans forcément le montrer. Car faire semblant de relâcher son attention pouvait permettre de découvrir beaucoup de choses...

_________________

Live as if it was your last day

There was once a girl, she wasn't well known, she fell down a rabbit hole. She tried to get up but she couldn't break free, as she was locked in the chains of Insanity. | © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Féminin
↳ Nombre de messages : 309
↳ Points : 187
↳ Date d'inscription : 07/03/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Colin Farrell
↳ Age du Personnage : 37 ans
↳ Métier : Ingénieur en sécurité informatique pour le Gouvernement
↳ Opinion Politique : Officiellement il travaille pour le Gouvernement, officieusement il lui voue une haine sans pareil
↳ Niveau de Compétences : Niveau 4 en détermination & prise de risque
↳ Playlist : Elastic Heart ; Sia | Dance on the moon ; Travis Scott | Take Shelter ; Years&Years | Buddha for Mary ; 30STM | The Morning ; The Weeknd
↳ Citation : « Wanted to fight this war without weapons »
↳ Multicomptes : Ava S. Cohen & Esperanza O'Connell
↳ Couleur RP : white ; FFFFFF



Feuille de perso
↳ Copyright: Schizophrenic
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Mission | Ambre   Lun 26 Sep - 9:05

The Mission

Ambre&Jackson

Trop occupé par la barre de chargement du transfert, je ne remarque pas tout de suite qu’Ambre est blessée. Avec l’obscurité précédente, la gamine qui gémit et qui se la joue rebelle et les ordinateurs, mon attention s’était portée ailleurs. Malgré son bras amoché, l’agent Del Nero ne semble pas perdre le nord. Alternant entre les écrans des machines et les deux femmes, je repense à l’aplomb dont a fait preuve ma collègue quelques minutes plus tôt. Sans hésitation elle avait tiré. Elle m’avait peut-être sauvé la vie qui sait. J’espère simplement que la gamine ne nous claquera pas entre les doigts. Quelque peu impuissant, je regarde la blonde se détacher de son foulard pour faire un garrot à notre victime, histoire qu’elle ne se vide pas de son sang. La barre de chargement continue de se remplir. C’est long. Mais que peut-on faire si ce n’est attendre ? Ambre parle de répercussion, je hausse les épaules. A ce niveau là je n’y connais rien. Je passe une main dans ma nuque, pensif.

« L’essentiel c’est qu’elle reste en vie et qu’elle ne perde pas la mémoire, je suppose. »

Oui ce n’est que de la supposition. Si cette gamine ne coopère pas avec nos supérieurs, Dieu seul sait ce qu’il adviendra d’elle. Et peut-être qu’à ce moment là, mourir dans cette cabane aurait été une meilleure solution. Le chargement arrive à moitié. La jeune femme brune semble s’être calmée. Son hémorragie a dû l’affaiblir. Je me mets à faire les cents pas, guettant la forêt à travers la seule fenêtre de la pièce. Je ne vois rien si ce n’est les ténèbres traversés par quelques rayons lunaires. Cette ambiance est glauque. Comment peut-on rester là ? Avec tout ce qui se passe ? Je tourne ma tête vers Ambre qui m’annonce qu’elle a neutralisé un autre perturbateur. Visiblement les rebelles n’étaient que trois dans le secteur. Ont-ils eu le temps d’en prévenir d’autres ? C’est la question que je m’apprête à poser quand, du coin de l’œil, j’aperçois une lueur nouvelle. Je tourne de nouveau ma tête vers l’extérieur. Les lampes à détecteur de mouvements viennent de s’allumer de nouveau.

« La lumière s’est allumée ! Putain… Y’a autant de monde qui aime les balades nocturnes ? je grogne et jette un œil au téléchargement vous êtes combien exactement à jouer les justiciers dans l’secteur ? »

Je m’adresse à la brune dont le teint devient de plus en plus pâle. J’ai pas foutu les pieds ici pour me faire descendre. Et même si je n’approuve pas les méthodes du Gouvernement au fin fond de mon être, ce n’est pas écrit sur ma face. Pour l’instant je ne suis que l’ennemi. Le visage fermé, je fixe l’écran. Le téléchargement est presque terminé. Je m’impatiente, m’agace. C’est une véritable mine d’or qui est en jeu. Et si cette mission est menée à bien, ce sera l’occasion de se faire bien voir, une occasion que je ne peux rater si je veux atteindre mon frère. La victime garde le silence.

« Je crois qu’elle est H.S, faut qu’on s’tire. Sans renforts ça peut devenir très risqué. »

J’imagine déjà le pire pourtant je ne suis encore sûr de rien. Peut-être n’était-ce qu’un animal égaré, une bête monstrueuse. On peut s’attendre à tout dans ce genre de coin reculé. Mais si la menace s’avère réelle, avec une gamine sur le dos notre avancée risque d’être entravée. Un bruit électronique m’indique que le chargement arrive à sa fin. Je retire la clé USB aussi sec et la fourre dans la poche de mon pantalon.

« On a ce qu’il faut. »

Je semble soulagé. Je m’approche de ma collègue, notre victime vient de sombrer dans l’inconscience. Sûrement qu’avec la pression, la peur, le stress et sa blessure, elle n’a pas tenu le choc. Une course contre la montre s’enclenche. Je décide de porter l’adolescente telle une mariée, un bras dans son dos et un autre sous ses genoux. Sa tête penche vers l’arrière. Son visage transpire l’innocence. Pourtant je me rappelle à quel point cette enfant m’a donné du fil à retordre. Pas le temps de s’attendrir il faut y aller.

« Je te suis. »

_________________


THIS PAIN IS JUST TOO REAL
And this pain may not be escaping, and I may still be hurting, but that's okay. Because at least I'm living and I can see that some day it will be ending, even if it's not today, I'll be set free. sign by Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 410
↳ Points : 550
↳ Date d'inscription : 23/07/2016
↳ Age : 20
↳ Avatar : Emily Browning
↳ Age du Personnage : 24
↳ Métier : Shadowhunter & Tueuse
↳ Opinion Politique : The rules apply to everyone, and order must be preserved
↳ Niveau de Compétences : /
↳ Playlist : Two steps from hell ~ Heart of Courage / Arch Enemy ~ War Eternal / Epica ~ In All Conscience, Unchain Utopia / Lindsay Stirling ~ The Arena / Sia ~ Chip Trills / Within Temptation ~ Empty Eyes, A shot in the dark / Imagine Dragons ~ Demons
↳ Citation : "For if a man plays the fool, then it's only fools he'll persuade. But appear to be the devil, and all men will submit."
↳ Multicomptes : Solveig Eriksson & Orfeo F. Renzacci
↳ Couleur RP : #660000



Feuille de perso
↳ Copyright: Morphine
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Mission | Ambre   Dim 2 Oct - 14:00

The Mission

Ambre&Jackson

Ambre comptait les secondes qui passaient. La barre avançait lentement. Bien trop dans son opinion. Ses doigts tapotaient lentement sur la table, tandis qu'elle écoutait les gémissements de la gamine. C'était un comble ça. Elle avait dû faire un garrot à la rebelle plutôt qu'à elle-même. Et l'autre continuait de s'apitoyer. Putain, la tueuse aurait juste voulu l'assassiner. C'était son boulot après tout, elle n'était pas nourrice ! Mais non, elle devait être bien, elle devait montrer une certaine image des shadowhunters tant qu'elle était en mission avec quelqu'un n'en faisant pas partie. Lorsqu'ils étaient entre eux... Ben, ils s'en moquaient un peu. Ils étaient là pour mettre fin au règne de terreur instauré par les Résistants envers la population. Population qui, dans sa majorité, les soutenait ou juste les cachait. Chose qu'Ambre n'était jamais parvenue à comprendre. Mais là encore, c'était lié à son éducation. Et au fait qu'elle considérait le Gouvernement comme un donneur d'opportunités sans égal. Un endroit dans lequel elle pouvait évoluer et montrer ce dont elle était réellement capable. Le seule endroit où ses connaissances étaient mises à bonne disposition finalement. Donc oui, Ambre était très subjective dans sa pensée. Sans pour autant y mettre le moindre sentiment.

La lumière à l'extérieur se ralluma brutalement. Ambre haussa un sourcil et se glissa jusqu'à la fenêtre la plus proche, main posée sur son arme. Aucun mouvement ne fut perçu. L'étonnement était à son comble. Etait-ce un animal sauvage qui passait par là ? Ou alors un autre rebelle qui arrivait en regard ? Quoi qu'il en soit, la jeune fille était désormais entièrement sur ses gardes. Il était temps de montrer qu'elle n'était pas seulement une enfant. Elle se tourna vers Jackson, l'interrogea du regard sur le temps qu'il restait pour faire le transfert. Il fallait qu'ils se barrent le plus rapidement possible. Sinon, la shadowhunter ne donnait pas cher de leur peau. Surtout qu'ils avaient une blessée grave à promener. Bordel... Son collègue interrogea leur cible sur le nombre de personnes présentes ici. Ambre ne prit même pas la peine d'essayer. Le teint blanchâtre de l'enfant lui avait fait comprendre qu'elle s'était évanouie. Et aussi, celle-ci n'avait pas parlé depuis tout à l'heure. Pourquoi s'y mettrait-elle soudainement ? En tout cas, la jeune fille avait raison. Et Jackson n'obtint aucune réponse. Il fallait seulement qu'ils partent d'ici le plus vite d'ici. Elle se sentait de moins en moins bien avec sa propre perte de sang. Et si elle voulait continuer à protéger son collègue... Mieux valait qu'elle bouge son cul avant de s'évanouir à son tour.

Sans renforts, oui, ça deviendrait risquer. D'ailleurs, en parlant de ça... La tueuse tira son téléphone de mission et contacta le QG. Quelques mots codés plus tard, et elle était certaine d'avoir d'autres shadowhunters pour fouiller les lieux d'ici quinze minutes et des personnes pour les accueillir lorsqu'ils arriveraient. Dont des médecins pour soigner l'autre gamine qui allait leur crever entre les mains. Bordel. Elle se mordit la langue pour se réveiller. Ce n'était clairement pas le moment de perdre connaissance ou de perdre sa force. Jackson la ramena dans la réalité en soulevant leur blessée. Bien. Le transfert était terminé, et il était temps de rentrer faire une bonne sieste.

La jeune fille glissa sa main autour de la crosse de son arme et la sortit de son fourreau. Autant optimiser son temps de réaction quand les circonstances n'étaient pas au top... Ambre passa devant Jackson et entreprit de le guider au travers de la maison. Et, lorsqu'ils arrivèrent au niveau de la porte d'entrée, elle remarqua que celui qu'elle avait assommé n'était plus étendu là. Elle aurait dû le tuer. Cependant, cela aurait fait un boucan monstre. Et Jackson l'aurait payé de sa vie. Alors, c'était le meilleur choix pour cette mission, même si cela agaçait grandement la tueuse. Au moins, elle savait qui avait déclenché la lumière il y a quelques minutes. Ses doigts se serrèrent un peu plus sur l'arme tandis que son regard balayait la forêt noire.

« Rien à signaler. Néanmoins, je pense qu'on aura quand même un sprint à faire pour survivre. Sauf si le deuxième rebelle s'est enfui loin. Et je préfère cette option... »

Parce qu'elle doutait être en état de courir plus que 100 mètres. Ou plus de cinq secondes. La dose de sang qu'elle avait perdue était bien trop importante pour qu'elle fasse la folle. Alors, s'il le fallait, elle se contenterait de rester en arrière et de ralentir les poursuivants. Puisqu'il était plus important que la gamine arrive jusqu'au QG qu'on puisse la faire parler plutôt qu'elle survive. Eh oui, le sens du sacrifice pour la sécurité du Gouvernement... Finalement, Jackson survivrait aussi, puisqu'Ambre serait bien incapable de porter quoi que ce soit. Et encore moins un être humain. Un bruit sourd retentit dans son dos. Elle se retourna, scruta les ténèbres et finit par s'adosser à un arbre. Sa respiration avait fini par être hachée. Et elle ne pouvait plus utiliser son bras blessé. A part comme bouclier une nouvelle fois mais elle en souffrirait. La jeune fille fit geste à Jackson d'avancer.

« Nous ne sommes plus très loin. Je vais couvrir tes arrières pour le moment. Le principal objectif est que tu arrives à la voiture et que tu l'emmènes jusqu'au QG. Elle sera soignée et interrogée et tu auras parfaitement accompli ta mission. »

Le ton avait été neutre, même si elle évoquait la possibilité de sa propre capture et sa propre mort. Tout allait bien dans sa tête sinon...

_________________

Live as if it was your last day

There was once a girl, she wasn't well known, she fell down a rabbit hole. She tried to get up but she couldn't break free, as she was locked in the chains of Insanity. | © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Féminin
↳ Nombre de messages : 309
↳ Points : 187
↳ Date d'inscription : 07/03/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Colin Farrell
↳ Age du Personnage : 37 ans
↳ Métier : Ingénieur en sécurité informatique pour le Gouvernement
↳ Opinion Politique : Officiellement il travaille pour le Gouvernement, officieusement il lui voue une haine sans pareil
↳ Niveau de Compétences : Niveau 4 en détermination & prise de risque
↳ Playlist : Elastic Heart ; Sia | Dance on the moon ; Travis Scott | Take Shelter ; Years&Years | Buddha for Mary ; 30STM | The Morning ; The Weeknd
↳ Citation : « Wanted to fight this war without weapons »
↳ Multicomptes : Ava S. Cohen & Esperanza O'Connell
↳ Couleur RP : white ; FFFFFF



Feuille de perso
↳ Copyright: Schizophrenic
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Mission | Ambre   Jeu 6 Oct - 9:44

The Mission

Ambre&Jackson

La gamine dans les bras, je commence à suivre Ambre à travers la maison. La faible luminosité n’aide pas et je sais qu’à tout moment je risque de trébucher. On nous avait envoyé ici dans le but de neutraliser le hacker. Et voilà que maintenant, on se retrouve à devoir sauver une adolescente évanouie. Oui certes, d’habitude, en dehors de mon travail, je n’aurais pas hésité une seule seconde a aidé cette jeune fille. Mais de savoir que je risque ma peau dans cette manœuvre me laisse un goût amer. Le goût de l’appréhension. Heureusement que dans cette histoire je ne suis pas seul. D’ailleurs quand on arrive près de la porte, Ambre me fait comprendre que le deuxième rebelle s’est échappé. Ce qui m’importe pour l’instant est que la voie est libre. Peut-être que c’est lui qui a déclenché les détecteurs des lampes dehors. Peut-être qu’il s’est lâchement enfui, laissant sa comparse aux mains de la milice du Gouvernement. Je hausse les épaules. Tant que l’individu ne pose pas de problème, pour l’instant son destin m’importe peu. En revanche s’il est parti prévenir toute sa clique, Ambre et moi risquons d’avoir de sérieux soucis. Bien que je ne doute pas de sa capacité à nous débarrasser de parasites, avec sa blessure au bras et moi portant notre cible, notre efficacité est réduite de moitié. C’est pour ça qu’il faut se dépêcher.

La porte ouverte sur l’extérieur, je n’attends pas avant de m’extirper de la cabane en bois. Je tiens fermement la jeune fille dont la tête bouge légèrement à chacun de mes mouvements. Son teint blanchi à mesure que j’avance. Si elle nous claque entre les doigts, la mission ne sera que partiellement réussie. Ambre aura été blessée pour presque rien. Et bien que les informations recueillies sur l’ordinateur soient cruciales, le cerveau de cette fille et ce qu’elle sait valent deux fois plus. J’acquiesce d’un signe de tête les propos d’Ambre.

« OK, grouillons nous. On va y arriver y’a pas de raison.»

Optimiste, je doute qu’un bataillon nous attende planqué derrière un arbre. Ce qui me fait le plus peur dans cette forêt c’est bien les créatures et autres bestioles qui s’y cachent. Surtout à cette heure tardive. C’est cette pensée qui me fait avancer. Mes pieds foulent la terre à toute vitesse. Je ne cours pas mais presque. La vie de cette fille est en jeu. Quel âge a-t-elle ? 15 ans ? C’est beaucoup trop jeune pour mourir. Ambre couvrant mes arrières, je me dis qu’avec un peu de chance, on peut s’en sortir sans autres obstacles. Mais forcément, au moment même où cette pensée me traverse l’esprit, ces fichues lampes se rallument. Je me stoppe. Je suis pourtant passé assez loin pour éviter les capteurs. Instinctivement je me retourne vers ma collègue planquée plus loin. Lorsque mon regard atterri enfin sur la zone illuminée, j’aperçois une silhouette. Une silhouette de laquelle émane un grognement caractéristique. Un zombi. Je semble soulagé. S’il n’y a que ça, il sera facile à éliminer. Je commence à comprendre pourquoi le Gouvernement traque ces gens qu’on appelle Daybreaker. C’est eux qui sont à l’origine de ces foutus mort-vivants. C’est bien la seule fois où je suis d’accord avec mes supérieurs d’ailleurs. Quoiqu’il en soit, n’ayant pas le temps d’observer la gueule pourrie du zombie qui s’avance en titubant, je continue mon chemin. Au loin entre les arbres d’ailleurs la route principale qui traverse la forêt se découpe, éclairée par la lune. Parfait, on y est presque. On va y arriver, plus que quelques mètres et cette mission touche à sa fin.

_________________


THIS PAIN IS JUST TOO REAL
And this pain may not be escaping, and I may still be hurting, but that's okay. Because at least I'm living and I can see that some day it will be ending, even if it's not today, I'll be set free. sign by Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin
↳ Nombre de messages : 410
↳ Points : 550
↳ Date d'inscription : 23/07/2016
↳ Age : 20
↳ Avatar : Emily Browning
↳ Age du Personnage : 24
↳ Métier : Shadowhunter & Tueuse
↳ Opinion Politique : The rules apply to everyone, and order must be preserved
↳ Niveau de Compétences : /
↳ Playlist : Two steps from hell ~ Heart of Courage / Arch Enemy ~ War Eternal / Epica ~ In All Conscience, Unchain Utopia / Lindsay Stirling ~ The Arena / Sia ~ Chip Trills / Within Temptation ~ Empty Eyes, A shot in the dark / Imagine Dragons ~ Demons
↳ Citation : "For if a man plays the fool, then it's only fools he'll persuade. But appear to be the devil, and all men will submit."
↳ Multicomptes : Solveig Eriksson & Orfeo F. Renzacci
↳ Couleur RP : #660000



Feuille de perso
↳ Copyright: Morphine
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Mission | Ambre   Sam 15 Oct - 23:00

The Mission

Ambre&Jackson

Il y avait quelque chose qui la dérangeait toujours autant dans ce genre de missions : c'était le fait de ressentir la douleur. D'avoir ses mouvements entravés à cause de blessures. Evidemment, elle en avait l'habitude mais la jeune fille n'était jamais parvenue à passer outre. Et elle se rendait une nouvelle fois compte à quel point c'était handicapant. Son cerveau s'adaptait, lui proposait des stratégies en adéquation avec son nouvel état. Et malgré tout ça, ça restait problématique. Parce qu'elle voyait ses possibilités se réduire devant ses yeux. C'était désagréable pour la fille qu'elle était. Ces capacités, elle se reposait dessus. Et voir, seconde après seconde, le champ des stratégies diminuer... Tout cela lui faisait comprendre qu'il allait falloir qu'elle trouve de nouvelles parades une fois soignée. Notamment parce qu'elle ne possédait pas de pouvoirs. Tout deviendrait plus facile si elle en avait. Et en même temps... Elle n'était pas certaine d'en avoir besoin. Il y avait ce côté un peu... stressant, mystérieux, qui ne lui plaisait pas trop. Ambre avait étudié toutes les races, parce que, pour son métier, c'était plus simple de tout savoir à leur sujet. Mais entre savoir et expérimenter dans son propre corps... Il y avait un gouffre qu'elle n'était pas sûre de vouloir traverser.

Pourquoi pensait-elle à ça maintenant ? Ah oui, elle était adossée à un mur, le bras en sang, et elle galérait à garder une respiration et un rythme cardiaque corrects. Néanmoins, il n'était guère le moment de s'arrêter pour penser à ça. Et la voix de Jackson la rappela presque à l'ordre, même si ces mots étaient seulement empreints d'optimisme. Foutu optimisme d'ailleurs. Comment pouvait-on l'être dans un monde où tout se barre en couilles ? Où même le Gouvernement n'est plus respecté ? Après, c'était peut-être ses valeurs, son apprentissage qui l'obligeait à accepter beaucoup de choses. Parce que son esprit et son corps avaient vécu pire. La jeune fille se frotta la joue, secoua sa tête, et suivit son collègue pour reprendre la route. Il fallait attendre la voiture et vite. Le lieu n'était pas connu pour être des plus tranquilles...

Et, évidemment, leur « repos » ne fut que de courte durée. Un grognement caractéristique se fit entendre dans son dos. Un zombie. Putain. Bon, il serait moins hargneux qu'un humain lambda ou qu'un chien. Putain de chiens d'ailleurs. Se rappeler d'eux ravivait la douleur de son bras. Bordel. Elle serra les dents, jaugea la distance qu'il leur restait à parcourir. Une dizaine de mètres, pas grand-chose en soi. Mais ça galopait derrière eux. Et Ambre ne pouvait pas se permettre de perdre Jackson et leur cible. Alors.. Elle sortit son arme à feu de son étui et se retourna soudainement. Un seul coup fut tiré. Droit dans la tête de l'infâme créature. Heureusement qu'elle était capable de tirer des deux mains sans distinction. L'entraînement était une chose merveilleuse. La forme s'écroula au sol dans un bruit spongieux et la jeune fille leva les yeux au ciel. Mais trêve de plaisanteries, il était temps de rejoindre son collègue. Surtout que de nouveaux grognements se firent entendre. Bordel, ils étaient tombés sur un nid ?! La tueuse ne réfléchit pas une seconde de plus, rangea son arme et... Fuit. Tout simplement. Elle dépassa l'orée de la forêt, aperçut Jackson qui s'approchait de la voiture et piqua un sprint. Il allait falloir qu'ils se tirent en vitesse.

Elle arriva juste à temps pour ouvrir la portière arrière à l'homme, qu'il y dépose la gamine. Ambre prit son pouls, s'assura qu'elle survivrait le temps du trajet et se glissa du côté passager à l'avant, alors que Jackson s'installait derrière le volant. Elle le laissait conduire volontiers, avec un bras à moitié détruit, elle préférait. Tandis qu'il démarrait, elle jeta un regard par la fenêtre. Les formes se massaient non loin, et la jeune fille ne put s'empêcher de lâcher un soupir alors qu'ils s'en éloignaient. Elle ne voulait pas risquer d'être mordue et transformée. Si cela fonctionnait bien ainsi. Puisqu'en tant de daybreaker, son métier lui aurait été supprimé et elle serait retournée à l'état de proie et de faible, chose qui n'était pas envisageable dans son esprit. Elle finit par allumer l'une des petites lumières sur le plafond de la voiture et détailla la blessure à son bras. Les crocs s'étaient enfoncés suffisamment profondément pour qu'elle en garde quelques traces pendant plusieurs jours. Voire plusieurs semaines si elle ne refermait pas tout ça rapidement.

« Heureusement que toutes les missions ne se soldent pas par des blessures ou une course contre la montre pour sauver notre ennemi. »

Bon, lui n'avait pas forcément l'habitude du terrain mais elle si. Et s'il n'avait pas été là... Elle aurait laissé la gamine crever sans trop de souci. Déjà, elle n'aurait pas pu la soulever et ensuite... La résistante allait être condamnée à mort dans tous les cas, malgré son jeune âge. Alors, autant abréger ses souffrances. Même si pour Ambre, c'était surtout un moyen d'avoir cette sensation de bien-être dans le corps une bonne fois pour toute. Après, autant ne rien dire et ne l'avouer à personne. Elle était déjà suffisamment mal vue et tarée aux yeux du monde. Et beaucoup aimeraient bien la voir dans un asile plutôt que travaillant en tant que shadowhunter pour le Gouvernement. Mais bon, ils n'avaient pas leur mot à dire là-dedans...

« Alors, comment as-tu vécu cette excursion sur le terrain ? Pas trop dure ? Tu penses y retourner à l'avenir ou on est mieux derrière un bureau ? »


Là, c'était histoire de faire la conversation tandis que le paysage défilait de chaque côté, que les premières lueurs de l'aube pointaient le bout de leur nez. Et aussi parce qu'elle ne tenait pas à s'évanouir. Ce qui était possible vu le sang qu'elle avait perdu et la fatigue qui s'accumulait dans son corps. Alors, elle combattait ça comme elle le pouvait. En essayant, pour une fois, de discuter un peu.

_________________

Live as if it was your last day

There was once a girl, she wasn't well known, she fell down a rabbit hole. She tried to get up but she couldn't break free, as she was locked in the chains of Insanity. | © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Féminin
↳ Nombre de messages : 309
↳ Points : 187
↳ Date d'inscription : 07/03/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Colin Farrell
↳ Age du Personnage : 37 ans
↳ Métier : Ingénieur en sécurité informatique pour le Gouvernement
↳ Opinion Politique : Officiellement il travaille pour le Gouvernement, officieusement il lui voue une haine sans pareil
↳ Niveau de Compétences : Niveau 4 en détermination & prise de risque
↳ Playlist : Elastic Heart ; Sia | Dance on the moon ; Travis Scott | Take Shelter ; Years&Years | Buddha for Mary ; 30STM | The Morning ; The Weeknd
↳ Citation : « Wanted to fight this war without weapons »
↳ Multicomptes : Ava S. Cohen & Esperanza O'Connell
↳ Couleur RP : white ; FFFFFF



Feuille de perso
↳ Copyright: Schizophrenic
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Mission | Ambre   Ven 21 Oct - 9:44

The Mission

Ambre&Jackson

Je me presse, cours presque pour atteindre la voiture. Je ne me retourne pas. Je ne doute pas qu’Ambre aura vite fait d’éliminer la masse de chair morte qui se met à nous traquer. La tête de la gamine se balance au rythme de mes pas. J’évite de lui adresser un quelconque regard. La cruauté me dégoûte, surtout envers un être aussi pur que peut l’être un enfant. Est-ce vraiment de sa faute si son esprit s’est fait endoctriné ? Mourir pour avoir choisi de se battre. Triste réalité qu’est la nôtre aujourd’hui. Alors que je pense un peu trop fort, un coup de feu me fait replonger dans la réalité. Puis le bruit d’une chute lointaine. Sans surprise l’agent Del Nero vient d’éliminer l’ennemi. Parfait. Les autres grognements me font accélérer un peu plus. Je n’ose pas me retourner de peur de me retrouver fasse à une meute de morts-vivants affamés. Alors que j’arrive près de la voiture, Ambre a l’excellente idée de m’ouvrir la portière. Sans plus de cérémonie, j’allonge le corps inerte de la jeune fille sur la banquette arrière. Ma collègue se charge de savoir si elle est vivante. Apparemment son cœur continue de battre ce qui est bon signe, je crois… Peut-être qu’il aurait mieux fallut qu’elle meurt cette gamine plutôt que d’être emmenée dans le QG du mal.

Je me retrouve bien vite derrière le volant. Je jette un coup d’œil à Ambre qui regarde ses blessures dans la lumière. Ce n’est vraiment pas beau à voir. Je me dis qu’elle doit être habituée. Je souris légèrement à sa remarque. « Oui c’est sûr sinon les effectifs devraient être renouvelés sans arrêt. Dur dur de trouver des gens qualifiés de nos jours.» mon ton se veut plaisantin. Bien sûr qu’il valait mieux que toutes les missions ne se terminent pas de manière houleuse avec un shadowhunter blessé. Bien que dans mon moi intérieur, les motivations de ses soldats d’élite sont plus que douteuses, je ne souhaite la mort de personne, dans la mesure du possible tout du moins. La seconde interrogation me fait sourire un peu plus. Je détourne le regard furtivement pour aviser la jeune femme à côté de moi. Je réfléchis pendant que les roux du 4x4 avalent le bitume.

« Mh, je dirais que si je devais encore risquer ma peau, ça serait pour mon propre intérêt tu vois. Quitte à se prendre une balle ou affronter des bestioles, autant que ce soit pour une cause personnelle non ? Pour l’instant mon bureau me convient. Mais bon, c’est l’boss qui décide. Et toi Del Nero ? T’as rien à perdre pour risquer ta peau ? »

Ma curiosité l’emporte et s’exprime. Ambre est jeune et son métier dangereux et risqué. Peut-être que si j’étais certain que ma fille n’était plus de ce monde et que ma femme ne m’aimait plus je me serais engagé dans cette armée de l’injustice et de l’oppression. Pour moi ces missions équivalent à du suicide et ceux qui s’engagent dans cette milice sont sûrement des gens qui n’ont rien à perdre. Mais là encore, tout n’est que supposition. Au loin la ville se dessine. Nous y seront bientôt. Je sens la fatigue m’envahir les membres. Je me demande comment Ambre parvient à rester consciente, le mental sûrement.

Alors que nous pénétrons dans l’enceinte de la ville, que les phares du 4x4 aveuglent le bitume, je me saisis du talkie-walkie intégré à la radio du véhicule.  

« Agents Montgomery et Del Nero en approchent. Cible neutralisée inconsciente et blessée. Préparez une équipe médicale. Agent touché. A vous. la radio grésille. Après quelques silences une voix de femme répond.
-  Bien reçu. En attente.
-  Renforts attendus sur le lieu d’interpellation. Des preuves sont à récupérer. A vous.
- Reçu. »

J’acquiesce alors qu’un bâillement étire ma mâchoire et trahit ma fatigue grandissante. Le jour va bientôt se lever, je le devine à l’horizon. Pourtant j’ai l’intime conviction que notre rapport devra être fait dans l’immédiat et que la clef devra sûrement être étudiée avec minutie…

_________________


THIS PAIN IS JUST TOO REAL
And this pain may not be escaping, and I may still be hurting, but that's okay. Because at least I'm living and I can see that some day it will be ending, even if it's not today, I'll be set free. sign by Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

The Mission | Ambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Assister à une émission de télé
» Metroid : Remake Mission
» Mission Solo Tiberium Wars
» Émission 19-2
» Pitbulls et prisonniers: une émission à découvrir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Third Chapter: New Orleans :: Southern New Orleans :: The Elvenpath-