AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Musique ! | Blaze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: Musique ! | Blaze   Dim 28 Juil - 21:13

Mon regard se promenait paresseusement sur la foule en contrebas, pas certaine encore d'avoir vraiment envie de me jeter dans la fosse aux lions. Derrière moi, une adolescente impatiente de rentrer me criait des mots doux, comme si ça allait m'encourager à accélérer le pas. La brave petite me connaissait mal. Lui adressant ce qui, sur mon visage, faisait office de sourire, je m'effaçai pour la laisser rentrer. Elle ne me remercia pas, bien entendu, se contentant de m'asséner une dernière remarque dédaigneuse qui me donna envie de la pousser dans les escaliers. Au vu de sa stature, de sa démarche et de ses volumineux talons à aiguilles, je ne doutais pas du succès d'une telle entreprise.

Le bar était dans la moyenne de ce que l'on pouvait trouver dans la Nouvelle-Orléans. L'éclairage n'était pas son point fort, mais l'électricité coûtait cher et ce n'était donc guère étonnant. Ça et là, des bougies venaient pallier à la faiblesse des ampoules, créant une ambiance tamisée presque relaxante. La salle n'était pas encore comble mais cela ne saurait tarder, le propriétaire ayant réussi à faire venir quelques artistes en vogue. La bière coulait à flot, l'argent changeait de main, un brouhaha incessant monopolisait les oreilles des uns et des autres, les poussant à parler toujours plus fort. Je n'aimais pas le bruit, préférant de très loin le calme d'une ruelle déserte ou d'un toit bercé par le clair de lune, mais j'avais envie d'écouter de musique et comme l'iPod n'était plus aussi facile à trouver qu'avant, les concerts nocturnes étaient encore le moyen le plus facile de me satisfaire. Ce n'était pas la première fois que je me laissais tenter par pareille expérience. J'étais un jour tombée sur un artiste dont la voix m'avait particulièrement plu. Cela m'avait poussée à le suivre à la trace et pendant deux semaines, j'avais assisté à la plupart de ses représentations aux quatre coins de la ville.

Je ne sais pas par quel hasard, il avait fini par me repérer et, enhardi par mon assiduité, s'était cru permis de m'aborder. Encore sous le charme de sa dernière chanson, je l'avais laissée faire. J'avais vite déchanté quand il avait commencé à me faire des avances de moins en moins subtiles. Il avait du me prendre pour une groupie, une adolescente encore intacte qui ne rêvait que de m'offrir au beau mâle ténébreux et magnétique qu'il pensait être. J'avais pris un malin plaisir à le rabrouer, faisant montre de quelques talents en la matière, puis l'avait simplement planté là. Je ne sais pas s'il avait tenté de me suivre et, s'il l'avait fait, il n'avait retrouvé de moi que la pile de vêtements que j'abandonnais derrière moi.

Le volume sonore baissa soudainement et je dardai mon regard mordoré sur la scène, alors occupée par une serveuse particulièrement jolie. Malgré moi, je lançai un regard vers la surface réfléchissante la plus proche et fut frappée par le contraste que nous pouvions offrir. Au moins, la couleur de mon T-shirt s'harmonisait-elle plutôt bien avec celle de mon pantalon, ce qui n'était pas toujours le cas. Me frayant un chemin jusqu'à une table libre, je me demandai si jamais la femme que j'avais été, quelques siècles plus tôt, se serait soucié de ces choses là. Ces questions superficielles furent cependant très vite chassées quand le premier chanteur monta sur scène. Fermant les yeux, je remontai mes jambes contre moi, mon menton posé sur mes genoux et mes pieds nus reposant sur ma chaise. J'esquissai bien vite une grimace, cependant, les premières notes s'enchaînant sur un rythme bien plus rapide que ce dont j'avais l'habitude. Au lieu de me détendre, sa musique me stressa et je poussai un soupir de soulagement quand il céda enfin sa place, quelques vingt-trois minutes plus tard. La serveuse qui avait introduit le spectacle vint prendre ma commande et je commandai la première boisson de la carte. Quand je me réintéressai à la scène, un nouveau musicien s'y était hissé et j'esquissai un léger rictus alors que je reconnaissais mon prétendant malheureux.

Il entama sa première chanson et je restai indécise quelques secondes, presque estomaquée par ce que j'entendais. C'était à des années lumières de ses derniers spectacles, il avait quitté ce que je croyais être son registre habituel pour se plier, compris-je, au thème de la soirée. Génial. Ma soirée était désormais officiellement ruinée, mais je tentai néanmoins ma chance et décidai de rester jusqu'à ce qu'il eut terminé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Musique ! | Blaze   Mer 31 Juil - 22:46

Cela faisait un moment que Blaze ne dormait plus. Depuis qu'il avait revu Angélique, tout s'emmêlait dans sa tête. Le beau brun ne savait plus quoi faire, ni quoi penser, ni quoi faire. Bref ! Tout tournait dans sa tête et il n'arrivait plus à faire évacuer ces émotions qui le rendaient presque vulnérable. Revoir son visage, son si beau visage, ses magnifiques yeux. Bref ! Tout revenait dans sa tête. Mauvais ou bons souvenirs. En fait, il se souvenait de la douce Ange qui le prenait dans ses bras, se sentant en sécurité. Il revoyait ces moments uniques qu'il avait partagé avec elle et personne d'autres. Du coup, le seul truc qui pouvait lui faire oublier tout ça, c'était son métier. En effet, le beau brun était musicien et chanteur et ce soir, il avait envie de chanter. Blaze voulait décompresser et sentir autre chose que le dégoût de sa situation avec Angélique. Il voulait ressentir les battements des instruments à ses côtés et sentir cette énergie qui était en lui quand il chantait. Du coup, c'est dans la rue Bourbon Street que le jeune homme décida d'aller dans un bar pour chanter ce soir. Il entretenait de bonnes relations avec les personnes qui géraient les différents bars, histoire qu'il puisse produire à tout moment s'il le voulait. Du coup, Blaze entra dans un des bars et discuta avec le videur quelques minutes avant de trouver le gérant de ce bar. Après des échanges de paroles, le jeune homme alla en coulisse pour se préparer. Il informa les musiciens qui jouaient avec lui, qu'il allait chanter une de ses musiques et il leur donna la partition en plus pour qu'ils puissent la mémoriser le temps que le beau se prépare. Dans sa loge, il changea de chemise, il en mit une noire et garda son jean foncé avant de prendre sa guitare au passage. Blaze ne chantait jamais sans sa guitare. Il monta alors sur scène. Et là, il oublia tout. Plus de problèmes avec Angélique. Non, il ne pensa même plus au poing dans la figure qu'il avait reçu de sa part cette journée là. En fait, en y repensant, un rictus s'installa sur ses lèvres. Mais pas le temps d'y repenser, il devait jouer et c'était maintenant.

Montant sur scène, il regarda autour de lui, se présenta puis commença à jouer de la guitare. Après quelques secondes de petites musiques douces, le jeune homme se mit à chanter avec les autres instruments qui le suivirent ensuite. Il chantait. Il chantait juste. Il ressentait de nouveau cette énergie dans son sang et ça le rendait presque content. Puis... balayant le regard de la salle tout en chantant, il la vit. Cette fille. Un sourire en coin, Blaze la regarda pendant de longues secondes, puis détourna de nouveau la tête. Après plusieurs chansons, il remarqua que la chère et tendre Kathe n'avait pas bouger d'un poil. Retournant en coulisse puis se changeant à nouveau pour retrouver un t-shirt blanc qui lui moulait, il faut le dire, parfaitement ses muscles, retrouva la jeune femme. Il s'assit à ses côtés avec un regard et un sourire quelque peu... bad boy. Puis il regarda devant lui et s'accouda au bar. "Hé bien, princesse n'a pas l'air convaincu de ma prestation. Je te manquais trop pour que tu viennes ici ce soir et que tu restes jusqu'à la fin ?" Bah oui, il ne fallait pas s'attendre à ce que le beau brun ténébreux reste genre gentil tout mignon avec elle. Ahh ça, non ! Blaze se tourna vers le serveur et commanda deux vodka. Le jeune homme regarda à nouveau la jolie brunette. "Alors, pourquoi t'es restée ici, Kathe ?" Ouais bah, si elle ne voulait pas le revoir, elle ne serait pas restée, donc autant en avoir le coeur net. Bon, vu comment il la regardait et qui la faisait chier, ça allait vite tourner dans le mauvais sens. Enfin, c'était Blaze, il ne fallait pas non plus s'en étonner.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Musique ! | Blaze   Mer 31 Juil - 23:43

J'avais bien fait de rester. Vers la fin, sentant son public acquis à sa cause, Blaze s'était fendu de quelques morceaux plus proches que ce dont il avait l'habitude. Sentant mon moral remonter un petit peu, je m'étais confortablement calée contre le dossier de ma chaise et j'avais même souris à la servante quand elle m'avait ramenée ma commande. Le verre trônait en face de moi depuis, mais je n'avais pas esquissé un geste pour m'en saisir. Je ne savais même pas si j'y toucherai. Si je l'avais commandé, c'était uniquement pour pouvoir resté. J'avais vite compris, en effet, que les barmaids ne voyaient pas d'un bon œil les faux clients qui squattaient leur salle dans l'unique but de profiter de la musique gratuite.

Quand finalement le chanteur termina sa prestation, je me sentais bien. Ce qui m'était apparu au départ comme un oppressant brouhaha résonnait désormais à mes oreilles comme un apaisant ronronnement. L'ambiance était calme, les gens parlaient certes un peu fort mais la plupart n'en était pas moins venu pour la musique et cela se ressentait. Je décidai donc de ne pas bouger, profitant de ce moment de répit à sa juste valeur. Je savais que, dès le lendemain, j'allais de nouveau devoir me remettre au travail. J'avais rendez-vous avec ma responsable qui n'attendait que de me voir pour me balancer ses foutus dossiers au visage. Je fermai donc les yeux, attendant simplement qu'un nouveau groupe prenne le relais, espérant qu'ils continueraient sur la lancé insufflée par leur prédécesseur. C'était possible, après tout !

Seulement voilà, il semblait que mes petits moments calmes étaient voués à demeurer éphémères. Quand il chantait, la voix de Blaze était impressionnante, je ne pouvais pas dire le contraire. Ce n'était pas pour rien que je l'avais suivi à la trace. Malheureusement, dès qu'il se contentait de parler, il ne pouvait s'empêcher de prendre des intonations que je trouvais proprement insupportable. C'était comme son regard, là... Est-ce qu'il se sentait vraiment obligé de me regarder comme ça ? J'accueillis son semblant de salutation avec un grognement, me contentant d'ouvrir un œil avant de lâcher un soupir.

« Bonsoir... »

Si la politesse était là pour la forme, mon manque d'enthousiasme rappelait à l'énergumène qu'il n'était pas vraiment le bienvenu. Je n'étais pas venue pour me socialiser, mais pour me détendre. C'était quelque chose que ne semblait pas comprendre le musicien, qui faisait l'amalgame entre ses talents et sa personne. Ce n'était pas parce qu'il chantait bien que j'avais envie de lui parler... Encore moins de coucher avec lui. J'aurais pu essayer de lui expliquer, mais je doutais qu'il m'écoutât seulement et je n'avais pas envie de faire des efforts inutiles pour rendre mon anglais correct. À la place, j'attrapai distraitement mon verre et le bus cul sec.

C'est ainsi que je découvris que ma commande complètement hasardeuse n'était rien d'autre que de la vodka pure. Quand je prendrai le temps d'y repenser, je comprendrais mieux le sourcil arqué de la serveuse, marque de son étonnement. Pour l'heure, j'étais trop occupée à évacuer cet immonde breuvage qui mettait mon gosier en feu. Ce fut radical, je recrachais tout... Sur mon malheureux voisin. Le tout accompagné d'une flopée de jurons pour le coup parfaitement maitrisés. Amusant comme c'est toujours les mots les moins corrects qu'on retient les premiers. Histoire de rendre ma prestation encore plus amusante, je fus prise d'une violente quinte de toux.

On pouvait le dire, ces retrouvailles s'annonçaient mémorables.
Revenir en haut Aller en bas
 

Musique ! | Blaze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Musique ! | Blaze

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-