AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 YOU ALWAYS SEE WHAT YOUR EYES WANT TO SEE || VINCENZO & RUBY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: YOU ALWAYS SEE WHAT YOUR EYES WANT TO SEE || VINCENZO & RUBY   Sam 15 Déc - 7:54

[/font]

You Only See What Your Eyes Want to see


▽ « How can life be what you want it to be
You're frozen when your heart's not open... »

• VINCENZO & RUBY •
« Une nouvelle journée pour Mademoiselle Moriarty, une nouvelle journée oui, mais toujours au même endroit, Le Paradisio. Ruby gérait ce club en parfaite hôte depuis pas mal de temps maintenant, et toujours cette même rengaine chaque jours, les mêmes actions qu'elle reproduisait machinalement.
La belle brune avait pourtant un associé qui était censé lui rendre la tâche plus agréable et sur qui elle était supposée pouvoir se décharger de temps à autre. Mais comme elle se le disait souvent, il était évident qu'elle était incapable de faire les bons choix en matière de personnel.

Ce matin la sorcière s'était levé d'un mauvais pied, ces derniers temps c'était devenu une habitude, et avec du recul il était compréhensible que Ruby n'est pas la tête a travailler ou même a daigner sortir de son lit, mais si il y avait une chose que la magicienne avait appris durant son ancienne existence et celle ci c'était qu'on ne pouvait échapper à ses responsabilités, et même si elle l'avait voulu le personnel du Paradisio l'aurait vite rappelé que sans elle la boite ne tournait pas.

En cette matinée plutôt orageuse Ruby avait de l'avance, elle pris donc le temps d'essayé d'avoir l'air de cette femme heureuse que tout le monde préférait voir, image qu'elle avait volontairement instaurée. Après tout personne n'avait à savoir que rien n'allait dans cette seconde existence qu'elle menait. Il était vrai que Ruby n'était pas gâtée, elle menait une guerre ridicule avec l'homme dont elle était éperdument amoureuse, son amant rêvait a une autre femme, elle devait diriger une équipe de bras cassés et pour ne rien arranger la mise en place des saisons des Hunter's par l'état rendait la population hostile.
Debout face au miroir de sa salle de bain Ruby sourit dans un léger soupir.
« Miroir mon beau miroir... Devines qui va encore en chier aujourd'hui ? » Bien entendu le miroir était loin d'être en capacité de lui répondre, la vie était bien loin d'être un conte de fées, elle en avait conscience, inutile de croire qu'elle était siphonnée à ce point.
La jeune femme maquilla ses yeux de noir avant de relever ses longs cheveux bruns qu'elle coiffa d'un gros chignon sur la hauteur de son crane. Elle appliqua une couche légère d'un rouge a lèvre bordeaux et contempla son reflet en laissant échapper un léger sourire, elle ressemblait a une sorcière de conte... C'était une évidence, Ruby n'avait jamais le bon rôle, peu importe la situation.
Vêtue d'une jupe de tailleur noire fendu sur le côté d'un top rouge et d'un blaser noir Ruby quitta ses appartements du haut d'une paire d'escarpins Loubouttin classique de 16 centimètre, elle était, la grande patronne, et ce n'était pas un euphémisme.
Le Paradisio était très rarement ouvert en journée tout dépendait des humeurs de la jeune femme, en règle général elle venait tout de même relativement tôt pour faire la caisse et s'occuper des charges administratives pendant que les danseuses du cabaret répétait leur numéro que la jolie brune supervisait bien souvent. A son arrivée comme toujours les lieux étaient dans le même état que la veille, dans un soupir d'exaspération Ruby déposa son sac a main sur le comptoir en saluant les quelques filles qui s'entrainaient. « Quelqu'un à vu Judas où il est toujours on ne sait où avec sa potiche ? » L'une des jeunes femmes présente lui fit comprendre d'un seul regard que personne n'avait de nouvelles de son associé et sa petite amie, Méthéore la barmaid. Du bout de son index vernis de marron Ruby se gratta nerveusement la tempe droite avant de monter en trombe dans son bureau, endroit où était censé avoir été déposée à la fermeture de la veille la caisse du jour, bien entendu elle n'y était pas... Il n'était que 9h30, et la journée commençait sur une mauvaise note, comme toujours...

La journée s'était déroulée de la même manière qu'elle eut commencée, pleine de mauvaises surprises, il était à présent 15h00 Ruby avait fini par retrouver la caisse, rempli des papiers, revu les numéros des danseuses, rappelé a l'ordre les employés chargé du ménage, et descendu presque une bouteille de vodka. Dans ce métier la sorcière avait fini par se dire qu'il n'y avait plus vraiment d'heure pour un décontractant, ou même toute une bouteille. Les idées a peu près au clair la belle brune s'installa face aux podiums pour revoir une dernière fois les numéros de danses spéciaux avec ses employées. Le Paradisio n'était toujours pas ouvert. Mais bien entendu elle n'était pas a l'abri de recevoir de la visite, bonne ou non... La sorcière bu une gorgée de vodka haussa un sourcil et sourit, elle aurait de la visite, elle le savait. »

(c) AMIANTE



Revenir en haut Aller en bas
 

YOU ALWAYS SEE WHAT YOUR EYES WANT TO SEE || VINCENZO & RUBY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Base camp et bird eyes
» "Ce soir je dors nue " - 100 moustiques aiment ça .
» problème d'affichage
» Halo { hey , hii ^^
» Supprimer redirection du au changement de nom de domaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-