AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je t'aime, en tant qu'adversaire. [Pv. Ruby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: Je t'aime, en tant qu'adversaire. [Pv. Ruby]   Dim 13 Jan - 0:33


OH! elle semble tellement honnête O.O

Le monde avait assez souffert d’écouter cette musique horripilante, composer uniquement de bruit. La mélodie avait fait place à des instruments malmenés par des propriétaires hargneux, qui ne souhaitaient pas vivre de leur art, mais bien se faire connaître le plus rapidement possible. La douceur harmonique qui avait bercé son enfance, n’avait plus aucune appartenance à sa nouvelle réalité et en y repensant bien, c’était l’une des raisons pour laquelle, parfois… Elle arrachait la radio la plus proche pour s’en débarrasser. Autant vivre dans un monde sans musique, plutôt que d’endurer l’horreur populaire qu’on leur servait.

Elle ne s'en trouvait pas moins, installer à un bar, une robe d'une élégance rare recouvrant ses cicatrices. Alors, que la musique envahissait ses oreilles, plus sûrement que le bruit que causait les clients de ce lieu dépourvu de simplicité. Les conversations superficiel allaient et venaient, la laissant insensible. Un homme ou deux, voulurent s'asseoir près d'elle, mais un regard de sa part et l'ensemble avait tourné les talons, la laissant seul à se demander si, enfin, celle qu'elle attendait montrerait son joli corps de déesse.

Un corps, qu'elle aurait volontiers brisé en deux, telle une vulgaire brindille, tant il attirait le regard de son époux. Elle ne doutait pas, qu'il n'irait pas jusqu'à en tomber amoureux, mais aucune femme n'avait eu autant d'effet, à part sa propre personne. Et puis, il aimait tant aller l'observer... Qu'une rancoeur sourde avait envahi son coeur. La jalousie ne lui était pas inconnue, au contraire, mais elle avait l'habitude de ruiner sa rivale d'un simple déhanchement, ce qui ne suffirait point avec une femme comme Ruby.

En y réfléchissant bien, le jeu en valait la chandelle. Lilya était personne à aimer les défis et si, à la base elle voulait se débarrasser de ce qui la gênait, l'idée d'enfin pouvoir s'amuser ne lui avait pas échappé. Sur un sourire qui en disait long, elle étira sa main vers le sol, là où, sa Aggelos attendait. Digne et fière, c'était une bête magnifique, avec ses couleurs hivernales. Un chien bien plus important à ses yeux, que quiconque sur cette terre. Bien entendu, elle avait dû faire les yeux doux au barman pour qu'il le laisse entrer et prétexter son oeil aveugle... Sa réputation la précédant, le jeune homme n'avait pas cherché plus loin. Après tout, c'était de renommer mondial que l'animatrice avait perdu la vu, il y a de longues années et les jeux, qu'elle avait remporté, datait d'à peine une semaine. Peut-être avait-elle besoin de l'animal pour la rassurer?

L’une comme l’autre, les raisons étaient fausses. Depuis peu, elle pouvait voir de ses deux yeux, mais avait gardé cette information secrète, s’en servant pour apercevoir ce qu’auparavant on lui cachait facilement. Puis, Aggelos n’était pas là pour la rassurer, seulement pour lui servir d’arme en cas d’envie meurtrière. Détail qui ne regardait que la sorcière et ses victimes. Un rire sans son, s’échappa d’entre ses lèvres, avant qu’elle ne porte son verra à ses lèvres. Ainsi installer, elle se confondait parmi les masses de gens riches et les prostituées de luxe qui se démenaient en ce lieu pour gagner de quoi manger.

Caressant la tête de sa chérie, Averyl se demandait, si un jour elle redeviendrait le genre de femme capable de vivre sans douleur… Elle s’imagina même, riant sous le soleil, avec un époux tout aussi heureux qu’elle et… Manqua s’étouffer. Non, définitivement, ce n’était pas dans les possibilités d’évolution. L’avenir lui réservait bien des surprises, mais certainement pas celle-là. Sur ce, un mouvement attira son attention. Une sublime femme entrant dans le bar de l’hôtel. Parfait, maintenant que celle qu’elle devait interviewer était là, elle pourrait autant travailler que se venger.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Je t'aime, en tant qu'adversaire. [Pv. Ruby]   Dim 13 Jan - 13:38

© made by Islande © Crédit image Celiachou



Lilya A. Sandro vs Ruby L. Moriarty

« Je t'aime, en tant qu'adversaire. »


« La belle Ruby Moriarty n'était pas une femme chanceuse, mais lorsqu'elle voyait la chance elle savait la saisir, quitte à devoir le regretter un à moment ou l'autre. Il y avait maintenant quelques jours que ce que l'on pouvait qualifier de chance avait frappé à sa porte se présentant a la lueur de l'aube d'un matin de Janvier sous le nom de Rumplestilskin, un homme étrangement laid, a la peau verte et légèrement écaillé lorsqu'on s'attardait bien à son physique. Le mage récemment libéré d'un ancien livre reprenait du service. Ruby connaissait l'histoire de Rumplestilskin, elle savait qui était le ténébreux, pour avoir elle même lu enceinte des contes et légendes. Le magicien lui proposa donc d'exaucer l'un de ses souhaits les plus profonds, mais n'oublia pas de préciser qu'il reviendrait vers elle pour demander une contre partie. Ruby en proie au bonheur savait qu'elle ne pouvait pas demander l'amour, la mort ou la vie, bien qu'au fond d'elle même une voix lui hurlait de fermer la porte a ce charlatan, la belle brune décidée à retrouver une part d'elle même fut contrainte d'accepter.

Dans une vie passé et très lointaine Ruby Lilith Moriarty était une célèbre actrice de cinéma connue et reconnue du grand public la belle brune était à la tête d'une carrière prometteuse. Bien entendu, rien ne se déroula comme prévu, un mariage, un mari volage, un meurtre, une grossesse, une incarcération et un suicide. Voilà les grandes lignes de la vie de la jeune femme.
Fraîchement revenue de Darkness Fall la brune meurtrière ouvre le Paradisio un cabaret le Queens auxcôtés de Judas un homme peu responsable et parfois très étrange. Elle fait ensuite la rencontre d'Ewan durant les Hunter's, folle amoureuse de lui au premier regard elle devient sa créatrice afin de lui sauver la vie, et comme Amour et Jalousie ne font pas bon ménage, les deux amants vont très vite déchanter et se mener une guerre ridicule sans répits. Ruby en mal d'amour fait ensuite la rencontre de Connor qui devient très vite son amant, deux âmes torturées ensemble, comme ont dit la misère aime la compagnie. Dans le cas des deux jeunes gens, un jeu sexuel prends place jusqu'au jour où Ruby craque sous la pression et laisse ressortir ses démons passés. En effet depuis son retour des enfers, Lilith avait habitué la foule à une jeune femme calme bien que caractérielle.
L'attitude incendiaire, féministe, machiavélique manipulatrice et prétentieuse de la sorcière seraient donc resté en enfer ? Il va de soit que si cela était le cas, ça ne l'est plus.

Au jour d'aujourd'hui la belle a donc retrouvé ses esprits, il en est terminée d'être aimable sans cesse et de ne plus céder sous la pression. Bien entendu ne vous attendez pas non plus à voir craquer la Moriarty sous vos yeux, mais juste a être victime de ses crises de colère indéfinissable.
En ayant renoué avec ses traits de caractère passé Ruby retrouve aussi une gloire certaine grâce à la proposition de Rumplestilskin. La sorcière précédemment connue comme la patronne du Paradisio est maintenant reconnue comme une des actrices les plus célèbres du pays. Insensé me direz vous, comment une inconnue se retrouve du jour au lendemain sous les feux de la rampe sans même faire quoi que ce soit, ? Et bien il semblerait que la magie est encore des frontières que beaucoup n'est pas explorées !

Satisfaite de sa notoriété retrouvée Ruby sent quelque chose se réveiller en elle , comme une flamme éteinte qui retrouvait la force de se rallumer comme par magie.
Seule devant sa coiffeuse Ruby s'observe et sourit, victorieuse. Elle qui pensait que toute cette seconde existence ne rimait à rien, se sentait vivante, à nouveau. La jeune femme en pleine préparation devait retrouver Lilya A. Sandro pour une interview, ce nom lui parlait, evidememnt elel connaissait l'histoire de Lilya cette combattante des Hunter's qui avait perdu l'usage d'un de ses yeux mais au delà de tout ceci le nom Sandro lui rappelait quelqu'un, quelqu'un dont elle était incapable de se souvenir. Soupir de satisfaction, la belle brune vient passer ses longs doigts dans cette chevelure soyeuse, brillante et parfaite. Encore quelques minutes d’apprêtage et elle irait retrouver la professionnelle au Plaza Hotel dans Manhattan.
Il y avait bien longtemps que Ruby n'avait pas ressenti ça, cette fierté qu'elle pouvait avoir lorsque les regards se retournait sur elle dans la rue non pas seulement pour son physique de rêve mais aussi pour son talent. Ces changements récents amenait dans la vie de Ruby une réelle satisfaction, enfin quelque chose de positif.

Vêtue d'une robe bustier rouge longue et fendue resplendissante qui laissait apercevoir ses longue jambes chaussées d'une paire d'escarpin d'un grand créateur de la même couleur que sa tenue; la jeune femme entrait dans le hall de l’hôtel, saluée par les clients et le personnel telle une célébrité de renommée Ruby traversait la salle d'un pas assurée et plein de grâce.
Mademoiselle Moriarty entrait dans le bar, rayonnante, plus divine que jamais. Elle observa rapidement autour d'elle afin de trouver Lilya, qui l'attendait sûrement, en effet, elle était là, et effectivement elle connaissait son nom, et ele ne connaissait pas que ça. Lilya était la femme de Vincenzo, elle la reconnaissait, Ruby lui adressa un sourire de courtoise en s’avançant vers elle. Vincenzo le mari de la journaliste était un "prétendant" de Ruby, il venait souvent la voir et lui faisait preuve de beaucoup d'affection et d'attirance à son égard. La sorcière de son côté n'avait jamais fais quoi que ce soit de déplacé avec lui, cette attraits de sa part pour elle l'amusait, mais rien d'autre. Le temps à la reflexion n'était plus elle était a présent face à Lilya, elle lui tendit la main pour la saluer, portant sur son visage un sourire des plus hypocrites.

« Ruby Moriarty , enchantée ! »
»


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Je t'aime, en tant qu'adversaire. [Pv. Ruby]   Mar 15 Jan - 3:22


OH! elle semble tellement honnête O.O

La douceur de la fourrure lui avait été refusée des siècles durant, étant resté à Darkness Falls plus longtemps que la moyenne des ''survivants''. Pourtant, elle n'en avait jamais oublié le plaisir qu'elle ressentait lorsqu'elle pouvait y glisser sa peau malmené par le temps. C'était un pêché que de lui apporter autant de bonheur, en étant mort, voilà une des principales raisons qui l'avaient mené à se procurer son husky. Préférant de loin cajoler une fourrure encore vivante. Ce respect de la vie était rare, bien, qu'elle comptait ne jamais déloger à cette unique règle qu'elle s'était instauré. Acheter de la fourrure morte, jamais. Elle y pensait, lorsque son rendez-vous pénétra dans la pièce.

Il fut facile, pour la jeune animatrice, journaliste par moment, de reconnaître, celle qu'elle n'avait jamais réellement rencontré. De par la façon, que les hommes se retournaient sur son passage, tout autant que cette impression qui s'emparait de la femme, lorsqu'elle rencontrait une personne qui plairait à son époux. Souvent, elle se disait qu'elle pourrait l'utiliser pour faire jalouser son époux. La prenant, avant que celui-ci, puisse le faire. Pourtant, l'idée d'user de cette magnifique créature ne lui vient point à l'esprit. Peut-être parce qu'elle avait envoûté ce dernier et qu'il semblait un peu trop enclin à la mettre en deux draps à répétition, bien qu'un énorme doute persistait face à l'implication de l'autre brune dans cette parodie. Oui, un petit oiseau avait murmuré quelques informations sur la nouvellement célèbre Ruby.

Son chien, vient lui donner un coup de langue d'encouragement, avant de se faire discret à ses pieds. Cette présence la rassura, elle ne pourrait sombrer dans la folie de son esprit, si Aggelos était présente pour la mordiller jusqu'au sang. La ramenant sur terre, là où il est interdit de jeter un adversaire sur une table pour mieux le torturer... En tout cas, du moment qu'on pouvait prouver l'implication de madame Sandro. Se maîtrisant à merveille, on aurait pu savoir qu'à l'intérieur une sorcière folle avait souvent des accès d'hilarité en repensant à tout le mal qu'elle souhaitait causer. « Ruby Moriarty, enchantée ! » Levant la tête en direction de la Moriarty, la sorcière lui sourit d'une façon beaucoup plus honnête que ce qu'elle venait d'entendre. Oui, elle s'amuserait avec cette rivale, que cela lui plaise ou non.

Délices et supplices, de quoi alimenter l'imaginaire de tous et chacun, seulement, on aurait préféré que Lilya n'en soit pas aussi fanatique. Tendant sa main, dans un geste naturellement élégant, celle qui invitait lui adressa un regard des plus amusés. « Moi de même, mademoiselle Moriarty. J'ai souvent entendu parler de votre bar. On y dit, passer du bon temps. Malheureusement, je n'ai pas pu me libérer des jeux pour y faire un tour. Peut-être le devrais-je pour mieux vous cerner? » Sa voix avait quelque chose de chaleureux, comme rare était les femmes qui n'étaient pas latine. Pourtant, ce n'était pas quelque chose de forcer, seulement une déformation professionnelle. « Vous désirez quelque chose à boire? Mon patron offre. Autant en profiter. » Lui demanda-t-elle avec un certain humour, décidant de ne pas attaquer directement. Elle devait bien laisser le temps de s'installer celle qu'inconsciemment, elle souhaitait comprendre. Question de se renseigner.
Revenir en haut Aller en bas
 

Je t'aime, en tant qu'adversaire. [Pv. Ruby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» T'aime pas les légumes et bien tant pis, je suis là !
» Bonne fin de semaine de Pâques à vous tous que j'aime et que j'apprécie :)
» ceux qui n'aime pas les bOunty ne sont pas mes amis... = D
» Sashimi n'aime pas les sushis
» On aime me fréquenter. Je suis passionante et passionné.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-