AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alice de l'autre côté du miroir {Winslow twinz}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: Alice de l'autre côté du miroir {Winslow twinz}   Mer 18 Sep - 20:14


Un chat. Un poisson. Une pelletée d’ombres, dessinant des monstres aux dents acérées tout droit sortis de son imagination. Les lumières mourantes de la rue esquissaient un labyrinthe sur la peinture craquelée du mur. Grace, assise sur une chaise, observait d’un air fasciné les arabesques des derniers rayons des lampadaires.
La nuit était bien avancée. Elle n’aurait su dire quelle heure il était, pas plus qu’elle n’aurait su dire combien de temps s’était écoulé depuis qu’elle avait quitté le bar. C’était l’une de ces nuits dont on n’est jamais bien sûr qu’elles finiront un jour, tant chacune de leurs secondes semble durer une éternité.
Elle avait planté Conrad au bar sans y mettre les formes, le bras en sang. L’autre barman avait pris les choses en main et l’avait soignée sommairement, l’enjoignant d’aller voir un médecin le plus vite possible.

A la place de quoi, elle était rentrée. Elle s’était sentie étrangement détachée de la foule des fêtards et des malfrats qui hantaient les rues du quartier Nord, ignorant résolument les effluves cajun et les guirlandes en papier lumineuses qui l’hypnotisaient habituellement.
Pearl n’était bien sûr pas là. Grace s’y était attendue : le constater de ses propres yeux lui causa un vif pincement au cœur. Sa sœur avait toutes les raisons d’être en colère. Elle-même n’était pas certaine de ses sentiments à l’instant présent. Elle s’était assise, dans le noir, avec une seule idée en tête. Attendre son retour. Prier pour qu’il y en ait un. Elle qui n’était pas du genre à s’inquiéter se sentait l’âme d’une mère inquiète, terrorisée à l’idée que le jour se lève sans que sa jumelle ne soit venue se coucher. A plus forte raison quand tant de gens mal intentionnés rodaient dans les rues – et par « tant de gens », ce qu’elle entendait vraiment, c’était Liam.
Le pansement de fortune avait fini par s’imprégner. Son poignet laissait une tâche un peu plus sombre sur le bois de la table. Elle aimait cette table, songea-t-elle distraitement. Ce serait l’une des choses qu’elle regretterait en partant. Il y en avait peu, puisqu’elle emmenait l’essentiel avec elle. Quelques souvenirs épars, une ou deux photos racornies, son double. Elles partiraient, cela ne faisait aucun doute dans son esprit. A moins qu’il ne soit déjà trop tard, et que l’orage qui tournoyait autour de leurs têtes ne soit déjà prêt à exploser. Elle pouvait presque sentir la catastrophe qui venait, la toucher du doigt, sans parvenir à l’appréhender ni à la cerner. Serait-ce Liam ? Conrad ? Cora, Wayne, Angélique ? N’importe laquelle de leurs relations avait le pouvoir de faire chavirer leur monde une bonne fois pour toutes. A moins que ce ne soit leurs fautes à elles.
Grace secoua la tête d’un air découragé et reporta son attention sur les bruits de pas dans la cage d’escalier. Elle refusait de penser à la fin. Pire, elle refusait d’envisager l’éventualité d’une fin.

La porte s’ouvrit. La jeune femme déporta son regard vers sa sœur. Elle aurait reconnu son pas n’importe où ; pourtant, ce soir, même les petits pieds de Pearl semblaient porter tout le poids du monde.
« Tu vas bien ? » questionna-t-elle d’une voix douce.

Elle se leva et serra sa sœur dans ses bras. L’heure n’était plus à la pudeur : si Pearl était revenue, c’était qu’elle était prête à la voir, à la toucher et à se sentir proche d’elle à nouveau.
« Je me suis coupée », avoua-t-elle d’une petite voix, exhibant timidement sa main gauche. La coupure était belle, comme le serait probablement sa cicatrice. Leur cicatrice. La pensée de ce qui venait la fit frissonner.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: Alice de l'autre côté du miroir {Winslow twinz}   Ven 4 Oct - 21:02

Et si elle ne rentrait pas ?

La pensée avait effleuré l’esprit de Pearl au moment où la porte du Little Darlings s’était refermée derrière elle. Si elle se perdait dans les rues, se laissant happer par es ombres jusqu’à ce que celles-ci la rendent complètement immatérielle ? Ne serait-ce pas plus simple et moins douloureux ? Grace aurait leur existence pour elle seule et elles cesseraient de n’être d’une moitié de personne. Jamais auparavant elle n’avait ressenti ce besoin d’exister avec une telle force. Celle-ci l’écrasait de toute sa violence jusqu’à lui couper le souffle. Ses pieds se mirent seuls en marche et elle avança, comme hallucinée. Les rues défilaient devant ses yeux mais elle ne les voyait pas réellement, se contentant de se laisser porter par le rythme de ses enjambées et la houle qui agitait ses pensées. Ses sentiments se télescopaient, ses souvenirs s’entremêlaient, se superposant les uns aux autres. Le visage de Liam, entraperçu quelques heures plus tôt se vit attribuer quelques-uns des traits de Conrad. Loin de se débattre, elle se laissa entièrement happer par le tourbillon qui l’entraîna loin, au cœur de la ville, dans la moiteur des rues, dans lesquelles elle semblait pouvoir tourner à l’infini …

… ou jusqu’à ce que ses forces l’abandonnent. Sa jambe gauche se mit à trembler la première et elle se stoppa immédiatement, sachant pertinemment qu’elle ne pourrait pas l’ignorer longtemps si elle décidait de continuer. Ses paupières se fermèrent lentement avant qu’elle n’en batte, plusieurs fois. La moiteur de l’air ambiant collait ses cheveux à sa nuque, ses vêtements à son corps. Elle était perdue, et ce, dans tous les sens du terme. Prise d’une profonde lassitude, elle prit le temps d’inspirer avant de se mettre en route. Pour rentrer. Où serait-elle allée ? Et Grace l’attendait. C’était comme si une part d’elle, située quelque part dans la moitié gauche de sa poitrine lui était reliée physiquement. Et cette corde, ce fil invisible commençait à tirer chaque fois qu’elle tentait de s’éloigner. Physiquement et émotionnellement. Ce fut sans doute lui qui la guida, l’aidant à retrouver son chemin à travers la ville, jusqu’à la porte de leur immeuble, la faisant monter les escaliers et enfin rentrer dans leur appartement.

La porte claqua derrière elle et elle fixa longuement sa sœur sans lui répondre. Si elle allait bien, elle n’en avait pas la moindre idée. En réalité, elle avait arrêté de ressentir quoi que ce soit depuis qu’elle s’était mise en marche pour rentrer. Amorphe quand Grace la serra contre elle, elle finit par lever les bras et fermer les yeux. Chez elle. Au creux de ses bras, elle était chez elle et elle était elle. C’était une certitude. Ignorant totalement la question de sa jumelle, qui n’avait pas lieu d’être, elle devait se douter de ce qu’elle se sentait. Surtout lorsqu’elle se dégagea pour exhiber les conséquences de sa maladresse. Je sais. Je l’ait vu avant de partir. Elle détourna le regard et contourna sa sœur. Son corps et son cœur recommençaient à hurler de concert alors qu’elle se dirigeait vers l’endroit de la cuisine, juste derrière la porte, où elles stockaient le verre avant de s’en débarrasser. Personne ne s’en est rendu compte ? Tout son être luttait contre l’idée de ce qui allait se produire et elle se raccrochait à des faits, à ce qu’elle aurait logiquement demandé, à ce qu’elle aurait normalement fait. Je suis désolée. Je n’ai pas réfléchi. Elle avait mis leur secret en danger. Et elle allait devoir se racheter dans l’instant. Passant ce qu’elles avaient en réserve en vue, elle avait arrêté son choix sur une bouteille de jus de fruits vide. S’en saisissant, elle retourna vers la table et s’installa à la place que Grace occupait quelques secondes auparavant, posant la bouteille sur la table, qu’elle fixa, contemplant le reflet que celle-ci lui renvoyait. Une image parfaitement identique à celle de sa sœur. À un détail près. Mais plus pour longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
 

Alice de l'autre côté du miroir {Winslow twinz}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un autre mystère
» Saga ... C'est une autre Histoire !
» Comment faire un lien vers une autre page du site ?
» mettre à l'heure d'un autre pays
» Autre logiciel de capture d'écran : Printscreen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONSIGN TO OBLIVION .} :: The Fifth Chapter :: Memories-