AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Guilty pleasure ~ Regan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: Guilty pleasure ~ Regan   Mar 13 Sep - 21:17


Cela avait commencé comme une blague de mauvais goût mais ça avait fini par prendre une toute autre tournure. La première visite d’Alistair à Lyn n’aurait dû être qu’une vaste fumisterie dont ses collègues se seraient moqués éternellement. La réalité fut bien différente et même complètement déstabilisante. Il avait sur ce coup-là pris un contre-pied très remarquable d’une situation gênante.

Ses cheveux roux glissaient contre sa nuque. Elle avait des attitudes très sensuelles. Douce, délicate mais certainement pas dénuée de caractère, elle lui évoquait la vanille et la cannelle. Ses traits fins possédaient une certaine force mais également une grande fragilité. Elle paraissait toujours sur le point de se laisser tomber dans le précipice et de vous sourire avant de le faire. C’était peut-être cette sensation qui l’avait poussé à revenir malgré les quolibets de ses collègues. Lyn avait besoin de lui comme il avait besoin d’elle. Leur relation transcendait les mots ou les termes. Il ne se considérait pas comme ami avec elle mais comment pourrait-il être amant avec une femme avec qui il n’avait pas eu de rapport ? Il ne se sentait pas amoureux car il n’avait pas la sensation de s’être comporté récemment assez connement pour le réaliser. S’il l’aimait, il ne pourrait tout simplement pas lui parler comme il le fait. Pourtant, il désirait poser ses mains sur sa peau d’albâtre et la caresser. Il imaginait qu’elle possédait la saveur du lait et la douceur de la soie. Alors qu’il rêvassait, ses pas l’avaient mené directement devant la porte. Ses pieds connaissaient le chemin mieux qu’il n’aurait voulu se l’admettre. Il se dégageait de cette pièce chaque fois qu’il y pénétrait toujours la même impression d’intimité et de langueur apaisante. Le temps ne lui semblait pas passer à la même vitesse. Il y avait quelque chose de profondément délicat dans cette pièce qui paraissait être épargnée de tous les troubles de l’extérieur. Il sonna à la porte attendant sagement qu’on lui ouvre.

« Lyn, cette couleur te va à ravir. » dit-il avec tranquillité. Il pouvait se permettre de dire ce qui lui passait par la tête une fois cette porte passée. C’était un peu la règle tacite. La suite se passait toujours de la même manière. Lun lui proposait à boire, il faisait une blague d’’une grande futilité sur le fait qu’il ne prendrait pas d’alcool et demandait un thé. Il demandait s’il pouvait allumer une cigarette. Elle l'y autorisait la plupart du temps de bon cœur. Une fois tous les deux posés, le charme opérait. C’était peut-être simplement la compagnie mais ça opérait toujours magiquement. Il posa une main sur sa sienne alors qu’il l’observait la caressant délicatement. Il n’y avait pas de velléités sexuelles derrière. C’était un geste attentionné, il ne réfléchissait pas plus que cela  à dire vrai. Il se laissait aller à une spontanéité qu’il ne se souvenait pas avoir eue même enfant.

“C’est toujours un plaisir de venir profiter de ta compagnie.” ajouta-t-il simplement. Il se trouvait caressant dans ses mots. Cependant, il n’y avait pas de malhonnêteté derrière ses mots. Il vivait l’hypocrisie au quotidien alors tentait le plus possible de ne pas la pratiquer en public.  “Tu as envie de me parler de quelque chose en particulier ?” Questionna-t-il poliment. “Je trouve que tu as l’air bien fatiguée. Je sais reconnaître quelqu’un qui a eu une mauvaise journée, voire une mauvaise semaine. Ce n’est pas grave si tu n’as pas envie d’en parler.” Il s’alanguit lentement sur le canapé pour savourer l’effluve du thé à la vanille qui lui remontait dans le nez. Leur rapport l’effrayait un peu sans qu’il veuille véritablement l’admettre. Avec le temps qui passait Alistair se rendait compte que sa dépendance était bien réelle. Il avait une forte d’attachement mais il ne voulait pas admettre pour le moment à quel point c’était dangereux pour lui de ressentir de nouveau. Il se sentirait vulnérable si tel était le cas et il ferait machine arrière. Il n’en avait pas véritablement envie, bien au contraire. Son esprit conservait pour l’instant le déni comme solution à ce problème. Dieu seul savait ce qui sortirait si un jour la  mince couverture qu’il avait mis sur tout ça glissait.

Revenir en haut Aller en bas
 

Guilty pleasure ~ Regan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avatar pour mon blog et ma page FB! [ Pleasure ]
» Bannière pour mon blog ! [ Pleasure ]
» Cv de Pleasure :3 - fondatrice, admin, graphiste ( mangas) et modératrice !
» Vampire-k-Guilty [Forum sur Vampire Knight]
» New Pleasure Life ~ may your whishes come true...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-