AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shut up and let me work ~ Ruby vs Aiden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: Shut up and let me work ~ Ruby vs Aiden   Mer 24 Juil - 20:00

« Non ! Northwild je veux que vous veniez tous les deux, je veux pas d'embrouilles. Les négociations c'est comme ça que ça se passe chez moi. » Aiden lâcha un soupire « Ok ok Big Joe, je viendrais avec l'hystérique, mais ne viens surtout pas te plaindre si elle te fait la vie dure pour que tu baisse tes prix. » il raccrocha et posa son portable sur son bureau avec une moue contrariée. Ses plans étaient poussés à la flotte par le caractériel fournisseur et le Daybreakers détestait devoir changer ses plans. Lui qui espérait s'arranger directement avec cet escroc dans le dos de Ruby pour pouvoir se vanter ensuite d'avoir réussi à un exploit niveau marge pour le Masquerade, c'était raté. Il soupçonnait le bedonnant négociant en spiritueux d'avoir un petit faible pour la brune, comme pour tout ce qui possède une poitrine et des traits pas désagréable...
Pour apaiser sa contrariété il se servit un verre, un scotch de sa petite réserve personnelle qui l'aidait toujours dans ce genre de moment. Il fit tourner le liquide ambré dans le large verre, observant les traces que laissait l'alcool sur le bord. Son envie d'aller à cette négociation avec la co-patrone du cabaret ne l'enchantait pas le moins du monde. Elle n'aurait de cesse de tenter de lui mettre des bâtons dans les roues, d'essayer de le discréditer alors que des deux elle était de loin la moins compétente pour gérer correctement cet établissement. Grand seigneur il lui avait laissé les tâches purement féminines qui comptaient, à savoir la décoration et le choix des programmes de danse. La musique et l'alcool, ainsi que la gestion financière, ça c'était ses domaines à lui... Sauf qu'elle y fourrait bien volontiers son nez, ce qui agaçait prodigieusement Aiden.

Maintenant il allait falloir qu'il lui fasse par de ce rendez-vous professionnel qu'ils avaient tout deux. Son goût pour la contradiction pouvait tout à fait le pousser à y aller seul en se gardant bien de dire quoi que ce soit à la Miss Moriarty, puis il prétexterait auprès de Big Joe qu'elle avait d'autres choses plus importantes à faire ailleurs. Il bu une nouvelle gorgée d'alcool, pesant le pour et le contre de son idée puis jugea que si cela représentait une occasion pour la jeune femme de l'ennuyer, s'en était une pour lui également. L'énergivore posa son verre vide sur le bureau et quitta son fauteuil en cuir, prit son portable ainsi que ses clés. Et après avoir fermé son bureau à clé il se dirigea vers celui de Ruby, frappa deux coups secs et ouvrit la prote à la volée en se moquant bien qu'elle l'ai autorisé ou non à entrer « Le fournisseur veut bien négocier mais seulement avec nous deux... » il leva les yeux « Je me serais passé de cet épisode à jouer le duo de choc mais c'est un passage obligé. » jetant un bref coup d’œil à sa montre il ajouta « Pomponne toi rapidement pour le gros Joe, on a pas deux heures. ». Affichant une mine qui reflétait son manque d'entrain il l'informa rapidement « J'attends dans l'entrée. », il partit en prenant soin de laisser la porte ouverte simplement pour l'emmerder. Le jeu commençait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shut up and let me work ~ Ruby vs Aiden   Ven 2 Aoû - 17:34

Judas && Ruby

Ruby était dans son bureau occupée à ne rien faire d’autre que de se vernir les ongles. Elle n’avait pas envie de travailler ce jour là et se trouvait au club bien avant l’ouverture parce que Judas s’y trouvait aussi et qu’elle réfléchissait à un moyen de l’embêter gentiment. Enfin elle le décrivait comme tel mais si la sorcière était honnête avec elle-même, et le reste de la planète, elle était là pour le faire chier, tout bonnement. Après tout le jeune homme ne se gênait jamais pour lui rendre la monnaie de sa pièce dès qu’il en avait l‘occasion alors pourquoi l’ancienne actrice se donnerait la peine d’être gentille ou quoi que ce soit d’autre. Elle regardait donc ses ongles pour vérifier s’ils étaient sec, ce marron foncé lui plaisait vraiment beaucoup quand on toqua à sa porte. Avant même que la belle puisse répondre, Aiden apparu dans l’encadrement. Mal élevé, pensa-t-elle en le regardant avec l’air vraiment dérangée et qu’elle put avoir mieux à faire que de l’écouter. Elle nota tout de même le plus important, il ne conclurait pas son deal sans elle. Enfin un fournisseur intelligent qui reconnaissait son utilité dans cet endroit. Ou au moins sa beauté, c’était égal pour la demoiselle. Se pomponner, pas la peine, Moony se trouvait déjà parfaite mais elle remit un peu de rouge à lèvre et ses seins en place d’un geste peu élégant. Elle se leva ensuite, pris sa pochette, et sorti de son bureau qu’elle pris soin de verrouiller. La brune rejoignit donc son partenaire et avança directement vers la sortie sans lui accorder le moindre regard.

Finalement elle le regarda et ne puis empêcher le pincement de son cœur. Il était tout de même incroyablement beau avec ce regard perçant qui rendrait le ciel jaloux de ce bleu glacial. « Alors tu viens ou bien ? » Lui dit-elle soudainement sans la moindre trace de gentillesse. Pourtant Ruby en était capable. Si son mari était encore vivant il aurait pu en témoigner. Si on laissait de côté la façon dont elle l’avait tué bien entendu mais ce n’était qu’un petit passage. A côté de cela, la belle avait été une épouse modèle pour son époque. Raffinée et attentionnée quand elle ne tournait pas ses films. Comme cette époque lui manquait. Mais il fallait vivre avec son temps. Et sans attendre de réponse elle ouvrit la porte du Masquarade pour se retrouver dans le magnifique soleil de la Louisiane. Moon était plutôt un oiseau de nuit mais elle adorait l’astre du jour qui donnait un bel éclat à sa peau, elle ouvrit sa pochette et chaussa ses lunettes de soleil sur son petit nez. Elle aimait caché son regard et pas seulement pour les protéger des UV. Cela cachait ses expressions et la faisait se fondre dans la masse parce que le moment n’était pas fait pour être remarqué. Cependant la jeune femme devait se rendre à l’évidence, elle ne savait pas où vivait se fameux Joe ou même où les associés devaient le retrouver. Elle soupira donc et adressa à Aiden d’une voix blasé. « Bien montre-nous que tu es un mâle alpha et guide la horde jusqu’au vilain fournisseur qui ne peut se passer de la magnifique femme que je suis pour faire avec ta pauvre personne. »



CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shut up and let me work ~ Ruby vs Aiden   Ven 16 Aoû - 22:31

Agaçante... L'adjectif ne suffisait pas, irritante était plus juste. Comme le petit cailloux dans une chaussure que vous pourriez sentir par intermittence venir vous déranger alors que vous marchez. Ruby était en quelque sorte le petit cailloux dans la chaussure d'Aiden, irritante à ses heures mais qui savait aussi se faire oublier donnant un semblant de répit pour mieux revenir ensuite. Sauf que cette fois elle n'était pas venue d'elle même le provoquer, il avait été contraint d'aller lui demander quelque chose et ça c'était une chose qui contrariait particulièrement le beau Daybreaker. Dans l'absolu ce n'était pas sa volonté à lui qu'elle l'accompagne, mais avec son petit caprice le gros Joe le mettait dans une position qui ne satisfaisait pas le patron du Masquerade. Puisqu'il voulait avoir l'emmerdeuse notoire en présence pour la négociation, soit il allait l'avoir et Aiden réfléchissait déjà à un moyen de la mettre dans l'embarras.
Plus rapide qu'il ne l'aurait cru, il vit bien vite arrivée la jeune femme à l'entrée là où il l'attendait. Le faisant passer pour celui qui traînait au passage, ce à quoi il répondit en levant les yeux au ciel alors qu'elle s'engageait déjà hors de leur établissement. Mais le daybreaker avait une longueur d'avance sur elle en sachant où ils devaient se rendre alors qu'elle l'ignorait. Il accueillit avec satisfaction son semblant d'aveux qu'elle était obligée de s'en remettre à lui et lui adressa un large sourire « Mais bien évidemment... En route. ». Il s'engagea dans la rue où était garé sa voiture, pas question d'y aller à pied c'était bien trop loin et le temps leur manquait. Ouvrant sa portière alors que celle côté passager était encore verrouiller de l'intérieur, il adressa un rictus moqueur à la sorcière « Te méprends pas sur la requête du gros Joe, tout ce qui l'intéresse c'est de pouvoir reluquer ton cul d'emmerdeuse notoire dès qu'il en aura l'occasion. » détournant son regard vers le décolleté de la brune il ajouta « Et ça aussi, vu que tu as mis tout ton monde au balcon. Y'a pas foule mais ça suffira, il est pas difficile. » il monta à bord de son véhicule et déverrouilla la porte pour que Ruby puisse en faire de même. Il prit les lunettes de soleil qui trônaient devant les compteurs du véhicule et les enfila avant de démarrer dynamiquement.

La voiture de sport d'Aiden filait dans les rues, se pliant néanmoins à quelques petits aléas de la circulation comme on en rencontre toujours en ville. « Surtout tu ne parle pas de la concurrence, compris ? » il voulait briefer son associé sur la conduite à tenir, il était plus habitué qu'elle à traiter avec le caractériel grossiste « Fais ce que tu sais faire de mieux, la potiche. Et pour le reste je gère. » le discours pouvait paraître machiste mais pour elle rien n'était trop. Cependant le brun était bien forcé de remarquer qu'aussi insupportable qu'elle pouvait l'être Ruby avait beaucoup de charme et e trouvait être une séductrice douée. Il lui trouvait un petit manque de subtilité par moment, mais n'était-ce pas une technique comme une autre ?
Il gara sa voiture sur le parking d'un entrepôt à proximité de Bourbon Street, un endroit idéalement placé pour fournir de nombreux bars de la ville. « Me remercie pas pour la balade, tu le feras pour l'affaire du siècle que je vais conclure. » il fanfaronnait volontiers pour le simple fait qu'il savait combien ça pouvait agacer la jeune femme. Et puis elle l'avait incité à se comporter en mâle alpha autant lui donner des raisons de regretter de lui avoir donner cette liberté. Prêt à frapper à la porte il jeta un dernier coup d’œil à la co-patronne du Masquerade « Entrons dans l'arène... » un petit sourire étirait ses lèvres alors qu'il frappait deux coups secs à la porte. Cette dernière s'ouvrit sur un homme bedonnant à l'allure sévère bien qu'il ne fût pas très grand « En retard Northwild, le whisky à eu le temps de s'évaporer trois fois... Quelle poule tu courrais pour que ça te prenne autant de temps ? », jamais content était une des caractéristiques de Big Joe mais Aiden ne se formalisait pas, il connaissait bien les manières de ce vieux bougre « Miss Moriarty devait se faire belle... » lâcha-t-il en défiant la brune du regard. C'était faux, mais c'était tellement mieux de lui faire porter le chapeau et un bon moyen de déplacer l'intention du négociant en spiritueux vers ce qui le rendrait plus docile.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shut up and let me work ~ Ruby vs Aiden   Lun 26 Aoû - 14:25


Ruby suivit son collègue dans une ruelle jusqu’à sa tapageuse voiture de sport. Encore un artifice pour affirmer sa virilité, avait-il quelque chose à compenser dans son pantalon se demanda-t-elle avec un sourire et un petit rire personnelle. Elle doutait que ce soit le cas mais elle retint l’idée pour lui faire la réflexion à une autre occasion. Les hommes détestaient les frappes en dessous de la ceinture, mais c’était une cible tellement facile. Elle attendit ainsi qu’il lui ouvre la portière de l’intérieur. Pas la moindre notion de tact ou de politesse, il aurait au moins pu lui ouvrir avant de monter lui-même dans l’automobile. Aiden était un rustre, il fallait bien que la sorcière se fasse à l’idée. Elle s’installa et attacha sa ceinture. « Au moins un homme qui a du gout. » Répliqua-t-elle à son interlocuteur quand il affirma que leur fournisseur ne souhaitait que la reluquer un bon coup. Cela aurait pu être vexant mais pas pour Moon. Oh non, elle aimait que l’on reconnaisse sa beauté et qu’on regarde son corps avec insistance. Cela avait été son gagne-pain dans sa première vie. Et puis quand on était aussi belle qu’elle il n’y avait pas de mal à prendre les compliments peu importe leur forme. Et puis subtilement elle disait à Judas que lui n’y connaissait rien s’il ne savait pas voir son charme et son corps de déesse. Elle n’avait peut-être as la poitrine siliconer, mais elle n’en avait pas honte et défit même un bouton supplémentaire de son chemisier en soie pour que l’on devine son soutien-gorge en dentelle blanche en dessous. Sa sexualité ne lui posait pas de problème et le brun pourrait s’en rendre compte s’il arrêtait de la prendre pour une idiote. D’un autre côté, Moony aimait entretenir cette frivolité, cela empêchait que les gens se rendent compte qu’elle les entubait profondément par derrière.

Elle resta silencieuse le temps du trajet n’accordant aucun intérêt à ce que pouvait lui dire Judas et elle ne releva pas le fait qu’il l’insulte. Après tout mieux valait que lui aussi la croit sans ou peu de cervelle. Cela lui ferait encore plus mal quand elle pourrait ensuite le dégager de son bureau et avoir le contrôle total du Masquarade. Cela lui ferait tout drôle. La brunette afficha donc un sourire victorieux et était de bonne humeur en s’extirpant de la voiture. Ruby laissa son compagnon se vanter et redressa simplement ses lunettes sur sa tête pour se poster devant la porte. Quand il parla d’arène, la sorcière remonta sa jupe de quelques centimètres sur ses cuisses avec un sourire malicieux. Comme si elle allait rester en retrait et le laisser tout faire, quitte à être venue pour jouer els trophée, elle allait mettre le paquet. Judas allait regretter de lui avoir clairement dit qu’elle n’était la que pour cela. Oh oui il s’en mordrait les doigts. Un homme à l’allure peu engageante et avec un ventre à faire pâlir les sumotoris leur ouvrit en se plaignant du retard. Moony ne fut pas étonnée d’être accusé de ce petit délai mais elle offrir son plus beau sourire et poussa Aiden sur le côté sans aucune douceur et se pencha sur leur fournisseur pour lui mettre sa poitrine sous le nez. « Et oui je plaide coupable mais je tenais à être parfaite pour vous ! N’ayez crainte je saurai me faire pardonner Joe. » Elle lui prit ensuite le bras pour l’entrainer dans l’entrepôt. Elle n’attendit pas de voir si son collaborateur suivait et se laissa guider par leur fournisseur en lui posant toutes sortes de question sur ses alcools et ce qu’il avait donc à leur proposer. Elle rigolait comme une idiote à tout ce qu’il pouvait dire et minaudait à un point inimaginable qui en aurait écœuré plus d’un, mais c’était comme jouer un rôle. Puis cela avait plutôt bien réussi à une certaine blonde au grain de beauté célèbre. « Je prendrais bien un petit verre moi ! Il fait une de ses chaleurs vous ne trouvez pas ? » Elle s’éventa de façon sensuelle et passa la main sur sa gorge. « A moins que ce ne soit vous qui me fassiez cet effet ! » Déclara la demoiselle en tapotant gentiment le bras de Big Joe. Si avec tout ce petit numéro, il ne leur faisait pas un très bon pris voir même des cadeaux, la sorcière n’y comprenait plus rien aux hommes. Et pendant tout ce temps ni elle, ni le bibend'homme n’avaient accordé le moindre intérêt à Judas et c’était ça le plus bon dans l’histoire. Car ultimement, la jeune femme se moquait bien de ce deal ou de sn importance.


CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shut up and let me work ~ Ruby vs Aiden   Jeu 5 Sep - 19:43

Ça l'embêtait vraiment de l'admettre mais Ruby avait de redoutables atouts pour conclure un marché satisfaisant avec le négociant. Mais pour bien faire il fallait qu'elle se contente de jouer son rôle de belle plante et s'en tienne là, sauf que le Daybreaker avait des doutes à ce propos. Il fallait toujours qu'elle finisse par la ramener, c'était une sorte de maladie chez elle que de devoir à un moment ou un autre s'affirmer comme étant une femme d'un certain pouvoir. Et c'était bien cette attitude là qui agaçait profondément Aiden car sous ses airs de gourdes qu'elle se donnait parfois il percevait un esprit finement taillé pour l'art de la manipulation, il le sentait. Elle était un ennemi à ne pas négliger et si elle cherchait à l'endormir lui aussi en mettant son beau monde au balcon, elle allait se casser les dents. Le beau brun percevait le silence de sa passagère comme un certain dédain qu'elle pouvait avoir à son égard mais surtout à ce qu'il était en train de lui raconter, ses mises en garde ne rentraient sans doute même pas dans ses oreilles et elle appliquait à merveille le « cause toujours tu m'intéresse. ». Mais ils arrivaient dans l'arène de la négociation et là le jeu allait pouvoir vraiment commencer.
A peine eut-il accusé Ruby d'avoir traîné en se pomponnant qu'elle s'engouffra dans la brèche en prenant le monopole de la discussion et toute l'attention de Big Joe dont les yeux brillaient déjà à peine l'eut-il reluquer brièvement. Elle lui prit le bras et Aiden levait les yeux au ciel en observant la comédie qu'était en train de jouer son associée. Hors compétition pour ce qui était de la séduction, le patron du Masquerade savait néanmoins parfaitement ce qui intéresse le vendeur de spiritueux plus que les femmes : l'argent. Et ça c'était le domaine du Daybreaker et il saurait en faire usage en temps voulu.

Profitant du show de la potiche de service, il prit note de quelques alcools de qualités qu'il aimerait acquérir pour le cabaret mais aussi sa réserve personnelle. Il tiquait sur certains prix en songeant que l'intraitable propriétaire des lieux était un escroc, mais c'était pour ça qu'il venait le voir lui... Parce qu'il pouvait y trouver ce qui ne se vend pas ailleurs et que les manœuvres de négociations étaient intéressantes. Jetant quelques coups d’œils discrets vers les deux acolytes temporaires, il rongeait un peu son frein de laisser ce petite avantage à la sorcière. Il savait combien la patiente était une vertu utile dans ces situations là, mais son tempérament impulsif le faisait bouillir. Mais peut-être n'y avait-il pas que cela qui titillait ses nerfs.
Pathétique, mauvaise actrice, c'était les qualificatifs qu'il lui vinrent quand il entendit Ruby jouer les femmes au bord du malaise. Se rapprochant d'eux il donnait une frappe amicale sur le dos de Big Joe « Bon alors tu pourrais pas nous faire goûter un truc qui nous surprennent plutôt que regarder la Moriarty s'évaporer ? » il adressait un petit regard en coin à la jeune femme « Donne lui quelque chose de fort, qui sait si tu la réchauffe assez ce qu'elle pourrait faire. ». Sans doute plein d'images en tête l'homme bedonnant opinait de la tête « Ouais ouais j'vais vous échauffer le gosier avec un p'tit truc qui va bien. » répliquait-il avec conviction et un petit clin d’œil à l'intention de la jolie brune.

« Quel numéro... » lâchait Aiden avec un petit sourire en coin « Une performance digne des oscars. », l'ironie transpirait de ses mots et de son attitude. « C'est un poisson facile, en faire des tonnes ça marche avec lui. Ton manque de subtilité ne nous causera pas de tort sur ce coup là, c'est déjà ça. ». Frottant le bord d'une caisse poussiéreuse pour lire ce qui y était inscrit, l'énergivore déchiffrait les inscriptions difficilement lisible sur le bois abîmé « Je veux ce truc là. », c'était clair et net, il lui fallait au moins deux bouteilles de ce que contenait cette caisse. Il posait son regard de glace sur celle qu'il voyait soudainement comme l'arme qui allait lui permettre d'obtenir chaque chose qu'il désirait « Dis que tu adore ça, insiste... Arrange toi pour qu'il cède au meilleur prix. Je ne suis pas sûr que tu ai la trempe pour arriver à te faire offrir une de ces bouteilles en cadeau. » une moue dubitative prenait place sur son visage « Sauf si tu paye de ta personne mais.... » il eu un air dégoûté qui n'était pas feint « Erk. » la provocation était sans doute sa meilleure arme s'il voulait qu'elle mette le paquet rien que pour lui donner tort. Le vendeur d'alcool les rejoignait avec des verres et quelques petites bouteilles de dégustation « Ah ah ils vont danser vos clients avec ça ! Mais vous verrez par vous même. » faisant le service il tendit le premier verre à Ruby dans un geste de galanterie sûrement longuement prémédité.
Son verre en main, Aiden observait la couleur du liquide et l'épais dépôt d'alcool qu'il laissait sur la paroi. Il sentit les arômes puissant de la boisson « Dans une trousse à pharmacie ça peut faire anesthésiant à mon avis. » le gros Joe eut un rire gras « On pourrait désinfecter des chiottes tu veux dire ! Bon goûtez ça qu'on en finisse j'ai pas cent ans devant moi. ». Le liquide bien que fort alcoolisé révélait des arômes agréables, pourtant le patron du cabaret c'était attendu à ce que cela s'apparente à de l'alcool à brûler plutôt que tout autre chose. Le gros Joe posait son verre et s'approchait à nouveau de Ruby posant une main au bas de son dos « Alors ma gazelle, c'est pas de la pisse de zombie qu'il t'a donné le Joe, hein ? », dire qu'il ne lui parlait pas vraiment en la regardant dans les yeux était un euphémisme. Aiden serra les mâchoires un bref instant « A combien tu nous le fait ? », l'attention du marchand revint aux affaires et le regard brillant de la lueur des dollars il répondait « J'te vends ça que si tu achète d'autres choses, ça se vend pas seul ça, c'est toujours accompagné. ». Le brun lançait un bref regard à la co-patronne du Masquerade lui signifiant qu'il savait lui aussi quel atout utilisé pour gagner la bataille.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shut up and let me work ~ Ruby vs Aiden   Lun 23 Sep - 17:00



Ruby ne fut pas du tout étonnée qu’Aiden ramène sa fraise quand elle souhaita gouter la marchandise. Bien sûr elle ne l’avait pas dit en ces termes car son but était tout de même de flirter avec ce Big Joe. D’accord en temps normal, il lui aurait plutôt donné envie de vomir ses tripes, pire qu’une gueule de bois, mais il fallait bien donner un peu de sa personne pour faire marcher les business en ces temps difficiles. A côté de cela, la sorcière s’amusait beaucoup à jouer les ingénues et les filles superficielles. C’était ce que le brun lui demandait, et il n’allait pas être déçu du voyage. Elle s’était dit qu’il allait regretter de la promener comme un trophée et tout simplement de lui faire des réflexions désobligeantes sur son magnifique physique. Elle lui fit donc un sourire hypocrite quand il sous-entendit qu’elle pouvait perdre le contrôle sous l’influence de l’alcool. S’il savait seulement ce qu’il ratait et à quel point il pouvait être près de la vérité, mais pour l’heure, la jeune femme ne comptait pas de mettre la tête à l’envers pour un deal qui ne présentait aucune importance pour elle. Lorsque leur fournisseur fut hors de portée de leurs voix, Judas se permit de la descendre sur sa piètre performance, mais elle ne l’écouta même pas. Moony savait que c’était principalement juste pour le plaisir de critiquer et pour la déstabiliser, enfin il pouvait toujours essayer, son ego d’actrice hollywoodienne était bien au-dessus de tout cela. D’ailleurs elle en avait deux d’oscars dans son coffre-fort. Cependant elle ne lui ferait pas l’honneur de lui répondre.

La belle se pencha néanmoins pour regarder la caisse qui faisait l’objet de tant d’attention de la part de son collaborateur. Il devait véritablement vouloir ce qu’il y avait à l’intérieur car il fit de son mieux pour appeler à l’esprit de contraction de Moon. Il croyait pouvoir la connaître, et la manipuler, et il aurait pu y arriver, car lui dire qu’elle en était incapable, était un bon moyen de la poussé à tenter sa chance et réussir. Mais là ça serait nettement plus drôle de ne même pas essayer. Juste pour qu’il n’obtienne pas ce qu’il voulait. Elle lui fit un grand sourire amusé, accompagner d’un petit rire et allait répondre lorsque l’homme ventru pointa de nouveau le bout de son nez. Elle écouta distraitement l’échange des deux mâles et trempa les lèvres dans son verre. C’était bon, mais pas excellent, elle s’imaginait autre chose pour contenter son meilleur client, Connor. Cependant la conversation arriva sur les prix, et elle n’avait aucune intention de laisser Aiden seul maitre de cette situation et comptait bien mettre son grain de sel. Après l’œillade de son associé elle se pencha de nouveau sur Big Joe et colla sa poitrine contre son bras. « Ce n’est pas très gentil ça ! D’autant que nous avons l’attention d’acheter beaucoup de chose si vous nous faite un bon prix. » Elle battit des cils en le regardant sensuellement, Ruby se prit même l’audace de lécher ses lèvres pour le déconcentrer. « Faite nous goûter vos meilleurs produits et notre association sera très prometteuse, je vous le promets monsieur Joe. » Elle minaudait à outrance mais elle pouvait sentir que cela marchait, comme le gros bonhomme suait et ne détachait plus son regard de sa poitrine. Les hommes étaient décidément des créatures bien faibles.

Le bedonnant sa racla bruyamment la gorge et se détacha difficilement de la sorcière qui rechigna à la lâcher d’autre part mais quand il fut partie elle s’approcha d’Aiden et regarda la fameuse caisse. Elle soupira bruyamment ensuite. « Cela a effectivement l’air de vouloir le coup…mais si tu le veux vraiment, toi aussi il va falloir être plus gentil…sinon tu payeras toi-même de ta personne et là, même avec ta grosse voiture, tu ne retrouveras pas si facilement ta virilité. » La brunette le regarda avec un air triomphant. Bien sûr elle ne lui en voudrait pas s’il refusait son offre et préférait se débrouiller seul pour obtenir le cru sur lequel Moon posa ses fesses et croisa ses jambes pour dévoiler encore un peu plus de peau. Elle pourrait même laisser entrevoir sa culotte suivant comment elle se positionnerait. Cela marchait à chaque fois avec son mari pour obtenir toute sorte de cadeau et autres privilèges. Du moins tant qu’il s’intéressait à elle et souhaitait entretenir leur amour, car bien vite le fait qu’elle devienne plus célèbre que lui avait posé problème, malgré tous les efforts de Ruby pour renouer. Elle avait été une épouse modèle et rêvée, cela expliquait peut-être pourquoi maintenant, elle se montrait aussi peste. Les hommes ne méritaient plus sa compassion. Du moins pas les hommes comme Judas qui passaient son temps à lui tirer dans les pattes. Il ne pouvait pas nier que sans elle, le Masquarade ne serait pas ce qu’il était. Contrairement où là elle le faisait de façon volontaire pour que cela lui rapporte, Moony n’était pas une potiche, un vulgaire objet de décoration. Et elle ne le serait plus jamais. Le fantôme de son époux pourrait en attester. Qui eut cru qu’elle visait aussi bien et que la nourriture pouvait servir à d’autre besoin que celui de se restaurer, pensa-t-elle avec une pointe d’amertume.

« Je te laisse y réfléchir un minimum. » Fit la sorcière à l’attention de son interlocuteur en fronçant son mignon petit nez. Déjà le gros Joe et sa figure disgracieuse revenaient avec plusieurs bouteilles dont Ruby n’avait rien à faire. Elle ne dirait pas qu’elle regrettait d’être venue, mais d’avoir pensé ainsi de son ancienne vie la rendait mélancolique. Elle replaça cependant son sourire de fille facile sur son visage et s’exclama comme une idiote ! « Ha enfin vous revoilà ! J’ai cru que vous aviez disparu et moi j’ai toujours très très chaud… » Se disant elle écarta un peu le pan de son chemisier et pencha la tête sur le côté inverse pour dévoiler aussi sa gorge et un peu plus de peau. Les hommes dégoutants étaient toujours très sensibles à la surface d’épiderme visible. La faiblesse masculine une fois de plus, une chance que la majorité d’entre eux pense avec leur phallus et pas avec leur véritable cerveau. Les femmes comme elles pouvaient donc facilement prendre le dessus et mener leur petit monde par le nez, s’en était presque déconcertant chez certain.



CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shut up and let me work ~ Ruby vs Aiden   Lun 30 Sep - 16:08

Aiden trouvait en Ruby une adversaire à sa taille et il s'y confrontait bien volontiers chaque fois que l'occasion se présentait. Cette joute l'amusait autant qu'il souhaitait remporter cette guerre, en sachant pourtant qu'elle ne trouverait sûrement pas de vainqueur. Mais la victoire de chaque petite bataille valait la peine d'être acquise ou du moins il fallait essayer. Le daybreaker eu beau user d'un stratagème pour animer l'esprit de contradiction de la jolie brune, il sentait qu'elle n'était pas totalement réceptive. Certes il lui faudrait se renouveler, il l'avait déjà eu plusieurs fois à ce petit jeu là et prêcher le faux pour savoir le vrai était une chose qu'il faisait aisément. Aiden avait un doute sur la réussite de sa manipulation, mais tant pis maintenant que la carte était abattue il n'allait pas revenir en arrière. De toute façon le gros Joe rappliquait avec quelques trucs à déguster, que l'énergivore se faisait un plaisir de goûter avec attention. Loin d'être alcoolique, il trouvait dans les boissons alcoolisées du réconfort et de l'apaisement quand ses nerfs étaient un peu trop à vif.
Dur en affaire, le négociant n'allait pas lâcher aussi vite des prix défiants la concurrence et c'est là que le beau brun espérait que son associée aux formes avantageuses fasse son boulot. Elle racolait avec des minauderies enjôleuses auxquelles l'homme à la surcharge pondérale bien visible, ne restait pas du tout insensible. Il la dévorait du regard se laissant embrumer l'esprit par son jeu d'actrice. Cela faisait bien les affaires des deux patrons du Masquerade, mais Aiden rongeait un peu son frein. Pourtant c'était ce qu'il avait voulu d'elle, mettre en avant ses atouts pour obtenir les bonnes grâces du fournisseur... Pourtant un truc le dérangeait sans qu'il ne puisse dire quoi et cela l'agaçait passablement.

Big Joe repartit à la recherche de quelques merveilles à faire découvrir à leurs papilles un peu anesthésiées par l'alcool puissant qu'ils venaient de goûter. Ruby rejoignait alors le daybreaker affichant l'aplomb de celle qui n'était pas prête à se laisser utiliser sans contre-partie. Ses propos arrachèrent une grimace au brun, dégoûté par l'idée qu'elle venait de sous-entendre. Visiblement assez fière d'elle, c'est la fleur au fusil qu'elle s'assit sur la fameuse caisse qu' Aiden voulait tant. Dévoilant aisément ses cuisses alors que le tissu de sa jupe remontait hardiment... Malgré son air totalement désintéressé, le co-patron du cabaret ne pu empêcher son regard de glace de glisser vers cette partie dévoilée. Essayait-elle d'utiliser les mêmes armes que pour Joe ? Northwild pourrait se vexer d'être relégué à ce même rang. Son regard c'était déjà bien assez attardé plus bas et il reportait son attention sur son interlocutrice qui l'informait qu'elle le laissait réfléchir. Gracieuse attention pensait-il en serrant les mâchoires.
Le retour du propriétaire des lieux à leurs côtés fût accompagner d'un changement radical d'attitude de la jeune femme qui reprenait avec aisance son personnage. Il pouvait bien balancer à tout va le contraire, Aiden était bien forcé de constater qu'elle avait un certain talent pour ça. Hors de question de faire un tel aveux, il ne fallait pas rêver non plus mais il l'admettait intérieurement... C'était déjà ça ! Le beau brun réfléchissait à ce que pouvait bien impliquer le fait de se montrer plus gentil pour son ennemie à la poitrine affriolante. Mais ses interrogations furent stoppées par Big Joe qui lui tendait un verre « Quitte la lune je vais pas goûter à ta place ! », il se saisissait du verre et en observait le contenu avant de sentir les effluves qui en émanaient. « Ça a l'air pas mal. » le négociant prit un air mécontent « Pas mal ? Tu veux mon pied au cul ? Bois au lieu de faire ta pucelle ! ». Il n'avait pas fini sa phrase que le daybreaker s'exécutait déjà en essayant d'analyser avec attention chaque arôme « C'est ok pour moi, quoi d'autre ? ».

Aiden ne souhaitait plus traîner outre mesure, il enchaînait les dégustations en prenant soin d'apaiser son palais avec un peu d'eau de temps à autre. Prenant les commandes des opérations, se montrant sous son vrai jour d'homme d'affaire cependant il avait toujours ce marché que cherchait à établir Ruby qui lui trottait dans la tête. Après quelques blablas il proposait alors à Joe d'aller chercher son facturier et qu'ils discutent vraiment affaires ensuite. Quand l'homme fût éloigné, la mine fermée en espérant que cela dissuaderait la jolie brune d'en demander trop, Aiden lui demanda « Qu'est-ce que tu veux Moriarty ? » il soupira avant de poursuivre « C'est quoi ton truc d'être plus gentil... t'as quoi en tête ? » il détestait devoir négocier avec elle car ça sonnait l'échec de sa petite combine, il n'avait pas su la piquer suffisamment dans son orgueil pour qu'elle fasse ce qu'il attendait d'elle sans rien en retour.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shut up and let me work ~ Ruby vs Aiden   Ven 18 Oct - 16:55



Ruby ne fit pas particulièrement attention au fait que son associé était parti dans des réflexions qui lui étaient propre. En même temps elle s’en fichait pas mal. Ce qui lui importait pour le moment se résumait en la personne de Big Joe. Un être que la beauté avait déserté il y avait bien longtemps. Cependant la sorcière devait passée outre car son but était de le séduire, et son charme opérait plus qu’à merveille. Il n’avait d’yeux que pour son décolleté et le plus de peau que la brune avait laisser voir en s’asseyant sur la caisse de bourbon. Cependant en bon commerçant qui se respecte l’homme ventru continua sur sa lancée et leur fit goûter les bouteilles qu’il venait de ramener et ce fut à cet instant que Moon se rendit compte qu’Aiden n’était plus avec eux que physiquement. Il s’interrogeait probablement sur ce qu’elle venait de lui dire, ou bien il fantasmait sur la possibilité de séduire lui même le fournisseur. Ce qui était bien trop dégoutant pour qu’elle y songe un instant de plus. Judas avait tous les tords du monde, et elle le méprisait, mais même lui ne méritait pas un tel châtiment. Elle espéra donc que la vision avait été pour lui un châtiment en soi.

Les choses continuèrent donc sur la dégustation et les négociations que la belle laissa aux deux hommes se contentant de faire des œillades et des remarques un peu limite au bedonnant pour qu’il baisse sa garde et l’ait encore plus à la bonne que lorsqu’ils étaient arrivés. Il avait réclamer sa présente et Judas s’en était moquée, plus que de raison, et la demoiselle espérait bien que maintenant, il prendrait son pouvoir de persuasion plus au sérieux. Il serait bien obligé de le faire quand cette ridicule séance de séduction prendrait fin. Le gros Joe se retira encore une fois pour aller cherche les papiers concluant le deal. Ils allaient pouvoir quitter cet endroit humide. Ruby rêvait d’un bon bain chaud et moussant avec un verre pour se détendre et sortir totalement de ce personnage n’ayant pas plus qu’un pois chiche à la place de la cervelle. Elle se trouvait toujours assise sur la grosse caisse et sursauta en voyant son partenaire de business s’adresser à elle sur un ton sec. Elle rigola te l’être démoniaque qu’elle pouvait être et couvrit sa bouche de sa main délicate pour accentuer la moquerie. Ainsi c’était cela qui troublait le brun au regard de glace. Et bien elle allait le laisser mijoter encore un petit peu. « Allons mon cher tu n’as pas la moindre idée de ce que je veux dire ?! » Moony avait déclaré ça sur un ton choqué, comme s’il fallait vraiment être stupide pour ne pas comprendre. Lui qui avait toléré sa venue pour sa plastique allait se rendre compte qu’il y avait plus en Moriarty qu’une poitrine et un joli petit derrière.

La sorcière aurait encore pu rajouter quelque chose mais leur comparse à la mine patibulaire revint avec son facturier et commença à faire les comptes demandant à Aiden s’il était d’accord. Pour ce moment encore la jeune femme resta en retrait mijotant son petit coup. Elle se leva enfin et tourna autour de la caisse pour l’ouvrir quand elle entendu que tout était bon et signé. Elle en sorti donc deux bouteilles et lança un grand sourire sexy à Big Joe. « Je prends ces deux là pour ma consommation personnelle Darling. Je vous inviterai pour qu’on le dégustera tous les deux dans mon bureau. » Moon conclut sa phrase d’un clin d’œil on ne peut plus suggestif et puis elle émit un petit rire cristallin d’ingénue avant de partir en se trémoussant pour rejoindre la voiture du brun sans l’attendre par ailleurs. Ou s’entendre confirmer qu’elle pouvait bien prendre le breuvage gratuitement. La sorcière n’avait aucun doute là-dessus. Joe devait avoir la mâchoire par terre en imaginant qu’il se retrouverait un jour seul avec une Ruby alcoolisé à sa merci. La belle posa les bouteilles sur le toit du véhicule et rajusta la longueur de sa jupe ainsi que les boutons de son chemisier. Elle n’allait pas non plus jouer les catins du quartier en pleine rue ou pour le plaisir des passant, ce n’était pas son genre. Il avait une nette différence entre sexy et aguichante et carrément vulgaire. Et Moon savait clairement faire la différence. De dos elle s’appuya ensuite contre la portière et croisa les bras sous sa poitrine pour attendre le beau Judas et sa réaction. En soi, elle avait relevé le défi et jouer de ses charmes pour obtenir les bouteilles qu’il voulait mais il devait encore se poser des question sur ce qu’elle avait voulu lu i dire par être gentil et puis surtout, elle avait peut-être l’alcool en main, mais celui-ci était bien loin d’être dans celle du co-patron du Masquarade.


CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shut up and let me work ~ Ruby vs Aiden   Mer 23 Oct - 17:46

Le daybreaker avait en horreur que l'on se joue de lui, les ricanements de la brune le laissait plein d'amertume dont il ne laissa rien paraître intériorisant pour le moment mais n'oubliant pas pour autant. Aiden posait sur la sorcière un regard méprisant alors qu'elle se plaisait à le faire passer pour quelqu'un de stupide incapable de comprendre ce qui aurait dû être une évidence. Cependant il savait trop bien que l'esprit féminin était trop vile pour que quoi que ce soit ne fût évident, surtout lorsqu'il s'agissait d'une volonté de Ruby. Avec le temps il avait eu tout le loisir de l'observer, garde tes amis prêt de toi et tes ennemis encore plus prêt était un dicton qu'il appréciait particulièrement.
Coupé dans cet échange à sens unique, l'énergivore s'occupa de conclure les affaires pour le cabaret car le petit jeu avait assez duré à son goût. Quelques négociations plus tard, il tombait d'accord avec Big Joe en sachant pertinemment que la vue qu'il avait sur la poitrine affriolante de la brune aidait réellement à obtenir un bon prix de la part du bedonnant vendeur.
Le marché était conclu et la livraison prévu pour le lendemain, les deux hommes se serrèrent la main et aucun des deux ne tenait à laisser penser qu'il avait la poignée de main molle. Avec un certain dégoût Aiden essuyait discrètement sa main sur son pantalon, Big Joe avait les mains affreusement moites, encore un effet de la Moriarty sans doute. C'est le moment qu'elle choisi pour exécuter son ultime numéro de charme, prenant deux bouteilles que le brun tenait tant à avoir, elle laissa le négociant sans voix. Il ne la quittait plus du regard et la reluquait avec attention jusqu'à ce qu'elle disparaisse.

« Sacré Joe ! On dirait bien que tu as tiré le gros lot. » lâchait Aiden en tapotant avec fermeté l'épaule du gros bonhomme dont le regard libidineux ne fit que l'agacer d'avantage. Il prit ensuite rapidement congé et sortit du local, les nerfs un peu à vif. Le plus irritant restait qu'il ne savait pas vraiment pourquoi il était dans cet état d'énervement, ou plutôt il ne voulait pas l'admettre. Le pas décidé, trahissant que ce n'était pas la plus douce de ses personnalités qui avait le dessus, Northwild rejoignait sa voiture. La potiche avait quitté la peau de la beauté écervelée il pu le voir rien qu'à son attitude. Elle s'imaginait sans doute déjà triomphante, elle avait d'ailleurs posé les bouteilles tant voulu du daybreaker sur le toit de la voiture. Était-ce une provocation ? Voulait-elle à tout prix qu'il les voit ?
Le visage fermé et le regard plus froid que jamais il se plantait devant la brune à quelques centimètres seulement, la coinçant contre la voiture « J'admets que tu as très bien joué ton rôle et réussi haut la main ce défi. Ne compte pas recevoir une médaille pour ça ! ». Il sentait tout à coup l'envie de la blesser, elle n'avait fait que jouer ce rôle que lui même avait voulu qu'elle endosse et voilà qu'il était dépassé par le dégoût et la colère que lui avait inspiré le regard de Joe sur elle. Posant avec vivacité ses deux mains sur le haut de la portière de part et d'autre de la sorcière, il planta ses iris glaciales dans les siennes « Ne joue pas à la plus maline avec moi Ruby ! Tu veux quelque chose ? Alors arrête de minauder et demande mais ne me prend pas pour un con ! », qu'elle glousse à ses dépends le faisait sortir de ses gonds, ça et d'autres choses dont il se passerait bien.

Il regardait sa gorge et eut envie de passer ses mains autour, de serrer sa trachée jusqu'à ce que l'air ni passe plus, il aurait voulu l'entendre le supplier de la lâcher. Comme une brûlure il sentait la violence au creux de ses entrailles, elle devait souffrir pour ce qu'elle avait fait, pour le désir qu'elle avait éveillé chez ce repoussant marchand d'alcool. Perdu dans sa lutte pour l'équilibre de ses deux personnalités qui le maintenait la plupart du temps dans un comportement tempéré, Aiden ne lâchait pas du regard son associée, la source même de ce combat interne qu'il livrait. Si une partie de lui l'aurait volontiers étranglé, l'autre ne pouvait se résoudre à lui faire du mal malgré qu'ils ne soient pas les meilleurs amis du monde.
Les mots de Ruby lui revinrent en tête, être gentil comme elle l'avait sous-entendus n'était sans doute pas raccord avec son attitude actuelle. Si il voulait gagner il devait être plus intelligent et ne pas se laisser emporter par ses pulsions violentes, cependant c'était ce qu'il avait le plus de difficulté à gérer. Tentant de se radoucir un peu il reculait légèrement affichant un petit sourire en coin, un peu forcé « Si tu veux juste une séance de baise torride... » il approchait lentement ses lèvres des siennes, comptant sur cette petite diversion le brun laissait ses mains glisser jusque sur le toit de la voiture pour y attraper les deux bouteilles. Presque arrivé à son but et sur le point de s'en saisir il était au plus près de la co-patronne du Masquerade, il pouvait toucher le verre du bout des doigts et espérait surtout qu'elle se laisse avoir par ce numéro. Il cru avoir réussi et lâchait sur un ton moqueur alors qu'il frôlait sa peau « Joe attend ton invitation avec beaucoup, beaucoup d'impatience. ».
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shut up and let me work ~ Ruby vs Aiden   Ven 1 Nov - 14:52



Appuyée sur la voiture, Ruby s’impatientait légèrement de devoir attendre son associer pour retourner au boulot. Un jour elle investirait pour avoir son propre véhicule. Ou pas, car mine de rien, la jeune femme aimait qu’on joue les chauffeurs pour elle. Même si Aiden ne le faisait pas par plus plaisir, rien qu’à voir son visage quand il sorti de l’entrepôt la sorcière devina que le chemin du retour ne serait pas une promenade de plaisance. Qu’est-ce qui l’était véritablement avec le brun et son mauvais caractère. Clairement à cet instant pour l’ancienne actrice, il n’appréciait pas d’avoir perdu. Non seulement il avait cru que Moon ne serait qu’un trophée, une jolie poupée que l’on promène pour endormir la méfiance des autres mais en plus il avait eu le culot de la mettre au défi. Malheureusement pour lui la belle avait plus que subjugué ce Big Joe au regard vitreux mais en plus elle avait sorti les deux bouteilles d’alcool sans rien demander à personne. Elle le laissa s’approcher d’elle avec un petit sourie amusé en voyant sa mine mécontente. Elle fut néanmoins surprise de le voir s’arrêter si près d’elle, la collant à la carrosserie.

Sans surprise, il déprécia sa prestation une fois de plus, mais Moony n’avait pas besoin d’une médaille, elle avait déjà sa récompense qui attendait gentiment sur le toit de la voiture et c’était bien suffisant pour la patronne du Masquerade car elle savait que cela suffisait à mettre Judas en rogne. Elle n’avait pas besoin de plus pour illuminer sa journée. Mais la brune ne put empêcher un frisson d’effroi de la parcourir quand son interlocuteur l’enferma entre son corps et le véhicule lui lançait un regard plus froid que le vent arctique. Elle soutint cependant son regard pour ne pas se laisser dominer par la peur ou lui donner l’occasion de croire qu’il la dominait. Son ton ne laissa aucun doute sur le fait que la sorcière avait atteint son but et appuyé sur les bons boutons pour l’énerver, mais elle n’allait pas lâcher l’affaire si facilement non plus. Elle fit de son mieux pour garder son sourire condescendant alors même qu’elle sentait les pulsions meurtrières émanant d’Aiden. Etrangement, ou pas, cela provoqua des picotements et un léger feu entre les cuisses de Ruby, qui trouvait son associé extrêmement sexy ainsi, bien qu’elle se serait plutôt coupé la langue plutôt que de l’avouer à quiconque. Ne perdant pas son sang-froid, la demoiselle le défia du regard jusqu’à ce qu’il recule sensiblement et prononce des mots d’une vulgarité sans nom et qui prouvait qu’il ne la connaissait pas du tout. La sorcière se senti sensiblement déstabilisée en voyant les lèvres de Judas s’approcher si près alors qu’il parlait de la bagatelle, cet idiot aurait pu lui faire perdre tous ses moyens dans d’autres circonstances mais là elle se reprit très vite et le repoussa. « Rêves pas Northwild ! S’il y a vraiment cru c’est qu’il est encore plus stupide qu’il n’en a l’air. Et toi avec si tu penses pouvoir goûter à mon trésor. »

Ruby le repoussa une nouvelle fois pour se détacher de la voiture et se retourner pour prendre les bouteilles dans ses mains, attendant que l’homme aux yeux de saphir, daigne lui ouvrir la porte ou au moins déverrouiller la portière. « J’ai remporté le pari et donc ces jolies demoiselles, et toi, tu as eu ce que tu voulais, un fournisseurs de très bonne humeur pour négocier tes prix. » Elle lui fit une grimace de fausse complaisance et un signe de tête vers la portière bien qu’elle doutait qu’il fasse quoi que ce soit qui lui donne l’air d’un gentleman. Aussi la sorcière repensa au fait qu’il s’interrogeait encore sur son exigence. « Et sache qu’être plus gentil ça ne veut rien dire de plus ou de moins. Ça veut dire que si tu veux profiter de mes dons il va falloir te montrer aimable et courtois. Et d’autres qualificatif du même genre et tu verras que même avec toi je pourrais être une délicieuse personne moi aussi. » Elle marqua une pause pour remettre son sourire triomphant sur ses lèvres et changea pour un ton beaucoup plus dur. « Maintenant la porte. » car s’il y avait bien une chose que Moony regrettait de sa vie d’avant, c’était bien la galanterie des hommes. Avant, jamais on aurait laissé une dame aux bras chargés se débrouiller pour rentrer toute seule dans sa voiture. Et même s’il faudrait surement beaucoup d’entrainement et de volonté, la brune ne doutait pas de pouvoir mettre Northwild au pas. Au pire lui aussi pourrait voir ce que cela faisait de se prendre une dinde en pleine tête. Ruby n’était plus à ça près ! La demoiselle attendit donc de voir s’il allait s’exécuté de mauvaise grâce ou s’il allait l’envoyé balader. Car il y avait encore moins d’une minute, la brunette aurait pu jurer que son partenaire était à ça de s’en prendre physiquement à elle. Bien sûr elle avait les pouvoirs de se défendre mais cela n’était pas dans son intérêt de perdre son associé et elle se dit que raisonnablement cela marchait dans l’autre sens. Cependant ce n’était pas encore assez pour savoir si cela pousserait Aiden à se montrer plus poli et sympathique envers elle. Mais il ferait bien de dire oui, car elle pouvait lui pourrir la vie également, encore plus que d’ordinaire. Qu’au contraire, il avait tout à gagner à ce que la sorcière l’ait plus à la bonne.


CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shut up and let me work ~ Ruby vs Aiden   Ven 15 Nov - 13:27

Son soudain agacement qui était monté crescendo en puissance donnait à Aiden du fil à retordre. Il aurait été plutôt fâcheux qu'il ne s'en prenne à son associée juste à la sortie de l'entrepôt de Joe bien que par chance ce ne fût pas à la vu de n'importe quel passant. Perdant parfois totalement sa lucidité lorsqu'il était pris de ce genre de pulsion, il avait tout de même réussi à éteindre le brasier avant que l'incendie devienne incontrôlable. Le renfort de sa seconde personnalité bien plus douce que celle qui avait pris le dessus l'avait bien aidé dans cette tache et l'envie de broyer la trachée de la brune entre ses mains lui était passée. Il avait néanmoins eu le temps de voir dans son regard que Ruby avait compris, qu'un peu plus de colère aurait suffit à ce qu'il passe à l'acte.
Être repoussé alors que ses mains touchaient le verre froid et lisse des bouteilles qu'il convoitait tan aurait pu remettre le feu aux poudres mais seule la frustration le fit grimacer de mécontentement alors qu'il laissait échapper un soupir que l'on aurait pu aisément confondre avec un grognement. Il eu un éclat de rire, un peu nerveux car elle venait encore une fois de le traiter d'abruti « Oh crois moi il en est convaincu. Mais c'est ce qui est le plus drôle... » il haussait les épaules « Quelle générosité, tu offre du fantasme à cet homme disgracieux. Au moins ça c'est gratuit, pas comme les prostitués qu'il fréquente. » il voulait que la brune ai bien en tête l'idée qu'elle allait servir de support à de probables plaisirs solitaires de la part du négociant, alors qu'il attendrait impatiemment qu'elle l'invite pour boire un verre et plus encore. Aiden trouvait ça plutôt drôle et ça lui en aurait presque fait oublier qu'il venait de rater son coup, presque.

Il reculait d'avantage à sa seconde bousculade malgré qu'il aurait pu résister s'il l'avait voulu, mais à quoi bon ? Il était trop loin des bouteilles et à part en la brutalisant elle ne l'aurait pas laissé s'approcher à nouveau. Elle attendait pour monter à bord, croyant sans doute qu'afficher à nouveau sa victoire, discutable selon lui, allait lui forcer le respect. Mais comme un enfant boudeur il restait planté sans bouger, jouant simplement avec les clés de son véhicule ne serait-ce que pour l'embêter un peu. Il fallait bien qu'il trouve un moyen de ne pas totalement lui laisser le dessus, elle n'allait pas sortir vainqueur aussi facilement. Malgré tout Ruby enfonçait le clou avec sa verve et son phrasé habituel, empreint d'une certaine arrogance ou plutôt comme si elle lui faisait la leçon. Le daybreaker l'écoutait en levant les yeux, aimable et courtois c'était donc ce qu'elle attendait ? Simplement faire la roue devant elle parce que Madame s'en sent la valeur, une pointe de nostalgie peut-être ? Il ricanait légèrement « Bien sûr, un baise main et une courbette tant que tu y es. » déclarait-il, railleur à souhait. Non pas qu'il était indélicat, il pouvait s'avérer être un vrai gentleman mais pas avec cette personnalité là et pas vraiment avec Ruby non plus, c'était lui donné trop d'importance et ce qu'il souhaitait le plus c'était bien entendu le contraire. Cependant la sorcière n'était pas simple à se faire sentir dénigrée, son estime d'elle était un atout qui se mettait en travers du chemin du beau brun et il était fort possible qu'il doive changer de tactique prochainement.

La porte ? Elle souhaitait vraiment qu'il la lui ouvre alors qu'elle possédait deux mains comme lui, bien qu'elles furent occupées mais ça n'était pas vraiment son problème puisque la jolie brune c'était mise dans cette situation toute seule. Aiden esquissait un petit sourire avant de soupirer « Quelle exigence. », sans doute cela était-il un test pour voir s'il était disposer à revoir sa copie et changer quelque peu d'attitude à son égard mais c'était sans compter sur le puissant esprit de contradiction qui animait l'énergivore. « Soit. » lâchait-il en entrant dans son véhicule sans déverrouiller la portière passager, mettant le contact il démarra en plantant la triomphante Ruby sur le parking, soulevant un nuage de poussière qu'il ne doutait pas qu'elle allait apprécier.
S'arrêtant à une trentaine de mètres plus loin, il sortit de la voiture et passa de l'autre côté pour ouvrir la portière comme elle le lui avait demandé, hypocrite à souhait il fit un large sourire « Votre carrosse est avancé. », si bien qu'il avait même été à deux doigts de vraiment partir sans elle en lui laissant un bon temps de marche, qui perché sur ses hauts talons aurait été une torture satisfaisante aux yeux du brun. Il pouvait s'attendre à ce que vexé elle surenchérisse mais il n'était pas celui qui rentrerait à pieds, un avantage non négligeable pour lui. S'il voulait être plus gentil il le serait éventuellement, mais exécuter la volonté de Ruby de manière directe n'était pas du tout dans ses plans, il n'allait tout de même pas lui laisser ce privilège !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shut up and let me work ~ Ruby vs Aiden   Mer 20 Nov - 22:49



Ruby n’avait eu que faire des références plutôt grasses que lui servi Aiden à propos des probables fantasme du fournisseur libidineux. Bien au contraire, grand bien lui en fasse à ce pauvre Joe car ce serait tout ce qu’il aurait jamais de la part de la sorcière. A moins de ne pas avoir le choix, elle ne remettrait pas les pieds dans l’entrepôt et dans le pire des cas, elle aurait une excuse à lui servir. Avec une estime de soi tel que celui que possédait Moon, ce genre de chose ne l’atteignait pas. Cela aurait même tendance à le faire enflée encore un peu plus. En tout cas, elle enchaina avec la gentillesse qu’elle demandait de la part de son associé. Mais elle s’en doutait bien, c’était comme pisser dans un violon, comme on pouvait le dire vulgairement. Il posait une question et n’écoutait pas la réponse. Il la tourna même en dérision ce qui énerva bien la brune. Cela expliquait peut-être pourquoi elle retrouva un ton sec et dur pour se faire ouvrir une simple portière. Judas était là à jouer avec ses clés au lieu de se bouger. Cela avait le don de l’agacer. On ne pouvait décidément plus rien demander aux hommes de nos jours. Et quand enfin, elle crut qu’il se décidait, le brun entra seule dans la voiture et la planta là, dans l’immonde poussière de la rue. Si seulement elle avait eu une volaille à ce moment-là, Judas serait en train de saluer son mari dans les tréfonds de la mort. Mais décidant de prendre sur elle-même Moony afficha un sourire froid et s’avança d’un pas lent et rythmé, semblable à celui d’un soldat défilant avec son régiment.

Il ne l’emporterait pas au paradis. Arrivant au niveau du véhicule adoré de son cher partenaire, la jeune femme déposa une bouteille au sol et d’un geste habile fit tourner celle qui lui restait dans la main pour mettre le goulot vers le bas. Puis avec toute la force dont elle disposait elle envoya l’objet se fracasser sur la vitre arrière de la voiture. « Vraiment. » Elle se baissa pour récupérer la deuxième bouteille. « Trop. » Et Ruby fit subir le même sort à son projectile. « Aimable. » La sorcière rigola et sorti d’une poche bien dissimuler un Zippo qu’elle alluma avec expertise avant de le jeter sur la carrosserie. En un clin d’œil l’alcool s’embrasa sous le regard malveillant de la demoiselle. Mais pour la sorcière à ce moment-là, le plus important n’était pas le brasier, ho non. C’était bien Aiden qui l’intéressait, comment allait-il réagir face à ce petit feu de joie ? Applaudissements ? Pleurs ? Ou même cris de joie ? Rien que cette pensée la fit afficher un sourire malveillant. Il se dégageait de tout cela une certaine satisfaction, certes elle ne boirait pas le whisky et ne pourrait pas non plus en faire profiter Connor, car bizarrement, elle aurait voulu lui en offrir un verre. Elle s’était donné tant de mal pour avoir ses bouteilles, mais elles se révélaient finalement bien plus utiles que prévu.

Finalement lasse du spectacle et pour ne pas se fatiguer de trop, Ruby claqua finalement des doigts et ce fut comme si rien ne s’était passé. Créer des illusions, la sorcière adorait cela et puis il n’y avait rien de tel pour torturer un peu les esprits récalcitrants. Moon en avait calmé plus d’un ainsi et faire usage de ses pouvoirs ne la gênait pas. Qu’importe ce qu’elle pouvait risquer, elle pouvait se défendre et de toute manière personne n’avait rien vu sauf Judas qu’elle avait envouté en le regardant dans les yeux alors que fier comme un coq après l’avoir abandonné sur le bord de la route avait eu l’audace de présenter son carrosse. Il n’était pas près de lui refaire le coup. Ou même de se montrer véritablement gentil envers la demoiselle mais qu’importe. Il devait comprendre. Personne ne se jouait de Moriarty. Maintenant restait à savoir si cela lui avait servi de leçon ou pas. Moon en doutait, ce genre de chose excitait plutôt la bête. Elle avait certainement mis Aiden très, mais alors très en colère cependant elle était psychologiquement prête à affronter son courroux. Elle l’aurait bien mérité, mais si la brune n’avait fait que lui rentre la monnaie de sa pièce. Les bouteilles finalement à terre, la sorcière avait croisé les bras sous sa poitrine, elle regardait le co-patron du Masquarade, attendant sa réponse. Attendant de voir ce qu’il allait pouvoir ajouter, maintenant qu’il voyait que tout cela n’avait rien était d’autre qu’une illusion, qu’un mauvais tour de la demoiselle. Seulement avant qu’il ne puisse prendre la parole pour lui reprocher quoi que ce soit, en plus de ce qu’elle n’avait pas écouté pendant son petit tour de passe-passe. Elle le leva le doigt. « Ha ha ha. Fais attention, mais alors très attention à ce que tu vas dire Northwild, la prochaine fois tu seras peut-être véritablement piéton. Alors souviens-toi. Aimable et courtois. » Bien évidemment Moony n’avait aucun espoir qu’il respecte cela, elle s’entendant même à voir plutôt l’inverse, mais il ne pourrait pas ensuite se plaindre, qu’il n’avait pas été prévenu.


CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shut up and let me work ~ Ruby vs Aiden   Mer 27 Nov - 13:11

Le Daybreaker n'était pas peu fier de voir la brune s'avancer dans le nuage de poussière qui retombait lentement au sol. La détermination avec laquelle elle faisait claquer avec une parfaite régularité ses talons le laissait un peu perplexe. Que préparait-elle ? Après tout, c'était en différé mais il était là tel un gentleman à lui tenir la portière ouverte. C'était la requête qu'elle avait eu et si Aiden avait eu besoin de marquer un temps de réflexion, a présent elle était cordialement invitée à monter à bord du véhicule. C'est quand Ruby fût plus près qu'il se rendit compte que ça puait pour lui, il vit dans ses yeux une lueur malsaine, elle avait quelque chose en tête pour lui faire payer son attitude. Posant une bouteille au sol, le brun fronçait les sourcils en voyant avec quelle dextérité elle empoignait l'autre par le goulot et l'envoyait directement sur l'arrière de sa voiture dans un fracas d'éclats de verre correspondant à la bouteille elle même mais également à la vitre arrière de son coupé adoré. « Mais qu'est-ce que tu... ! » c'est tout ce qui sortit de sa gorge alors qu'elle balançait déjà la seconde bouteille à la même place que la première.
Une vague de rage empoignait les tripes de l'énergivore, son regard venait de s'assombrir et sa main se crispait sur la portière. La co-patronne du Masquerade venait de gâcher la précieuse boisson qu'il convoitait, en attaquant un des biens auquel il tenait le plus : sa voiture. Un tir groupé qui allait lui coûter très cher. « Tu vas regretter ce que tu viens de faire. » marmonna-t-il les mâchoires serrées. Claquant la portière il s'avançait vers la sorcière, se stoppant net quand il vit une flamme s'échapper d'un briquet et celui-ci jaillir de la main de la brune pour atterrir sur sa voiture qui prenait alors l'allure d'un grand feu de joie. « Non ! » cria-t-il totalement impuissant face à ce qui se déroulait sous ses yeux. Son regard de glace se posait à nouveau sur Ruby et s'il n'avait pas été si haineux, il aurait pu la trouver terriblement attirante avec cette lueur un peu folle qu'il voyait dans ses yeux.

Le regard d'Aiden dérivait alors vers vers les éclats de verres sur le sol, repérant le goulot presque intacte de l'une des bouteilles qui offrait des perspectives tranchantes très intéressantes. « Puisque ça t'amuse... Jouons. » murmurait-il avec un rictus malsain. Si elle voulait faire ressortir le pire en lui, la sorcière avait parfaitement réussi son coup. Il entendait déjà les cris qu'elle pourrait laisser échapper quand il tailladerait sa chair douce et lisse, la satisfaction d'engendrer la souffrance chez cette garce trop sûre d'elle. Déterminé à lui faire passer l'envie de le défier de la sorte, le Daybreaker fondit en direction de l'arme improviser qu'il avait repéré et soudain tout disparu. Noyer dans l'incompréhension Aiden relevait le regard vers Ruby qui venait en un claquement de doigt de stopper l'illusion à laquelle il avait totalement cru. Perdu entre le soulagement de voir sa voiture intacte et la rage de s'être fait ainsi berné, il restait un instant immobile, fixant avec dureté la sorcière qui semblait plus que satisfaite de sa manipulation. Elle ne manqua d'ailleurs pas de marquer un peu plus cette petite victoire, que cette fois il ne pouvait pas nier. Il ne supportait pas cet air supérieur qu'elle affichait et surtout qu'elle tente ainsi de le mettre au pli. Elle le menaçait, affront intolérable pour lui qui ruminait déjà sa vengeance.
Reprenant contenance après un bref instant de flottement, Aiden se redressait et applaudissait dans un claquement lent et régulier, la prouesse pyrotechnique de l'ancienne actrice. « Beau spectacle. » félicitait-il avec une pointe d'amertume bien perceptible dans sa voix « Tu vois quand tu veux. » il ne voulait pas s'avouer vaincu et il avait bien l'intention de lui faire payer ce coup de maître, mais ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ? Il avait détesté se sentir si impuissant et cela avait réveillé ses instincts de dominant. Néanmoins, il ne prenait pas sa menace à la légère. « Note que si je me retrouve piéton, toi aussi. » à cet instant en tout cas, car il ne doutait pas qu'elle n'aurait aucun problème à trouver un pigeon pour l'emmener où bon lui semble. Pourquoi pas ce drogué de garagiste par exemple ? Encore un assez crétin pour manger dans la main de la belle Ruby.

Il lâcha un profond soupir « C'est très mauvais de jouer de la sorte avec mes nerfs. Tu le sais pourtant... » déclarait-il avec calme en s'approchant pour se planter devant elle. « Tu as raison je t'ai traité avec trop peu d'égard, pourtant grâce à toi nous avons réussi à obtenir un très beau prix sur cette commande. Et tu as remporter ce défi que je t'avais donné. » il haussait les épaules « J'imagine donc qu'il faut que j'honore ma part de l'échange. ». Il se baissait pour ramasser les bouteilles, les tenant dans une main alors qu'il offrait son bras libre à la sorcière. Aiden s'était résolu, en apparence du moins, à accéder à la requête Ruby. Il l'accompagnait jusqu'à voiture, lui ouvrant la portière comme il aurait pu le faire un peu plus tôt lorsqu'elle le lui avait demandé. Il l'invitait à prendre place à bord avec toute la politesse et l'amabilité dont il pouvait faire preuve sans que cela ne paraisse faux. Bien sûr intérieurement il mourrait d'envie de lui refermer la portière sur les doigts ou même une cheville mais il se retint. Cependant c'est d'un geste vif qui se saisit de quelques boucles brunes dans une prise ferme en espérant tirailler douloureusement sur son cuir chevelu. Plantant son regard dans le sien il esquissait un sourire et lui disait à voix basse comme une confidence « Malgré tout, garde à l'esprit que j'ai très envie de te tuer pour ce que tu as fais. ». Une envie qui se mêlait à une autre qu'il n'avouerait pas, mais cette montée crescendo dans leur joute l'avait quelque peu excité. Il s'était surpris à trouver la Moriarty désirable dans cette folie passagère et cela n'arrangeait en rien ses affaires. A vrai dire si la sensation n'avait pas été si déroutante pour lui, il aurait sans doute mis quelques idées de représailles qu'il avait en tête, en application. Il l'avait lâché aussitôt sa petite mise en garde donnée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Shut up and let me work ~ Ruby vs Aiden   Jeu 5 Déc - 17:10




Jamais le sourire triomphant ne quitta les lèvres de Ruby alors qu’Aiden reconnaissait avoir assisté à un magnifique spectacle, alors même qu’une minute avant il avait eu envie de la tuer. Au moins il avait pris sa mise en garde en compte et pesait ses mots. En soit c’était tout ce que la sorcière lui demandait. Cela s’appelait le savoir vivre en même temps. Mais la jeune femme reconnaissait que de nos jours cela avait nettement moins d’importance qu’à son époque. Elle l’écouta ensuite ajouter qu’elle serait également victime de sa machination s’il n’avait plus de voiture et ce fut très dur pour la brunette de ne pas lui rire au nez. Comme si elle était véritablement dépendante de lui pour se faire conduire à travers la ville. Déjà elle n’avait pas peur de prendre un taxi et ensuite, il y en avait d’autres qui faisaient la queue pour lui servir de chauffeur alors que Judas rechignait déjà à lui ouvrir la portière alors qu’elle avait les mains pleines. Il avait une de ces audaces, oubliait-il qu’il lui devait la vie !? jAucun doute qu’il appartenait à la catégorie des gens à mémoire sélective. Et en toute sincérité, Moon ne pouvait pas le lui reprocher, elle en faisait également partie. Sans surprise ensuite, le jeune homme ajouta que la sorcière ne devrait pas ainsi jouer avec ses nerfs, mais elle n’avait pas réellement peur des conséquences. La mort ? Elle connaissait et en était revenue. L’abandon ? Diantre elle n’attendait que ça de sa part ! La torture ? D’accord si on ôtait tout le côté sensuel et excitant de la chose cela pouvait faire très mal et cela elle pouvait le redouter, mais Moony n’était pas une demoiselle en détresse et sans défense, alors il ne lui faisait pas peur avec son petit numéro de mâle alpha.

La sorcière consentie à changer son sourire en simplement illumination de son visage quand l’homme aux yeux de glace devint charmant en acte et en parole lui offrant même son bras pour l’accompagner à la voiture. Si seulement il pouvait être si bien apprivoisé en toute circonstance et pas uniquement pour protéger son bolide. Elle le suivi donc et allait se glisser sur le siège de cuir lorsqu’il la retint par les cheveux pour la menacer sans aucune équivoque. Ruby repoussa au plus loin de son esprit le feu que cela fit naitre entre ses cuisses et se contenta de le défier du regard. Comme à son habitude. « C’était bien le but Northwild. » Persiffla-t-elle juste avant qu’il ne la lâche. Autant dire que lorsqu’elle s’installer sur le siège passager son cœur battait la chamade et elle était bien contente qu’il n’a pas mis sa menace à exécution. Elle dissimula également un soupire de soulagement avant qu’il ne monte dans la voiture à son tour et ne démarre direction le Masquarade. Ruby savait qu’elle ne pourrait pas dormir sur ses deux oreilles, elle connaissait suffisamment son associer pour savoir qu’il voudrait lui rendre la monnaie de sa pièce. Quand et comment restaient deux énormes points d’interrogation. Et cela était loin de la rassurer mais la sorcière était consciente que lorsque l’on jouait avec le feu on prenait le risque de se brûler les doigts. Littéralement pour le coup. Elle resta silencieuse le temps du trajet et monta ensuite directement mettre ses bouteilles dans son coffre-fort avec la ferme intention d’éviter de se retrouver seule en tête à tête avec Aiden les jours suivants…



CODE TOXIC GLAM



- FIN -
Revenir en haut Aller en bas
 

Shut up and let me work ~ Ruby vs Aiden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shut up flower boy band ! (K-drama)
» Coin escalier
» acces et base de donnée works
» Shut up Ewan.
» Je te souhaite à mon pire ennemi {Judicaëlle/Ewan}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-